À Découvrir :
MARIE-ANTOINETTE – Testament (Dernière Lettre)

Donneur de voix : Ludovic Coudert | Durée : 7min | Genre : Histoire


marie-antoinette

Lettre touchante et d’autant plus émouvante quand on sait que sa destinataire, Madame Elisabeth, n’en eut jamais connaissance. Madame Elisabeth, sœur du défunt roi Louis XVI et détenue avec les enfants royaux au Temple, subit le même sort que son frère quelques mois après la reine.

Marie-Antoinette rédige cette lettre dans son cachot de la Conciergerie, le 16 octobre 1793, à 4h30 du matin, juste après l’annonce de sa condamnation. Elle vient de vivre dans l’isolement le plus complet une captivité de deux mois et demi, sans aucune communication avec ses enfants.

Son ultime pensée est pour ses enfants et l’état d’esprit qu’ils devront avoir après la mort de leurs deux parents : non pas vengeance, mais pardon.

« Que mon fils n’oublie jamais les derniers mots de son père que je lui répète expressément : qu’il ne cherche pas à venger notre mort. »

On pourra retrouver aussi sur le site de Littérature audio le testament de Louis XVI.

Dernière lettre à Madame Elisabeth, sœur de Louis XVI.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 221 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
MAUPASSANT, Guy (de) – La Confession (1884) – La Confession (1883, Version 2) – La Confession (1884)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 52min | Genre : Nouvelles


La Confession

La Confession (1884) et La Confession (1883) sont à rapprocher, parce qu’elles sont toutes les deux les aveux de deux criminels malgré eux ; il ne s’agit pas d’excuser des assassins, mais de comprendre comment ils en sont arrivés là et pourquoi leurs vies ont été gâchées par le remords. Maupassant nous fait deux récits déchirants par certains moments de l’existence de ces deux confessés.

La troisième Confession (1884) tout au contraire, tient du vaudeville et s’achève en éclats de rire.

> Écouter un extrait : La Confession (1884).

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 718 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LA BRUYÈRE, Jean (de) – Les Caractères (Sélection)

Donneuse de voix : Maria Scaniglia | Durée : 1h 47min | Genre : Philosophie


Jean Siméon Chardin - Les Attributs des sciences

Voici une sélection de trois maximes des Caractères, œuvre unique de Jean de La Bruyère.
Écrit pendant 17 ans, ce recueil contient plus de 420 « maximes » ou « remarques », il montre des personnages, des portraits, des réflexions sur la société du XVIIe siècle.

Sélection :

- De la mode,
- De la ville,
- De la chaire.

> Écouter un extrait : De la ville.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 082 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOITURE, Vincent – Quatre Poèmes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 10min | Genre : Poésie


Lorenzo Baldissera Tiepolo - Carnaval vénitien

L’époque du Carnaval est un prétexte pour publier à nouveau Stances pour sa maîtresse rencontrée en habit de garçon un soir de Carnaval du « précieux » Vincent Voiture (1597-1648).

Trois poèmes s’ajoutent ainsi aux sept du site, dont une performance de 32 vers sur 3 rimes (-eur,-age et-er) :

« Vous de qui l’œil est mon vainqueur ;
Belle qui causâtes l’orage,
Qui souffla premier en mon cœur,
Les feux de l’Amoureuse rage.
Dans l’ardent brasier qui m’outrage,
Vous ne sauriez plus me garder,
Si vous ne me donnez pour gage,
Ce que je n’ose demander. »

Illustration : Lorenzo Baldissera Tiepolo, Carnaval vénitien (XVIIIe).

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 766 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAINTE-BEUVE, Charles Augustin – Portraits de femmes

Donneurs de voix : Christiane-Jehanne & | Durée : 20h 40min | Genre : Essais


Écritoire-encrier alsacien

Ce très joli livre, riche, fort documenté, présente de belles personnes, des femmes ayant un talent de plume et d’autres évoquant plus légèrement les relations amoureuses, et aussi monsieur de La Rochefoucauld, dans le style dense et précis de l’auteur de ces 18 portraits.

Sont ici évoqués :
- Mesdames de Sévigné, de Souza, Roland, Guizot, Des Houlières, de Charrière, de Rémusat et monsieur de La Rochefoucauld (textes lus par Cocotte ainsi que le chapitre17, Les Fleurs, un apologue bien charmant).
- Mesdames de Liron, de Duras, de Staël, de La Fayette, de Longueville, de Krüdner, de Pontivy, puis Christel et en toute fin Maria dans un joli poème-récit (textes lus par Christiane-Jehanne ainsi que le chapitre 00 de présentation).

Ces Portraits de femmes sont bien des Portraits littéraires, genre inventé par Sainte-Beuve pour évoquer des personnages dont les caractères, la psychologie, les idées et sentiments, la manière et le talent sont originaux, singuliers, dignes d’être connus ou découverts, et que l’auteur fait revivre avec son propre langage d’écrivain.

Illustration : Écritoire-encrier, musée de l’Alsace.

> Écouter un extrait : Présentation.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 100 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RENARD, Maurice – L’Homme qui voulait être invisible

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


L'Homme qui voulait être invisible

Dans le billet consacré à Maurice Renard Les Mains d’Orlac il est écrit : « Dans cette histoire où l’occultisme tient une grande place, Maurice Renard, comme dans L’Homme au corps subtil, laisse voir l’influence de H.G. Wells… mais, hélas !, L’Homme invisible est encore impubliable jusqu’en 2017… »

Nous publions aujourd’hui L’Homme qui voulait être invisible (1923) de Renard dont la lecture sera bien plus enrichissante si vous prenez connaissance, auparavant, de L’Homme invisible de Wells, point de départ de la nouvelle.

« M. Patpington emmagasina bientôt une quantité impressionnante de fioles et de cornues. Hopkins (son neveu, médecin) cependant, avait relu L’Homme invisible, par une sorte de précaution. Quand il vit pénétrer chez lui ces bataillons de récipients et d’engins, il ne douta plus que M. Patpington ne se fût mis en tête de retrouver le secret chimérique…
Certainement, il poursuivait la découverte de l’invisibilité ! Il était convaincu qu’un traitement approprié pouvait rendre un homme aussi invisible que l’air. La chose se résumait en ceci : prêter au corps humain le même indice de réfraction que l’atmosphère. Wells, d’ailleurs, l’avait admirablement exposé… »

Illustration : Chaos in a chemistry lab, par Xenia Alexiou et Marina Sagnou (licence Cc-By-Sa-4.0).

L’Homme qui voulait être invisible.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 871 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LA BRÈTE, Jean (de) – L’imagination fait le reste

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 2h 54min | Genre : Romans


Lionel Péraux (1871-1930) - Le Hussard galant

Hélène est une jeune fille romanesque, à l’imagination vive et poétique. Le héros qu’elle admire le plus est don Quichotte.

« L’histoire de don Quichotte est bien plus qu’une satire de la chevalerie. Elle peint l’homme tel qu’il devrait être. Elle le montre doué de cette noble imagination qui ouvre des portes que ne peut découvrir celui dont l’œil est fait de si singulière façon qu’il est incapable de voir qu’un moulin est, de toute évidence, un géant… À une époque où tout est réglé par la monotonie, il faut que l’esprit imaginatif se dédommage, puise en lui-même et jette sans compter, sur ce qu’il voit, la couleur et le mouvement. »

Elle rêve de Roland de Roncevaux et des fiers paladins.

Un jour, elle rencontre Persée, sous la forme d’un beau hussard, et aussitôt, elle se sent Andromède liée à son rocher…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 074 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WELLS, Herbert George – Le Trésor dans la forêt

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Le Trésor dans la forêt

Le Trésor dans la forêt, nouvelle inédite de H.-G. Wells, traduite par René Lécuyer (1887-1939) dans Ric et Rac en juillet 1931 pourrait avoir comme « moralité » :

Méfiez vous des épines quand vous mettez la main sur un trésor.

Le Trésor dans la forêt.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 980 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WHARTON, Edith – Le Retour à la maison

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 1h 45min | Genre : Romans


Le Retour à la maison

Edith Wharton nous transporte ici dans les affres de la guerre 1914-1918. Dans ce récit à la première personne, la parole est donnée à un infirmier du front. Sa rencontre avec un soldat à la recherche de sa maison natale après le passage des Allemands va être l’occasion de mettre en lumière les cas de conscience auxquels sont soumis les êtres humains dans une situation d’occupation. Horreurs de la guerre, souffrance, dignité côtoient l’évocation d’un personnage de femme autour de qui se noue l’action. Roman psychologique autant que témoignage sur la « Grande guerre », Le Retour à la maison nous convie à une réflexion sur notre humanité.

Cette œuvre a été publiée en deux volets (chapitres I à IV puis V à VII) dans La Revue de Paris datée de 1916 mais elle est enregistrée chapitre par chapitre .

Traduction anonyme (1916).

Illustration: Photo d’infirmière (Société de Secours aux Blessés Militaires).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 373 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAMPAGNAC, Jean-Baptiste-Joseph – Les Sirven et leurs persécuteurs – Accusation de meurtre, fondée sur des présomptions et des calomnies

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Religion


Pierre-Paul Sirven

De ces deux affaires judiciaires, Les Sirven et leurs persécuteurs est la plus connue parce qu’elle se déroula au moment même de la célèbre affaire Calas et que Voltaire s’y impliqua également.

« On n’a vu que trop d’enfants dénaturés tremper leurs mains dans le sang de leurs pères. Mais les annales du crime fournissent peu d’exemples de pères qui aient égorgé leurs enfants. A Rome, même à Rome, qui donnait à ses citoyens un pouvoir absolu dans leurs familles, à part les fils de Brutus et celui de Manlius, pourrait-on citer beaucoup d’enfans mis à mort par leurs pères ? et quand ce crime a été si rare chez un peuple qui ne le punissait pas, doit-on le présumer si facilement dans une nation dont les lois, les mœurs douces, le caractère aimant et sensible le repoussent avec horreur ?
Pierre-Paul Sirven, établi depuis plus de vingt ans à Castres, sa patrie, y exerçait les fonctions de commissaire à terrier. Il épousa, en 1734, Toinette Léger, dont il eut trois filles.
Sirven et sa femme, nés tous deux protestants, élevèrent leurs enfants dans la même croyance ; ce fut la cause de leurs infortunes. »

Cette affaire est une illustration de l’intolérance religieuse qui existait en France au XVIIIe siècle puisque le protestantisme y était interdit depuis 1685.

En fuite, Pierre-Paul Sirven et son épouse furent jugés et condamnés à mort par contumace. C’est en 1771 que Voltaire plaidera leur cause et démontrera leur innocence.

Une occasion de se reporter au Traité sur la tolérance (Version 1, Version 2, Version 3) et à l’Histoire abrégée de la mort de Jean Calas pour enrichir le texte de Champagnac.

Accusation de meurtre, fondée sur des présomptions et des calomnies est la relation d’une erreur judiciaire :

« En matière criminelle, des présomptions souvent téméraires, et suggérées par la malignité, ont souvent égaré la sagesse des juges, et fait commettre plus d’un crime juridique, en appelant sur la tête d’un innocent la vengeance des lois réservée aux seuls coupables. Les magistrats, les jurés, appelés à prononcer sur le sort de tant d’individus, ne sauraient marcher avec trop de prudence dans la voie des présomptions. »

Illustration : Pierre-Paul Sirven.

Les Sirven et leurs persécuteurs.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 092 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :