Livres audio gratuits pour 'Poésie antique' :


VIRGILE – Géorgiques (Livre 3)

Donneur de voix : Alain Degandt | Durée : 39min | Genre : Poésie


Virgile - Géorgiques

Sur la suggestion, semble-t-il, de Mécène, dans les deux derniers livres des Géorgiques Virgile évoque, en une poésie puissante et sans faille, les animaux et leur élevage : les troupeaux (L. III) et les abeilles (L. IV). Les analogies avec la nature humaine sont fréquentes et sont sources de lyrisme et de réflexion : ne pas gaspiller les années fécondes mais faire un bon usage du temps ; aspirer à la victoire, à la gloire du triomphe et fuir le déshonneur de la défaite… mais surtout chanter la puissance de l’Amour, dans la création toute entière, moteur même de toute vie. Quant à la mort, évoquée à la fin du livre par le récit d’une épizootie, si elle est, pour nous comme pour les chevaux, souvent douloureuse et vécue comme injuste, elle est certes un fait de nature, mais qui suscite chez Virgile de la pitié et un début d’indignation.

Traduction versifiée (1770) : Jacques Delille (1738-1813).

Licence Creative Commons

Géorgiques (Livre 3).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 519 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIRGILE – Géorgiques (Livre 2)

Donneur de voix : Alain Degandt | Durée : 39min | Genre : Poésie


Virgile - Géorgiques

Dans ce deuxième livre (ou deuxième chant), Virgile traite essentiellement de l’arboriculture et de la vigne. Son lyrisme magnifie les conseils utiles qu’il prodigue et qui, pour certains, demeurent d’une surprenante actualité.

Traduction versifiée (1770) : Jacques Delille (1738-1813).

Licence Creative Commons

Géorgiques (Livre 2).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 876 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIRGILE – Géorgiques (Livre 1)

Donneur de voix : Alain Degandt | Durée : 36min | Genre : Poésie


Pâtres et troupeaux - Vergilius Romanus - Ve siècle

« Les Géorgiques sont une œuvre de Virgile en quatre chants, écrite entre 36 et 29 avant J.-C. L’auteur y atteint une certaine forme de perfection artistique, ce qui lui vaut d’être considéré comme le plus grand poète de l’époque. L’ouvrage se présente comme un traité sur l’agriculture, mais les thèmes abordés sont beaucoup plus vastes : guerre, paix, mort, résurrection. Il constitue surtout une célébration de la vie paysanne traditionnelle. Virgile a trente-trois ans lorsqu’il entame son œuvre, qu’il n’achèvera que sept ans plus tard. Il entreprend ce poème à la demande de Mécène, son protecteur, dans le but de remettre en honneur parmi les Romains l’agriculture abandonnée pendant les guerres civiles, et de les ramener à la simplicité des mœurs de leurs ancêtres. » (Encyclopédie Wikipedia)

Traduction versifiée (1770) : Jacques Delille (1738-1813).

Je dédie ma lecture à cette part d’Italie que j’aime, et qui sait nous offrir ce qu’il y a de plus beau.

Licence Creative Commons

Géorgiques.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 499 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

OVIDE – Le Noyer

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Poésie


Noyer

Il est rare en littérature d’entendre un arbre se plaindre longuement de son sort. C’est pourtant le cas de la malheureuse victime de jets de pierres, Le Noyer, dont le poète latin Ovide (43 av-JC–17) nous décrit la triste condition.
« Noyer planté sur le bord de la route, je suis, malgré mon innocence, attaqué par les passants à coups de pierres. Telle est la peine ordinairement infligée aux coupables pris en flagrant délit, alors que l’heure de la justice arrive trop lentement au gré de la vengeance populaire. Mais moi je n’ai commis aucun crime, à moins que ce ne soit un crime de donner chaque année des fruits à mon maître. »
« Mais si vous n’avez pas de motifs de me brûler ni de m’abattre, épargnez-moi, et poursuivez votre chemin. »

Traduction : Désiré Nisard (1806-1888).

En complément, un extrait du célèbre poème Contre les bûcherons de la forêt de Gastine où Pierre de Ronsard fustige ceux qui abattent ces arbres « innocents », comme dit Ovide :
« Escoute, Bucheron (arreste un peu le bras)
Ce ne sont pas des bois que tu jettes à bas,
Ne vois-tu pas le sang lequel degoute à force
Des Nymphes qui vivoyent dessous la dure escorce ?
Sacrilege meurdrier, si on pend un voleur
Pour piller un butin de bien peu de valeur,
Combien de feux, de fers, de morts, et de destresses
Merites-tu, meschant, pour tuer des Déesses ? »

Le Noyer.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 728 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

THÉOCRITE – Idylles (Sélection 2)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Poésie


Idylles de Théocrite

Il y a cinq ans, cinq Idylles ont été lues ici ; en voici, traduites par Leconte de Lisle, cinq nouvelles sur les trente qui nous restent de Théocrite, poète grec né à Syracuse vers 315 av. JC, dont nous savons peu de choses. Les idylles ne sont pas seulement des poésies pastorales et champêtres (Damoitas et Daphnis), à la manière des Bucoliques futures de Virgile, mais de petits poèmes sur divers sujets, souvent mythologiques (Héraklès enfant). L’Enchanteresse décrit l’amour dans toute la violence de ses transports et Racine jugeait que l’Antiquité n’avait rien laissé de plus passionné que ce poème où la femme trompée veut se venger de l’infidèle :
« Une femme m’a dit que Delphis était amoureux, soit d’une femme, soit d’un homme, car elle ignorait ceci ; mais qu’il emplissait sa coupe d’un vin pur pour boire à son amour, et qu’il était parti, disant qu’il allait orner de guirlandes la maison qui l’attire. Cette femme m’a dit cela, et elle a dit vrai, car, jadis, il venait me voir trois ou quatre fois par jour, laissant chez moi son flacon dorien, et voici que je ne l’ai point vu depuis douze jours. C’est qu’il cède à d’autres désirs, et que je suis oubliée. Maintenant, je l’enchanterai avec des philtres, et, s’il m’outrage encore, oui ! par les Moires, il frappera à la porte de l’Hadès, grâce à ces poisons terribles que je garde dans une corbeille. »

> Écouter un extrait : Le Chevrier ou Amaryllis.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 884 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HORACE – Épîtres à Mécène

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Poésie


Horace et Virgile chez Mécène

Quintus Horatius Flaccus (65-8 av. JC), qui avait eu des revers de fortune a été présenté à Caius Maecenas Clinius, sorte de ministre de la culture de l’empereur Auguste qui l’a pris sous sa protection comme il l’avait fait de Virgile. Ce protégé a souvent célébré Mécène dans ses œuvres et lui a adressé ces trois Épîtres (lettres fictives en vers), causeries libres sur les thèmes de la sagesse, de la vieillesse et de l’originalité de sa poésie. La traduction ici proposée est celle de Leconte de Lisle (1818-1894).

« Tantôt je suis actif, je me plonge dans les ondes publiques, je suis le gardien et le satellite rigide de la vertu véritable ; tantôt je retombe insensiblement dans les doctrines d’Aristippus et je m’efforce de dominer les choses au lieu d’être dominé par elle. »

À écouter comme du Montaigne (qui, d’ailleurs, cite fréquemment Horace)…

> Écouter un extrait : Épître 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 115 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ANACRÉON – Odes (Poèmes, Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Poésie


Anacréon

Ἀνακρέων, poète grec (vers 550 av. J.-C.-464 av. J.-C, à l’époque où naissait Socrate), dit « Le chantre ou Le Vieillard de Téos » vécut à Athènes et dans son Ionie natale. Ses poèmes légers ont donné naissance au fameux « style anacréontique », très prisé plus tard par les Grecs, par les Romains et imité par les Belleau, Ronsard (« Mignonne, allons voir si la rose… »), La Fontaine, etc…

Ses trois thèmes favoris sont le vin, les femmes et la vieillesse, comme le montrent ces vingt odes choisies parmi les soixante-trois parvenues à la postérité.
Voici la première (non lue), La Cithare :

« Je veux chanter les Atrides,
Je veux chanter Cadmus :
Mais ma lyre dans ses cordes
N’a qu’un chant : celui de l’Amour.
Naguère j’ai changé de cordes,
Changé toute ma lyre :
Et moi aussi, je chantais les travaux
D’Hercule ; mais, ma lyre
Répondait par des chants d’amour.
Adieu donc désormais,
Héros, puisque ma lyre
Ne chante que les Érôs. »

Traduction : Alexandre Machard (1884).

> Écouter un extrait : Les femmes.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 653 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIRGILE – Énéide (Chant second, La Prise de Troie)

Donneur de voix : Ludovic Coudert | Durée : 1h 30min | Genre : Mythologie


Federico Barocci - Énée

Enée raconte à Didon la prise de Troie par les Grecs et son départ de la ville. Virgile trouve les mots et les images pour faire revivre cet épisode célèbre. Il y montre incessamment que son héros, jusque dans sa fuite, reste digne d’admiration. Chalcas, Laoccoon, Anchise, Pyrrhus, fils d’Achille, l’ombre d’Hector, puis celle de Créuse, Vénus, mère d’Enée, sont quelques uns des personnages évoqués par Enée pendant le récit de cette bataille.

« Reine vous m’ordonnez de rouvrir la source amère de mes larmes ; vous voulez que je retrace la puissance de Troie et son déplorable empire, s’écroulant sous les coups des Grecs : épouvantable catastrophe, dont j’ai été le témoin, dont je fus presque la victime. À ce récit douloureux quel farouche Dolope, quel soldat de Pyrrhus ou du barbare Ulysse, pourrait retenir ses pleurs ? »

Traduction : Jean-Nicolas-Marie Deguerle (1766-1824).

Ce texte fait suite au Chant premier que vous pouvez retrouver ici.

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 268 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Poésie antique :