Livres audio gratuits pour 'Paul Verlaine' :


VERLAINE, Paul – Mémoires d’un veuf (Deuxième Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 48min | Genre : Nouvelles


Napoléon blessé à Ratisbonne (détail)

Ces cinq récits des trente quatre Mémoires d’un veuf (1886) publiés par Paul Verlaine, nous révèlent qu’il aimait beaucoup l’homme Napoléon (Lui toujours – et assez et Les Estampes) et avait une admiration mitigée et très critique pour Victor Hugo (L’Autre un peu) comme nous le savions déjà par Apologie. Les funérailles sont aussi un de ses sujets favoris (Monomane) et nous apprenons qu’il détestait le Paris de ses quarante ans (Quelques uns de mes rêves).

Illustration : Napoléon blessé à Ratisbonne, détail d’une estampe de François Georgin (1834).

> Écouter un extrait : Les Estampes.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 434 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERLAINE, Paul – Amour (Quatre Poèmes)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 14min | Genre : Poésie


Verlaine Amour

Ces quatre poèmes extraits du recueil Amour (1888) ont été choisis pour des raisons de métrique qui ont toujours passionné Verlaine. Il proclamait, en effet, dans son Art poétique.

« De la musique avant toute chose,
Et pour cela préfère l’Impair
Plus vague et plus soluble dans l’air,
Sans rien en lui qui pèse ou qui pose. »

Il nous a semblé intéressant de faire voisiner :

Ballade, En rêve en décasyllabes sur 3 rimes « ion-oi-ou » :
« J’ai rêvé d’elle, et nous nous pardonnions
Non pas nos torts, il n’en est en amour,
Mais l’absolu de nos opinions
Et que la vie ait pour nous pris ce tour. »

Adieu en vers de 11 pieds (hendécasyllabes) :
« J’étais né pour plaire à toute âme un peu fière,
Sorte d’homme en rêve et capable du mieux,
Parfois tout sourire et parfois tout prière,
Et toujours des cieux attendris dans les yeux. »

Un conte, poème chrétien en vers de 13 pieds :
« Du moins je ferai savoir à qui voudra l’entendre
Comment il advint qu’une âme des plus égarées,
Grâce à ces regards cléments de votre gloire tendre,
Revint au bercail des Innocences ignorées. »

et un hommage, nuancé, en alexandrins, À Victor Hugo à qui Verlaine envoie Sagesse (1881).
Est conseillé à l’amateur de poésies, habitué aux dodécasyllabes, de lire à haute voix les poèmes de 11 et 13 pieds pour se rendre compte…

> Écouter un extrait : Ballade, En rêve.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 882 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MALLARME, Stéphane – Verlaine – Arthur Rimbaud

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Essais


Henri Fantin-Latour - Le Coin de table (détail) : Paul Verlaine et Arthur Rimbaud

Divagations (1897) comporte la section Quelques Médaillons et portraits en pied où avec Manet, Théodore de Banville, Villiers de l’Isle Adam… voisinent Verlaine et Arthur Rimbaud.

Ces deux « in memoriam » sont écrits par la plume d’un Stéphane Mallarmé dont la prose, aussi ,parfois peut dérouter.

« Paul Verlaine, son génie enfui au temps futur, reste héros.
La Mort, cependant, institue exprès cette dalle pour qu’un pas dorénavant puisse s’y affermir en vue de quelque explication ou de dissiper le malentendu. Un adieu du signe au défunt cher lui tend la main, si convenait à l’humaine figure souveraine que ce fut, de reparaître, une fois dernière, pensant qu’on le comprit mal et de dire : Voyez mieux comme j’étais. » (Verlaine)

Arthur Rimbaud : « Je ne l’ai pas connu, mais je l’ai vu, une fois, dans un des repas littéraires, en hâte, groupés à l’issue de la Guerre – le Dîner des Vilains Bonshommes, certes, par antiphrase, en raison du portrait, qu’au convive dédie Verlaine. « L’homme était grand, bien bâti, presque athlétique, un visage parfaitement ovale d’ange en exil, avec des cheveux châtain clair mal en ordre et des yeux d’un bleu pâle inquiétant. »»

Illustration : Henri Fantin-Latour, Le Coin de table (détail) : Paul Verlaine et Arthur Rimbaud.

Verlaine.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 027 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERLAINE, Paul – Mémoires d’un veuf (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Nouvelles


Paul Verlaine - Nuit blanche

On ignore souvent que les textes en prose de Verlaine dépassent en nombre son œuvre versifiée.
À Mes prisons et Mes hôpitaux, il faut ajouter, par exemple, Mémoires d’un veuf dont voici une dizaine de textes d’inspirations très diverses.
Voisinent avec un dialogue de Musset et de Villon (Nuit blanche), la vie d’un cabaret (Un bon coin) ou la description d’un enterrement misérable (Corbillard au galop)…

Écoutez le texte très émouvant qui achève Nuit noire :
« Et le Veuf s’arrête, infiniment ému. Il fouille dans sa maigre poche, opération lente à cause de l’ulster et du veston à retrousser, et de gants fourrés du Louvre à défaire, et c’est d’une main presque tremblante, en poire (telle celle d’une vraie dévote dans l’aumônière de Monsieur le Curé) qu’il dépose en quelque sorte au fond de la timbale d’étain, comme par crainte d’offenser la fierté des yeux morts pourtant du seul vrai pauvre d’entre cette foule de pauvres, une petite pièce, — d’or ou d’argent, sa main gauche ne le sait pas.Ceci si doucement fait, si discret, et avec une fuite si glissante et comme pudique, que le petit aveugle s’écrie d’une voix cassée, mais combien pénétrante :
— Merci, madame ! »

> Écouter un extrait : Apologie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 980 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERLAINE, Paul – Bibliophilie – Bibliomanie (Poèmes)

Donneuse de voix : Carole Bassani-Adibzadeh & Christine Sétrin | Durée : 2min | Genre : Poésie


Carl Spitzweg - Le Rat de bibliothèque

« Le vieux livre qu’on a lu, relu tant de fois ! » (Bibliophilie)

« Lire n’est rien : faut avoir lu ; faut ; l’a fallu ! » (Bibliomanie)

Deux poèmes extraits des Biblio-sonnets de Paul Verlaine : une petite surprise pour un « lupinophile » et « sherlockophile » (entre autres !), qui nous charme tous les jours avec de nouvelles lectures…

Bon anniversaire, cher René !!!

Bibliophilie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 801 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERLAINE, Paul – Mes hôpitaux

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 30min | Genre : Biographies


Salle d'hôpital

Verlaine, alcoolique, a connu vers les années 1885, l’indigence, le taudis, la misère physique. On s’avisa soudain que ce vagabond qui se traînait de café en café, d’hôpital en hôpital était ou plutôt avait été un grand poète. Il se forma comme une légende de Verlaine et on lui demanda conférences et souvenirs (Mémoires d’un veuf, Mes hôpitaux, Mes prisons, Confessions). On le sacra même « prince des poètes » en 1894, deux ans avant sa mort misérable.

Le ton de Mes hôpitaux est parfois mélancolique, parfois rageur, parfois humoristique.
« Peut-être, un jour que la mort nous tâtera, que la maladie avant-courrière et fourrière nous tiendra fiévreux et douloureux, peut-être miséreux et solitaires, les reverrons-nous, non sans attendrissement et une sorte de triste — ô bien triste ! — gratitude, ces longues avenues de lits bien blancs, ces longs rideaux blancs, car tout est long et blanc, en quelque sorte, en ces asiles… »

« D’ailleurs, c’est extraordinaire vraiment comme, ici, on se familiarise avec cette chose au premier abord familière et terrible ; et pourtant si banalement consolante et libératrice : la mort. Hein ! dans la vie ordinaire, — je ne parle pas des morts chéris, parents ou amis, je parle des quelconques, des étrangers — hein ! quelle affaire !
On a presque peur ; le pauvre inoffensif cadavre épouvante ou comme. Quand je grimpais mes nombreux étages, si je savais qu’à tel palier, derrière telle porte, au fond de tel appartement, il y avait… « un mort », comme disent les petites filles de leur toute jolie bouche toute ronde, je frissonnais malgré moi et montais très vite. »

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 919 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERLAINE, Paul – Sagesse (Poèmes, Œuvre intégrale)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 20min | Genre : Poésie


Sagesse

À Bruxelles en juillet 1873 Verlaine, qui a bu, tire deux coups de pistolet sur Rimbaud et le blesse légèrement au poignet. Il purge deux ans de prison à Mons ; il éprouve un remords sincère, se tourne vers Dieu, se convertit à la religion catholique et écrit les nombreux poèmes mystiques de Sagesse (1881) auxquels s’ajouteront d’autres textes composés après sa libération. Dans tout le recueil règne une certaine unité de ton et d’atmosphère : retour douloureux sur son passé, souvenir de sa femme, allusions fréquentes à Rimbaud sans jamais le nommer, vif désir de chasser les voix de l’orgueil, de la haine et de la chair pour s’offrir à Dieu et à la vierge Marie… Sa fidélité à sa nouvelle religion durera six ans… et il connaîtra d’autres incarcérations (cf. Mes prisons)

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 27 581 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERLAINE, Paul – Clair de lune (Poème, Version 2)

Donneur de voix : GamObs | Durée : 4min | Genre : Poésie


Paul Verlaine par Gustave Courbet

Les notes lumineuses de ce poème, volontairement entachées des impressions d’un siècle assombri, chantent la mélancolie réelle dissimulée sous le masque des Fêtes galantes.

Les lecteurs avertis sauront rassembler les images parsemées sur le chemin menant au monde sensible de Verlaine et trouver, derrière les apparences, la vérité.

Clair de lune.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 192 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Paul Verlaine :