Livres audio gratuits pour 'Pauline Pucciano' :


CARROLL, Lewis – À travers le miroir, et ce qu’Alice trouva de l’autre côté

Donneuse de voix : Pauline Pucciano | Durée : 2h 59min | Genre : Contes


À travers le miroir, et ce qu'Alice trouva de l'autre côté

Dans cette suite d’Alice au Pays des Merveilles, Alice a 7 ans et demi, et sa chatte Dinah est mère de deux petites chattes, l’une noire et l’autre blanche… En traversant le miroir, Alice se retrouve dans un monde où tout fonctionne à l’envers, et où les personnages sont ceux d’un échiquier géant. On retrouvera certains des personnages les plus connus de Lewis Carroll, comme Humpty Dumpty ou Twiddledum et Twiddledee.

Lewis Carroll offre, bien avant Jarry, Kafka ou les surréalistes, la matrice de toute une tradition d’humour absurde, qui culmine peut-être avec les Monthy Python. Les règles de toutes sortes (règles de la logique, règles de la conversation, règles du jeu d’échecs, règles traditionnelles du récit) y sont sans cesse bousculées… Et pourtant, Alice est une petite fille pétrie des bonnes manières victoriennes : très préoccupée par la bienséance, réprimant continuellement ses envies de rire, de pleurer ou de contredire ses étranges interlocuteurs, elle est aussi raisonnable qu’ils sont raisonneurs, aussi polie qu’ils sont grossiers, aussi obéissante qu’ils sont autoritaires.

La difficulté particulière de la traduction tient aux nombreux jeux de mots qui émaillent le récit : il a fallu souvent s’écarter de la traduction littérale des mots concernés, afin de garder le jeu sur les consonances. Par exemple, le jeu de mots entre « flour » et « flower » peut se traduire avec un jeu de mots entre « farine » et « famine », mais cela exige qu’on « torde » le texte. 
Dans ces mêmes jeux de mots, les nombreuses références aux comptines, jeux traditionnels et personnages populaires anglais ont dû parfois être abandonnées au profit de la lisibilité du texte.

Traduction: Pauline Pucciano, pour Littératureaudio.com.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 829 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DEBUCOURT, Jean – Lettres à Jacqueline Sorelle

Donneuse de voix : Pauline Pucciano | Durée : 1h 15min | Genre : Biographies


Jean Debucourt

Jean Étienne Pelisse est né le 19 janvier 1894 à Paris. En 1914 à la déclaration de la Grande Guerre il a vingt ans, mais, de constitution fragile, il est exempté de service militaire et muté au service auxiliaire.
En novembre 1916 il épouse Louise Gabrielle d’Huin.
En 1918 il s’inscrit sous le nom de Jean Debucourt au conservatoire et dès 1919 joue dans son premier film : La Double Existence du docteur Morat.
En 1923 il divorce de Louise Gabrielle.
En 1924 il joue au Théâtre de L’Avenue dans la pièce d’Alfred Savoir : La Grande Duchesse et le Garçon d’étage.
En novembre 1931, il se marie avec Marcelle Lesage, éditrice qui possédait également une librairie place Dauphine. Jean Debucourt devient en 1934, directeur artistique du Théâtre des Bons Enfants. En 1936 il entre à la Comédie-Française et est promu 399ème Sociétaire, dès 1937, entre Aimé Clariond et Gisèle Casadesus.
Il quittera la Comédie-Française en 1946 et reviendra à partir de 1948 à la demande du nouvel administrateur Pierre-Aimé Touchard. Il tournera dans plus d’une centaine de films avec les plus grands acteurs de son époque.
De 1934 à 1952 il vivra une folle passion avec sa Mounie, sa Momme, la petite Jacquot, Jacqueline Sorelle (1918-2001). Elle avait dix-sept ans et lui quarante et un ans quand ils se sont déclaré leur amour, le 22 mars 1935.
Jacqueline Sorelle a commencé sa carrière de comédienne dès l’âge de onze ans. Poussée par sa mère Lucie, qui réalisait un rêve qu’elle n’avait pu elle-même assouvir. Son plus grand rôle, elle l’aura dans le film La Kermesse héroïque (1935) et fera du théâtre jusqu’en 1937. Sa carrière s’arrêtera là. Sa vie se consacrant dorénavant à son Boum et aux trois enfants qu’ils auront : le premier né en 1940 Jean-Jacques, puis Jean-Paul en 1944 (aujourd’hui décédé) et enfin Jean-Claude né le 1er juin 1947.

En mars 1947 Jacqueline Sorelle, la compagne de Jean Debucourt, enceinte de leur troisième enfant, est partie se reposer aux Contamines-Montjoie, accompagnée de leur fils aîné, Jean-Jacques, qui venait de subir une opération chirurgicale consécutive à une occlusion intestinale. Bloqué par les séances de tournage du film Non coupable d’Henri Decoin avec dans le rôle principal Michel Simon, Jean Debucourt, resté seul avec sa belle-sœur et ses neveux dans la maison bourgeoise de Montgeron, écrira une à deux fois par jour à sa Mounie pour lui « chanter » son amour.

En fait, jamais Jean ne pourra épouser sa belle Jacqueline puisqu’il était marié depuis novembre 1931 à l’éditrice Marcelle Julie Lesage et dont le divorce ne sera prononcé que le 13 juin 1954. Cette situation de concubinage sera d’ailleurs une source de friction (et pas la seule) avec sa belle-mère, Lucie Sorelle, bien que Jean ait toujours revendiqué son désir de régularisation matrimoniale.
En juin 1946 il accueille dans sa grande maison de Montgeron la sœur de Mounie : Simone, son mari André Daverède, fonctionnaire de l’Éducation Nationale, et leurs trois enfants Nicole, Philippe et Claude, revenus précipitamment d’Indochine.
En octobre 1952 Jean se sépare de sa Mounie et de ses trois enfants. Il s’installe avec Claude Daverède, sa nièce ( ! ) à Montgeron, qu’il épousera le 26 juillet 1954 ayant obtenu, un mois plus tôt, son divorce de Marcelle Lesage. Il aura un enfant, Alain… un quatrième garçon, aujourd’hui décédé.
Quatre ans plus tard, le 15 janvier 1958, il fera sa dernière apparition en public, et le 22 mars, oui, un 22 mars !… Jean Debucourt s’éteindra emporté par la leucémie.

Lettres à Jacqueline Sorelle.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 437 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PUCCIANO, Pauline – L’Organe et la Sonde

Donneuse de voix : Pauline Pucciano | Durée : 9h 2min | Genre : Contemporains


L'Organe et la Sonde

Année terrestre 3416. Ce qui reste de l’humanité ?
Une diaspora militaire vivant à bord de vaisseaux et de stations. La Sonde, un vaisseau destiné à l’exploration et à l’exploitation de ressources, entre par hasard dans l’orbite de l’Organe, une exoplanète propice à la vie, où un foyer de peuplement humain a réussi à s’implanter plus de six siècles auparavant. Le major Strauss, jeune officier solitaire, est envoyé en mission au sol, et va découvrir les mœurs, l’organisation sociale et les pouvoirs étranges de cette communauté. Une jeune femme presque entièrement tatouée, qui ressent de mystérieuses et soudaines douleurs, et se prétend « la Clé de Voûte » de son clan, transformera peu à peu sa vision du monde…

Image : Michail Travlos (Kimolos), Planet (licence RGBStock).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 088 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ORWELL, George – 1984

Donneurs de voix : Pauline Pucciano & Vincent de l’Épine | Durée : 12h 12min | Genre : Romans


1984

George Orwell, écrivain et journaliste britannique, de son vrai nom Eric Arthur Blair, traverse la première moitié du 20ème siècle (1903-1950) avec des engagements politiques forts contre l’impérialisme britannique, pour la justice sociale et le socialisme libertaire, et aux côtés des républicains lors de la guerre d’Espagne. Ses deux oeuvres les plus célèbres sont parues après la seconde guerre mondiale : La Ferme des Animaux (1945) et 1984 (1949).

Roman impitoyable et puissant, à l’image de l’univers qu’il décrit, 1984 ne cesse de surprendre les lecteurs par l’acuité de sa vision. Le totalitarisme imaginé par Orwell est une synthèse glaçante de tous les totalitarismes réels et imaginaires : une machine sociale extraordinairement intelligente et efficace pour broyer l’individu.

Winston Smith, londonien, 39 ans, teint blafard, souffrant d’un ulcère variqueux, est un modeste fonctionnaire du Ministère de la Vérité, dont le travail consiste à « rectifier » sans cesse les archives du Times pour la plus grande gloire du Parti qui dirige l’Océanie. Son quotidien, entre la pénurie de lames de rasoir, les soirées obligatoires au Centre Communautaire, et la vie de quartier dans un logement vétuste, où il est surveillé nuit et jour par un écrantel, lui devient peu à peu insupportable…

Traduction : Pauline Pucciano et Vincent de l’Épine.

Illustration : 1984, par Jordan L’Hôte (licence Cc-By-3.0).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 583 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PUCCIANO, Pauline – Dix Petites Vieilles

Donneuse de voix : Pauline Pucciano | Durée : 3h 18min | Genre : Contemporains


Dix Petites Vieilles

Aux Érables, il y a Arlette, l’ancienne syndicaliste, et Marie-Jo, qui voit le démon partout. Il y a Alice, qui se croit plus maligne que tout le monde, et Gloria, qui pleure sans arrêt. Il y a Blandine, qui glousse sans raison, et Jocelyne, qui a mal au ventre. Il y a Monique, qui aime provoquer. Il y a Zouleïka, qui a peur des hommes. Et les deux sœurs, Marguerite et Geneviève, qui se disputent à propos de leurs parents.
Qui donc les tue, les unes après les autres, dans cette atmosphère anglaise et sur fond de plans sociaux ?

Histoire policière décalée, traitant de sujets graves sur un ton volontairement léger, Dix Petites Vieilles propose au lecteur une énigme grinçante et jubilatoire.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 682 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

STOKER, Bram – Dracula (Œuvre intégrale)

Donneurs de voix : Pauline Pucciano & Vincent de l’Épine | Durée : 18h 59min | Genre : Romans


Dracula

Dracula est un mythe littéraire, un roman épistolaire d’une incroyable diversité, qui fait peser, sur un univers victorien discrètement critiqué, la menace d’un mal archaïque et tout-puissant. Monstre gentleman, aussi cruel que raffiné, noble, protéiforme, entêté, inexorable, solitaire, amoureux à sa manière, Dracula exerce toujours la même fascination après plus d’un siècle.

- Partie 01,
- Partie 02,
- Partie 03,
- Partie 04.

Traduction : Pauline Pucciano et Vincent de l’Épine.

Illustration : Edvard Munch, Vampire (1893).

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 849 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

STOKER, Bram – Dracula (Partie 04)

Donneurs de voix : Pauline Pucciano & Vincent de l’Épine | Durée : 4h 45min | Genre : Romans


Dracula

Malgré l’ingéniosité de Van Helsing et l’ardeur de Jonathan Harker à venger sa femme, l’assaut final contre le vampire ne sera pas aussi facile que prévu. Le Comte, en effet, parvient à s’échapper et entame le long voyage de retour vers sa terre natale, où il pourrait recouvrer toute sa puissance… Mais c’est compter sans Mina. Maudite, liée malgré elle à Dracula, elle est toutefois capable de retourner ce lien contre lui. À chaque lever du soleil, sous hypnose, elle parvient à donner à ses compagnons suffisamment d’indications pour qu’ils se lancent à sa poursuite…

Dracula est un mythe littéraire, un roman épistolaire d’une incroyable diversité, qui fait peser, sur un univers victorien discrètement critiqué, la menace d’un mal archaïque et tout-puissant. Monstre gentleman, aussi cruel que raffiné, noble, protéiforme, entêté, inexorable, solitaire, amoureux à sa manière, Dracula exerce toujours la même fascination après plus d’un siècle.

Traduction : Pauline Pucciano et Vincent de l’Épine.

Illustration : Edvard Munch, Vampire (1893).

> Écouter un extrait : Chapitre 22.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 966 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

STOKER, Bram – Dracula (Partie 03)

Donneur de voix : Pauline Pucciano & Vincent de l’Épine | Durée : 3h 35min | Genre : Romans


Dracula

Après les terribles evenements de la deuxième partie, Van Helsing rencontre Mina et Jonathan, et comprend que le monstre qu’il a essayé de combattre n’est autre que le Comte Dracula, fraîchement débarqué à Londres. Tandis que tous les chasseurs de vampires, logés à l’institut du Docteur Seward, tentent d’enquêter et de s’organiser, le patient Renfield change étrangement de comportement, tentant de les avertir d’un danger qu’ils ne voient pas…

Dracula est un mythe littéraire, un roman épistolaire d’une incroyable diversité, qui fait peser, sur un univers victorien discrètement critiqué, la menace d’un mal archaïque et tout-puissant. Monstre gentleman, aussi cruel que raffiné, noble, protéiforme, entêté, inexorable, solitaire, amoureux à sa manière, Dracula exerce toujours la même fascination après plus d’un siècle.

Traduction : Pauline Pucciano et Vincent de l’Épine.

Illustration : Edvard Munch, Vampire (1893).

> Écouter un extrait : Chapitre 17.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 107 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Pauline Pucciano :