Livres audio gratuits pour 'René Depasse' :


CONAN DOYLE, Arthur – Le Chat du Brésil

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


Le Chat du Brésil

Un château isolé en Angleterre, une grande salle, un tigre noir altéré de sang ; les ténèbres ; face au tigre furieux un homme sans secours possible, prisonnier d’un bandit. Dehors pluie et tempête…

Tel est le cadre où se déroule l’histoire de Le Chat du Brésil, nouvelle de Conan Doyle.

« – C’est donc là une espèce particulièrement féroce ?
- La plus perfide, la plus altérée de sang qu’il y ait sur terre : parlez d’un chat du Brésil à un Indien du haut pays, et vous le verrez bondir. Son gibier préféré, c’est l’homme. »

Traduction : Louis Labat (1867-1947).

Illustration : The Story of the Brazilian Cat, par Sidney Paget (1898).

Le Chat du Brésil.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 719 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Pour le latin

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Histoire


Pour le latin

Il y a cent vingt-cinq ans le prophète Anatole France ne s’est pas trompé en publiant dans La Vie littéraire cette oraison funèbre.

« Je porte aux études latines un amour désespéré. Je crois fermement que, sans-elles, c’en est fait de la beauté du génie français. Le latin, ce n’est pas pour nous une langue étrangère, c’est une langue maternelle ; nous sommes des Latins. C’est le lait de la louve romaine qui fait le plus beau de notre sang. Tous ceux d’entre nous qui ont pensé un peu fortement avaient appris à penser dans le latin. Je n’exagère pas en disant qu’en ignorant le latin on ignore la souveraine clarté du discours. Toutes les langues sont obscures à côté de celle-là. La littérature latine est plus propre que toute autre à former les esprits.

Et voici que le latin est devenu, dans nos lycées, semblable au grec. Voici qu’il n’est plus qu’une vaine ombre, jouet d’un souffle léger. L’enseignement secondaire se dépouillera de plus en plus de cette incomparable splendeur qu’il tirait de son apparente inutilité. »

Pour le latin.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 555 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BERNARD, Tristan – Un oisif

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 19min | Genre : Nouvelles


Un oisif

Albert, Un oisif, de Tristan Bernard, a cette pensée :

« Tu ne connais pas les femmes. Tu as fait des femmes comme tout le monde. Mais pour savoir ce que c’est que la femme, ce que ça vaut, il faut avoir eu besoin d’elle.
Quand elles ne sont pas vraiment amoureuses, c’est à l’argent qu’elles tiennent le plus. Elles y tiennent comme des bêtes, aveuglément. Elles sont aussi attachées à une pièce de vingt sous qu’à un billet de cent francs. »

Albert est bien à sa place comme spécimen de Amants et voleurs car il est un peu des deux !

Un oisif.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 586 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOLTAIRE – Dictionnaire philosophique : Philosophe

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Philosophie


Pierre Bayle

Les jugements de Voltaire sur le Philosophe sont d’un autre ton que les propos de l’article de L’Encyclopédie publié ici la semaine dernière sur le même sujet, mais ils essayent tous les deux d’éliminer les usurpateurs du nom. La défense de Bayle contre les attaques jésuites révèle bien le vrai Voltaire (comme la fin de l’article (que nous n’avons pas lue) où il vide une querelle avec des détracteurs de L’Encyclopédie).

Écoutez le ton !

« L’empesé luthérien, le sauvage calviniste, l’orgueilleux anglican, le fanatique janséniste, le jésuite qui croit toujours régenter, même dans l’exil et sous la potence, le sorboniste qui pense être Père d’un concile, et quelques sottes que tous ces gens-là dirigent, se déchaînent tous contre le philosophe. Ce sont des chiens de différente espèce qui hurlent tous à leur manière contre un beau cheval qui paît dans une verte prairie, et qui ne leur dispute aucune des charognes dont ils se nourrissent, et pour lesquelles ils se battent entre eux. »

Illustration : Portrait de Pierre Bayle (XVIIIe).

Philosophe.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 714 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MARGERIE, Eugène (de) – Babylas, histoire d’une jambe de bois

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 19min | Genre : Contes


Eugène de Margerie

Babylas, histoire d’une jambe de bois

« Ce que j’aimais surtout en lui, c’était cette naïveté, cet élan avec lequel il s’écriait souvent – et, semblait-il, à propos de rien – : « Que je suis donc heureux ! »
Tant d’autres, à sa place, se fussent estimés misérables. À trente ans, avoir une jambe de bois, être ainsi devenu impropre à toute besogne tant soit peu active…
En ma qualité de conteur, – le conteur ne sort jamais sans un brin de curiosité, cela fait partie de son outillage – j’avais toujours désiré savoir d’où venait cette jambe de bois. »

Vous n’avez plus qu’à écouter cette belle histoire publiée par Eugène de Margerie (1820-1900) dans Contes d’automne.

Illustration : Eugène de Margerie.

Babylas, histoire d’une jambe de bois.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 479 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 50)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 6min | Genre : Biographies


Jules-Adolphe Chauvet - Passage de la Mare à Belleville (1896)

Où on retrouve Capdeville et ses fausses clefs…

« Capdeville, après avoir dépouillé la veuve, était allé à Rouen ; mais il ne tarda pas à se rapprocher de Paris. Toutefois, il n’y choisît pas sa résidence ; en proie à des chagrins domestiques, dégoûté du monde et de ses perfidies, mécontent de sa santé, de lui-même et des autres. »

Contenu du chapitre 50 :

Une tournée à Rouen. – Le dégoût du monde. – Fantaisies d’un misanthrope. – Le choix d’une solitude. – Les poètes et les ermites nam secessum… et otia quœrunt. – Projet d’excursion. – Étrange scrupule. – L’amour du bien patrimonial. – Le départ simulé. – Le danger de dîner à Paris. – Les empreintes et les fausses clés. – Il ne revient pas. – À qui donc se fier ?

Illustration : Jules-Adolphe Chauvet, Passage de la Mare à Belleville (1896).

Chapitre 50.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 475 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GOZLAN, Léon – Une statue oubliée

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 46min | Genre : Nouvelles


La Statue de Parmentier à Neuilly en 1914

Léon Gozlan (1803-1860), connu sur le site, est reconnaissant envers Louis XVI d’avoir permis à Antoine Auguste Parmentier de faire apprécier et cultiver la pomme de terre en France. Il regrette que l’agronome n’ait pas été immortalisé par une statue !
Cet oubli fut réparé depuis en 1888 à Neuilly-sur-Seine ; la statue, ensuite fondue sous le régime de Vichy en 1942, a été répliquée à l’identique en 1982.

« – Cependant, se dit le jeune philanthrope, je ne puis planter mes tubercules sur les boulevards ou au milieu du Palais-Royal ? Que faire ? Que devenir ? Il écrivit au roi. Ce roi était Louis XVI, c’est-à-dire un des meilleurs rois que nous ayons eus ; le plus humain, le plus éclairé, le plus porté à accueillir les idées généreuses. Aussi l’a-t-on tué en plein jour. »

Illustration : La Statue de Parmentier à Neuilly en 1914.

Une statue oubliée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 434 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FAURE, Jean-Baptiste – Souvenirs de la Roquette : au pied de l’échafaud (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 32min | Genre : Nouvelles


Souvenirs de la Roquette : au pied de l'échafaud

« Pour les condamnés à mort, la grande affaire était de leur faire passer les longues semaines qui s’écoulaient le plus souvent entre la condamnation et l’exécution capitale. »

Ce fut la tâche de l’abbé Jean-Baptiste Faure (1833-1892), auteur de Souvenirs de la Roquette : au pied de l’échafaud, recueil de soixante-quinze récits sur les contacts de l’aumônier et des prisonniers de la fameuse Roquette.

« En songeant à toutes les scènes de ces drames sanglants, on frissonne, et l’on demeure émerveillé du courage, de la force morale, de la solidité physique, dont l’aumônier des condamnés à mort a besoin pour l’accomplissement de son rôle dans ces lugubres cérémonies. » (Préface)

Deux de ces récits pris au hasard, Le Drame de Courbevoie et Double Assassinat de la rue de Belzunce, vous donneront peut-être l’envie d’en connaître d’autres ?

Illustration : Henri de Toulouse-Lautrec, Affiche pour Souvenirs de la Roquette : au pied de l’échafaud (1893).

Le Drame de Courbevoie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 455 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour René Depasse :