⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Livres audio gratuits pour 'Royaume-Uni' :


MUNRO, Hugh Hector – Nouvelles (Troisième Sélection)

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 43min | Genre : Contes


Hector Hugh Munro (Saki), par E.O. Hoppe, 1913

« They dazzle and delight » « Ils – les contes de Saki – éblouissent et émerveillent » (Graham Greene)

« Nous n’arrriverons jamais à savoir au juste si Saki fut, d’abord et surtout, un homme d’esprit, un amuseur (an entertainer), ou un homme très sérieux qui eut recours à la comédie pour tenir en respect sa profonde désillusion. » (Tom Sharpe)

Traduction : André Rannou.

> Écouter un extrait : L’Accalmie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 688 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONAN DOYLE, Arthur – Les Plans du Bruce-Partington (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 5min | Genre : Nouvelles


Les Plans du Bruce-Partington

Mycroft Holmes, le frère de Sherlock Holmes, vient au 221B Baker Street pour une grave affaire d’État : trois jours plus tôt, les plans du sous-marin Bruce-Partington ont été dérobés à Woolwich, où ils étaient gardés dans un coffre. Ce sous-marin doit conférer un avantage considérable au Royaume-Uni grâce à la technologie de pointe qu’il emploie et qui doit rester secrète. Seules deux personnes de grande confiance possédaient une clé de ce coffre : James Walter et Sidney Johnson, tous deux catastrophés par le vol.
Peu après, Arthur Cadogan West, un employé de l’arsenal de Londres, a été retrouvé sans vie sur le bord d’une voie de chemin de fer. Il portait sur lui 7 des 10 feuillets constituant les plans du sous-marin. Les 3 feuillets manquants sont néanmoins les plus importants car ils contiennent les innovations secrètes du submersible. Mycroft demande à son frère de les retrouver et d’éclaircir la mort de Cadogan West.

Cette nouvelle est tirée du recueil La Nouvelle Chronique de Sherlock Holmes.

Traduction : Louis Labat (1867-1947).

Les Plans du Bruce-Partington.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 947 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GODWIN, William – Vie et mémoires de Mary Wollstonecraft Godwin

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 1h 58min | Genre : Biographies


Mary Wollstonecraft, par John Opie (c. 1797)

Une enfance et une jeunesse difficiles auprès d’un père brutal, instable et dépensier n’empêchèrent pas Mary Wollstonecraft (1759-1797) de devenir une des figures intellectuelles marquantes de son époque. Son premier livre à succès fut une violente critique des Réflexions sur la Révolution de France de Burke. Il fut rapidement suivi par sa Défense des Droits de la Femmes (1792), le grand texte fondateur du féminisme anglais. Mary crut avoir rencontré l’amour de sa vie, dans un Paris en pleine révolution, en la personne de Gilbert Imlay, citoyen américain, dont elle eut une fille, mais qui l’abandonna au bout de quelques mois. Après deux tentatives de suicide, elle eut la chance de rencontrer l’écrivain-philosophe William Godwin (1756-1826), qu’elle épousa. Elle mourut en donnant le jour à une deuxième fille, qui s’illustrera sous le nom de Mary Shelley-Wollstonecraft en écrivant et en publiant Frankenstein (1818).

À cause de sa vie, jugée scandaleuse par ses contemporains, l’œuvre majeure de Mary Wollstonecraft ne deviendra un classique que dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Dans ce court récit, William Godwin rend hommage à une femme dont il admire le courage dans l’adversité et le talent d’écrivain. Les nombreuses citations extraites de ses lettres à Gilbert Imlay en disent long sur la désinvolture de cet homme et sur l’aveuglement d’une femme amoureuse, outragée, certes, mais décidée, envers et contre tout, à amener à résipiscence le père de son enfant.

Traduction anomyme (1802).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 627 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HAGGARD, Henry Rider – Découverte des mines du roi Salomon

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 3min | Genre : Romans


Découverte des mines du roi Salomon

Dans les années 1880, trois Anglais s’aventurent dans des contrées inconnues de l’Afrique du Sud, à la recherche de Neville Curtis, parti en quête des fameuses mines de diamants du roi Salomon. Conduit par Allan Quatermain, le groupe d’aventuriers doit affronter de multiples dangers avant de trouver une contrée perdue, celle des Kouokouanas, dirigée par le tyran Touala et la sorcière Gagoul. Mais qui est le mystérieux Umbopa qui suit l’expédition depuis le départ ? Et comment les aventuriers sauront-ils se sortir des situations les plus périlleuses et gagner la confiance de la population opprimée par Touala ?

Traduction : C. Lemaire (1888).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 963 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONAN DOYLE, Arthur – Le Pied du diable (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 1min | Genre : Nouvelles


Le Pied du diable

En vacances dans les Cornouailles, Sherlock Holmes est néanmoins amené à élucider les circonstances d’un drame particulièrement étrange : ayant quitté sa sœur et ses deux frères la veille au soir à l’issue d’une partie de cartes, Mortimer Tregennis les a retrouvés le lendemain à la même place autour de la table. Sa sœur est morte et ses frères sont devenus fous.

Cette nouvelle est tirée du recueil La Nouvelle Chronique de Sherlock Holmes.

Traduction : Louis Labat (1867-1947).

