Livres audio gratuits pour 'Suisse' :


BLONDEL, Auguste – Louise

Donneuse de voix : Esperiidae | Durée : 24min | Genre : Nouvelles


Albert Anker - La Petite Éplucheuse de pommes de terre (1886)

« Je revois, dans mes souvenirs d’enfance, la jeune fille, alerte et légère, courant de-ci de-là, joyeuse, accomplissant sa tâche en chantant. « Elle est active comme une abeille » disait ma mère ; et elle me la donnait en exemple. C’était le beau temps alors. Louise avait dix-neuf ans environ, et moi j’en avais quatre. »

Louise est une nouvelle tendre et touchante dans laquelle le narrateur retrace avec sobriété et affection la vie de sa jeune bonne.

Écrite par Auguste Blondel (1854-1922), avocat et homme de lettres suisse connu surtout de nos jours comme biographe de Rodolphe Töpffer, le texte de Louise est extrait du recueil de nouvelles publié en 1889 sous le titre L’Âme des choses.

Louise.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 672 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAMBRIER, Alice (de) – Lilio

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 55min | Genre : Contes


William-Adolphe Bouguereau - Enfant italien tenant une croûte de pain

À tous les récits de la jeune poétesse suisse Alice de Chambrier on accole l’épithète « émouvants » (comme à sa vie tranchée à 21 ans), et le conte Lilio est imprégné d’une tristesse semblable à celle d’Imeneh.

Un jeune Italien de 13 ans assiste aux derniers moments de son père tué à Neuchâtel dans un éboulement :
« Lilio ne pleurait pas, ses mains crispées serraient les mains froides du mourant.
– Père, tu m’aimes, n’est-ce pas, tu m’aimes, murmurait-il. Oh ! ne me laisse pas seul.
Mais Napoli ne pouvait plus l’entendre, la mort était venue poser son étreinte glacée sur le cœur de l’italien. Lilio était orphelin. »

Accablé de douleur il rencontre une fillette de 8 ans, très pauvre et maltraitée par son père. Les deux enfants se confient leurs chagrins et jurent de se revoir plus tard quand Lilio reviendra d’Italie.

Le lecteur, inquiet, souhaite que l’histoire finisse bien…

Lilio.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 199 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROORDA VAN EYSINGA, Henri – Le Roseau pensotant (Deuxieme Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


Henri Roorda, professeur de mathématiques

Une dizaine de nouvelles humoristiques de Le Roseau pensotant (1923) s’ajoutent à notre première sélection.

Le professeur de mathématiques Henri Roorda (Belge émigré en Suisse) nous offre des monologues courts et drôles où s’exprime avec un humour très moderne sa philosophie de la vie quotidienne souvent très libertaire.

« Ce qui occupe presque toute la place dans une vie humaine, ce sont les besognes quotidiennes et monotones, ce sont les heures où l’on attend, ces heures où rien n’arrive. L’homme normal est celui qui sait végéter »,  dit-il, mais « pessimisme joyeux » est une excellente étiquette pour caractériser l’essentiel de son œuvre. Les raisons du suicide de ce pessimiste joyeux sont lisibles dans Mon suicide : il explique son geste, qu’il accomplit en toute lucidité. Sous le désenchantement d’un homme dépité perce pourtant un immense amour de la vie. Mais, écrit Roorda, à celui qui « n’a aucun goût pour les travaux forcés, il reste une ressource : c’est de s’en aller ».

« Aujourd’hui, on n’apprécie que ce qui a manifestement une valeur sociale. Désormais, les êtres d’élite pourront se dispenser de s’imposer de grandes privations, car des millions d’individus médiocres s’en imposeront de très petites. Les professionnels de la philanthropie l’ont reconnu il y a plus de chaleur utilisable dans les âmes tièdes de dix mille lampistes que dans l’âme ardente d’un héros. » (La Manière moderne)

« Des citadins innombrables se livrent sans défense à un barbier armé d’un rasoir bien aiguisé. Ils ont raison ; car il est rare que, dans les salons de coiffure, un bout d’oreille tombe sur le plancher, devant le chien qui l’attendait. » (La Confiance)

« Théoriquement, on doit mourir à cent trente-trois ans et un tiers. Mais, pour cela, bien entendu, il ne faut pas vivre comme une brute inconsciente. Le mot n’est pas trop fort : nous vivons comme des brutes. » (Le Longévitiste)

> Écouter un extrait : À la recherche de mon moi.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 545 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROUSSEAU, Jean-Jacques – Essai sur l’origine des langues

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 2h 16min | Genre : Philosophie


musee rousseau c rmr

Rousseau, né à Genève, en 1712, a surtout vécu en France. D’abord intéressé par la musique, il crée deux œuvres. Puis, il commence sa carrière de philosophe ; ses thèses, ses écrits de 1761-1762 condamnés, il s’enfuit en Suisse : Frédéric II l’accueille à Môtiers, où il vivra en 1762-1765. Puis ce sera l’Angleterre et le retour en France, où il décède en 1778. L’Essai sur l’origine des langues a peut-être été écrit en 1754 et repris, développé en 1756-1758, et 1761. L’édition est posthume, 1781.

Parole, langue, langage, communication. Origines locales des langues. Écriture.
Raison, passion.
Musique et peinture : harmonie, mélodie et couleurs, dessin au trait.

Les thèmes abordés sont abondants pour évoquer l’expression humaine. À lire dans le contexte bien sûr du XVIIIème siècle et de son auteur.

Illustration : Maison du XVème siècle, où vécut Rousseau, à Môtiers. © Musée Rousseau à Môtiers (avec l’aimable autorisation du Musée).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 901 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TÖPFFER, Rodolphe – La Traversée

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


Ilya Repin - Bossu (1882)

La Traversée de Töpffer est une des Nouvelles genevoises de l’auteur de La Bibliothèque de mon oncle des années 1840.

C’est l’histoire des déboires d’un bossu victime, jusqu’à son mariage, de sa disgrâce physique, qui, des États-Unis jette un cri vibrant pour dénoncer le racisme :

« Dans ce pays-ci, un bossu fait son chemin, ne rencontre nulle entrave, s’il est actif, industrieux, probe, même médiocrement ; il devient époux, père, juge, président, que sais-je ! Et dans ce même pays tout fier, tout fanatique de démocratie, de liberté, d’égalité, un homme, s’il est beau, brave, probe, mais noir ; s’il est bon, généreux, aimable, mais mulâtre ; s’il est actif, industrieux, habile et entreprenant, mais quarteron ; cet homme est tenu pour marqué d’une tache indélébile, il est repoussé, méprisé, exclu à toujours de toute échange d’affection, de tout lien de société et de famille avec les blancs ; il n’épouse point leurs filles, il ne s’assied point à leurs places, il est parqué dans les villes, parqué dans les théâtres, parqué dans les églises… Voilà ce que l’opinion, l’opinion libre, républicaine par excellence, toute fière, toute hautaine de ses théories de démocratie et d’égalité, trouve ici juste, ordinaire, naturel ! Quelle folie barbare, inconséquente, gratuitement inhumaine ! »

On croirait entendre le pasteur Luther King assassiné en 1969.

La Traversée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 677 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAMBRIER, Alice (de) – Belladonna

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 55min | Genre : Contes


Konstantin Johannes Franz Cretius - Jeune Paysanne assise sur un rocher

Poétesse suisse, Alice de Chambrier, morte en 1882 à 21 ans, a écrit plus de 15000 vers (dix poèmes publiés ici) et des contes et nouvelles que vous pouvez retrouver, avec quelques précisions sur l’auteure.

« Et pourtant, qui serait tenté de la plaindre ? Elle a été reprise au moment où allait s’engager pour elle la grande lutte qui attend tout poète, la lutte souvent cruelle entre l’idéal et la réalité. Une âme telle que la sienne en eût souffert plus qu’aucune autre ; elle avait un rêve trop haut, un besoin trop impérieux de lumière et d’évidence pour séjourner sans angoisse dans le demi-jour de cette vie : elle n’a pu trouver son équilibre qu’en mourant.
Cette terre a été bien réellement pour elle un lieu de passage : elle a répandu autour d’elle le charme souriant de sa jeunesse… Mais son regard était tourné ailleurs ; une mystérieuse puissance l’attirait vers le pôle invisible : le mot de sa destinée était au delà » écrit un de ses biographes admirateur.

Lisez ou écoutez Belladonna, un joli conte où l’imaginaire et le réel voisinent avec bonheur.

Belladonna.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 133 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COURTHION, Louis – Le Gouffre

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 28min | Genre : Nouvelles


Le Glacier d'Aletsch en 1900

Louis Courthion (1858-1922) est un écrivain et journaliste suisse, critique et reconnu comme grand historien du canton du Valais. Toute son activité de journaliste collaborateur puis rédacteur en chef du Confédéré, de 1911 à sa mort en 1922, est sous le signe la volonté de mettre son canton, victime d’une « politique surannée », face au siècle :
« Passons plutôt notre temps à nous affiner encore, à élever nos pensées par-dessus cette politique surannée, toujours perfide, lâche, protéiforme, hypocrite sous ses carnavalesques couleurs d’Arlequin, bravache, peureuse, brutale, obséquieuse selon l’heure, le temps, le milieu, et néanmoins toujours semblable dans sa condition première, la fausseté. »

Il a publié aussi des œuvres d’imagination dont 5 nouvelles et 12 contes valaisans.

Le Gouffre est la première de ces nouvelles. Dans un petit village de la vallée de Conches, un homme confie son secret à un ami…
« Eh bien, il y a dans mon existence un secret, dans ma conscience un coin sombre que tout le monde ignore… Autrefois, n’étant pas assuré que nul regard n’eût exploré ces ténèbres, j’en tremblais nuit et jour. Depuis que j’ai acquis la certitude que pas un n’en sait le premier mot, c’est le contraire. »

Apprenez ce secret en imaginant une promenade dans ce somptueux décor valaisan.

Le Gouffre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 240 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROORDA VAN EYSINGA, Henri – Le Roseau pensotant (Première Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 47min | Genre : Nouvelles


Parapluies

Voici le quatrième enregistrement d’Henri Roorda (1870-1926), né à Bruxelles et ayant vécu en Suisse.
Le Roseau pensotant (1923) compte une quarantaine de textes humoristiques dont nous lisons les dix premiers écrits dans une langue caustique et acerbe.
Quand on lit certains de ces récits (pour ne pas dire tous), on y voit le reflet très fidèle de notre temps où nous sommes sans arrêt sollicités comme consommateurs et notre désir de de posséder toujours plus.

Un exemple de dérision sur un autre sujet :
« Nous pousserions des cris d’horreur si nous apprenions que, dans les États scientifiquement organisés du vingt et unième siècle, chaque citoyen devra épouser le « numéro » correspondant à son billet de loterie. Nous nous représentons les désespoirs affreux qui éclateraient au moment de la confrontation. Il y aurait aussi beaucoup de résignés. Mais toutes les surprises du mariage ne seraient pas désagréables. Et, en somme, dans des millions de ménages, après vingt ans de vie commune, les conversations seraient ce qu’elles sont aujourd’hui, sous le régime du libre choix. »

La lecture désopilante de ces billets nous fait penser, mais surtout « pensoter » en riant ou l’inverse !

> Écouter un extrait : Préface.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 461 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Suisse :