Livres audio gratuits pour 'Théodore de Wyzewa' :


STEVENSON, Robert Louis – Le Mort vivant

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 9h | Genre : Romans


Robert Louis Stevenson - Le Mort vivant

Quelle famille que la famille Finsbury ! Deux neveux, pour hériter de leur oncle, dissimulent sa mort accidentelle. Le cadavre qu’ils croient celui de l’oncle, est expédié à Londres dans un baril, mais un plaisantin a changé l’étiquette du colis qui arrive chez un autre destinataire !
Une histoire divertissante pour tous publics, sans meurtre ni police, rocambolesque, avec de fréquents clins d’yeux de l’auteur de L’Île au trésor faisant du lecteur son complice.

« On dit volontiers que les Anglais sont un peuple sans musique : mais, pour ne point parler de la faveur exceptionnelle accordée par ce peuple aux virtuoses de l’orgue de Barbarie, il y a tout au moins un instrument que nous pouvons considérer comme national dans toute l’acception de ce mot : c’est, à savoir, le flageolet, communément appelé le sifflet d’un sou. Le jeune pâtre des bruyères , — déjà musical au temps de nos plus anciens poètes, — réveille (et peut-être désole) l’alouette avec son flageolet ; et je voudrais qu’on me citât un seul briquetier ne sachant pas exécuter, sur le sifflet d’un sou, les Grenadiers anglais ou Cerise mûre. »

Traduction : Théodore de Wyzewa (1862-1917).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 20 380 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRONTË, Emily – Les Hauts de Hurlevent

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 12h 10min | Genre : Romans


Les Hauts de Hurlevent

Les adaptations cinématographiques avec le titre Les Hauts de Hurlevent ont donné la célébrité à ce roman d’Emily Brontë (1818-1848), Wuthering heights, que le traducteur T. de Wyzewa avait intitulé Un amant en 1897.

Perversité, violence, ignorance, macabre, mais aussi puissance de l’amour romantique sont des thèmes récurrents dans cet unique roman de la sœur farouche de Charlotte, auteur la même année de Jane Eyre (1847).

> Écouter un extrait : Prologue.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 67 972 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ANDREÏEV, Léonid – C’était…

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Nouvelles


Leonid Andreiev

Léonid Andreïev (1871-1919), célèbre en Russie jusqu’en 1909, a connu ensuite le déclin et l’oubli. Son indéfinissable mélancolie, due à la hantise de la mort, a été soulignée par Baudelaire et ses nouvelles ont inspiré le cinéaste Ingmar Bergman…
C’était… se passe dans une chambre d’hôpital occupée par un marchand, un étudiant et un vieux diacre.

« Toute ma vie, il l’a racontée. Comme quoi j’ai été chantre, et n’ai pas mangé à ma faim. De ma femme aussi, il en a parlé ! Tout cela était si affreux ! si affreux ! On aurait dit que j’étais mort, et qu’on parlait  sur mon cercueil ! C’était, qu’on disait, c’était un diacre. [...] »

Traduction : Théodore de Wyzewa (1862-1917).

C’était…

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 144 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Théodore de Wyzewa :


<12