À Découvrir :
MILOSZ, Oscar V. de L. – Grincement doux (Poème)

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 1min | Genre : Poésie


Oscar Venceslas de Lubicz-Milosz

« Grincement doux et rouillé d’une berline…
Le crépuscule pleure de vieille joie…
— Il faudrait pourtant aller voir qui est là.
— « Bonsoir, comment vous portez-vous, Mylord Spleen ? »

Les chevaux, les chevaux du passé hennissent
Le soir, le soir, aux fenêtres de l’oubli.
— « La diva que vos sentiments applaudissent,
Mylord, l’avez-vous revue en Italie ? »

Il pleut, il pleut doux de la pluie ancienne
Sur les toits, sur les toits rouges d’autrefois.
— « Merci pour votre aimable lettre de Sienne ;
Et Noël, se souvient-il encor de moi ? »

Ton coq, ton coq, girouette, dit jamais plus,
J’ai mal, j’ai mal, ô grand-père soir, à l’âme.
— « Ces maudites routes d’automne, goddam !
À propos… Godwyn et Percy vous saluent. »

Soir de jadis naïf, doux comme un qui cuve
Son vieux vin de l’an vingt près d’un feu léger.
— « Et puis vous savez, je suis si distrait ! — J’ai
Oublié de jeter moi dans le Vésuve. » »

Grincement doux.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 195 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
SUE, Eugène – Les Sept Péchés capitaux (L’Orgueil : Tome 02)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 9h 12min | Genre : Romans


L’Orgueil

« Tant d’argent à moi seule ! Pourquoi cela ?
Pourquoi tant à moi, rien aux autres ?
Cette fortune immense comment l’ai-je gagnée ?
Hélas ! je l’ai gagnée seulement par ta mort, ô ma mère, par ta mort, ô mon père !
Ainsi, pour que je sois si riche, il faut que j’aie perdu les êtres que je chérissais le plus au monde.
Pour que je sois si riche, peut-être faut-il qu’il y ait des milliers de jeunes filles, comme Herminie, toujours exposées à la détresse, joyeuses aujourd’hui, désespérées demain !
Et, quand elles ont perdu la seule richesse de leur âge, leur insouciance et leur gaieté, quand elles sont vieilles, quand ce n’est plus seulement le travail, mais les forces qui leur manquent, que deviennent-elles, ces infortunées ? »

L’Orgueil est un des Sept Péchés capitaux

> Écouter un extrait : Chapitre 35.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 627 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEVEL, Maurice – Les Yeux ouverts

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 19min | Genre : Nouvelles


Les Yeux ouverts

Introduction de la nouvelle de Maurice Level Les Yeux ouverts :

« Sur son lit, le buste raide, les cheveux hérissés, le mort avait une effrayante face. Sa bouche était tordue, ses lèvres retroussées ; de ses deux mains, il étreignait sa gorge, et dans la pénombre de la chambre, qu’une petite lampe éclairait mal, ses yeux avaient l’air de vivre encore, tant l’épouvante du dernier regard y était demeurée formidable. Près de lit, entre le commissaire, des agents et le médecin éveillés en hâte, le domestique reprenait son récit, les doigts devant son visage, comme pour dérober à sa vue ce mort terrible. »

Surprise finale garantie…

Les Yeux ouverts.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 005 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BERGSON, Henri – Essai sur les données immédiates de la conscience : De l’organisation des états de conscience. La liberté

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 2h 40min | Genre : Essais


Henri Bergson

« Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi la question de la liberté met aux prises ces deux systèmes opposés de la nature, mécanisme et dynamisme. Le dynamisme part de l’idée d’activité volontaire, fournie par la conscience, et arrive à la représentation de l’inertie en vidant peu à peu cette idée: il conçoit sans peine une force libre d’un côté, et de l’autre une matière gouvernée par des lois. Mais le mécanisme suit la marche inverse.» Henri Bergson

Ainsi débute le chapitre 3 de Essai sur les données immédiates de la conscience intitulé : De l’organisation des états de conscience. La liberté.

N.B. : le texte – monobloc à l’origine – a été arbitrairement scindé en 5 séquences pour des raisons techniques. En outre, 2 schémas appuient la démonstration de H. Bergson ; ils se situent p.33 et p.44 de la version texte.

Illustration : Henri Bergson (1927).

Accéder aux autres chapitres de cette œuvre : Chapitre 01, Chapitre 02.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 041 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOURGET, Paul – Voyageuses

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 7h 52min | Genre : Nouvelles


Voyageuses

Ce sont six nouvelles : six portraits de femmes que Paul Bourget a rencontrées au cours de ses voyages, « esquissés dans le rapide éclair de la plus fugitive impression. Une seule fois nos chemins se sont croisés pour ne plus se toucher ici-bas. Mais cette brièveté de leur passage ne demeure-t-elle pas la poésie unique, le charme inégalé de ces voyageuses, connues juste assez pour les plaindre de leur mélancolie, pour être heureux de leur bonheur, et pas assez pour souffrir de les avoir vues disparaître à jamais ? »

Son écriture est en zig-zag, flânant et s’arrêtant ici et là. Et l’on se laisse aller au rythme de ces itinérances.

> Écouter un extrait : La Pia.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 402 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FEUILLET, Octave – Journal d’une femme

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 5h 4min | Genre : Romans


Journal d'une femme

« Celui qui signe ces pages n’en est, à proprement parler, que l’éditeur. Comment elles lui ont été confiées, comment il a été autorisé à les publier, quelles modifications de détail lui ont été imposées, ce sont autant de questions dont le lecteur ne se souciera guère si cette autobiographie l’intéresse, et encore moins si elle ne l’intéresse pas.
O. F. »

Superbe histoire d’amitié, entre deux femmes et entre deux hommes, qui va jusqu’à sacrifier l’amour le plus tendre.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 168 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HEARN, Lafcadio – Youma

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 4h 4min | Genre : Romans


Jacques Amans - Créole au turban rouge

Youma (1890) raconte le tragique destin d’une da, esclave martiniquaise qu’on destinait aux soins des jeunes enfants, qui devra choisir, alors qu’un vent d’émancipation venu de la France républicaine de 1848 souffle sur la Martinique, entre son dévouement pour la fillette dont elle a la charge et la promesse de liberté que lui offre l’homme qu’elle aime… Au delà de l’histoire romantique de Youma, ce court roman, hommage à la beauté des paysages martiniquais, pose également la douloureuse question de la reconstruction d’une société après l’abolition de l’esclavage : comment éviter que la haine et la violence ne séparent les hommes de façon irrémédiable ?

Né dans l’île ionienne de Leucade (Lefkada), fils d’un officier irlandais et d’une aristocrate grecque, Patrick Lafcadio Hearn (1850-1904) émigra très tôt aux États-Unis où il travailla comme reporter. Il défraya la chronique de Cincinatti en épousant une Noire (dont il divorcera quelques annés plus tard), alors que les mariages mixtes sont interdits, ce qui lui coûta sa place dans un journal local. Traducteur en anglais des grands auteurs français (Maupassant, Mérimée, Gautier, Flaubert…), La Nouvelle-Orléans, puis la Martinique, marquèrent ses débuts comme écrivain : passionné par la culture créole, il consacra divers ouvrages aux proverbes, à la cuisine ou aux contes créoles, publia un récit de son voyage à la Martinique et deux romans Chita (1888) et Youma.
En 1890, sa vie et sa carrière littéraire prennent un nouveau tournant : envoyé comme correspondant au Japon, il épouse la fille d’un samouraï et adopte la citoyenneté japonaise et le nom de Koizumi Yakumo. Il s’intéresse alors aux traditions de son nouveau pays et publiera de nombreux recueils de contes issus de l’imaginaire fantastique japonais…

Aimé Césaire lui rendra hommage en 1960 dans un poème intitulé Statue de Lafcadio Hearn et son épouse, Suzanne Césaire, adaptera Youma pour un groupe théâtral martiniquais en 1952.

Traduction : Marc Logé (pseud. de Mary-Cécile Loge, 1887-1949).

Illustration : Jacques Amans, Créole au turban rouge (1840).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 348 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HEARN, Lafcadio – Ubazakura

Donneuse de voix : Saperlipopette | Durée : 3min | Genre : Mythologie


Lafcadio Hearn

Lafcadio Hearn, écrivain irlandais, a vécu au Japon de 1890 à 1905. Il a alors écrit de nombreux ouvrages sur ce pays, dont Kwaidan qui regroupe notamment de nombreuses légendes japonaises, parme lesquelles Ubazakura, présentée ici.

« Dans le village d’Asamimura, de la province d’Iyo, vivait, il y a trois cents ans, un homme nommé Tokubei… »

Traduction : Marc Logé (pseud. de Mary-Cécile Loge, 1887-1949).

