À Découvrir :
ANDERSEN, Hans-Christian – Le Rossignol

Donneurs de voix : Carole B.-A. & Jean-Luc F.| Durée : 22min | Genre : Contes


Empereur chinois

« En Chine, vous devez bien le savoir, l’empereur est un Chinois, et tous ceux qui l’entourent sont aussi des Chinois. Il y a bien des années, — hâtez-vous donc d’écouter cette histoire qui sera bientôt oubliée — le château de l’empereur était le plus magnifique du monde, tout entier de porcelaine si précieuse, si fragile, si délicate qu’il fallait prendre bien garde d’y toucher. »

Tiré des Contes d’Andersen, traduits du danois par David Soldi (1819-1884).

Le Rossignol.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 35 916 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
BIBLE HÉBRAÏQUE – Habakuk

Donneuse de voix : Bruissement | Durée : 15min | Genre : Religion


Le Cercle Magique de la Nuit

« J’étais à mon poste,
et je me tenais sur la tour ;
je veillais, pour voir ce que l’Éternel me dirait,
et ce que je répliquerais après ma plainte.
L’Éternel m’adressa la parole, et il dit :
Écris la prophétie :
grave-la sur des tables,
afin qu’on la lise couramment.
Car c’est une prophétie dont le temps est déjà fixé,
elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas ;
si elle tarde, attends-la,
car elle s’accomplira, elle s’accomplira certainement. [...] »

Traduction : Louis Segond (1810-1885).

Accéder au sommaire de La Bible

Habakuk.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 418 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GRÉVILLE, Henry – Lucie Rodey

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 35min | Genre : Romans


Lucie Rodey

Un (autre) magnifique portrait d’une femme « supérieure »…

« Que deviendra ta fille, disait madame Béruel, si pour satisfaire ton orgueil tu bannis ton mari, ou si simplement tu lui rends son foyer désagréable ? Quel sera dans la vie le rôle d’une enfant abandonnée par son père, ou fille d’une mère séparée ? Ne sais-tu pas qu’une fille élevée dans de telles conditions ne trouve pas à se marier, et porte seule jusqu’au tombeau le poids des fautes qu’elle n’a pas commises ? »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 082 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LABAT, Gaston-P. – L’Auberge de la mort

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


L'Auberge de la mort

Gaston-P. Labat (1843-1908) commence ainsi L’Auberge de la mort :

« Minuit !… heure du sommeil pour les consciences tranquilles, heure d’insomnie pour ceux qui souffrent, heure du crime pour les méchants et les mauvais, venait de sonner au beffroi de la Ville Sainte. C’était en l’an de grâce mil… et quelques cents ans… Donc, le dernier coup du beffroi annonçait la mort d’un siècle et la naissance d’un nouveau. Telle est la vie : tombeau et berceau, deux béquilles qui servent l’homme à passer du temps… à l’éternité. Un hibou réveilla de son cri nocturne trois êtres qui dormaient depuis cent ans. »

Illustration : Félix Vallotton, Verdun (1917).

L’Auberge de la mort.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 726 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JANET, Pierre – Les Débuts de l’intelligence (Partie 01)

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 4h 22min | Genre : Sciences


Pierre Janet

« À chaque instant, tout le monde parle de l’intelligence et on semble comprendre de quoi il s’agit, mais il est vraiment très difficile de préciser. [...]
L’intelligence se présente comme un pouvoir, comme une puissance dont nous disposons à notre avantage ; l’intelligence sera au point de vue psychologique une condition de l’efficience de l’action. » Pierre Janet

Pierre Janet (1859-1947) fut philosophe, psychologue, médecin et membre de l’Institut. On le considéra comme le père de la psychologie clinique. Professeur au Collège de France, il y donna une série de leçons sur Les Débuts de l’intelligence dont voici le texte, publié en 1932.

N.B. : Dans le chapitre 2 de la 1ère partie, Pierre Janet illustre son propos à l’aide de deux petits schémas ; il nous semble donc intéressant d’ouvrir la version texte à cet endroit (p.30 et 31) pour tirer tout le bénéfice de la démonstration.

Illustration : Pierre Janet (photographie de Dornac (pseudonyme de Paul François Arnold Cardon, 1858–1941).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Introduction.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 034 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRIÈS, Charles – Le Souffleur

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 16min | Genre : Nouvelles


Le Souffleur

Charles Friès vous dit tout sur Le Souffleur de théâtre et termine son article par une anecdote savoureuse.

« S’il est au monde une profession modeste, ignorée, et qui ne satisfasse point l’amour-propre, c’est celle de souffleur dans un théâtre. Aussi ne compte-t-on guère de souffleurs par vocation : l’idée de s’ensevelir vivants dans un trou affriande fort peu de gens. »

NOTE : Aujourd’hui, le souffleur existe toujours sous une forme modernisée : il s’agit d’un régisseur assistant qui communique avec les acteurs par l’intermédiaire d’une oreillette.

Illustration : Le Souffleur (1840-1842).

Le Souffleur.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 702 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WEBB, Mary – Le Précieux Fléau

Donneuse de voix : Bruissement | Durée : 12h 30min | Genre : Romans


John William Waterhouse - La Cueilleuse de fleurs (1900)

Mary Webb excelle à sonder le fond des cœurs et situe ses romans dans la campagne anglaise du début du 19ème siècle, qu’elle aime profondément et dont elle sait faire ressortir la poésie.
Le Précieux Fléau est un titre à double portée qui s’applique de façon tout à fait inverse aux deux personnages principaux qui évoluent tout au long de ce drame.
C’est la raison pour laquelle j’ai préféré garder le sens du titre original, The Precious Bane, choisi par l’auteure, plutôt que d’utiliser celui bien connu de Sarn donné dans la traduction française, non libre de droits, réalisée par Madeleine Guéritte et Jacques de Lacretelle.

Traduction faite par Bruissement pour Litteratureaudio.com.

Lecture dédiée à mon amie Hazel…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 326 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHOQUETTE, Ernest – Le Docteur Santa Claus

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 17min | Genre : Contes


Le Docteur Santa Claus

Un conte émouvant de d’Ernest Choquette sur la bonté soulageant la misère, Le Docteur Santa Claus.

« Une pauvre femme entra, une vieille grand’mère de soixante-quinze ans, également couronnée de neige et de cheveux blancs, qui tout de suite s’affaissa sur une chaise, la gorge oppressée et haletante. Elle retenait encore dans ses cils des larmes congelées en route. Elle était descendue à pied, à travers champs, par un chemin de raccourci sous les pommiers et les grands érables morts. Il n’y avait que pour ses enfants que l’on pouvait, à son âge, se décider à marcher si loin. »

Note : Santa Claus est le nom de Saint Nicolas en anglais, transcription de la prononciation américaine de Sankt Niclaus.

Illustration : Hans Thoma, Grand-mère et petit-fils dans un jardin (XIXe).

Le Docteur Santa Claus.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 940 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COMBE, T. – Cœurs lassés

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 7h 24min | Genre : Romans


Ernest Biéler - Un beau dimanche à Savièze

Des locataires viennent d’emménager dans la maison : une « tribu » que dirige la mère, Madame Beausire, une originale, avec ses quatre filles et leurs deux oncles. À côté, les propriétaires, une famille recomposée avec un couple et le fils de monsieur, Antoine Jaquier, dans laquelle règne une atmosphère lourde empreinte de reproches, remords, amour étouffant et non-dits. Comment les propriétaires pourront-ils s’accommoder de ces voisins pas comme les autres ?
Mais, sous ce décor bon enfant dans les hauts de Neuchâtel, T. Combe nous introduit dans le monde de la culpabilité et de la dépendance. Car monsieur Jaquier est un vieil homme usé par un remord qui le ronge et qui finira par le tuer. Son épouse prend plaisir à culpabiliser son entourage et à leur faire payer le tribut de son histoire. Le fils, Antoine Jaquier, rebelle, étriqué dans ce monde où il ne trouve ni sa place ni son bonheur, se sent responsable de protéger son père mais reste avide de partir au loin et de tout laisser derrière lui. Chez les locataires, Madame Beausire cache ses misères financières derrière une fausse allure désinvolte et Juliette seule parmi ses filles, est pragmatique : la maisonnée repose sur elle et elle veille sur tous mais n’y trouve, elle non plus, pas son compte de bonheur.
À trop contraindre ou à ne pas écouter, certaines et certains iront chercher ailleurs ce qu’il ne trouvent pas chez eux et l’histoire de ces deux maisons va s’imbriquer en dépit de menaces et d’événements imprévus. Antoine et Juliette finiront par tenter de vivre leur vie et non celle que l’on avait prévue pour eux. (Source : Bibliothèque numérique romande)

Image : Ernest Biéler, Un beau dimanche à Savièze (ca. 1907).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 190 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ANONYME – Les Thermes de Brousse, en Natolie

Donneuse de voix : Mon Evasion | Durée : 26min | Genre : Voyages


Lawrence Alma-Tadema - Strigils and Sponges

« Après dix-huit années d’interruption, me voilà redevenu nomade ; je viens de m’établir sous une tente.
J’avais déjà goûté ce genre de vie, dans les plaines de la Perse, au milieu d’une cour qui a conservé les antiques usages de l’Orient, et qui aime à passer la belle saison dans les camps, comme les premiers dominateurs de ces régions.
Maintes fois j’avais regretté cette existence aventureuse, fidèle image de la vie des patriarches ; c’est donc avec un véritable sentiment de joie que je l’ai momentanément reprise.
Il y a des charmes si puissants attachés à certains jours de bonheur et de paix ! Et si ces jours sont rares pour tous les hommes, ils le sont encore plus pour ceux dont la destinée est de vivre loin de leur patrie !

Article signé JMJ, publié dans la Revue des deux mondes en août 1829.

Illustration : Lawrence Alma-Tadema, Strigils and Sponges (1879).

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 922 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :