À Découvrir :
ORAIN, Adolphe – Contes du Pays Gallo (Sélection 1)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 2h 32min | Genre : Contes


Adolphe Orain - Contes

« Adolphe Pierre Julien Orain, né le 19 avril 1834 à Bain-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine) où il est mort le 27 avril 1918, est un historien et folkloriste français, considéré comme l’un des meilleurs folkloristes bretons.
Il est pendant trente-cinq ans chef de division à la préfecture de Rennes avant d’être maire de sa ville natale. Il recueille tout au long de sa vie les contes et les chansons, les us et coutumes de la Haute-Bretagne et plus particulièrement de l’Ille-et-Vilaine. Il mène également des travaux linguistiques sur le gallo. »
Ceci est un extrait de l’article Adolphe Orain de l’encyclopédie libre Wikipéia.

Voici une première sélection des Contes du Pays Gallo, qu’Adophe Orain a réunis après avoir parcouru la Bretagne et demandé à de nombreuses personnes de lui raconter leurs souvenirs. Cette partie s’intitule : Contes mythologiques.

Accéder aux autres sélections : Sélection 2, Sélection 3

> Écouter un extrait : 01. Le Panier de pêches.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 511 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
BOURGET, Paul – Cruelle Énigme

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 5h 35min | Genre : Romans


Paul BourgetPaul Bourget (1882-1935) commence ainsi ce roman d’analyse :

« Nous tombions d’accord que les lois imposées au romancier par les diverses esthétiques se ramènent en définitive à une seule : donner une impression personnelle de la Vie. Trouverez-vous cette impression-là dans Cruelle Énigme. [...] »

et le termine par ces lignes :

« [...] Hélas ! C’est une profonde vérité, que « l’homme est tel que son amour » ; mais cet amour, pourquoi et d’où nous vient-il ? Question sans réponse, et, — comme la trahison de la femme, comme la faiblesse de l’homme, comme le duel de la chair et de l’esprit, comme la vie même, dans ce ténébreux univers de la chute, — cruelle, cruelle énigme ! »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 746 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VILLIERS DE L’ISLE-ADAM, Auguste (de) – La Machine à gloire

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Contes


La Salle Le Peletier pendant une représentation de l'opéra « Robert le Diable » (1832)

Les 27 Contes cruels occupent déjà une grande place sur notre site.

Villiers de l’Isle Adam imagine dans La Machine à gloire que l’ingénieur Bottom (ainsi appelé parce qu’il va au « fond » des choses ?) met au point un nouveau système de « claque » au théâtre.

« Nous constatons et affirmons, nous, que plus une œuvre dramatique secoue la torpeur publique, provoque d’enthousiasmes, enlève d’applaudissements et fait de bruit autour d’elle, plus les lauriers et les myrtes l’environnent, plus elle fait répandre de larmes et pousser d’éclats de rire, plus elle exerce, – pour ainsi dire, de force, – une action sur la foule, plus elle s’impose, enfin, – plus elle réunit, par cela même, les symptômes ordinaires du chef-d’œuvre et plus elle mérite, par conséquent, la gloire. »

Trois questions se dressent a priori :
1° Qu’est-ce que la Gloire ?
2° Entre une machine (moyen physique) et la Gloire (but intellectuel) peut-il être déterminé un point commun formant leur unité ?
3° Quel est ce moyen terme ?

Cette super claque électrique révolutionnaire ne semble pas avoir vu le jour depuis 1893 !

Illustration : La Salle Le Peletier pendant une représentation de l’opéra Robert le Diable (1832).

La Machine à gloire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 109 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

STAËL, Germaine (de) – De l’Allemagne (01. Chapitres 00 à 04)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 1h 1min | Genre : Essais


Germaine de Staël

Cet important ouvrage, De l’Allemagne aurait dû être publié en 1810. Germaine de Staël est en exil.
La censure impériale saisit et fait détruire les exemplaires chez l’éditeur, à l’exception de trois tomes, annotés par l’éditeur, Henri Nicolle, et aujourd’hui conservés à la Bibliothèque nationale de France.
Une édition clandestine paraît en 1813, imprimée à Londres.
Après la chute de l’Empereur, l’ouvrage peut paraître officiellement en France.

Il contient une mine d’observations historiques et contemporaines de l’auteure, de renseignements variés et traités avec toute la belle plume d’écrivaine d’une femme de lettres, érudite et aussi politiquement engagée.
(Source : Wikipédia)

Albertine-Adrienne Necker de Saussure a fort bien présenté les circonstances ainsi que cet ouvrage, avec grand talent et finesse d’esprit, dans sa Notice sur le caractère et les écrits de madame de Staël.

L’édition de 1810 a été utilisée, avec les annotations, tant que faire se peut, pour cet enregistrement.

Nous abordons ici cet ouvrage passionnant avec la première partie et les chapitres 00 à 04 ; madame de Staël y présente le pays, les contrées, la sociologie, les femmes allemandes, l’amour et l’honneur.

Illustration : Portrait de Germaine de Staël par François Gérard (ca. 1810).

Accéder à l’œuvre intégrale.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 301 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PAWLOWSKI, Gaston – L’Amour mort et autres nouvelles

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Abraham Archibald Anderson - Thomas Alva Edison (1890)

Quatre nouvelles humoristiques de Gaston Pawlowski (1874-1933).

Deux divertissantes :

- La Faillite de la science imagine une nouvelle découverte d’Edison
- La Merveilleuse Histoire de la princesse Ba Da Boum, ou « la vie à l’envers ».

Deux plus sérieuses, puisque l’auteur fait référence à Jack l’éventreur dans Dancing Girl et que L’Amour mort est ce qui nous attend quand les robots, les « hommes sans cellules », auront le pouvoir.

« Et sur l’Amour définitivement mort, sur les cendres de la divine Souffrance d’autrefois, assurés désormais des citoyens de bronze au cœur d’automates, ils purent entrevoir enfin le triomphe colossal du monde artificiel, définitivement ployé sous les griffes d’acier de l’État surhumain. »

Illustration : Abraham Archibald Anderson, Portrait de Thomas Alva Edison (1890).

> Écouter un extrait : La Faillite de la science.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 208 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DJAMI – Oïna et Riyâ (Poème)

Donneur de voix : Projet collectif | Durée : 35min | Genre : Poésie


Djami par Behzad

Djami (Ǧāmī, ʿAbd al-Raḥmân ibn Aḥmad Nūr al-Dīn, 1414-1492)

Avec Djami se referme ce que nous pourrions appeler l’âge d’or de la littérature persane. En quelques siècles, maints auteurs de génie se sont succédés : Ferdowsî, Ansârî, Nezâmi, Attar, Rûmî, Hafez,… Il aura fallu attendre la venue de Majrouh pour retrouver un auteur qui les égale en profondeur.

Dans ce très beau poème de Djami, dont la traduction en prose ne peut malheureusement pas rendre les beautés de l’original, nous retrouvons un thème cher aux grands poètes soufis, l’union mystique, la fusion avec l’Un, et son pendant terrestre et charnel, l’amour éperdu de l’amant pour celle qu’il désire, ou parfois, comme dans Youssouf et Zouleikha, peut-être le chef-d’œuvre de Djami, l’amour éperdu d’une femme pour un homme jusqu’à ce que leurs deux âmes se rencontrent et se rejoignent dans une union à la fois spirituelle et charnelle.

Mais, oubliez donc cette notice et laissez-vous transporter par cette histoire émouvante…

Traduction : Antoine-Léonard Chézy (1773-1832).

Illustration : Djami par Kamāl ud-Dīn Behzād.

Avec l’aimable participation de M. Iraj Adibzadeh qui a enregistré la version persane du poème et de pour le montage.

Oïna et Riyâ.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)

Page vue 2 621 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CREVEL, René – Trois Poèmes surréalistes en prose

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Poésie


Paul Kayser - Port de Travemünde (1920)

René Crevel (1900-1930) était un écrivain et poète dadaïste et surréaliste. À 14 ans il voit son père se suicider. À 21 ans il fait la connaissance d’André Breton et rejoint les surréalistes. À 26 ans il est atteint de tuberculose et à 30 ans apprend qu’il souffre d’une tuberculose rénale alors qu’il se croyait guéri. La nuit suivante, il se suicide au gaz dans son appartement : « Prière de m’incinérer. Dégoût. »

Klaus Mann son ami écrit : « Il se suicida parce qu’il avait peur de la démence, il se suicida parce qu’il tenait le monde pour dément. »

D’un malade « né révolté comme d’autres naissent avec lesyeux bleus » (Philippe Soupault), la colère contre le monde et la glorification du suicide ne nous étonnent pas dans ces trois nouvelles extraites de Feuilles éparses : Mais si la mort n’était qu’un mot, Le Pont de la mort et Bobards et fariboles.

Illustration : Paul Kayser, Port de Travemünde (1920).

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 497 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOVE, Emmanuel – M. Thorpe et autres nouvelles

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 8h 30min | Genre : Nouvelles


Emmanuel Bove

Ce recueil réunit l’intégrale des nouvelles de l’auteur, en particulier le mythique Monsieur Thorpe, Rencontre, les très curieux Petits Contes.
Bove met en scène des anti-héros, anonymes dans leur banalité, mais il transcende ces existences avec un style limpide non dénué d’humour. Selon les mots mêmes du biographe Raymond Cousse, nous assistons ici à une « mise à nu de la condition humaine ». (Source : Ebooksgratuits.com)

Un malentendu ne figure pas dans cette liste. Cette nouvelle est dans la bibliothèque de Littératureaudio.com, enregistrée par René Depasse.

> Écouter un extrait : Monsieur Thorpe.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 172 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

L’ENCYCLOPÉDIE – Éducation

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Philosophie


Jean-Baptiste-Siméon Chardin - La Maîtresse d'école

L’article Éducation est de Du Marsais, auteur de De l’âme et de son immortalité (1751). Mais la religion ne se glisse que dans deux ou trois passages.

Il est intéressant de savoir comment, il y a trois siècles, pédagogues et jeunes élèves vivaient les années d’école.

« Quand les jeunes gens sont en état d’entrer dans des études sérieuses, c’est une pratique très-utile, après qu’on leur a appris les différentes sortes de gouvernemens, de leur faire lire les gazettes, avec des cartes de géographie & des dictionnaires qui expliquent certains mots que souvent même le maître n’entend pas. Cette pratique est d’abord desagréable aux jeunes gens ; parce qu’ils ne sont encore au fait de rien, & que ce qu’ils lisent ne trouve pas à se lier dans leur esprit avec des idées acquises : mais peu-à-peu cette lecture les intéresse, sur-tout lorsque leur vanité en est flatée par les loüanges que des personnes avancées en âge leur donnent à-propos sur ce point. »

Illustration : Jean-Baptiste-Siméon Chardin, La Maîtresse d’école (1735-1736).

Éducation.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 649 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

STAËL, Germaine (de) – De l’Allemagne (Préface)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 15min | Genre : Essais


Germaine de Staël

Préface datée du 1er octobre 1813.

Germaine de Staël expose les circonstances des éditions de De l’Allemagne et présente son ouvrage, la censure de l’édition de 1810, la lettre reçue par elle, rédigée par le duc de Rovigo le 3 octobre 1810.

Elle tient à rappeler les richesses intellectuelles de l’Allemagne.

Citation :
« Les individus doivent se résigner à la destinée, mais jamais les nations.
[...]
Ce que les philosophes mettaient en système s’accomplit, et l’indépendance de l’âme fondera celle des Etats ».

Illustration : Portrait de Germaine de Staël par François Gérard (ca. 1810).

Accéder à l’œuvre intégrale.

Licence Creative Commons

Préface.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 820 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :