Livres audio gratuits pour "Guy de Maupassant" :


MAUPASSANT, Guy (de) – Garçon ! Un bock !

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Garçon ! Un bock !

Entrant par hasard dans un café, le narrateur s’asseoit auprès d’un individu pitoyable. « D’un coup d’œil j’avais reconnu un bockeur, un de ces habitués de brasserie qui arrivent le matin, quand on ouvre, et s’en vont le soir, quand on ferme… Je fus stupéfait. C’était le comte Jean des Barrets, mon ancien camarade de collège… »

Le narrateur essaie de lui arracher le secret de sa déchéance. « Voyons, sois franc. Tu as eu quelque gros chagrin ? Un désespoir d’amour, sans doute ? »

Eh bien ! non, ce n’est pas cela…

Garçon ! Un bock !.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 801 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Le Mal d’André

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Le Mal d'André

Résumé enigmatique de Le Mal d’André :

Pourquoi fut chassée, quoique absolument innocente, la nourrice d’André, un bébé pleurnichard de quinze mois, de la maison d’un notaire que trompait sa femme avec un fougueux capitaine, qui couvrait de bleus ledit bébé parce qu’il le gênait dans ses étreintes amoureuses !

Le Mal d’André.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 310 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Un soir

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 43min | Genre : Nouvelles


Bougie

Dans Un soir, le décor algérien enchanteur de Bougie (aujourd’hui Béjaia), est le cadre d’une histoire de jalousie, qui alimente, une fois de plus, la misogynie de Maupassant.

«  J’ai gardé de ce soir-là une impression inoubliable. Tout ce que j’avais vu, senti, entendu, deviné, la pêche, la pieuvre aussi peut-être, et ce récit poignant, au milieu des fantômes blancs, sur les toits voisins, tout semblait concourir à une émotion unique. Certaines rencontres, certaines inexplicables combinaisons de choses, contiennent assurément, sans que rien d’exceptionnel y apparaisse, une plus grande quantité de secrète quintessence de vie que celle dispersée dans l’ordinaire des jours. »

Un soir.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 374 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Monsieur Jocaste

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


William Orpen - Night nº2

Rappelons qu’Œdipe, pour accomplir son destin, fut, sans le savoir, le meurtrier de son père Laios et épousa sa mère Jocaste…

À la différence de l’incestueux Œdipe, le héros de Monsieur Jocaste sait qu’il épouse sa fille, mais il y a une petite chance qu’elle ne soit pas sa fille…

« Peut-être se trouvera-t-il quelqu’un, non pour excuser le fait immonde et brutal, mais pour comprendre qu’on ne peut lutter contre certaines fatalités qui semblent des fantaisies horribles de la nature toute-puissante ! »

À nous de juger.

Monsieur Jocaste.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 610 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Le Remplaçant – La Porte

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Nouvelles


Le Remplaçant

Maupassant nous amuse avec deux nouvelles de la même veine, où, une fois de plus, les femmes n’ont pas le beau rôle. La misogynie du séducteur s’exerce aux dépens de madame Bonderoi.

« C’est une de ces respectables bourgeoises à vices secrets et à principes inflexibles, comme il en est beaucoup. Elle aimait les beaux garçons ; quoi de plus naturel ? N’aimons-nous pas les belles filles ? Une fois que le père Bonderoi fut mort, la veuve se mit à vivre en rentière paisible et irréprochable. Elle fréquentait assidûment l’église, parlait dédaigneusement du prochain, et ne laissait rien à dire sur elle. » (Le Remplaçant)

et, dans La Porte, consacré aux maris complaisants, Louise n’est pas non plus irréprochable :

« La femme, une agitée, grande, mince, fort entourée, passait pour avoir eu des aventures. Elle me plut par son esprit et je crois que je lui plus aussi. Je lui fis la cour, une cour d’essai à laquelle elle répondit par des provocations évidentes. Nous en fûmes bientôt aux regards tendres, aux mains pressées, à toutes les petites galanteries qui précèdent la grande attaque.
J’hésitais cependant. J’estime en somme que la plupart des liaisons mondaines, même très courtes, ne valent pas le mal qu’elles nous donnent ni tous les ennuis qui peuvent en résulter. »

Le Remplaçant.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 623 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Le Fermier

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 18min | Genre : Nouvelles


William-Adolphe Bouguereau - Le Fermier

« « Si vous permettez, m’sieu le Baron, j’ vas m’ mette au lit. J’ai pas coutume d’ veiller tard, mé. »
Le baron lui tendit la main et lui dit : « Allez, mon ami », d’un ton si cordial, que je demandai, dès que l’homme eut disparu :
« Il vous est très dévoué, ce fermier ?
- Mieux que cela, mon cher, c’est un drame, un vieux drame tout simple et très triste qui m’attache à lui. Voici d’ailleurs cette histoire… »»

… « très triste », que Maupassant a intitulée Le Fermier (1886).

Le Fermier.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 151 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Madame Parisse – Le Vengeur

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Antibes

Madame Parisse (1886) se promène sur « le chemin qui suit la mer en allant vers le cap d’Antibes ».
« Entre l’écume blanche au pied des murs, et la neige blanche au bord du ciel, la petite cité d’Antibes, éclatante et debout sur le fond bleuâtre des premières montagnes, offrait aux rayons du soleil couchant une pyramide de maisons aux toits roux, dont les façades aussi étaient blanches, et si différentes cependant qu’elles semblaient de toutes les nuances. »
Elle est l’héroïne d’une vieille histoire…
« Voilà bien un trait de l’amour moderne, grotesque et pourtant héroïque… Et pourtant, il est vaillant, téméraire, beau, fort comme Achille, et plus rusé qu’Ulysse, le héros de cette abandonnée ! »

Le Vengeur (1883) est encore une histoire de trio qui se prolonge quand il devient duo :
« Il fit la cour à la femme de son ami. Il était bien de sa personne, pas bête, riche aussi. Il se croyait sûr du succès ; il échoua. Alors il devint amoureux tout à fait, un amoureux que son intimité avec le mari rendait discret, timide, embarrassé. »

Madame Parisse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 946 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Boitelle

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 23min | Genre : Nouvelles


Boitelle

En 1889, étonnant entretien « raciste » entre le fils Antoine Boitelle et ses vieux parents paysans d’Yvetot à qui il parle de sa « promise » noire qu’ils n’ont jamais vue.

« La mère disait : – Noire ? Combien qu’elle l’est. C’est-il partout ? Il répondait : – Pour sûr : Partout, comme t’es blanche partout, té !
Le père reprenait : – Noire ? C’est-il noir autant que le chaudron ?
Le fils répondait : – Pt’être ben un p’tieu moins ! C’est noire, mais point noire à dégoûter. La robe à m’sieu l’curé est ben noire, et alle n’est pas pu laide qu’un surplis qu’est blanc.
Le père disait : – Y en a-t-il de pu noires qu’elle dans son pays ?
Et le fils, convaincu, s’écriait : - Pour sûr !
Mais le bonhomme remuait la tête.
Ça doit être déplaisant ?
Et le fils :
- C’est point pu déplaisant qu’aut’chose, vu qu’on s’y fait en rin de temps.
La mère demandait :
- Ça ne salit point le linge plus que d’autres, ces piaux-là ?
- Pas plus que la tienne, vu que c’est sa couleur. »

Les temps ont heureusement changé depuis les dialogues de Boitelle.

Boitelle.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 999 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour "Guy de Maupassant" :