Ubazakura.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 864 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAETERLINCK, Maurice – Le Trésor des humbles

Donneuse de voix : Domi | Durée : 5h 27min | Genre : Essais


Maurice Maeterlinck, par Théo van Rysselberghe (1901)

Maurice Maeterlinck (1862-1949) est un poète, dramaturge et essayiste qui a été Prix Nobel de littérature en 1911.
Le Trésor des humbles est un ouvrage de 1896 réunissant 13 essais. Il est dédié à Georgette Leblanc, sa compagne durant 23 ans.

Le Silence : « Nous ne parlons qu’aux heures où nous ne vivons pas »
Le Réveil de l’âme : «…il y a des siècles parfaits où l’intelligence et la beauté règnent très purement, mais où l’âme ne se montre point. »
Les Avertis : « Nous vivons à côté de notre véritable vie et nous sentons que nos pensées les plus intimes et les plus profondes même ne nous regardent pas, car nous sommes autre chose que nos pensées et que nos rêves. »
La Morale mystique : « Dès que nous exprimons quelque chose, nous le diminuons étrangement »
Sur les femmes : « Au-dessus de nos têtes brille, au centre du ciel, l’étoile de l’amour qui nous est destiné ; et, toutes nos amours naîtront, jusqu’à la fin, dans les rayons et l’atmosphère de cette étoile. »
Ruysbroeck l’admirable : « Tout homme doit se rendre beau et divin pour obtenir la vue du beau et de la divinité. »
Emerson : « En vérité, ce qu’il y a de plus étrange dans l’homme, c’est sa gravité et sa sagesse cachées. »
Novalis : « Les hommes marchent par des chemins divers ; qui les suit et les compare verra naître d’étranges figures. »
Le Tragique Quotidien : « Il y a un tragique quotidien qui est bien plus réel, bien plus profond et bien plus conforme à notre être véritable que le tragique des grandes aventures. »e
L’Étoile : « Est-ce que l’homme grandit dans la mesure où il reconnaît la grandeur de l’inconnu qui le domine ; ou est-ce l’inconnu qui grandit en proportion de l’homme ? »
La Bonté invisible : « … c’est une chose que l’on n’aperçoit pas et sur laquelle personne n’a l’air de compter ; et cependant je crois que c’est l’une des forces qui conservent les êtres. »
La Vie profonde : « Il faut que tout homme trouve pour lui-même une possibilité particulière de vie supérieure dans l’humble et inévitable réalité quotidienne. »
La Beauté intérieure : « il n’y a rien au monde qui soit plus avide de beauté, il n’y a rien au monde qui s’embellisse plus aisément qu’une âme. »

> Écouter un extrait : Le Silence.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 992 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DELLY – L’Exilée

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 6h 34min | Genre : Romans


Pierre-Auguste Renoir - Portrait dit « de Margot »

Delly est le nom de plume conjoint d’un frère et d’une sœur, Jeanne-Marie Petitjean de La Rosière (1875-1947) et Frédéric Petitjean de La Rosière (1876-1949), auteurs de romans d’amour populaires. Les romans de Delly, peu connus des lecteurs actuels et ignorés par le monde universitaire, furent extrêmement populaires entre 1910 et1950, et comptèrent parmi les plus grands succès de l’édition mondiale de l’époque. L’entrée de Frédéric Petitjean de La Rosière dans le Domaine Public ce 1er janvier 2020 ravivera peut-être l’intérêt des lecteurs pour une œuvre tombée dans l’oubli…

L’Exilée, c’est une jeune orpheline qui, à la mort de sa mère, se retrouve sans ressources et sans avenir. Elle est recueillie par une cousine de sa mère, la comtesse Zolanyi, qui l’emmène en Hongrie chez un parent, le prince Arpad, propriétaire d’immenses domaines, travaillés par de pauvres paysans, sous la direction des ispans (intendants) qui sont souvent très durs avec eux. À la suite d’une déception sentimentale, le prince est devenu glacé, sévère et misanthrope. Tout son amour s’est reporté sur son fils. L’héroïne, malheureuse, mais très belle, douce, compatissante aux malheureux et très chrétienne, arrivera-t-elle à adoucir le terrible prince Arpad ?

Illustration : Pierre-Auguste Renoir, Portrait dit « de Margot » (1878).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 480 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :