Livres audio gratuits pour 'Plume' :


BEAUMARCHAIS – Le Mariage de Figaro

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 4h 30min | Genre : Théâtre


Roi-valet pique

Trois années se sont écoulées depuis que Figaro a aidé le Comte Almaviva à conquérir la belle Rosine au nez et à la barbe de son tuteur, Bartholo (cf. Le Barbier de Séville). Les choses ont bien changé : Figaro, promu concierge du château du Comte, s’apprête à épouser Suzanne, la femme de chambre de la Comtesse, tandis que la triste Rosine se morfond, délaissée par son mari infidèle. Celui-ci essaie de contraindre Suzanne à lui accorder, le soir de ses noces, une sorte de « droit de cuissage ». Si elle accepte, il lui offre une dot. Si elle refuse, il fera tout pour empêcher son mariage. Mais Figaro, une fois mis au courant, est de taille à contrecarrer ses plans et à lui faire passer une « folle journée ».

La plus célèbre pièce de Beaumarchais est une comédie enlevée au rythme trépidant qui renferme une puissante critique sociale sur la noblesse. Beaumarchais y glisse par ailleurs des propos d’une étonnante modernité sur la condition des femmes, le mariage, l’armée, la liberté d’expression…

« Suzanne. – Tu croyais, bon garçon ! que cette dot qu’on me donne était pour les beaux yeux de ton mérite ?
Figaro. – J’avais assez fait pour l’espérer.
Suzanne. – Que les gens d’esprit sont bêtes !
Figaro. – On le dit.
Suzanne. – Mais c’est qu’on ne veut pas le croire.
Figaro. – On a tort.
Suzanne. – Apprends qu’il la destine à obtenir de moi, secrètement, certain quart d’heure, seul à seule, qu’un ancien droit du seigneur… Tu sais s’il était triste !
Figaro. – Je le sais tellement que, si monsieur le comte en se mariant, n’eût pas aboli ce droit honteux, jamais je ne t’eusse épousée dans ses domaines.
Suzanne. – Eh bien ! s’il l’a détruit, il s’en repent ; et c’est de ta fiancée qu’il veut le racheter en secret aujourd’hui.
Figaro, se frottant la tête. – Ma tête s’amollit de surprise ; et mon front fertilisé…
Suzanne. – Ne le frotte donc pas !
Figaro. – Quel danger ?
Suzanne, riant. – S’il y venait un petit bouton ; des gens superstitieux…
Figaro. – Tu ris friponne ! Ah ! s’il y avait moyen d’attraper ce grand trompeur, de le faire donner dans un bon piège, et d’empocher son or !
Suzanne. – De l’intrigue, et de l’argent ; te voilà dans ta sphère. »

> Écouter un extrait : Préface.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 115 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RETBI, Shmuel – Deux Crimes de tous les jours

Donneuse de voix : Plume | Durée : 36min | Genre : Nouvelles


Police Line Crime Scene

Deux hommes sont poignardés dans deux quartiers de Tel-Aviv. Aucun lien entre les deux victimes. Pour l’inspecteur Itamar Braun, une question se pose : s’agit-il de l’œuvre d’un tueur en série ou de deux crimes banals indépendants l’un de l’autre ?

Aux détours de cette enquête à la solution inattendue, l’auteur glisse quelques réflexions sur la société israélienne d’aujourd’hui.

Deux Crimes de tous les jours.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 946 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RETBI, Shmuel – Motty à Londres

Donneuse de voix : Plume | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Nicklas Lundqvist - Big Ben Storm

« Motty était l’homme le plus affable du monde, le plus serviable et le moins caustique. Un ange avec tout un chacun, un trésor à la maison, une glace à la pistache au boulot. La perfection faite fonctionnaire. Il avait une femme délicieuse, deux petits enfants adorables, un poste fixe au Ministère des Finances, une auto minuscule et un humble logis hypothéqué pour un quart de siècle encore, en bref, tout ce qu’il fallait pour être malheureux. Que peut-on désirer de plus à l’âge de trente-deux ans ? Et cependant, cette pensée bizarre se développait petit à petit dans son esprit. »

Motty, paisible fonctionnaire du Ministère des Finances israéliens, est torturé par une étrange idée. Il va décider d’aller jusqu’au bout, pour le meilleur… et pour le pire ! Une nouvelle absurde dans le plus pur style de Shmuel Retbi.

Illustration : Big Ben Storm de Nicklas Lundqvist, publiée sur Flickr (licence Cc-By-Sa).

Motty à Londres.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 920 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHODERLOS DE LACLOS, Pierre – Les Liaisons dangereuses (Version 2)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 14h | Genre : Romans


Les Liaisons dangereuses

Les Liaisons dangereuses, sous-titré Lettres recueillies dans une société et publiées pour l’instruction de quelques autres, est un roman épistolaire écrit par Pierre Choderlos de Laclos et publié en 1782. Cette œuvre littéraire majeure du XVIIIe siècle, qui narre le duel pervers de deux nobles manipulateurs, roués et libertins du siècle des Lumières, est considérée comme un chef-d’œuvre de la littérature française
Il porte à un degré de perfection la forme épistolaire : aucun élément n’est gratuit, chaque épistolier a son style et la polyphonie des correspondances croisées construit un drame en quatre étapes au dénouement moralement ambigu, qui continue à fasciner le lecteur et à susciter de nombreuses adaptations. (Wikipédia)

> Écouter un extrait : Lettres 01 à 10.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 771 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LUTHER, Martin – La Liberté chrétienne

Donneuse de voix : Plume | Durée : 1h 40min | Genre : Religion


Martin Luther par Lucas Cranach (1529)

Peut-on gagner sa place au paradis à force de bonnes actions et d’œuvres de piété ? À la belle époque des indulgences, le moine Martin Luther défend une thèse révolutionnaire : le salut, la vie éternelle, le paradis (quel que soit le nom qu’on lui donne) ne se gagne que par la foi seule. Dans ce court ouvrage, il répond à ses détracteurs et explique avec beaucoup de clarté sa thèse : les œuvres n’apportent pas le salut, elles ne sont que le fruit de la foi qui sauve, la foi que Dieu donne. Mais l’église catholique de l’époque ne voudra jamais entendre ses arguments et les thèses de Martin Luther deviendront le fondement du protestantisme réformé.

« Qui présume être justifié en même temps par la foi et par les œuvres, cloche des deux pieds, comme les adorateurs de Baal. Du jour, au contraire, où tu commences à croire, tu reconnais que tout ce qui est en toi n’est que misère et péché. « Tous ont péché, dit saint Paul, et sont privés de la gloire de Dieu. – Il n’est pas un seul juste, pas un qui fasse le bien. Tous les hommes se sont détournés de Dieu et sont tombés dans la vanité. » Tu comprends alors que Christ t’est nécessaire, que c’est en croyant à celui qui a souffert et qui est ressuscité pour toi, que tu deviens un homme nouveau, que tous tes péchés te sont remis et que c’est par ses seuls mérites que tu es justifié devant Dieu. »

Ce texte, envoyé au pape Léon X en 1520, était accompagné d’une lettre. La notice historique de Félix Kuhn explique le contexte dans lequel cette lettre a été écrite.

Traduction anonyme (1879).

> Écouter un extrait : Notice historique.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 250 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOLIÈRE – Tartuffe, ou L’Imposteur

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 2h | Genre : Théâtre


Tartuffe

Le Tartuffe, ou L’Imposteur est une comédie en cinq actes de Molière représentée pour la première fois au château de Versailles le 12 mai 1664.

Dans la mesure où les dévots qui étaient présents à la Cour critiquaient le libertinage des mœurs (et les amours adultères du roi), le luxe, les fêtes, la politique de prestige et même la politique extérieure du royaume, Molière a été tenté de lancer une satire de la dévotion.

Louis XIV, qui avait applaudi la pièce à Versailles, dut se résoudre à interdire à Molière d’en donner des représentations publiques, à la demande de l’archevêque de Paris, Hardouin de Péréfixe, son ancien précepteur : l’Église et les dévots accusaient Molière d’impiété et lui reprochaient de donner une mauvaise image de la dévotion et des croyants.

> Écouter un extrait : Acte 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 20 416 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LABICHE, Eugène – Un coup de rasoir

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 13min | Genre : Théâtre


Eugene Labiche - Un coup de rasoir

« Voilà déjà un quart d’heure de passé… nom d’un nom ! Je ne serai jamais prêt… crétin de Gavot, qui n’a pas ronflé ! que va dire ma prétendue ? Mademoiselle Antheaume de la Pamoison ! la faire attendre… une fille unique ! la plus riche héritière de Toulouse… à ce que dit son père… »

Anténor se prépare à se marier avec une riche héritière qui apporte en dot un château ! Mais, voilà, parce que son domestique n’a pas ronflé, il se lève en retard, se dépêche de se raser… et se coupe ! Et ses plans vont s’en trouver tous bouleversés.

Un coup de rasoir.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 833 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BEAUMARCHAIS – Le Barbier de Séville

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 3h 10min | Genre : Théâtre


Roi-valet coeur

« Le Comte. – Fort bien. Apprends donc que le hasard m’a fait rencontrer au Prado, il y a six mois, une jeune personne d’une beauté… Tu viens de la voir. Je l’ai fait chercher en vain par tout Madrid. Ce n’est que depuis peu de jours que j’ai découvert qu’elle s’appelle Rosine, est d’un sang noble, orpheline et mariée à un vieux médecin de cette ville, nommé Bartholo.
Figaro. – Joli, oiseau ma foi ! difficile à dénicher ! Mais qui vous a dit qu’elle était femme du Docteur ?
Le Comte. – Tout le monde.
Figaro. – C’est une histoire qu’il a forgée en arrivant de Madrid, pour donner le change aux galants et les écarter ; elle n’est encore que sa pupille, mais bientôt…
Le Comte, vivement. – Jamais ! Ah quelle nouvelle ! J’étais résolu de tout oser pour lui présenter mes regrets ; et je la trouve libre ! Il n’y a pas un moment à perdre ; il faut m’en faire aimer, et l’arracher à l’indigne engagement qu’on lui destine. »
(Acte I, Scène 4)

Le Comte Almaviva, grand d’Espagne, s’est épris d’une jeune fille noble, Rosine, pupille du docteur Bartholo, un vieux médecin qui veut en faire sa femme. À Séville où il a suivi la demoiselle, il retrouve un de ses anciens serviteurs : Figaro. Habile et rusé, le « barbier de Séville » va l’aider à s’introduire dans la maison du docteur pour connaître les sentiments de Rosine et lui proposer de l’épouser.

Sous les dehors d’une comédie légère et, somme toute, assez classique, Beaumarchais propose un joyeux divertissement et glisse déjà quelques éléments de critiques sociales que l’on trouve, plus nombreux et plus acérés, dans la suite du Barbier : Le Mariage de Figaro.

> Écouter un extrait : Lettre.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 16 015 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Plume :