À Découvrir :
TOLSTOÏ, Léon – Guerre et paix (Seconde Partie : Chapitre 02)

Donneurs de voix : Esperiidae & | Durée : 2h 41min | Genre : Romans


Guerre et paix

La situation matérielle des Rostov s’aggrave, la comtesse supplie Nicolas de revenir. D’abord réticent, il se laisse envahir à nouveau par la douceur et la gaieté de la vie familiale. Au cours d’une fête de Noël, il retrouve son amour pour Sonia et lui promet le mariage, au grand mécontentement de sa mère qui espère un mariage riche. Affecté par les fiançailles de Natacha et André, Pierre retrouve ses mauvaises habitudes de noceur et sombre dans un état dépressif. L’attente est longue pour Natacha.

« – T’arrive-t-il quelquefois, dit Natacha à son frère, de sentir qu’on n’a plus rien devant soi, qu’on a déjà reçu toute sa part de bonheur, et d’être, non pas ennuyé, mais profondément triste ? – Certainement ! Il m’est arrivé bien souvent de voir des amis et des camarades gais et en train, de l’être moi-même comme tous les autres, et de me trouver tout à coup envahi par une tristesse et un dégoût invincible de la vie, au point de me demander si ce ne serait pas pour chacun de nous l’heure de mourir. Je me souviens, par exemple, qu’un jour, au régiment, la musique jouait, et j’étais plongé dans une telle mélancolie, que je n’ai pas même songé à aller parader à la promenade ! »

Guerre et paix est un roman de l’écrivain russe Léon Tolstoï. Publié en feuilleton entre 1865 et 1869 dans Le Messager russe, ce livre narre l’histoire de la Russie à l’époque de Napoléon Ier, notamment la campagne de Russie en 1812. Léon Tolstoï y développe une théorie fataliste de l’histoire où le libre arbitre n’a qu’une importance mineure et où tous les événements n’obéissent qu’à un déterminisme historique inéluctable.

Traduction : Irène Paskévitch (1835-1925).

> Écouter un extrait : Chapitre 02.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 211 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
MAUPASSANT, Guy (de) – Les Idées du colonel

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 17min | Genre : Nouvelles


Les Idées du colonel

« D’ailleurs nous sommes tous un peu pareils, en France, messieurs. Nous restons des chevaliers quand même, les chevaliers de L’amour et du hasard, puisqu’on a supprimé Dieu, dont nous étions vraiment les gardes du corps.
Mais la femme, voyez-vous, on ne l’enlèvera pas de nos cœurs. Elle y est, elle y reste. Nous l’aimons, nous l’aimerons, nous ferons pour elle toutes les folies, tant qu’il y aura une France sur la carte d’Europe. Et même si on escamote la France, il restera toujours des Français.
Moi, devant les yeux d’une femme, d’une jolie femme, je me sens capable de tout. »

Ainsi s’exprime dans Les Idées du colonel un vieux « galantin » racontant un souvenir de l’occupation prussienne, du temps où il était capitaine.

Les Idées du colonel.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 495 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RYNER, Han – Deux Contes

Donneuse de voix : Domi | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Han Ryner

La Révolte des machines
« En ce temps-là, Durdonc, Grand-Ingénieur d’Europe, crut avoir trouvé le principe qui permettrait bientôt de supprimer tout travail humain. Mais sa première expérience causa sa mort avant que le secret fût connu. »

Duel sur duel
« Au bras de son mari, Mme Valentine Serre se promenait sur l’esplanade, grande, souple et lente, le visage vaguement éclairé d’un sourire indifférent. [...]
Elle était restée là rougissante et irritable pensionnaire qui ne comprenait même pas les plus anodines plaisanteries de ses camarades et qui se fâchait du moindre mot la concernant, [...] on l’avait trop raillée sans doute dans son enfance. Elle était devenue sauvage et susceptible. »

La Révolte des machines.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 948 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIVERS – Fritures d’archives à la sauce pastiche

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : -h –min | Genre : Humour


Poisson d'Avril 2013

Nous vous proposons de passer cette journée de premier avril avec le sourire grâce à notre sélection de récréations littéraires et de pastiches, sans oublier quelques poissons…

- ALLAIS, Alphonse – Trois Poissons d’avril
- ANONYME – Elle vire, Parodie du Lac de Lamartine (Poème)
- ANONYME – Le Sermon en proverbes
- ARVERS, Félix – Quatre Pastiches
- BÊTISIER LITTÉRAIRE
- DIVERS – Huit Pastiches de La Fontaine
- DIVERS – Le Poisson d’avril : origine
- DIVERS – Quelques Virelangues
- FLAUBERT, Gustave – Dictionnaire des idées reçues : extraits d’auteurs célèbres
- JOLIMONT, Théodore (de) – Monologie du mois d’avril. Poissons d’avril
- LATTAIGNANT, Abbé (de) – Le Mot et la chose (Poème)
- PIIS, Augustin (de) – L’Harmonie imitative de la langue française (Fin du chant premier)
- POE, Edgar Allan -Le Canard au ballon


Page vue 17 778 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – Souvenirs d’un homme de lettres

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 3h 55min | Genre : Nouvelles


Départ de Gambetta dans un ballon poste

Souvenirs d’un homme de lettres regroupe plusieurs nouvelles, très différentes les unes des autres, mais toutes sont savoureuses, car elles sont écrites avec la plume incomparable d’Alphonse Daudet. On trouve aussi bien des souvenirs de Gambetta jeune, que le placement des nourrices à Paris ou une promenade à l’île de Houat, ou encore des souvenirs de la Commune, par quelqu’un qui a participé à cet épisode de l’Histoire de France. L’ensemble constitue de précieux témoignages « vécus ». Il y a aussi l’histoire de deux de ses romans : Numa Roumestan et Les Rois en exil.

Illustration : Louis Figuier, Départ en ballon, dans Paris assiégé, de Gambetta qui va chercher de l’aide dans les provinces françaises (1891).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 951 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BERNARD, Claude – Introduction à l’étude de la médecine expérimentale

Donneuse de voix : Mon Evasion | Durée : 12h 42min | Genre : Sciences


Claude Bernard

Claude Bernard, né le 12 juillet 1813 à Saint-Julien (Rhône) et mort le 10 février 1878 à Paris, est un médecin et physiologiste français.
Lorsqu’en 1865 paraît l’Introduction à l’étude de la médecine expérimentale, le monde entier comprend qu’une véritable révolution vient de se produire.
Le concept de médecine expérimentale avait été évoqué par l’Abbé Mariotte et par Georges Zimmermann. Il faut ajouter que Portal et Diderot avaient, de leur côté, apporté quelques contributions aux modalités de l’expérimentation.
En 1865, Claude Bernard avait 52 ans. Sa carrière médicale avait été assez modeste.
Interne des hôpitaux de Paris en 1839, sa grande chance avait été d’être découvert par François Magendie qui était alors titulaire d’un service à L’Hôtel Dieu.
Pendant douze ans, dans ce laboratoire, la moisson scientifique de Claude Bernard est impressionnante avec la découverte :

1. des nerfs vasomoteurs,
2. de la fonction digestive du pancréas,
3. de la pharmacologie du curare,
4. de la fonction respiratoire du sang
5. et surtout de la fonction glycogénique du foie.

C’est cette dernière découverte qui en 1853 est l’objet de sa thèse de science naturelle et c’est à la suite de cela qu’il est nommé professeur de physiologie générale à la Sorbonne.
Lorsqu’en 1855, Magendie quitte sa chaire du Collège de France, c’est Claude Bernard qui lui succède. Sa leçon inaugurale de 1858 apporte deux jugements sur son maître.

C’est entre 1862 et 1864 que l’ouvrage est rédigé. On a le témoignage de ce que le titre avait été long à définir puisqu’en janvier 1864 il écrivait : « Titre définitif : 1. Principe de la médecine expérimentale ».
La teneur du texte est sans ambiguïté. En effet, si nous relisons l’ouvrage de Claude Bernard, nous retrouvons une centaine de lignes prémonitoires de la démarche visant à faire progresser les connaissances médicales.

> Écouter un extrait : Introduction.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 756 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NOAILLES, Anna (de) – La Domination

Donneuse de voix : Carole Détain | Durée : 5h 53min | Genre : Romans


Anna de Noailles vers 1905

Anna de Noailles (1876-1933) a publié trois romans, La Nouvelle Espérance (1903), Le Visage émerveillé (1904) et La Domination (1905) ainsi qu’une autobiographie en 1933. Le reste de son œuvre est constitué par des recueils de poésie. Dans La Domination, Antoine Arnaud est un personnage à qui tout réussit. Il est jeune, beau, aisément séducteur. Il est un écrivain célèbre, il se lance en politique et devient député. Il a une vingtaine d’années au début du roman. Vingt ans auront passé à la fin du roman.

Anna de Noailles, visiblement nourrie par le romantisme littéraire du XIXe siècle, développe dans ce roman, plus encore que les deux précédents, une forme sans doute exacerbée du romantisme. La sensibilité du protagoniste est extrême. Il est sensible à la beauté, à toutes les formes d’art, au drame qu’a représenté la guerre de 1870. Il est possédé par un orgueil démesuré, souffre d’un profond mal-être existentiel. Il se jette à corps perdu dans l’amour passion lorsqu’il le rencontre, l’amour passion étant à ses yeux le seul sentiment qui, peut-être, donnerait un certain intérêt à la vie. Le lecteur le suit dans de nombreux voyages, aux Pays-Bas, en Italie et en Espagne. Les descriptions de la nature, des lieux visités, des ambiances attachées à ces lieux, sont d’une grande justesse, d’une grande beauté, d’une poésie présente dans chaque page du roman. Le milieu social, extrêmement favorisé, est source de dépaysement et de curiosité pour le lecteur « moyen » du début du XXIe siècle. Le style, bien sûr, celui d’une d’un grand poète, nous enchante.

Les trois romans d’Anna de Noailles figurent d’une certaine façon une trilogie dont le thème essentiel est celui d’une profonde sensibilité qui rend la vie impossible. Anna de Noailles s’éteint elle-même, sans pathologie médicale définie, à l’âge de 56 ans. La proximité entre sa propre psychologie et celle de son protagoniste dans ce roman (ainsi que dans les deux romans précédents) apparaît évidente et est, en cela, singulièrement émouvante.

Illustration : Anna de Noailles vers 1905, photographie d’Otto Wegener.

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 801 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOURGET, Paul – L’Expert

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 44min | Genre : Nouvelles


L'Expert

L’Expert est une nouvelle du recueil Les Détours du cœur.

Le professeur Courrioles est un psychiatre de réputation mondiale. Il est un expert réputé. Sa fonction, dans la clinique dont il est le chef, consiste à examiner les individus qui ont commis un délit et qui sont soupçonnés d’aliénation.
Un jour, on lui amène un assassin qui a tué un horloger et lui a dérobé une forte somme. Il a été condamné à la réclusion et, maintenant, il demande la révision de son procès. Le professeur Courrioles est chargé de déterminer son degré de culpabilité. A-t-il agi sous l’emprise d’une crise d’aliénation, et est-il donc irresponsable ? Est-il de bonne foi ? Est-il un simulateur ?
L’analyse du cas se révèle plus compliquée qu’il ne semblait l’être. Le professeur va se livrer à un véritable travail de détective et il égale Sherlock Holmes dans son enquête, qui nous tient en haleine jusqu’au bout.

Illustration : Un médecin et son patient (1908).

L expert.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 787 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GLADÈS, André – Résistance

Donneuse de voix : Domi | Durée : 6h 51min | Genre : Romans


Marie-Nancy Vuille

Une fugue d’adolescente ! À dix-huit ans, Christine étouffe à Belle-Aigue (Divonne-les-Bains ?) une petite ville coincée entre Alpes et Jura où les conventions sont si prégnantes. Dans sa famille nul ne sait exprimer sa tendresse et la seule approbation qu’elle y ait jamais reçue était « de n’être pas blâmée ». Éperdument amoureuse de Lionel, un jeune irlandais rencontré aux Thermes, elle brave l’opposition de sa famille – qui s’est renseignée sur le prétendant mais n’en informe pas sa fille, trop jeune pour comprendre – et s’enfuit avec lui. Elle ne tarde pas à regretter son erreur…
Mais, à la fin du 19ème siècle, une femme qui « fauté » et compromis ainsi son honneur commet un acte « qui ne peut pas plus s’oublier que s’effacer ». Et Christine refuse de retourner vivre auprès de cet homme qui lui offre la « réparation » par un mariage que les familles ont arrangées. Désormais en marge de la société, Christine va tenter de refaire sa vie et, au prix de nombreuses privations, réaliser son rêve de devenir médecin. Mais avec quel mépris sont considérées ces jeunes étudiantes qui forcent les portes de la faculté ! Christine parviendra à ses fins mais réalisera la fragilité de la position d’une femme seule et indépendante dans la société d’alors. (Source : Bibliothèque numérique romande)

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 039 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LIQUIER, Gabriel – Mon futur

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 6min | Genre : Poésie


Élisabeth Vigée Le Brun - Portrait de Teresa Czartoryska

Gabriel Liquier (1843-1887) est un auteur de monologues très amusants.

Une jeune fille a décidé de ne se marier qu’avec un artiste. Or, un jour, elle croit avoir rencontré l’homme idéal, un pianiste de grand talent…

Illustration : Élisabeth Vigée Le Brun, Portrait de Teresa Czartoryska (1801).

Mon futur.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 518 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :