Livres audio gratuits pour 'René Depasse' :


ANONYME – Stella et le vampire

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 10min | Genre : Nouvelles


Stella et le vampire

Les revenants et les vampires inspirent beaucoup les auteurs !

Stella et le vampire (1855)

« La croyance aux vampires est encore très vivace dans plusieurs contrées de l’Europe. Voici, suivant une gazette allemande, le fait qui vient de se passer dans un petit village des montagnes de la Dalmatie. Inutile de dire que nous laissons à ce journal la responsabilité de son récit… »

Illustration : Varney the Vampire; or, the Feast of Blood de James Malcom Rymer et Thomas Peckett Prest (1847).

Stella et le vampire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 155 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RENARD, Maurice – L’Heure où l’on parle

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


L'Heure où l'on parle

On apprend qu’une trousse médicale peut cacher une paire de menottes dans cette vingtième enquête du commissaire Jérôme intitulée L’Heure où l’on parle.

« Elle me confia que sa fille, Marie- Jeanne, était morte deux ans auparavant. On l’avait trouvée pendue à un arbre, dans la forêt… »

Illustration : Menottes (photographie de SimmeD, licence Cc-By-Sa-4.0).

L’Heure où l’on parle.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 011 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BANVILLE, Théodore (de) – Simulacres

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 23min | Genre : Nouvelles


Simulacres

Quelques citations sur les « apparences trompeuses », sujet du conte de Théodore de Banville, Simulacres, nouveau Conte bourgeois, après Très femme.

« Ne pas se soucier de paraître. Être seul est important. » André Gide

« Chacun voit ce que tu paraîs, peu perçoivent ce que tu es. » Nicolas Machiavel

« Rien n’empêche tant d’être naturel que l’envie de le paraître. » La Rochefoucauld

« On n’est pas responsable de la tête qu’on a, mais de la tête qu’on fait. » Proverbe Chinois

« Rien n’est si dangereux qu’un imbécile qui a les apparences d’un homme intelligent. » Édouard Herriot

« Chacun de nous porte un fou sous son manteau, mais certains le dissimulent mieux que d’autres. » Proverbe suédois

« La lumière voyage plus vite que le son. C’est bien pour ça que certains paraissent brillants jusqu’à ce que vous les entendiez parler. » Proverbe chinois

« On a beau vouloir dissimuler ses vues et ses intentions secrètes, le masque tombe tôt ou tard. La cause se manifeste par les effets ; un caractère emprunté se dément enfin, parce qu’il n’a pas ces symptômes de vérité qui sont un don précieux de la nature. » Jean-Jacques Rousseau

Illustration : William Merritt Chase, A Friendly Call (1895).

Simulacres.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 547 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VASSY, Gaston – Le Chien du bourreau

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 10min | Genre : Nouvelles


Le Chien du bourreau

Le plaisant Gaston Vassy nous expose un cas de métempsychose probable l’Histoire excentrique, Le Chien du bourreau.

« Après lui avoir mis la corde au cou, Friloff voulut l’embrasser, suivant l’usage russe, et il eut même cette politesse exceptionnelle de dire à son patient :
- Allons, adieu, mon cher ami !
- Pourquoi adieu ?… répondit Pounine, avec un mauvais rire. On finit toujours bien par se rencontrer quelque part. »

Illustration : Vasily Vereshchagin, Pendaison en Russie (1884-1885).

Le Chien du bourreau.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 501 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

QUINCEY, Thomas (de) – L’Assassinat considéré comme art

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Société


L'Assassinat considéré comme art

« On ne connaît guère de Thomas de Quincey, en France, que sa qualité de mangeur d’opium, et les fragments de ses Confessions traduits par Baudelaire et cités par M. Bonnetain dans son roman L’Opium. On pourra voir, par cette traduction abrégée d’une de ses plus célèbres fantaisies, que le « Mangeur d’opium anglais » a été aussi un humoriste remarquable, joignant l’amertume ironique d’un Swift à la verve pince-sans-rire de certains conteurs américains. »

Conférence lue devant la Société des Gentlemen connaisseurs en assassinat de Londres de l’assassinat considéré comme art (1888)

« Fi ! Messieurs, fi ! dirons-nous, de ceux qui opèrent par le poison. Ne peut-on conserver la vieille et noble tradition nationale du coupement de gorge, sans introduire chez nous ces abominables inventions italiennes ? »

Traduction : Théodore de Wyzewa (1862-1917).

Illustration : Cándido de Faria, Les Apaches de Paris (XIXe).

L’Assassinat considéré comme art.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 707 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GIRAUDOUX, Jean – La Méprise

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 16min | Genre : Contes


La Méprise

Jean Giraudoux nous distrait avec les distractions du héros de La Méprise.

« Émile Durand eût été le plus heureux des hommes sans une malchance native qui accumulait quotidiennement sous ses pas les petites mésaventures dont nous nous contentons fort bien, nous autres, à raison d’une par semaine. Quand il montait dans un fiacre, le cheval s’emballait. Quand il prenait une automobile, le moteur, subitement calmé, s’éteignait. Ses faux cols étaient trop étroits et l’encolure de ses chemises trop larges. [...] Aussi Émile Durand était-il devenu maniaque, méticuleux, et il se promenait dans la vie avec la méfiance et les précautions d’un enfant qui étrenne perpétuellement un costume. »

Illustration : Boîte aux lettres à Port-Galland (photographie de Benoît Prieur, licence Cc-By-Sa-3.0).

La Méprise.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 720 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Émile – La Légende des cyclopes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Mythologie


Odilon Redon - Le Cyclope

Raoul Lucet (pseudonyme d’Émile Gautier (1853-1937)) publie cet article en 1887, destiné surtout aux esprits scientifiques, mais à la portée de tous !

La Légende des cyclopes

« Chez l’homme, la trace de l’œil impair n’est pas entièrement perdue. C’est tout simplement ce petit corps allongé, de la grosseur d’un pois, et encore mal connu, qu’on appelle la glande pinéale. »

Illustration : Odilon Redon, Le Cyclope (ca. 1914).

La Légende des cyclopes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 352 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

APOLLINAIRE, Guillaume – Guy de Maupassant, athlète

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Biographies


Guy de Maupassant

Tel un reporter décrivant la carrière d un footballeur, Guillaume Apollinaire, le poète, s’intéresse à Guy de Maupassant, le bel athlète mort fou dans la force de l’âge.

« Parce qu’il consacra une importante partie de son existence à son développement physique, Guy de Maupassant n’a point cessé d’occuper l’attention des hommes de sport, mais comme une pénible anomalie, comme une contradiction sportive plutôt que comme un modèle, un exemple indubitable. C’est qu’en effet il mourut la raison obscurcie, ce robuste Normand, orgueilleux de son corps et qui réalisa en littérature les conceptions un peu étroites de Flaubert : parnassien de la prose.

Illustration : Portrait de Guy de Maupassant, par Nadar (XIXe).

Guy de Maupassant, athlète.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 520 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour René Depasse :