À Découvrir :
NIETZSCHE, Friedrich – L’Antéchrist

Donneur de voix : Olivier Pontreau | Durée : 3h 20min | Genre : Philosophie


Friedrich Nietzsche (1882)

Frédéric Nietzsche règle ses comptes avec le christianisme.

« Périssent les faibles et les ratés : premier principe de notre amour des hommes. Et qu’on les aide encore à disparaître !

Qu’est-ce qui est plus nuisible que n’importe quel vice ? — La pitié qu’éprouve l’action pour les déclassés et les faibles : — le christianisme… »

Traduction : Henri Albert (1868-1921).

> Écouter un extrait : Paragraphe 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 37 626 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
DURKHEIM, Émile – Le crime, phénomène normal

Donneur de voix : Prof. Tournesol | Durée : 16min | Genre : Société


émile Durkheim

Émile Durkheim, philosophe de formation, est l’un des fondateurs de la sociologie. Son influence sur la discipline, marquée par la création d’une école, fut grande jusqu’au milieu du XXème siècle. Sa théorie est fondée sur la prégnance des « faits sociaux » sur les individus, mais aussi sur la recherche de nouvelles solidarités alors que la France connaît de profondes mutations industrielles.

Dans cet article, il réfute l’idée selon laquelle le crime serait pathologique et invite le lecteur à l’aborder dans une perspective anthropologique.

« En premier lieu, le crime est normal parce qu’une société qui en serait
exempte est tout à fait impossible. [...] »

Le crime, phénomène normal.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 15 175 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONAN DOYLE, Arthur – Sherlock Holmes mourant (Version 3)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 49min | Genre : Nouvelles


Sherlock Holmes mourant

Sherlock Holmes mourant

« Sherlock Holmes se meurt, docteur Watson, me dit-elle. Il décline rapidement depuis trois jours, et je me demande s’il passera la journée. Il ne voulait pas me permettre d’aller chercher un médecin. Ce matin, quand j’ai vu que les os du visage lui crevaient la peau et qu’il me regardait avec de grandes prunelles luisantes, je n’ai pas pu y tenir. « Avec ou sans votre permission, je cours chez un médecin, lui ai-je dit. – Alors, amenez-moi Watson », a-t-il répondu. Si vous voulez le revoir, il n’y a pas une heure à perdre. »

Mais pas mort !

N.B.: Cette aventure de Sherlock Holmes n’est pas inédite sur notre site, ayant été enregistrée sous le titre de L’Aventure du détective agonisant (vois ci-dessous pour les liens). Mais nous avons jugé intéressant d’offrir à nos audiolecteurs la traduction de Louis Labat (1867-1947), récemment entrée dans le Domaine Public.

Illustration : The Adventure of the Dying Detective, par Walter Paget (1913).

Sherlock Holmes mourant.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 511 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SUE, Eugène – Les Sept Péchés capitaux (La Luxure)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 6h 16min | Genre : Romans


La Luxure

La Luxure est le quatrième des Sept Péchés Capitaux, parus entre 1847 et 1853.

« — Et moi, vous ne me perdrez pas ainsi que le cardinal légat, madame ! s’écria l’archiduc en se levant et faisant un suprême effort pour rompre le charme dont il sentait déjà l’irrésistible puissance. Je vois le piège ; j’ai des ennemis, vous voulez, par vos séductions perfides, m’entraîner à quelque démarche dangereuse, et ensuite me livrer aussi au mépris et aux risées que mériterait ma faiblesse. Mais, Dieu soit béni ! il m’ouvre les yeux à temps. Je le reconnais avec horreur, cette fascination diabolique, qui m’ôtait l’usage de ma raison, n’était pas même de l’amour, non, je cédais à la passion la plus grossière, la plus ignoble, qui puisse ravaler l’homme au niveau de la brute, à cette passion que, pour ma honte et pour la vôtre, je veux nommer tout haut, à LA LUXURE, madame !!! »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 718 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAINTE-CROIX, Camille (de) – Cent Contes secs (Deuxième Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Contes


Jeune Fille

Sept nouveaux des Cent Contes secs de Camille de Sainte-Croix. Le plus tragique est Jeune Fille dont la conclusion surprend.

> Écouter un extrait : Un dénouement.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 400 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOCCACE, Jean – Le Décaméron (Œuvre intégrale)

Donneurs de voix : Corinne & René Depasse | Durée : –h –min | Genre : Contes


Le Décaméron

L’histoire commence par la rencontre de dix amis, sept femmes et trois hommes, réfugiés dans une villa, aux environs de Florence, afin d’échapper à une épidémie de peste. Chacun d’entre eux racontera des histoires, pour passer le temps, et ponctuera la fin de chaque journée en chantant une canzone. La retraite, qui dure dix jours, donne naissance à cent nouvelles pleines d’esprit et de raffinement. L’auteur s’inspire de fabliaux français, de textes de l’Antiquité grecque et romaine et du folklore. Cette œuvre majeure de Boccace est souvent considérée comme fondatrice de la prose italienne. (Résumé Ebookslibresetgratuits).

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Illustration : Le Décaméron de 1846, aux éditions Barbier.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 782 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BORNIER, Henri (de) – La Politique dans Corneille

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 40min | Genre : Essais


La Politique dans Corneille

Cet essai d’Henri, vicomte de Bornier (1825-1901), dramaturge, poète, écrivain et critique théâtral français, est paru dans le premier numéro de La Nouvelle Revue en 1879.

Le début : « Napoléon Ier disait : « Il y a un grand vide dans la tragédie française ; aussi, jusqu’à présent la tragédie sur notre théâtre, sauf quelques rares essais, est demeurée grecque ou romaine. Ce vide, d’où vient-il ? De l’absence complète d’une pensée supérieure à l’action dramatique, ou, si vous aimez mieux, d’un ressort caché qui fasse tout mouvoir. Les anciens avaient la fatalité à laquelle leurs dieux mêmes étaient soumis ; et cette intervention était toute naturelle, puisque les événements de leurs drames se mêlaient à leur religion. Chez nous, il n’en est pas de même : il existe une séparation complète entre le théâtre et l’Église ; celle-ci même frappe l’autre d’anathème ; il faut donc chercher ailleurs à défaut de la religion, qu’on ait recours à la politique. Oui, dans le drame moderne, la politique doit remplacer la fatalité. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 343 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOCCACE, Jean – Le Repas des gélinottes – La justice est la vertu des rois – Le Faux Ange Gabriel

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 42min | Genre : Contes


Le Faux Ange Gabriel

Les cent nouvelles du Décaméron de Boccace s’achèvent, sur notre site, avec ces trois contes :

Le Repas des gélinottes, ou Anecdotes sur un roi de France (Journée I, Nouvelle 5) :
« Un jour qu’on parlait de ses hauts faits à la cour de Philippe le Borgne, roi de France, qui se disposait à faire le même voyage, un courtisan s’avisa de dire qu’il n’y avait pas sous le ciel un plus beau couple que celui du marquis et de la marquise sa femme. »

La justice est la vertu des rois (Journée I, Nouvelle 9) :
« Le roi, qui jusqu’alors s’était montré insensible à tout, ne le fut point à ce discours ; et, comme s’il fût sorti d’un profond sommeil, il s’arma de vigueur, commença par punir sévèrement ceux qui avaient offensé cette dame, et fut, depuis, très-exact à réprimer les attentats commis contre l’honneur de sa couronne. »

Le Faux Ange Gabriel, ou L’Hypocrite puni (Journée IV,  Nouvelle 2) est une des nouvelles les plus riches en péripéties, avec le souhait final :

« C’est ainsi qu’un gueux de moine, après avoir longtemps trompé toute une ville par son hypocrisie, avoir abusé de la crédule vanité d’une femme, et avoir peut-être commis mille actions plus noires, mais moins éclatantes, fut démasqué aux yeux de tout un public, et qu’il porta la punition due à ses iniquités. Plaise au ciel qu’il puisse en arriver autant à tous ceux qui lui ressemblent ! »

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Illustration : Le Faux Ange Gabriel (Éditions Barbier, 1846).

> Écouter un extrait : Le Repas des gélinottes.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 435 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEJEAN, Guillaume Marie – La Traite des esclaves en Égypte et en Turquie

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 55min | Genre : Essais


La Traite des esclaves en Égypte et Turquie

Cet article peu complaisant de Guillaume Lejean (1824-1871), explorateur et géographe français, a été publié dans la Revue des deux mondes en août 1870.

Il a fait suite notamment à la publication de La Traite orientale, histoire des chasses à l’homme organisées en Afrique depuis quinze ans pour les marchés de l’Orient, par M. Berlioux (Lyon, 1870).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 544 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Le Dimanche – La Grisette – Une prédiction

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 21min | Genre : Nouvelles


Auguste Hervieu - Le Dimanche au Jardin des Tuileries (1835)

Dans cette deuxième sélection de Les Parisiens comme ils sont, Balzac, amer et ironique, caricature son époque, le temps de ces trois récits.

Le Dimanche :
« Dieu, comme l’assure la sainte histoire, travailla pendant six jours et se reposa le septième. Et tous les catholiques, apostoliques, romains, qui n’ont pas créé le monde, qui même ne font pas grand’chose dans la semaine, se reposent le septième jour catholiquement, apostoliquement, romainement. Or, ce jour de délassement est le dimanche, et, comme chacun a le droit de se délasser à sa manière, c’est assez ordinairement celui où bon nombre de chrétiens se fatiguent le plus. »

La Grisette :
« Et ainsi se renouvelle sans cesse, par une rotation reproductive, cette classe à part, macédoine sociale, à laquelle appartiennent ces petits êtres gentils à croquer, à l’air fripon, au nez retroussé, à la robe courte, à la jambe bien prise, qu’on nomme Grisettes. »

Une prédiction :
« Dans six mille ans d’ici, Paris étant devenu ce qu’est Palmyre ou Babylone, Ecbatane ou Thèbes, ou autres civilisations décédées, ce pays si célèbre n’est plus exploité que par des chercheurs de cubes en grès dont la vingt-troisième époque du globe éprouve le besoin pour sucrer son bol alimentaire. »

Illustration : Auguste Hervieu, Le Dimanche au Jardin des Tuileries (1835).

> Écouter un extrait : Le Dimanche.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 460 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :