Livres audio gratuits pour 'Mary Elizabeth Braddon' :


BRADDON, Mary Elizabeth – Henry Dunbar (Tome 02)

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 8h 26min | Genre : Romans


Henry Dunbar

« Il y avait une chaise inoccupée en face du fauteuil sur lequel était assis le banquier [...]. Margaret s’en approcha doucement et posa les mains sur le dossier ; son pas fut assourdi par l’épais tapis de Turquie. Le banquier ne fut pas tiré de son assoupissement et le chien lui-même continua à dormir.
« Monsieur Dunbar ! » s’écria Margaret d’une voix claire et résolue, « éveillez-vous ; c’est moi, Margaret Wilmot, la fille de l’homme qui a été assassiné dans le petit bois près de Winchester ! » »

Dans ce deuxième et dernier tome du roman de Mary Elizabeth Braddon (dont la première partie est déjà disponible sur notre site), le lecteur suivra les efforts de Margaret pour retrouver et châtier le meurtrier de son père. L’originalité de la situation déjà installée par l’auteur lors du tome précédent rendra particulièrement savoureuses cette confrontation ainsi que ses conséquences, parmi lesquelles une poursuite en train, guide Bradshaw sous le bras, tout à fait haletante… au sens victorien du terme.

Traduction : Charles Bernard-Derosne (1825-1904).

Illustration : Joaquín Sorolla, Aureliano de Beruete y Moret, hijo (1902).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 016 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRADDON, Mary Elizabeth – Henry Dunbar (Tome 01)

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 8h 56min | Genre : Romans


Henry Dunbar

« L’employé auquel elle s’adressa à la gare de Winchester la traita avec politesse et bonté. La pâle beauté de sa figure pensive lui faisait des amis partout où elle allait. […]
- Je désiré être renseignée sur le meurtre, – répondit la jeune fille à voix basse et tremblante, – sur le meurtre qui a été commis…
- Oui, mademoiselle. Rien de plus facile. Tout le monde dans Winchester ne parle que de cela, c’est un événement très-mystérieux. Mais, – s’écria l’employé devenant tout à coup rayonnant, – seriez-vous un témoin, mademoiselle ?… Sauriez-vous quelque chose là-dessus ?
Il s’animait à la simple idée que cette jolie fille avait quelque chose à dire sur le meurtre et qu’il aurait le privilège de la présenter à ses concitoyens. Connaître quelqu’un qui sût quelque chose au sujet du meurtre, c’était en ce moment occuper un poste de distinction dans Winchester.
- Oui, – dit la jeune fille, – je veux témoigner contre Henry Dunbar. »

Henry Dunbar, Histoire d’un réprouvé (Henry Dunbar, story of an outcast, 1864) est l’un des premiers romans de Mary Elizabeth Braddon, paru deux ans après Le Secret de Lady Audley. L’auteur y met tout son talent au service d’une intrigue solide et originale, qui tiendra le lecteur en haleine jusqu’au bout. Comme souvent dans les romans de Mary Elizabeth Braddon, le lecteur qui pensera avoir démêlé les fils de l’intrigue aura encore devant lui quelques belles surprises.

Traduction : Charles Bernard-Derosne (1825-1904).

Illustration : Joaquín Sorolla, Aureliano de Beruete y Moret, hijo (1902).

Accéder à la deuxième partie de ce roman.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 426 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRADDON, Mary Elizabeth – Barbara

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 6h 36min | Genre : Romans


Barbara

Connue pour ses romans policiers, Mary Elizabeth Braddon (1835-1915) conte dans Barbara une sublime histoire d’amours contrariées.

« George Leland, qui ne soupçonne pas l’effet qu’il a produit dans l’asile doux, chaud et tranquille de la famille, fait son apparition à Southlane à l’heure convenue. Les mots : Villa des Roses sont inscrits sur la porte d’entrée. Le jardin, éclairé par un beau soleil, brille de tout son éclat. Le long des murs du petit vestibule, des jardinières sont remplies de fleurs. Le calme, la fraîcheur de l’air, le parfum des fleurs, tout se réunissait pour inspirer au transfuge du West-End un sentiment de repos.
- Je ne m’imaginais pas que Camberwell pût être un si joli endroit, dit le capitaine Leland, d’un ton aimable en serrant la main de Mme Trevenock ; on se croirait ici à la campagne.
En ce moment il entrevoit deux sveltes jeunes personnes, qui cherchaient à dissimuler leur présence dans la pièce voisine. Les portières étaient relevées de manière à ne former qu’un appartement qui plongeait sur le jardin.
- Mes filles, balbutie Mme Trevenock ; puis elle acheva la présentation d’un ton plus officiel en reprenant: Le capitaine Leland… Mlle Trevenock, Mlle Florence.
Nouvel échange de poignées de main.
Florence prétendit plus tard qu’à ce moment une rougeur subite envahit les joues bronzées du capitaine, tant il s’attendait peu à trouver à Camberwell une personne d’une beauté aussi incomparable que celle de Barbara. Il se hâta de dissimuler sa surprise sous cette phrase banale :
- Vous paraissez avoir un bien grand jardin. »

Traduction : Hephell (18?-1894?).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 841 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRADDON, Mary Elizabeth – Le Secret de Lady Audley (Tome 02)

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 8h 28min | Genre : Romans


Le Secret de Lady Audley

« – Je n’ai aucun doute que vous n’ayez été inquiète, lady Audley, dit Robert après un moment de silence, fixant les yeux de milady comme ils erraient furtivement sur lui. Il n’y a personne pour qui la vie de mon oncle puisse être d’une plus grande valeur que pour vous. Votre bonheur, votre prospérité, votre sécurité dépendent entièrement de son existence.
[...]
Les yeux de milady rencontrèrent ceux de Robert et eurent un certain rayonnement de triomphe dans leur éclat.
- Je sais cela, dit-elle, ceux qui me frappent doivent passer sur lui pour me frapper.
Elle indiqua le dormeur en disant ces mots, les yeux toujours fixés sur Robert Audley. Elle le défiait avec ses yeux bleus, dont l’éclat était accru par un air de triomphe. Elle le défiait avec son sourire calme, un sourire de beauté fatale, plein de pensées dissimulées et de voies mystérieuses. »

Dans ce deuxième et dernier tome de son célèbre roman (dont la première partie est déjà disponible sur notre site), le lecteur pourra suivre le terrible affrontement entre Robert Audley et sa tante Lady Audley.

Traduction : Judith Bernard-Derosne (1827-1912).

Illustration : George Romney, Portrait of Elizabeth, Duchess-Countess of Sutherland (1782).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 832 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRADDON, Mary Elizabeth – La Trace du serpent (Tome 02)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 9h 10min | Genre : Romans


Mary Elizabeth Braddon - La Trace du serpent

Richard Marwood, injustement soupçonné du meurtre de son oncle, échappe à la peine capitale car il est déclaré fou et condamné à passer sa vie dans un asile d’aliénés.
Au bout de 8 ans, il arrive à s’échapper et part à la recherche du vrai coupable. Il est aidé dans cette enquête par M. Peters, un détective muet qui s’exprime avec ses doigts et qui est un policier des plus attachants.

Suspense, meurtres, machinations, injustices, manipulations, vengeance, rebondissements et éléments mélodramatiques, un roman victorien qui tient le lecteur en haleine jusqu’aux dernières phrases…

Traduction : Charles Bernard-Derosne (1825-1904).

Illustration : The Trail of the Serpent (1861).

Accéder au Tome 01.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 806 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRADDON, Mary Elizabeth – La Trace du serpent (Tome 01)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 7h 16min | Genre : Romans


The Trail of the Serpent

Mary Elizabeth Braddon, née le 4 octobre 1835 à Soho, quartier de Londres, et morte le 4 février 1915 à Richmond dans le Grand Londres, est une femme de lettres britannique, auteure de roman policier.
Son roman le plus célèbre est Le Secret de Lady Audley, dont le premier tome a été publié récemment par Littératureaudio.com et qui est très apprécié.

Elle est la « pionnière du roman policier à la mode victorienne. La littérature à sensation étant indissociable du crime, elle va peindre quelques beaux portraits de criminels » tel l’instituteur Jabez North dans La Trace du serpent (The Trail of the Serpent), son premier roman en 1860.
Elle est considérée comme la première femme à avoir institué un détective comme personnage central d’un roman avec le muet Peters, héros de La Trace du serpent.

« Poor race of men.said ihe pitying spirit,
Dearly ye pay for your primai fall ;
Some flowers of Eden y yet inherit,
But the trail of the serpent is over them ail » (Moore)

« Pauvre race des hommes, dit l’Esprit rempli de pitié
Vous payez pour le péché originel.
Les fleurs de l’Eden sont votre héritage
Mais la trace du serpent est sur elles. »

Traduction : Charles Bernard-Derosne (1825-1904).

Accéder au Tome 02.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 131 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRADDON, Mary Elizabeth – Le Secret de Lady Audley (Tome 01)

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 8h 39min | Genre : Romans


Le Secret de Lady Audley

« Une altération subite s’opéra sur le visage de Lady Audley ; la jolie teinte rosée s’évanouit de ses joues et les laissa blanches comme de la cire, et des étincelles de colère brillèrent dans ses yeux bleus.
- Que vous ai-je fait, Robert Audley, s’écria-t-elle irritée, pour me haïr ainsi ?
Il lui répondit avec beaucoup de gravité.
- J’avais un ami, Lady Audley, que j’aimais très profondément, et depuis que je l’ai perdu, je crains que mes sentiments envers les autres ne se soient étrangement emplis d’amertume. […]
- Vous paraissez avoir une vraie passion pour discuter ces horribles sujets, dit-elle presque d’un air dédaigneux, vous auriez dû être juge d’instruction.
- Je pense quelquefois que j’en aurais fait un excellent.
- Pourquoi ?
- Parce que je suis patient. »

Le Secret de Lady Audley est l’un des romans les plus connus de Mary Elizabeth Braddon (1835-1915). Publié en feuilleton en 1862, il a rencontré un immense succès, non seulement auprès du public, mais aussi auprès d’écrivains célèbres comme Thomas Hardy ou Stevenson. Il fut régulièrement réédité depuis sa publication, et adapté plusieurs fois au théâtre et au cinéma.

Mary Elizabeth Braddon, romancière très prolifique, souvent comparée à Wilkie Collins, excelle tout comme lui dans les « romans à sensations », redoutables page-turners du XIXème siècle.

Traduction : Judith Bernard-Derosne (1827-1912).

Illustration : George Romney, Portrait of Elizabeth, Duchess-Countess of Sutherland (1782).

Accéder au Tome 02.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 935 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |