À Découvrir :
STRAUSS, Maurice – Adam Worth : mémoires d’un voleur de qualité (Quatrième Partie)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 55min | Genre : Nouvelles


Liège, montagne de Bueren (1914)

La liste des exploits d’Adam Worth s’allonge avec quelques « ratés » qui ne le découragent pas. Témoin la scène finale du chapitre huit.

Il est libéré et a ce dialogue ironique avec le directeur de la prison :

« – Un homme de votre envergure devrait pouvoir mieux faire.
Allons ! Allons ! Je ne suis pas encore si déprimé que ça, car je réponds à cet homme de bien très froidement : – Je vous remercie, monsieur le Directeur. Mais indiquez-moi donc un métier où, plus facilement, plus vite et avec moins de risques on puisse s’enrichir, et je l’adopte. Tandis qu’il reste éberlué, je lui fais un grand salut et je pirouette sur mes talons. »

Contenu des chapitres 07 :

Où je me sépare de « Petit Loup » – Encore le Gainsborough – Une fraude mouvementée – La Trappe humide.

et 08 :

Fatalité ! – Un sale mouton – On vient encore me rebattre les oreilles à propos du Gainsborough – Le policier occasionnel.

Accéder à l’œuvre intégrale…

Illustration : Liège, montagne de Bueren (1914).

Chapitres 07 et 08.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 959 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
SCHWOB, Marcel – Le Sabot

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 19min | Genre : Contes


Le sabot

« Un être extraordinaire était accroupi sous un buisson, avec des yeux enflammés et une bouche d’un violet sombre ; sur sa tête deux cornes pointues se dressaient, et il y piquait des noisettes qu’il cueillait sans cesse avec sa longue queue. Il fendait les noisettes sur ses cornes, les épluchait de ses mains sèches et velues, dont l’intérieur était rose, et grinçait des dents pour les manger. Quand il vit la petite fille il s’arrêta de grignoter, et resta à la regarder, en clignant continuellement des yeux. « Qui es-tu ? dit-elle.
- Ne vois-tu pas que je suis le diable ? répondit la bête en se dressant. » »

La petite fille renoncera au prix de sa damnation, à la misérable vie que le diable lui fait entrevoir et cette rencontre aura une fin heureuse grâce à l’arrivée de Sainte Madeleine…

Extrait du recueil Cœur double, un conte de Marcel Schwob joliment écrit.

Le Sabot.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 106 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAVETTE, Eugène – L’Effronterie – La Vanité

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


L'Effronterie

Deux nouvelles humoristiques extraites des 23 Petites Comédies du vice d’Eugène Chavette.

L’Effronterie illustrée par Le Père d’Adolphe :

« Michu est arrivé jadis à Paris en sabots, porteur d’une seule pièce de cinq francs qui était fausse. Cette première mise de fonds lui a suffi pour faire fortune, et aujourd’hui il est un des plus riches propriétaires de La Villette. Malheureusement, avec toute son immense fortune, il est moralement resté ce qu’il était à son point de départ, c’est-à-dire un ours mal léché, sans éducation ni savoir-vivre, et jonglant d’une déplorable façon avec la langue française. »

et La Vanité, sous-titrée Deux Vers de Properce :

« Un soir, au cabaret, il s’offrit pour reconduire un ami des mieux avinés.
Ils longeaient le canal, quand le pochard lui dit :
- Ma femme me trompe ; toi, t’as dix-huit enfants et t’es un franc cœur ; v’là mon argent et ma montre, c’est pour toi en testament.
Et il se lança dans le canal.
Ce fut si vite fait que Jacques n’eut pas le temps d’aller chercher un notaire.

Si vous trouviez le corps d’un homme dans un canal et sa montre dans le gousset de son camarade, vous seriez le premier à faire de bien fâcheuses suppositions sur le détenteur de la montre. »

Traduction des deux vers latins : « Jadis je m’étonnais que la cause de la si grande guerre de Troie de l’Europe et de l’Asie fût une jeune fille. »

L’Effronterie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 702 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOVE, Emmanuel – La Fiancée du violoniste

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 3h 30min | Genre : Romans


Edgar Degas - L'Altiste

« Un cadavre de femme est retrouvé enterré dans le jardin des Favrin, couple apparemment sans histoires habitant dans une maison à Viroflay. Madame Favrin ayant disparu depuis quelque temps, on arrête le mari, coupable présumé de ce crime. Mais le commissaire Croiserel, en charge de l’enquête, soupçonne vite que l’affaire est bien plus complexe qu’elle n’en a l’air et il investigue, l’air de rien, auprès de tout l’entourage de ce couple étrange.
Mari brutal, amant musicien volage, couple riche dont Madame Favrin est gouvernante, réapparition inopinée de celle-ci, enlèvement d’enfant, Croiserel avance dans ses recherches et ses interrogatoires : mais quel est donc le motif de ce crime odieux ?
Tous les ingrédients sont là pour tenir le lecteur en haleine jusqu’au dénouement final inattendu.

Emmanuel Bove, sous le pseudonyme de Pierre Dugast, a publié ce premier roman policier (le second étant Le Meurtre de Suzy Pommier) en 1933 sous le titre La Toque de breitschwantz. Malgré le style très conventionnel du « roman noir », on retrouve tout l’intérêt de Bove pour la complexité de la nature humaine, et cette atmosphère glauque et lourde, si caractéristique de ses autres romans. » (Bibliothèque numérique romande)

Illustration : Edgar Degas, L’Altiste (1880).

> Écouter un extrait : Chapitre 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 988 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAPMAN, William – Notre langue – France (Poèmes)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 10min | Genre : Poésie


William Chapman

William Chapman (1850-1917), journaliste, poète et traducteur canadien, admirateur de la France et de sa langue nous offre dans Les Aspirations (1904) deux témoignages propres à flatter notre orgueil national.

Notre langue
« Langue de feu, qui luit comme un divin flambeau,
Elle éclaire les arts et guide la science ;
Elle jette, en servant le vrai, le bien, le beau,
A l’horizon du siècle une lueur immense. »

France
« La France ! c’est le cœur qui fait vivre l’Europe,
La tête où tout projet vaste se développe,
Le bras où l’opprimé cherche à se cramponner,
Le torse qui résiste au choc des avalanches…
C’est un chêne géant dont on coupe les branches,
Mais que l’on ne pourra jamais déraciner. »

Illustration : William Chapman.

Notre langue (Version 2).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 610 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAINTE-BEUVE, Charles Augustin – Critiques et portraits littéraires : Madame de Sévigné (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 33min | Genre : Biographies


Mme de Sevigne.gif

« La conversation, d’ailleurs, n’était pas encore devenue comme au dix-huitième siècle, dans les salons ouverts sous la présidence de Fontenelle, une occupation, une affaire, une prétention ; on n’y visait pas nécessairement au trait ; l’étalage géométrique, philosophique et sentimental n’y était pas de rigueur ; mais on y causait de soi, des autres, de peu ou de rien. C’était, comme dit Mme de Sévigné, des conversations infinies : « Après le dîner, nous allâmes causer dans les plus agréables bois du monde ; nous y fûmes jusqu’à six heures dans plusieurs sortes de conversations si bonnes, si tendres, si aimables, si obligeantes et pour vous et pour moi, que j’en suis pénétrée. »» (Lettre du 19 juin 1675).

Madame de Sévigné (Version 2).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 689 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 16)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Biographies


Bergeron - Rue des Boucheries St Ouen à Rouen (1845)

D’arrestations en évasions et d’évasions en arrestations, la vie mouvementée de Vidocq se déroule, souvent dangereuse :

« Un soir que, sans défiance et seulement armé d’un bâton, je revenais de la rue d’Amiens, en traversant le pont situé au bout de la rue des Goguets, je fus assailli par sept à huit individus. C’étaient des sergents de ville déguisés ; ils me saisirent par mes vêtements ; et déjà ils se croyaient assurés de leur capture, lorsque, me débarrassant par une vigoureuse secousse, je franchis le parapet et me jetai dans la rivière. On était en décembre ; les eaux étaient hautes, le courant très rapide ; aucun des sergents n’eut la fantaisie de me suivre ; ils supposaient d’ailleurs qu’en allant m’attendre sur le bord, je ne leur échapperais pas ; mais un égout que je remontai me fournit l’occasion de déconcerter leur pré voyance, et ils m’attendaient encore, que déjà j’étais installé dans la maison de ma mère. »

Contenu du chapitre 16 :

Séjour à Arras. — Travestissements. — Le faux Autrichien. — Départ. — Séjour à Rouen. — Arrestation

Illustration : Bergeron, Rue des Boucheries St Ouen à Rouen (1845).

Chapitre 16.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 672 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAUNIÈRE, Paul – Vif-Argent

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 5h 14min | Genre : Romans


Vif-Argent.gif

Paul Saunière (1827-1894) est un journaliste et écrivain français, célèbre pour ses romans-feuilletons. Il fut le secrétaire d’Alexandre Dumas. Sous sa direction, il apprit les techniques des romans d’aventure : action débridée, mystères, rebondissements, dialogues pittoresques. C’est ainsi qu’il devint un auteur à succès, digne successeur de son maître et ami, mais quasiment oublié aujourd’hui.

Le début : « Chaussé de bas de soie gris perle et de souliers cirés à l’œuf, ornés de boucles d’or uni, culotté de velours bleu, enveloppé d’une robe de chambre en satin nacarat, doublée de soie blanche, qui laissait apercevoir le jabot de riches dentelles dont la chemise de fine batiste était garnie, nonchalamment allongé dans un fauteuil moelleux, les jambes croisées, les yeux en l’air, la tête renversée, un jeune homme de vingt-cinq ans environ songeait.
Il paraissait profondément triste, même lorsque s’arrachant avec effort à sa rêverie, il promenait son regard ennuyé sur les superfluités coûteuses qui encombraient le petit boudoir au milieu duquel il était étendu. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 847 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LABOULAYE, Édouard – Le Pacha berger

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


Le Pacha berger

Le Pacha berger est un conte turc, très édifiant comme on peut en juger par les dernières phrases d’Édouard Laboulaye (1811-1883) :

« C’est au milieu de ces sages enseignements que grandirent les trois fils de Charme-des-Yeux. Tous trois furent pachas. Profitèrent-ils des conseils de leur aïeul ? J’aime à le croire, quoique les annales des Turcs n’en disent rien. On n’oublie pas ces premières leçons de l’enfance ; c’est à l’éducation que nous devons les trois quarts de nos vices et la moitié de nos vertus. Hommes de bien, souvenez-vous de ce que vous devez à vos pères et dites-vous que, la plupart du temps, les méchants et les pachas ne sont que des enfants mal élevés. »

Illustration : Le Pacha berger, par Yan’ Dargent (1883).

Le Pacha berger.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 661 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHARRIERE, Isabelle (de) – Le Noble, et autres contes

Donneuse de voix : Domi | Durée : 1h 32min | Genre : Contes


Livre ancien

Isabelle de Charrière, dite Belle de Zuylen dans sa jeunesse, est née près d’Utrech dans une famille de la haute noblesse.
Elle écrit en français, la langue internationale de l’époque. À trente ans, elle épouse Charles-Emmanuel de Charrière de Penthaz et s’établit à Colombier près de Neuchâtel.

Le Noble, une nouvelle satirique de sa jeunesse, qui fit scandale : elle, de vieille noblesse, peut-elle se mésallier avec lui, un noble de fraîche date ? (51 min)

Aiglonnette et Insinuante : la souplesse est-elle nécessaire aux princes ou seulement aux gens de peu ? (26 min)

Les Deux Familles : les classes sociales sont-elles si différentes ? (15 min)

> Écouter un extrait : Le Noble.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 802 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :