Livres audio gratuits pour 'Théophile Gautier' :


GAUTIER, Théophile – Élias Wildmanstadius

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 17min | Genre : Nouvelles


Élias Wildmanstadius

Dans ce récit consacré à un Jeune France « moyen-âge », Théophile Gautier n’a ni l’agressivité ni la cruauté ironique avec lesquelles il fustigeait Daniel Jovard. Il faut dire que ce jeune Élias était un de ses camarades mort…

« Le pauvre Élias Wildmanstadius, avec cette âme du quinzième siècle au dix-neuvième, ces croyances et ces sympathies d’un autre âge au milieu d’une civilisation égoïste et prosaïque, se trouvait aussi dépaysé qu’un sauvage des bords de l’Orénoque dans un cercle de fashionables parisiens. »

L’auteur est à l’aise pour rendre avec précision cette atmosphère médiévale :

« Le clocher déchiqueté à jour, les aiguilles évidées, les pignons tailladés en scie, les croix à fleurons, les guides et les tarasques montrant les dents à l’angle de chaque toit, les roses des vitraux toujours épanouies, les trois porches avec leurs collerettes de saints, leurs trèfles mignonnement découpés, leurs faisceaux de colonnes élancées et fluettes, les niches curieusement ciselées et toutes folles d’arabesques, les bas-reliefs, les emblèmes, les figures héraldiques, la plus petite dentelure de cette broderie de pierre, la plus imperceptible maille de ce tulle de granit, il aurait tout dessiné sans rien voir, tellement il avait présent à la mémoire jusqu’au moindre détail de son église bien-aimée. »

Accéder au sommaire des Jeunes-France

Élias Wildmanstadius.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 507 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Théophile – Daniel Jovard, ou La Conversion d’un classique

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Nouvelles


Honoré Daumier - Un dandy

Passionnés d’art, les Jeunes-France marquent leur opposition au conformisme de l’époque par la singularité de leur mise : port de la barbe, cheveux longs, couleurs voyantes… Ils furent, dans la guerre opposant les classiques aux romantiques, les soutiens fidèles des drames de Hugo et de Dumas et beaucoup devinrent des artistes et des poètes de renom. Mais le mouvement se transforma en mode ridicule, si bien que Théophile Gautier, l’homme au gilet rouge, se retourna contre ses congénères et, dans Daniel Jovard, par exemple, se moqua cruellement de ces énergumènes du moment, capables de n’importe quoi pour faire parler d’eux.

« Daniel délibéra quinze jours s’il ne se suiciderait pas, pour faire mettre son nom dans les journaux, et ayant entendu crier dans les rues la condamnation à mort d’un criminel, il eut la tentation d’assassiner quelqu’un pour se faire guillotiner et occuper de lui l’attention publique. Il y résista vertueusement, et sa dague resta vierge, heureusement pour lui et pour nous.
De guerre lasse, il revint à des moyens plus doux et plus ordinaires : il composa une multitude de vers qui parurent dans plusieurs journaux inédits, ce qui avança beaucoup sa réputation. »

Un Gautier truculent…

Accéder au sommaire des Jeunes-France

Daniel Jovard, ou La Conversion d’un classique.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 937 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Théophile – De la mode (Version 2)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 17min | Genre : Arts


Crinoline

L’homme au gilet rouge flamboyant de la « bataille d’Hernani » donne son avis sur La Mode (1858) d’il y a cent cinquante ans en posant cette question :

« Pourquoi l’art du vêtement est−il abandonné tout entier au caprice des tailleurs et des couturières, dans une civilisation où l’habit est d’une grande importance, puisque, par suite des idées morales et du climat, le nu n’y paraît jamais ? Le vêtement, à l’époque moderne, est devenu pour l’homme une sorte de peau dont il ne se sépare sous aucun prétexte et qui lui adhère comme le pelage à un animal, à ce point que la forme réelle du corps est de nos jours tout à fait tombée en oubli… Sans les admirables restes de la statuaire antique, la tradition de la forme humaine serait entièrement perdue. »

De la mode.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 71 786 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Théophile – Onuphrius

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 38min | Genre : Nouvelles


Franz von Stuck - Lucifer

Cauchemars, hallucinations, visions fantomatiques sont la matière d’Onuphrius, ou Les Vexations fantastiques d’un admirateur d’Hoffmann.

Onuphrius est Jeune-France et romantique à l’esprit faussé par les livres de légendes et de sorcellerie à la mode et les contes d’Hoffmann vont l’amener à la folie
« Depuis cette nuit fatale, il resta dans un état d’hallucination presque perpétuel qui ne lui permettait pas de distinguer ses rêveries d’avec le vrai. »

Cette nouvelle fantastique publiée en 1832 raconte les hallucinations d’Onuphrius qui se croit poursuivi par le diable et les ravages occasionnés sur son esprit trop faible par le goût immodéré des « Fantasiestücke ».
« Le message d’Hoffmann est bien souvent que la réalité est folie et que, a contrario et par un effet de basculement caractéristique de son art le monde imaginaire est réel. »

Cette histoire « vraie » se termine ainsi ! « N’est-ce pas, lecteur, que cette fin est bien commune pour une histoire extraordinaire ? Prenez-la ou laissez-la, je me couperais la gorge plutôt que de mentir d’une syllabe. »

Accéder au sommaire des Jeunes-France

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 626 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Théophile – Celle-ci et celle-là

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3h | Genre : Romans


Les Jeunes-France

« Considérez, lecteurs et lectrices, que je n’ai pas comme les autres auteurs mes confrères, la ressource des clairs de lune et des couchers de soleil, pas la plus petite description de château, de forêt ou de ruines. Je n’emploie pas de fantômes, encore moins de brigands ; j’ai laissé chez le costumier les pantalons mi-partis et les surcots armoriés ; ni bataille, ni incendie, ni rapt, ni viol. Les femmes de mon livre ne se font pas plus violer que la vôtre ou celle de votre voisin : ni meurtre, ni pendaison, ni écartèlement, pas un pauvre petit cadavre pour égayer la narration et étouper les endroits vides.
Vous voyez combien je suis malheureux, obligé tous les deux jours de fournir, jusqu’à ce que mort s’ensuive, une feuille in-octavo de vingt-six lignes à la page et de trente-cinq lettres à la ligne.
[...] D’ailleurs, ce qui rend ma tâche encore plus difficile, je suis décidé à ne mettre dans ce volume que des choses mathématiquement admirables. Avec des connaisseurs comme vous, je ne puis farcir ma dinde de marrons au lieu de truffes ; vous êtes trop fins gourmets pour ne pas vous en apercevoir tout de suite, et vous crieriez haro sur moi ; ce que je veux éviter par-dessus toute chose. »

Ces lignes amusantes donnent une idée de la légèreté de Celle-ci et celle-là ou La Jeune France passionnée (1833), où quelques pages presque inconvenantes voisinent avec de fines analyses de la poésie et de l’amour et, inclus, un dialogue vaudevillesque théâtralisé.

Illustration : Les Jeunes-France, par Célestin Nanteuil (1813-1873).

Accéder au sommaire des Jeunes-France

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 726 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Théophile – Sous la table

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Nouvelles


Deux ivrognes

Difficile d’imaginer un dialogue plus misogyne sur la vertu (fausse ! ) des femmes ; il est vrai qu’il est tenu par deux ivrognes… Sous la table.

« Quand on dit que toutes les femmes sont des catins, on excepte sa mère et sa maîtresse », écrit dans ce récit, précédé d’une épigraphe rimée, Théophile Gautier qui n’a jamais été bien respectueux à l’égard des femmes comme l’attestent ces citations prises ailleurs :

« La femme qui a un mari et un amant est une prostituée pour l’un des deux, et souvent pour tous deux. »
«La prostitution est l’état ordinaire de la femme. »
« La pudeur n’est faite que pour les laides ; c’est une invention moderne et chrétienne. »
« Les femmes sont curieuses ; fassent le ciel et la morale qu’elles contentent leurs curiosités d’une manière plus légitime qu’Ève leur grand-mère, et n’aillent pas faire des questions au serpent. »
Etc…

Accéder au sommaire des Jeunes-France

Sous la table.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 821 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Théophile – La Mille et deuxième Nuit

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Nouvelles


Charles Gleyre - Oriental Lady (1865)

Gautier, bien documenté sur les zebecs, les houris, les péris, les tarabukas et autres goules, reçoit Shéhérazade à court d’imagination. Il lui offre un nouveau conte pour lui éviter d’être étranglée par le sultan Schahriar.

« – Votre sultan Schahriar, ma pauvre Scheherazade, ressemble terriblement à notre public ; si nous cessons un jour de l’amuser, il ne nous coupe pas la tête, il nous oublie, ce qui n’est guère moins féroce [...] J’avais une espèce de sujet dont je voulais faire un feuilleton ; je vais vous le dicter, vous la traduirez en arabe en y ajoutant les broderies, les fleurs et les perles de poésie qui lui manquent ; le titre est déjà tout trouvé, nous appellerons notre conte la Mille et deuxième Nuit. »

La Mille et deuxième Nuit.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 682 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Théophile – Le Capitaine Fracasse

Donneuse de voix : Corinne | Durée : 19h 39min | Genre : Romans


Fracasse2

« Sur le revers d’une de ces collines décharnées qui bossuent les Landes, entre Dax et Mont-de-Marsan, s’élevait, sous le règne de Louis XIII, une de ces gentilhommières si communes en Gascogne, et que les villageois décorent du nom de château.
Deux tours rondes, coiffées de toits en éteignoir, flanquaient les angles d’un bâtiment, sur la façade duquel deux rainures profondément entaillées trahissaient l’existence primitive d’un pont-levis réduit à l’état de sinécure par le nivelage du fossé, et donnaient au manoir un aspect assez féodal, avec leurs échauguettes en poivrière et leurs girouettes à queue d’aronde. Une nappe de lierre enveloppant à demi l’une des tours tranchait heureusement par son vert sombre sur le ton gris de la pierre déjà vieille à cette époque. [...] »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 51 704 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Théophile Gautier :