Le Pied du diable.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 983 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COLLINS, Wilkie – Black Cottage

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


Black Cottage

Black Cottage est une nouvelle extraite du recueil de Wilkie Collins : Une poignée de romans. Dans le même recueil se trouve Mad Monkton, Monkton-le-Fou, qui se trouve dans la bibliothèque de Littératureaudio.com.

L’histoire se passe au cours d’un baptême. Le pasteur, qui a procédé à la cérémonie, raconte ceci :

« Un des convives s’apercevant de l’impression favorable que cette dame produisait sur moi, et m’ayant parlé d’elle avec les plus grands éloges, me surprit quelque peu, je l’avoue, par la question que voici :
« -Vous seriez-vous jamais figuré cette femmelette, dont le calme et la bonne humeur vous agréent si bien, capable d’un acte de courage qui eût mis à une rude épreuve les nerfs de l’homme le plus intrépide ? »
Je sollicitai naturellement une explication ; mais mon voisin de table se contenta de me répondra avec un sourire : « Saisissez la première occasion qui s’offrira de lui demander ce qui est arrivé à Black-Cottage, et vous entendrez quelque chose qui aura de quoi vous étonner. »

L’ecclésiastique demande à la dame ce qui s’est passé et voici le récit qu’elle lui a envoyé quelques jours après.

Traduction : Paul-Émile Daurand-Forgues (1813-1883).

Illustration : Chaumière (photographie de Jjm596, licence Cc-By-Sa-4.0).

Black Cottage.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 450 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MORFORD, Henry – Le Crime de Jasper (Tome 02)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 6h 50min | Genre : Romans


Le Crime de Jasper

Nous savons maintenant qui est l’auteur du « crime de Jasper », mais de nombreuses questions se posent.
Comment apporter des preuves ? Qui va mener l’enquête ? À quel titre ?
Mais Edwin Drood a-t-il été assassiné ou a-t-il disparu volontairement ?
Des objets appartenant à la victime sont découverts dans la rivière et remis à M. Jasper. Mais pourquoi ? Dans quel but ? Et comment ces objets sont-ils arrivés là ?
Le drame continue à se dérouler, avec de grandes surprises.

Traduction : Charles-Bernard Derosne (1825-1904).

Illustration : Jasper et Rosa Bud, par Luke Fildes (1908).

Accéder à la première partie.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 851 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MORFORD, Henry – Le Crime de Jasper (Tome 01)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 6h | Genre : Romans


Henri-Pierre Danloux - Portrait de M. Gardiner

1870 : Charles Dickens meurt de façon subite au mois de juin, alors qu’il est en train de publier The Mystery of Edwin Drood en feuilleton. Seulement 6 épisodes sur les 12 prévus seront publiés d’avril à septembre 1870.

1871-1872 : Une continuation du roman inachevé de Charles Dickens est publiée à peu près en même temps en Angleterre et aux États-Unis, sous le titre de John Jasper’s Secret. Il s’agit en fait de 4 éditions, avec pour chacun des 2 pays :
- une édition économique, sous forme de feuilleton, comprenant 6 à 8 épisodes. Dans chacun des deux pays, il est indiqué comme nom d’auteur : « By Henry Morford and his wife, of New York ».

1878 : Le Crime de Jasper, traduction en français, par Charles Bernard-Derosne (1825-1904), de John Jasper’s Secret paraît chez l’éditeur E. Dentu. Le texte original est attribué à Charles Dickens et Wilkie Collins alors que ce n’était pas le cas dans les éditions en langue anglaise.

1879 : Wilkie Collins, informé du fait que son nom est associé à la traduction française de John Jasper’s Secret, envisage de mener une action en justice contre Bernard-Derosne pour usage frauduleux de son nom : Wilkie Collins n’a pas écrit la moindre ligne de ce texte.
Les divers articles consacrés à cette œuvre sont, semble-t-il, unanimes pour reconnaître que les véritables auteurs sont Henry Morford et son épouse. Wilkie Collins écrit : « Les vrais auteurs de John Jasper’s Secret étaient un journaliste new-yorkais, Henry Morford, et son épouse, venus en Angleterre en 1871 afin de rassembler des éléments pour le projet qu’ils avaient conçu ».

Sitôt après la mort de Charles Dickens et la parution de son roman incomplet The Mystery of Edwin Drood, de nombreux auteurs écrivent une suite, ou tout au moins une solution à l’énigme proposée dans la première partie du roman.
Ceci a commencé en 1870 et se poursuit encore de nos jours. La plupart des suites du roman sont en langue anglaise et ne sont pas traduites en français.

The Mystery of Edwin Drood est à la fois un roman psychologique et un roman policier. S’il est inutile de mettre en avant le côté roman psychologique, car le seul nom de l’auteur suffit à attirer les amateurs de ce type de roman, il n’en est pas de même pour l’aspect roman policier. Charles Dickens ne nous a pas habitués à ce genre de littérature et si cet aspect n’est pas signalé avec insistance, beaucoup d’amateurs risquent de passer à côté d’une pépite du genre. Si la première partie n’est pas déclarée comme roman policier, il serait bon que la seconde partie ne passe pas inaperçue des amateurs de romans policiers.

Nous désirons exprimer toute notre gratitude à Lemuelson, qui nous a procuré cette très intéressante documentation sur Le Crime de Jasper.

Illustration : Henri-Pierre Danloux, Portrait de M. Gardiner (XIXe).

Accéder à la deuxième partie.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 172 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Royaume-Uni :