Livres audio gratuits pour 'Vincent Planchon' :


BALZAC, Honoré (de) – La Comédie humaine (Œuvre intégrale)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : -h –min | Genre : Romans


Honore de Balzac par Gerard Seguin

La Comédie humaine est le titre sous lequel Honoré de Balzac a regroupé un ensemble de plus de 90 ouvrages – romans, nouvelles, contes et essais – de genres réaliste, romantique, fantastique ou philosophique, et dont l’écriture s’échelonne de 1829 à 1850.
Par cette œuvre, Balzac veut faire une « histoire naturelle de la société », explorant de façon systématique les groupes sociaux et les rouages de la société afin de brosser une vaste fresque de son époque susceptible de servir de référence aux générations futures.
Il répartit ses récits en trois grands ensembles : Études de mœurs, Études philosophiques et Études analytiques.

Découvrez ou retrouvez la plupart de ces œuvres en version audio sur Littérature audio.com…

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 48 119 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MILOSZ, Oscar V. de L. – Psaume de la maturation

Donneur de voix : Vincent Planchon | Durée : 9min | Genre : Poésie


Vadzrasattwa

Psaume de la maturation, version enregistrée en 2010, inédite. Piano.

Psaume de la maturation.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 267 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTAIGNE, Michel (de) – Essais (Livre Premier)

Donneur de voix : Projet collectif | Durée : 11h 18min | Genre : Essais


Montaigne - Les Essais

À la sévère critique de Pascal : « Le sot projet que Montaigne a de se peindre », Voltaire répondra : « Le charmant projet que Montaigne a eu de se peindre naïvement, comme il a fait, car il a peint la nature humaine. »

Les premiers Essais ici répertoriés contiennent, en fait, peu de détails intimes et sont plutôt une esquisse qu’un portrait ; il faudra attendre les livres suivants pour que Montaigne prenne conscience de sa  véritable vocation et que sa vie, sa personne et ses expériences deviennent vraiment le centre de son œuvre.

C’est au livre III qu’il écrira la formule  fameuse : « Chaque homme porte la forme entière de l’humaine condition ».

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

Au lecteur
Chapitre 1 : Par Divers Moyens On Arrive à Pareille Fin.
Chapitre 2 : De la tristesse.
Chapitre 3 : Nos Affections s’emportent au delà de Nous.
Chapitre 4 : Comme l’Ame Descharge ses Passions sur des Objects Faux, Quand les Vrais Luy Defaillent.
Chapitre 5 : Si le Chef d’une Place Assiegée Doit Sortir pour Parlementer
Chapitre 6 : L’Heure des Parlemens Dangereuse.
Chapitre 7 : Que l’Intention Juge nos Actions.
Chapitre 8 : De l’Oisiveté.
Chapitre 9 : Des Menteurs.
Chapitre 10 : Du Parler Prompt ou Tardif.
Chapitre 11 : Des Prognostications.
Chapitre 12 : De la Constance.
Chapitre 13 : Ceremonie de l’Entreveue des Roys.
Chapitre 14 : On Est Puny pour S’opiniastrer à une Place sans Raison.
Chapitre 15 : De la Punition de la Couardise.
Chapitre 16 : Un Traict de Quelques Ambassadeurs.
Chapitre 17 : De la peur.
Chapitre 18 : Qu’Il ne Faut Juger de Nostre Heur, Qu’apres la Mort (Version 1, Version 2).
Chapitre 19 : Que Philosopher c’est Apprendre à Mourir.
Chapitre 20 : De la Force de l’Imagination.
Chapitre 21 : Le Profit de l’Un Est Dommage de l’Autre.
Chapitre 22 : De la Coustume et de ne Changer Aisément une Loy Receue.
Chapitre 23 : Divers Evenemens de Mesme Conseil.
Chapitre 24 : Du Pedantisme.
Chapitre 25 : De l’Institution des Enfans (Extraits).
Chapitre 26 : C’Est Folie de Rapporter le Vray et le Faux ? a Nostre Suffisance.
Chapitre 27 : De l’Amitié.
Chapitre 28 : Vingt et Neuf Sonnets d’Estienne de La Boetie.
Chapitre 29 : De la Moderation.
Chapitre 30 : Des Cannibales.
Chapitre 31 : Qu’Il Faut Sobrement Se Mesler de Juger des Ordonnances Divines.
Chapitre 32 : De Fuir les Voluptez au Pris de la Vie
Chapitre 33 : La Fortune Se Rencontre Souvent au Train de la Raison.
Chapitre 34 : D’un Defaut de nos Polices.
Chapitre 35 : De l’Usage de Se Vestir.
Chapitre 36 : Du Jeune Caton.
Chapitre 37 : Comme Nous Pleurons et Rions d’une Mesme Chose.
Chapitre 38 : De la Solitude.
Chapitre 39 : Consideration sur Cicéron.
Chapitre 40 : Que le Goust des Biens et des Maux Depend en Bonne Partie de l’Opinion que Nous en Avons.
Chapitre 41 : De ne Communiquer sa Gloire.
Chapitre 42 : De l’Inequalité Qui Est entre Nous (Version 1, Version 2).
Chapitre 43 : Des Loix Somptuaires.
Chapitre 44 : Du Dormir.
Chapitre 45 : De la Bataille de Dreux.
Chapitre 46 : Des Noms.
Chapitre 47 : De l’Incertitude de Nostre Jugement.
Chapitre 48 : Des Destriers.
Chapitre 49 : Des coustumes anciennes.
Chapitre 50 : De Democritus et Heraclitus.
Chapitre 51 : De la vanité des paroles.
Chapitre 52 : De la parsimonie des anciens.
Chapitre 53 : D’un mot de Cæsar.
Chapitre 54 : Des vaines subtilitez.
Chapitre 55 : Des senteurs.
Chapitre 56 : Des prieres.
Chapitre 57 : De l’aage.



> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Essais (Livre 1).zip


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Page vue 10 613 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – Œuvre intégrale

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : -h–min | Genre : Contes

Poe's Tales of Mystery and Imagination, illustration de Arthur Rackham (1935)

Edgar Allan Poe (1809-1849) est un poète, romancier, nouvelliste, critique littéraire, dramaturge et éditeur américain, ainsi que l’une des principales figures du romantisme américain. Connu surtout pour ses contes, genre dont la brièveté lui permet de mettre en valeur sa théorie de l’effet, suivant laquelle tous les éléments du texte doivent concourir à la réalisation d’un effet unique, il a donné à la nouvelle ses lettres de noblesse et est considéré comme l’inventeur du roman policier. Nombre de ses récits préfigurent les genres de la science-fiction et du fantastique. (Source : Wikipédia). Le catalogue de Littérature audio.com vous propose désormais une vaste sélection des œuvres de cet auteur, dans les traductions inoubliables de Charles Baudelaire (1821-1867), Stéphane Mallarmé (1842-1898), Maurice Rollinat (1846-1903), Félix Rabbe (1840-1900), William Little Hughes (1822-1887) et Émile Hennequin (1858-1888)…

Prose

A

- L’Ange du bizarre (Histoires grotesques et sérieuses, 1844)
- Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall (Histoires extraordinaires, 1835)
- Aventures d’Arthur Gordon Pym (1837, traduction de Charles Baudelaire)

B

- La Barrique d’amontillado (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1846)
- Bérénice (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1835) (Version 1, Version 2, Version 3)
- Bon-Bon (Derniers Contes, 1832)

C

- Le Cadavre accusateur (Contes inédits, 1844)
- Le Canard au ballon (Histoires extraordinaires, 1844)
- La Caisse oblongue (Contes inédits, 1844)
- Le Chat noir (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1843)
- La Chute de la maison Usher (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1839)
- Le Cœur révélateur (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1843)
- Colloque entre Monos et Una (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1841)
- Comment s’écrit un article à la Blackwood (Derniers Contes, 1838)
- Conversation d’Eiros avec Charmion (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1839)
- Le Cottage Landor (Histoires grotesques et sérieuses, 1849)
- La Cryptographie (Derniers Contes, 1841)

D

- Les Débuts littéraires de Thingum Bob (Contes inédits, 1844)
- La Découverte de Von Kempelen (Contes grotesques, 1849)
- Le Démon de la perversité (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1845)
- Une descente dans le Maelstrom (Histoires extraordinaires, 1841)
- Le Diable dans le beffroi (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1839)
- Le Domaine d’Arnheim (Histoires grotesques et sérieuses, 1846)
- Double Assassinat dans la rue Morgue (Histoires extraordinaires, 1841)
- Du principe poétique (Derniers Contes, 1850)
- Le Duc de l’Omelette (Derniers Contes, 1832)

E

- Éléonora (Histoires grotesques et sérieuses, 1841)
- L’Ensevelissement prématuré (Derniers Contes, 1844)
- Un entrefilet aux X (Contes grotesques, 1849)
- Eureka (1848, traduction de Charles Baudelaire)
- Un événement à Jérusalem (Histoires grotesques et sérieuses, 1832)

F

- La Filouterie considérée comme science exacte (Derniers Contes, 1843)

G

- La Genèse d’un poème (Histoires grotesques et sérieuses) : Le Corbeau (1845) et Méthode de composition (1846)

H

- L’Homme d’affaires (Derniers Contes, 1840)
- L’Homme des foules (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1840)
- L’Homme sans souffle (Contes grotesques, 1832)
- Un homme usé (Contes inédits, 1839)
- Hop-Frog (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1849)

I

- L’Île de la fée (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1841)
- L’Inhumation prématurée (Contes grotesques, 1844)

J

- Le Joueur d’échecs de Maelzel (Histoires grotesques et sérieuses, 1836)
- Le Journal de Julius Rodman (Contes grotesques, 1840)

L

- La Lettre volée (Histoires extraordinaires, 1845) (Version 1, Version 2)
- Ligeia (Histoires extraordinaires, 1838)
- Lionnerie (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1835)
- Les Lunettes (Contes inédits, 1844)

M

- Manuscrit trouvé dans une bouteille (Histoires extraordinaires, 1833)
- Marginalia (Contes grotesques, 1844-1849) (Sélection 1, Sélection 2)
- Le Masque de la mort rouge (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1842)
- Mellonta Tauta (Derniers Contes, 1849)
- Metzengerstein (Histoires extraordinaires, 1832)
- Le Mille et deuxième conte de Schéhérazade (Derniers Contes, 1845)
- Morella (Histoires extraordinaires, 1835)
- Le Mystère de Marie Roget (Histoires grotesques et sérieuses, 1842)
- Une mystification (Contes grotesques, 1837)

N

- Ne pariez jamais votre tête au diable (Contes grotesques, 1841)

O

- Ombre (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1835)

P

- Petite Discussion avec une momie (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1845)
- Le Philosophe Bon-Bon (Contes grotesques, 1832)
- Philosophie de l’ameublement (Histoires grotesques et sérieuses, 1840)
- Politien (Contes inédits, 1835)
- Le Portrait ovale (Version 1, Version 2) (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1842)
- Puissance de la parole (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1845)
- Le Puits et le pendule (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1842)

Q

- Quatre bêtes en une (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1833)
- Quelques secrets de la prison du magazine (Derniers Contes, 1845)

R

- Le Rendez-vous (Contes inédits, 1834)
- Révélation magnétique (Histoires extraordinaires, 1844)
- Le Roi Peste (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1835)

S

- Le Scarabée d’or (Version 1, Version 2) (Histoires extraordinaires, 1843)
- La Semaine des trois dimanches (Contes inédits, 1841)
- Silence (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1835)
- Les Souvenirs de M. Auguste Bedloe (Histoires extraordinaires, 1844)
- Le Sphinx (Contes inédits, 1846)
- Le Système du docteur Goudron et du professeur Plume (Histoires grotesques et sérieuses, 1844)

V

- La Vérité sur le cas de M. Valdemar (Histoires extraordinaires, 1845)

W

- William Wilson (Nouvelles Histoires extraordinaires, 1839)

Poésie

Les Poèmes d’Edgar Poe, traduction en prose de Stéphane Mallarmé (1888-1889)

- Le Corbeau (Version 1, Version 2)
- Stances à Hélène
- Le Palais Hanté
- Eulalie
- Le Ver Vainqueur
- Ulalume
- Un Rêve dans un Rêve
- À Quelqu’un Au Paradis
- Ballade de Noces
- Lénore
- Annabel Lee
- La Dormeuse
- Les Cloches
- Stances
- Terre de Songe
- À Hélène
- Pour Annie
- Silence
- La Vallée de l’Inquiétude
- La Cité en la Mer
- La Romance
- Eldorado
- Un rêve
- Israfel
- Féerie
- Le Lac
- À la rivière
- Chanson
- À M. L. S.
- À ma mère
- À M. L. S.
- À F.-S. O.
- À F.
- Sonnet à la Science
- Le Colisée
- À Zante

