Livres audio gratuits pour 'Michel de Montaigne' :


MONTAIGNE, Michel (de) – Sur la repentance (Essais III, 2)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Essais


STATUE de Montaigne

Le chapitre 2 du Livre III Sur la repentance est un des Essais où Montaigne parle le plus de lui-même. C’est là que nous trouvons plusieurs formules de lui bien connues :
« Les autres ecrivains forment l’homme ; moi je le raconte, et j’en montre un en particulier, bien mal formé. »

« Ici, nous allons d’une même allure, et nous sommes conformes l’un à l’autre, mon livre et moi. »

« Nul n’est prophète, non seulement chez lui, mais en son son pays ; voilà ce que nous apprend l’histoire. Il en est de même pour les choses sans importance, et mon humble exemple est à l’image de ce qu’il en est pour les grands. »

et la plus célèbre : « Chaque homme porte en lui la forme entière de l’humaine condition. »

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

Sur la repentance.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 822 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTAIGNE, Michel (de) – Nos affections s’emportent au-delà de nous (Essais I, 3)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Essais


Montaigne - Essais

Nos affections s’emportent au-delà de nous traduit en français moderne par Nos façons d’être nous survivent est le troisième Essai du Livre I. Il débute ainsi :
« Ceux qui blâment les hommes de toujours courir après le futur, nous apprennent à profiter du présent et à nous y tenir, puisque nous n’avons aucune influence sur ce qui adviendra, moins encore que sur le passé, – ceux-là montrent du doigt la plus commune des erreurs humaines. Car ils osent appeler erreur ce à quoi la nature elle-même nous conduit, pour servir à la perpétuation de son œuvre, en nous inspirant cette idée fausse parmi beaucoup d’autres, plus soucieuse qu’elle est de notre action que de notre connaissance.
Nous ne sommes jamais chez nous, nous sommes toujours au-delà. La crainte, le désir, l’espérance, nous projettent vers l’avenir et nous ôtent le sens de ce qui est, pour nous distraire avec ce qui sera, même lorsque nous n’y serons plus. »

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

Nos façons d’être nous survivent.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 669 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTAIGNE, Michel (de) – Sur les coches (Essais III, 6)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 52min | Genre : Essais


Le chef indien Hatuey brûlé par les conquistadors espagnols

Le chapitre 6 du Livre III Sur les coches (où il est très peu question de voitures) illustre bien cet aveu de Montaigne : « Cette farcissure est un peu hors de mon thème. Je m’égare, mais plutôt par licence que par mégarde. Mes fantaisies se suivent, mais parfois c’est de loin, et se regardent, mais d’une vue oblique. [...] Les noms de mes chapitres n’en embrassent pas toujours la matière. »
L’auteur parle aussi du mal de mer, mais l’essentiel porte sur la conduite des souverains et l’attitude inqualifiable des colonisateurs :

« Quand je considère l’ardeur indomptable avec laquelle tant de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants se sont exposés tant de fois à des dangers inévitables pour la défense de leurs dieux et de leur liberté, et cette noble obstination à supporter les pires extrémités et difficultés, et même la mort, plutôt que de se soumettre à la domination de ceux par qui ils ont été si honteusement trompés. [...] C’était un monde encore dans l’enfance, et pourtant nous ne l’avons pas dressé ni plié à nos règles par la seule vertu de notre valeur et de nos forces naturelles. Nous ne l’avons pas conquis par notre justice et notre bonté, ni subjugué par notre magnanimité. Au contraire, nous avons exploité leur ignorance et leur inexpérience pour les amener plus facilement à la trahison, à la luxure, à la cupidité, et à toutes sortes d’inhumanités et de cruautés, à l’exemple et sur le modèle de nos propres mœurs ! A-t-on jamais mis à ce prix l’intérêt du commerce et du profi t ? »

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

Sur les coches.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 824 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTAIGNE – Sur l’inconstance de nos actions (Essais II, 1)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Essais


Montaigne Statue

L’Essai (Livre II, chapitre1) Sur l’inconstance de nos actions nous invite à la réflexion sur notre propre comportement. N’oublions pas que Montaigne a écrit : « Chaque homme porte la norme entière de l’humaine condition. »

« La constance est la chose pour moi la plus malaisée à croire chez les hommes et l’inconstance, la plus aisée. [...] Ce que nous faisons d’ordinaire, c’est suivre les variations de notre désir, à gauche, à droite, vers le haut, vers le bas, là où le vent des circonstances nous emporte. Nous ne pensons à ce que nous voulons qu’à l’instant où nous le voulons, et nous changeons, comme cet animal qui prend la couleur de l’endroit où on le pose. Ce que nous nous sommes proposé de faire à l’instant, nous le changeons aussitôt, et aussitôt encore, nous revenons sur nos pas. Tout cela n’est qu’agitation et inconstance.

Ne soyez pas étonné de trouver aujourd’hui si poltron celui que vous avez vu hier si courageux : la colère, la nécessité, la compagnie, le vin, ou même le son d’une trompette lui avait donné du cœur au ventre. Et ce courage n’est pas dû à la raison ; ce sont les circonstances qui l’ont afermi. Ce n’est donc pas étonnant si des circonstances contraires le rendent différent. »

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

Sur l’inconstance de nos actions.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 25 591 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTAIGNE, Michel (de) – C’est une sottise de faire dépendre le vrai et le faux de notre jugement (Essais I, 26)

Donneuse de voix : René Depasse | Durée : 14min | Genre : Essais


Les Essais de Montaigne

Le contenu du chapitre 26 du Livre I des Essais est très fidèle à son titre. Montaigne n’hésite pas à renier des idées anciennes avec une humilité qui surprend toujours chez un auteur. Et on est sûr de trouver chez lui des passages qui font réfléchir :

« C’est une hardiesse grave et dangereuse, outre l’absurde légèreté qu’elle traîne avec elle, que de mépriser ce que nous ne pouvons concevoir. En effet, quand vous avez établi les limites de la vérité et du mensonge, grâce à votre belle intelligence, et qu’il se trouve que vous êtes contraint de croire des choses encore plus étranges que celles que vous avez refusé d’admettre, vous voilà déjà contraint d’abandonner ces limites que vous aviez vous-même fixées. »

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

C’est une sottise de faire dépendre le vrai et le faux de notre jugement.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 410 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTAIGNE, Michel (de) – Sur l’inégalité entre les hommes (Essais I, 42)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 28min | Genre : Essais


Les Essais

Sur l’inégalité entre les hommes (Essais Livre I, Chapitre 42) comporte des lignes qui ne nous éloignent pas de l’actualité…

« Tout le monde redoute d’être contrôlé et épié ; les grands le sont jusque dans leurs comportements et leurs pensées, le peuple estimant avoir le droit d’en juger et intérêt à le faire. Et de même que les taches semblent plus grandes selon qu’elles sont placées plus haut et dans une lumière plus crue, de même une simple marque de naissance ou une verrue ou front semblent chez eux pire qu’une balafre chez les autres. »

Ou encore :
« Mais revenons à Hiéron : il dit aussi à quel point il trouve sa royauté encombrante, qui lui interdit de voyager librement, comme s’il était prisonnier dans les limites de son propre pays, et à tout instant harcelé par la foule. »

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

Sur l’inégalité entre les hommes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 195 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTAIGNE, Michel (de) – Sur la solitude (Essais I, 38)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 14min | Genre : Essais


La tour de Montaigne

Montaigne ne voulant plus paraître dans un monde qui ne distingue pas entre vertu et comédie de vertu a choisi la solitude. Dans cet Essai (Livre I, Chap. 38), il privilégie la santé et, peut-être trop égoïstement, use de telles formules :

« Il faut se réserver une arrière-boutique rien qu’à nous, vraiment libre, dans laquelle nous puissions établir notre vraie liberté, et qui soit notre retraite principale dans la solitude. C’est là qu’il faut nous entretenir quotidiennement avec nous-mêmes, et de façon tellement intime que nulle relation ou contact avec des choses étrangères puisse y trouver place. »

« Dès l’instant où nous envisageons de vivre seuls, et donc de nous passer des autres, il faut faire en sorte que notre contentement ne dépende que de nous : déprenons-nous de toutes les liaisons qui nous attachent aux autres ; prenons sur nous pour parvenir à vivre seuls vraiment, et y vivre à notre aise. »

« C’en est assez de vivre pour autrui : vivons pour nous au moins ce bout de vie qui nous reste. Ramenons vers nous et notre bien-être nos pensées et nos intentions. »

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

Sur la solitude.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 727 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTAIGNE, Michel (de) – Sur l’âge (Essais I, 57)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 8min | Genre : Essais


Chateau de Montaigne

Il y a 450 ans, Montaigne écrivait : « Il ne me semble pas très raisonnable de renvoyer les hommes dans leurs foyers avant cinquante-cinq ou soixante ans. Je serais d’accord pour qu’on étende la durée de notre profession et activité autant qu’il est possible, dans l’intérêt public.
Et à l’autre bout, je trouve anormal que l’on ne se mette pas au travail plus tôt. Celui qui avait été à dix-neuf ans le juge suprême du monde estimait qu’il fallait avoir trente ans pour juger de la place à donner à une gouttière. »

Cet Essai Sur l’âge est le dernier du Livre I.

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

Sur l’âge.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 888 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Michel de Montaigne :