Livres audio gratuits pour 'Vincent de l’Épine' :


LOVECRAFT, Howard Philips – La Chose sur le seuil

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 1h 12min | Genre : Nouvelles


La Chose sur le seuil

« Dan, Dan, ne te souviens-tu pas de lui – des yeux sauvages et une barbe emmêlée qui n’est jamais devenue blanche ? Il m’a regardé une fois, et je ne l’ai jamais oublié.

Maintenant elle a le même regard.

Et je sais pourquoi ! Il a trouvé la formule dans le Necronomicon. Je n’ose pas encore te dire à quelle page, mais quand je l’aurai fait tu pourras lire et comprendre.

Alors tu sauras ce qui a pris possession de moi. Encore et encore et encore, de corps en corps et de corps en corps – il ne peut jamais mourir. »

Cette nouvelle, qui a aussi été traduite sous le titre Le Monstre sur le seuil, a été publiée en 1937 dans le magazine Weird Tales. Sa description d’une forme particulièrement terrifiante de possession la réserve à des oreilles averties.

Traduction : Vincent de L’Épine pour Littérature Audio.

Illustration : d’après Blood Caleb de Michael Kushin.

> Écouter un extrait : Chapitre 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 35 887 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JAMES, Montague Rhodes – Cœurs perdus

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 27min | Genre : Nouvelles


Cœurs perdus

« « Grand Dieu, Maître Stephen ! » s’écria Mrs Bunch, plutôt irritée. « Comment vous débrouillez-vous pour déchirer votre chemise de nuit tout en lambeaux de cette façon ? [...] »
Il y avait en vérité une série de coupures et de marques très profondes et apparemment volontaires sur le vêtement, qui sans nul doute demanderait un coup d’aiguille expert pour être remis en état. Elles étaient concentrées sur le côté gauche de la poitrine – de longues coupures parallèles d’environ six pouces de long, certaines n’ayant pas réellement percé la structure du tissu. Stephen ne put qu’exprimer sa complète ignorance de leurs origines : il était certain qu’elles n’étaient pas là la nuit précédente.
« Mais, » dit-il, « Mrs Bunch, ce sont exactement les mêmes éraflures que sur le côté extérieur de la porte de ma chambre ; et je suis sûr que ce n’est absolument pas moi qui les ai faites. » »

Montague Rhodes James (1862-1936) était admiré par Lovecraft qui le cite dans son Épouvante et surnaturel en littérature. Lovecraft soulignait particulièrement son talent pour instiller dans le cœur du lecteur une angoisse diffuse. Cette nouvelle est extraite du recueil Ghost Stories of an Antiquary.

Traduction : Vincent de l’Epine pour Littérature Audio.

Illustration : d’après une photo de My Nefertiti, (licence Cc-By-Nc-Sa-2.0).

Cœurs perdus.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 079 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TROLLOPE, Anthony – Le Cousin Henry

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 6h 36min | Genre : Romans


Le Cousin Henry

«En revenant dans la voiture de louage à Llanfeare, il se faisait bien des réflexions : M. Apjohn savait qu’il y avait eu un testament, que ce testament existait encore, et qu’il se trouvait être accidentellement caché […]. Il était terrifié de voir que l’avoué avait lu si habilement son secret. […] Il n’avait rien fait, il n’avait commis aucun crime ; il connaissait simplement l’existence d’un papier que les autres, et non lui, avaient le devoir de trouver ; et voilà que cet avoué, aussi malfaisant que fin, avait tout découvert ! »

Anthony Trollope nous offre avec Le Cousin Henry une passionnante histoire de testament perdu. De ce document dépend l’avenir de la fière Isabel Brodick, mais aussi celui de son cousin, le faible et tourmenté Henry Jones… Comme souvent Trollope nous dépeint un monde victorien fort peu manichéen : la rectitude morale d’Isabel pourrait bien n’être qu’un orgueil démesuré ; quant aux actes délictueux, ils sont bien souvent le résultat de la faiblesse ou de la peur.

Le Cousin Henry réalise le tour de force d’être un roman essentiellement psychologique mais en même temps plein d’action et de rebondissements.

Traduction : Honorine Martel (1881).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 16 181 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOSELLI, José – Le Messager de la Planète

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 54min | Genre : Nouvelles


Le Messager de la Planete

« La chose, quelle qu’elle fût, était plus loin qu’ils ne l’avaient cru.
Ils commençaient à douter de son existence, lorsque, ayant gravi une élévation de la surface glacée, ils distinguèrent, à quelques mètres d’eux, une cavité ayant à peu près la forme d’un entonnoir d’environ quinze mètres de diamètre et d’une profondeur double.
Ils s’en approchèrent.
En ayant atteint les bords, ils reculèrent éblouis. Au fond de la cavité, une chose, qui avait l’apparence d’une énorme émeraude, gisait. […] Une lueur verdâtre, diffuse, en jaillissait. »

Le Messager de la Planète (1925) est l’une des premières « rencontres du troisième type » de la littérature fantastique. Il n’est pas ici question d’attaques de monstres venus de l’espace, mais d’une véritable rencontre entre peuples étrangers… pour les amateurs d’une science-fiction au charme désuet, rappelant « la quatrième dimension ».

Surnommé « l’écrivain sans livre », José Moselli est un des grands feuilletonistes du XXème siècle ; prolifique, il s’est essayé à de nombreux genres littéraires : science-fiction, aventure, policiers, histoires pour la jeunesse.

Illustration : Way to Antarctica 257, photo de Chantal Steyn (Flickr).

Le Messager De La Planète.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 939 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TROLLOPE, Anthony – Le Domaine de Belton

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 4h 20min | Genre : Romans


Miss Amadroz

« Le troisième jour, les manières de lady Aylmer changèrent tout à coup ; elle se mit à combler Clara d’attentions au lunch, et si elle ne la nomma pas par son nom de baptême, elle l’appela ma chère. Clara vit à ce signe qu’il y avait de l’orage dans l’air.

À trois heures, la voiture fut annoncée, et […] lady Aylmer et miss Amadroz y montèrent seules. Dès que les chevaux furent partis, Lady Aylmer commença la tâche qu’elle s’était imposée. Elle fit entendre à Clara que son fils cédait au désir de mistresss Winterfield en se mariant, qu’il n’avait pas assez de fortune pour épouser une femme sans dot, mais que si Clara, acceptant l’offre de son cousin, devenait propriétaire de Belton, il n’existerait plus d’obstacle au mariage.

« Lady Aylmer, dit Clara résolument, aucune considération dans le monde ne me fera dépouiller mon cousin de ce qui est à lui.

— Je pense que vous comprendrez, ma chère, que dès lors il ne doit plus être question de mariage entre vous et mon fils… au moins pour plusieurs années. »

Anthony Trollope (1815-1882) était un auteur britannique prolifique et controversé. Ses romans abordent fréquemment le problème de la liberté, particulièrement celle des femmes, dans une société entièrement dominée par l’argent.
Tolstoï admirait sa maîtrise. W.H. Auden disait de lui que « De tous les romanciers de n’importe quel pays, c’est Trollope qui comprend le mieux le rôle de l’argent. ».

Traduction : Eugène Dailhac (S. XIX).

Illustration : John Waterhouse (1849-1917), The Lady Clare (study).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 20 238 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HODGSON, William Hope – Les Habitants de l’île du Milieu

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 32min | Genre : Nouvelles


Les Habitants de l ile du milieu

« « Oui, dit-il, je crois qu’ils sont venus à bord cette nuit. Il doit y avoir quelque chose qui les maintient à distance durant la journée. Peut-être quelque animal sauvage ou quelque chose. Dans la journée, on les verrait. »
Je secouai la tête. Tout cela était par trop improbable.
[...]
« Eh bien », dis-je, « il n’y a rien ici, et même s’il y a quelque chose de vrai dans ce que vous dites, que je sois pendu si j’y comprends quelque chose. » »

William Hope Hodgson nous livre ici une nouvelle remarquable par son angoissante construction.

On peut signaler que les événements se déroulent dans l’archipel Da Cunha, où fit halte Arthur Gordon Pym dans les aventures narrées par Edgar Allan Poe.

Traduction de Vincent de l’Épine.

Les bruits de mer qui ouvrent et referment le récit proviennent du site Universal Soundbank.

Les Habitants de l’île du Milieu.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 16 794 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOSELLI, José – La Cité du gouffre

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 44min | Genre : Nouvelles


la cite du gouffre

« Mes yeux s’accoutumaient progressivement à ces demi-ténèbres.
Je discernai, peu à peu, d’étranges édifices cylindriques, hérissés de pointes, d’ergots, grands comme des faux, et entre lesquels des entonnoirs horizontaux étaient percés.
[...]
Je me crus victime d’une illusion. Ce que je voyais, c’étaient des algues, sans doute, des coraux. Je regardai mieux.
Je m’efforçai d’être calme, objectif.
Non ! Ce n’étaient pas des coraux, ce n’étaient pas des
algues ! C’étaient bien des édifices artificiels, construits par des
êtres doués de raison. »

Publiée en 1926, cette nouvelle de José Moselli, avec ses visions d’étranges cités sous-marines, n’aurait été reniée ni par Lovecraft et ses visions fantastiques, ni par le James Cameron d’Abyss.

Une occasion de découvrir un auteur de science-fiction français trop peu connu.

Illustration : IJuliAn (licence Cc-By-Nc-Sa-2.0).

La Cité du gouffre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 828 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ALEXIS, Paul – Après la bataille

Donneur de voix : Evelyne & Vincent de l’Épine | Durée : 1h 14min | Genre : Nouvelles


apres la bataille

« Elle éleva sa lanterne. Le malheureux s’avançait clopinclopant. Elle n’osa plus lui dire « dépêchez-vous ! » Elle fit même quelques pas à sa rencontre, élevant toujours la lanterne. Ses regards rencontrèrent ceux du blessé ; elle s’aperçut qu’il avait les yeux pleins de larmes. Elle remarqua aussi sa grande jeunesse.
Un commencement d’intérêt naissait en elle. »

Pendant la débâcle de la guerre de 1870, une jeune femme recueille un jeune soldat blessé.
La rencontre émouvante de deux frustrations et de deux solitudes.

Illustration : Émile Breton (1827-1906), Veillée après la bataille (détail).

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 18 073 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Vincent de l’Épine :