Le Corbeau (traduit par Charles Baudelaire) Le Corbeau (traduit par Maurice Rollinat)

Autres

- Edgar Poe, sa vie et ses œuvres (Introduction de Charles Baudelaire, Histoires extraordinaires)
- Notes nouvelles sur Edgar Poe (Introduction de Charles Baudelaire, Nouvelles Histoires extraordinaires)
- Vie d’Edgar Allan Poe (Introduction d’Émile Hennequin)

> Consulter la version texte de ce livre audio.
Page vue 12 627 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HEREDIA de, José Maria – Le Ravissement d’Andromède (Poème)

Donneur de voix : Vincent Planchon | Durée : 2min | Genre : Poésie


Rose 4

« D’un vol silencieux, le grand Cheval ailé
Soufflant de ses naseaux élargis l’air qui fume,
Les emporte avec un frémissement de plume
A travers la nuit bleue et l’éther étoilé.

Ils vont. L’Afrique plonge au gouffre flagellé,
Puis l’Asie… un désert… le Liban ceint de brume…
Et voici qu’apparaît, toute blanche d’écume,
La mer mystérieuse où vint sombrer Hellé.

Et le vent gonfle ainsi que deux immenses voiles
Les ailes qui, volant d’étoiles en étoiles,
Aux amants enlacés font un tiède berceau ;

Tandis que, l’oeil au ciel où palpite leur ombre,
Ils voient, irradiant du Bélier au Verseau,
Leurs Constellations poindre dans l’azur sombre. »

Le Ravissement d’Andromède.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 254 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JOURDAIN, Stephen – Una, un amour philosophal

Donneur de voix : Vincent Planchon | Durée : 2h 15min | Genre : Philosophie


Soleil brulant

« Pour moi, le chant de la sirène, la dangereuse dérision, est l’injonction de la puissance concluante, l’aboiement des vérités, le prêche sentencieux des faits. Toutes ces sonorités sont réductibles à DONC – et c’est précisément de cette vanité dont je me… fous. »

Une promptitude céleste l’a traversé lors de sa seizième année, Stephen Jourdain en témoigne dans toute son œuvre écrite. Voix singulière, une âme évoque l’autre rivage avec fièvre et précision.
Se laisser dérouter par ce qu’il dit, ne pas savoir, s’étudier dans la commotion.

Una est le prénom d’une jeune femme. Il en a soixante quand ils se rencontrent.

Ce qu’il se passe lors d’une telle rencontre nous invite à écouter, au vif d’un mystère qu’il tâche d’élucider, l’honnête homme.

Avec l’aimable et gracieuse autorisation des Éditions du Relié.

Una, un amour philosophal.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 438 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTASSERE, Camélia – Baisant, seule

Donneur de voix : Vincent Planchon | Durée : 1h 27min | Genre : Contemporains


Auguste Renoir - Jeune fille lisant

« Une femme. Une femme traquée depuis l’enfance par « la bête ». Soumise à sa pulsion, violée par ses images. Une femme inadmissible, une exilée.

Ne raconte pas la jouissance. En vit la brûlure, l’angoisse, la transe. Désir volcan de la pensée.

Mais quand désespérée de voir le jeu sans fin, appelle dans l’obscur – qui, quoi ?

Une traversante. »

« J’aime cette écriture, nette et sans effets inutiles, loin du narcissisme. La force du thème traité, l’obsession, la mémoire, la jouissance, l’approche d’un secret qui a besoin de l’écriture pour se dire, l’absence de maniérisme donc de mensonge.
Un texte fort et vrai, assez difficile, qui doit être reçu comme il est, comme un coup. Il s’adresse à ceux qui le méritent. » (J.M.G. Le Clézio, Prix Nobel de littérature).

Avec la très aimable autorisation des Éditions Le Grand Souffle.

Baisant, seule.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 216 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Séraphita

Donneur de voix : Vincent Planchon | Durée : 5h 25min | Genre : Romans


William Blake - Vision d'Ézéchiel (1805)

Ni homme ni femme, Séraphita est Séraphitus, et chacun comme chacune voit en lui son idéal et son devenir.

Contée par Balzac, cette odyssée nous fait cheminer dans les syllabes du Mystère.

> Écouter un extrait : Chapitre 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 956 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Vincent Planchon :