Livres audio gratuits pour 'Michel de Montaigne' :


MONTAIGNE, Michel (de) – Le Premier Essai (Essais I, 1)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 12min | Genre : Essais


ESSAIS

Par divers moyens on arrive à pareille fin n’est pas le meilleur, mais c’est le premier des quatre-vingt dix-neuf Essais de Montaigne (Livre I). Très court, en comparaison des huit heures de lecture que demande L’Apologie de Raymond Sebond.

« La plus commune façon d’amollir les cœurs de ceux qu’on a offensez, lors qu’ayant la vengeance en main, ils nous tiennent à leur mercy, c’est de les esmouvoir par submission à commiseration et à pitié. Toutesfois la braverie, et la constance, moyens tous contraires, ont quelquefois servi à ce mesme effect. » (Texte original).

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

Le Premier Essai.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 927 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTAIGNE, Michel (de) – Sur les boiteux (Essais III, 11)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 36min | Genre : Essais


Un calendrier de 1596

L’Essai Des Boyteux (Livre III, Chapitre 11) est hétéroclite, comme il arrive souvent. Montaigne débute ce chapitre en discutant de la comptabilisation des jours de l’année, compte tenu des jours supplémentaires des années bissextiles. Il explique ensuite que l’on observe souvent les conséquences des choses pour les expliquer, plutôt que leurs causes. Puis il discute de la vérité et du mensonge et montre que la vérité est souvent mise de côté au profit du mensonge et que la mise à l’écart de la vérité comme l’ignorance peuvent parfois conduire à des erreurs (tels que les « faux » miracles). Il fait ensuite référence aux « boiteux et boiteuses » afin de montrer combien l’ignorance est extrême face à la connaissance.

« La verité et le mensonge ont leurs visages conformes, le port, le goust, et les alleures pareilles : nous les regardons de mesme oeil. Je trouve que nous ne sommes pas seulement lasches à nous defendre de la piperie : mais que nous cherchons, et convions à nous y enferrer : Nous aymons à nous embrouïller en la vanité, comme conforme à nostre estre. » (texte en langue originale.)

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

Sur les boiteux.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 607 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTAIGNE, Michel (de) – De la modération (Essais I, 29)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 16min | Genre : Essais


La Modération

L’ Essai Livre I, chapitre 29, De la modération est lu dans une traduction moderne. Voici quelques lignes de la version originale :

« Comme si nous avions l’attouchement infect, nous corrompons par notre maniement les choses qui d’elles memes sont belles & bonnes. Nous pouvons saisir la vertu de façon qu’elle en deviendra vicyeuse, si nous l’embrassons d’un desir trop aspre et violant. »

« Ne soyez pas plus sages qu’il ne faut, mais soyez sobrement sages. J’ay veu tel grand blesser la reputation de sa religion pour se montrer religieux outre tout exemple des hommes de sa sorte. J’aime des natures temperées et moyennes. L’immodération vers le bien mesme, si elle ne m’offense, elle m’estonne et me met en peine de la baptiser. »

« Je veux donc, apprendre cecy aux maris, s’il s’en trouve encore qui y soient trop acharnez: c’est que les plaisirs mesmes qu’ils ont à l’acointance de leurs femmes, sont reprouvez, si la moderation n’y est observée; et qu’il y a dequoy faillir en licence et desbordement, comme en un subjet illegitime. »

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

Sur la modération.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 698 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTAIGNE, Michel (de) – Sur la peur – Sur le dormir – Sur la vanité des mots (Essais I, 17, 44, 51)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Essais


Tour de Montaigne

Trois courts Essais du Livre I bourrés de références historiques gréco-latines…
« Je ne suis pas un bon naturaliste, comme on dit, et ne sais guère par quels ressorts la peur agit en nous ; mais quoi qu’il en soit, c’est une étrange affection, et les médecins disent qu’il n’en est aucune qui fasse plus dérailler notre jugement. » (Sur la peur, I-17)

« Lors du combat naval qu’il remporta en Sicile, contre Sextus Pompée, Auguste, sur le point d’aller au combat, se trouva accablé d’un sommeil si profond que ses amis durent le réveiller pour qu’il donne le signal de la bataille. » (Sur le dormir, I-44)

« La rhétorique est un outil inventé pour agiter et manipuler une foule, un peuple en révolte, et on ne l’emploie que pour des États malades, comme la médecine pour les corps. » (Sur la vanité des mots, I-51)

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

> Écouter un extrait : Sur la peur.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 978 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTAIGNE, Michel (de) – Sur la physionomie (Essais III, 12)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 30min | Genre : Essais


Physionomie de Michel de Montaigne

En fait, cet Essai (Livre III, Chapitre 12) Sur la physionomie ne traite guère de la physionomie sinon vers la fin où Montaigne nous raconte que son bon air, sa bonne mine lui sauvèrent deux fois la vie… Des souvenirs de la guerre civile, de la peste, de son comportement dans cette période ; de nombreuses références à Socrate, une très belle traduction de Platon du discours de ce dernier après sa condamnation, des évocations de la mort… sont la matière de ce long essai de réflexions sur la sagesse.

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

> Écouter un extrait : Sur la physionomie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 27 280 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTAIGNE, Michel (de) – Sur l’ivrognerie (Essais II, 2)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 28min | Genre : Essais


Ivrognerie

« L’ivrognerie, quant à elle, me semble un vice grossier et bestial. Il en est d’autres auxquels l’esprit semble prendre plus de part, et il y a même des vices qui ont je ne sais quoi de noble, si j’ose dire. Il en est auxquels se mêlent la science, le zèle, la vaillance, la prudence, l’adresse et la finesse : celui-ci est purement corporel et terrestre… Les autres vices altèrent l’intelligence ; celui-ci la détruit, et s’attaque au corps.

Sous l’empire du vin,
Les membres se font lourds, les jambes se dérobent,
On titube, la langue est pâteuse, l’intelligence coule à pic,
Les yeux sont vagues, et puis ce sont des cris,
Des sanglots, des querelles…
[Lucrèce, III, 575-78] »
Puis Montaigne dans cet Essai (Livre II, Chapitre 2) change de propos, nous parle de son père, de la sagesse etc, comme à son habitude.

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

Sur l’ivrognerie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 372 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTAIGNE, Michel (de) – De ménager sa volonté (Essais III, 10)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Essais


Porte de la Grosse Cloche, ancienne mairie de Bordeaux

« Mon opinion est qu’il faut se prêter à autrui et ne se donner qu’à soi-même. » N’accusons pourtant pas Montaigne d’égoisme, car il s’est acquitté de tous ses devoirs d’homme et de citoyen, mais il avait un grand besoin d’indépendance, à une époque très troublée. La passion est mauvaise conseillère ; nous devons défendre notre liberté aussi « contre nous-mêmes ».
Nombreuses allusions dans cet Essai (Livre III, Chapitre 10) à sa charge de maire de Bordeaux : « Le maire et Montaigne ont toujours été deux d’une façon bien claire. » Il s’est consacré consciencieusement à sa tâche, mais « sans se dévouer corps et âme » comme son père.

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

Illustration : Porte de la Grosse Cloche à Bordeaux, lithographie de Charles Mercereau (1822-1864).

De ménager sa volonté.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 652 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTAIGNE, Michel (de) – Sur l’art de conférer (Essais III, 8)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 20min | Genre : Essais


L'Art de conférer

Pascal qui n’aimait pas Montaigne l’appelle pourtant avec admiration : « l’incomparable auteur de L’Art de conférer » (Livre III, chapitre 8).
« Le plus fructueux et naturel exercice de notre esprit, c’est à mon gré la conférence. » écrit notre Gascon.

Le mot de « conférence » désignait au XVIème siècle une conversation (terme employé dans notre traduction moderne) ou une discussion plutôt qu’un exposé fait en public et pour Montaigne c’est aussi tout débat, toute communication orale, toute joute pour atteindre la vérité.

Quelques extraits : Comme on interrogeait Mélanthios sur ce qu’il pensait de la tragedie de Denys l’Ancien : « Je ne l’ai point vue, dit-il, tant elle est obscurcie par son langage. » La plupart de ceux qui jugent les discours des grands de ce monde devraient dire aussi :
« Je n’ai pas entendu ce qu’il disait, tant cela était obscurci par la gravité, la grandeur et la majesté. »

« Nous n’aimons guère la critique, et il faudrait au contraire la rechercher et s’y soumettre, quand elle se présente sous la forme de discussion et non de discours magistral. Quand on rencontre une opposition, on ne se demande même pas si elle est fondée, mais comment s’en débarrasser, à tort ou à raison. Au lieu de lui tendre la main, nous lui sortons les gri ffes. »

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

Sur l’art de la conversation.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 168 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Michel de Montaigne :