Livres audio gratuits pour "Anatole France" :


CHATEAUBRIAND, François-René (de) – Mémoires d’outre-tombe (Troisième Partie, Livre 41)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 1h 7min | Genre : Biographies


Cathédrale de Salzbourg

Livre 41 :
Journal de Padoue à Prague, du 20 septembre au 26 septembre 1833.
Séjour à Prague.
Retour et arrivée en France le 4 octobre, jour de la Saint-François.
« Le 6 octobre au matin je rentrai dans mon Infirmerie. […] J’aperçus les réverbères agités, dont la lumière demi-éteinte vacillait comme la petite lampe de ma vie. »

« Ici se place le livre écrit À Maintenon », des Suppléments aux Mémoires d’outre-tombe, livre rédigé en 1836.

Au « joli hameau de Saint-Michel, au fond d’une vallée », Chateaubriand se souvient des vers du poème Les Tombeaux champêtres :
« Là dorment ignorés des poètes sans gloire,
Des orateurs sans voix, des héros sans victoire. »

Dans les bois, près de Prague, Combourg et sa sœur Lucile lui viennent à l’esprit.
« Ô ma Lucile, bien des années nous ont séparés ! Maintenant la foule de jours a passé, et, en se dissipant, me laisse mieux voir ton image. »

Le livre de Lucile de Chateaubriand nous permet de la mieux connaître, ainsi que le Livre 17, entre autres, des Mémoires d’outre-tombe.

Nous retrouverons Chateaubriand en 1837, dans le livre 42.

Illustration : Cathédrale de Salzbourg.

Licence Creative Commons

Livre 41.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 896 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – La Révolte des anges

Donneuse de voix : Saperlipopette | Durée : 6h 5min | Genre : Romans


Pieter Bruegel the Elder - The Fall of the Rebel Angels

« Mais, au premier pas qu’il fit, M. Sariette s’arrêta, stupide, ne pouvant douter de ce qu’il voyait, et n’y pouvant croire. Sur le tapis bleu de la table de travail des livres s’étalaient avec négligence, les uns sur les plats, les autres le dos en l’air. Des in-quarto formaient une pile chancelante. Deux lexiques grecs, se pénétrant l’un et l’autre, composaient un seul être plus monstrueux que les couples humains du divin Platon. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 913 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERLAINE, Paul – Du Parnasse contemporain

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 29min | Genre : Histoire


Henri Fantin-Latour - Coin de table (1872)

Avec Du Parnasse contemporain, un des articles des Mémoires d’un veuf (Première Sélection, Deuxième Sélection), Paul Verlaine illustre de précisions historiques et de moments vécus ce résumé de Wikipédia :

« Le Parnasse contemporain se compose de trois volumes collectifs de poésie, publiés en 1866, 1871 et 1876 par l’éditeur Alphonse Lemerre, auxquels participèrent une centaine de poètes, notamment : Leconte de Lisle, Théodore de Banville, Heredia, Gautier, Catulle Mendès, Baudelaire, Sully Prudhomme, Mallarmé, François Coppée, Charles Cros, Léon Dierx, Louis Ménard, Verlaine, Villiers de L’Isle-Adam et Anatole France. »

N’oublions pas, pour comprendre ses propos agressifs à l’égard de son époque, que Verlaine est l’auteur des Poèmes saturniens (1867) (qui n’eut pas dès l’abord un succès considérable) et retenons sa fameuse interrogation triomphante :

« Pauvres gens ! l’Art n’est pas d’éparpiller son âme :
Est-elle en marbre, ou non, la Vénus de Milo ? »

Illustration : Henri Fantin-Latour, Coin de table (1872).

Du Parnasse contemporain.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 638 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BONAPARTE, Mathilde – Gustave Flaubert

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 11min | Genre : Biographies


Mathilde Bonaparte

À Gustave Flaubert et aux Chroniques sur Flaubert de Maupassant, aux Souvenirs sur Flaubert (Version 1, Version 2) de Paul Alexis, aux trois ouvrages de Zola : Chronique sur « L’Éducation sentimentale », Portrait de Flaubert et L’Enterrement de Flaubert, et au Portrait de Flaubert d’Anatole France, vient s’ajouter Gustave Flaubert de la princesse Mathilde Bonaparte (1820-1904).

Fille du roi Jérôme de Westphalie (dernier frère de Napoléon Ier) et sœur du prince Napoléon, la princesse Mathilde est d’abord demandée en mariage par son cousin Louis-Napoléon, le futur Napoléon III ; mais ce projet n’aboutit pas et elle épouse un prince russe, Anatole Demido, dont elle se sépare au bout de quatre ans. Lorsque Napoléon III commence sa carrière, elle y est associée et l’assiste en tenant un peu auprès de lui le rôle de maîtresse de maison ; elle protège les écrivains, quelles que soient leurs idées politiques : Flaubert, Gautier, Sainte-Beuve, les Goncourt, Taine se pressent dans ses salons.

Elle invite souvent Flaubert à Saint Gratien et nous propose ici un portrait de l’homme plutôt que de l’auteur :

« Le Flaubert de l’intimité était le meilleur des hommes, curieux à étudier par les côtés outrés de son esprit. Sanguin, il se montrait bruyant, paradoxal dans la discussion, s’emportant pour rien, s’affairant de même, se livrant à des exagérations venant beaucoup plus de sa volonté que de sa nature. Celle-ci fut toujours droite et simple, mais Flaubert enflait sa voix pour faire croire à sa force, à ses émotions, à ses convictions. De ces dernières je ne lui en connaissais qu’une, son horreur pour le bourgeois. »

Gustave Flaubert.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 926 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Le roi boit – Filles et garçons (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 24min | Genre : Contes


L'Exaltation à la fleur

Le roi boit, assassinat ordinaire pendant les guerres de religions peu avant le martyre de Jeanne d’Arc (1431).

« En l’an de grâce 1428, à Troyes, le chanoine Guillaume Chappedelaine fut nommé par le chapitre roi de l’Épiphanie, conformément aux usages suivis alors dans toute la France chrétienne. C’était, en effet, la coutume des chanoines d’élire un d’entre eux, auquel ils donnaient le nom de roi parce qu’il devait tenir la place du Roi des rois et les assembler tous à sa table, en attendant que Jésus-Christ lui-même les réunît, comme ils en avaient l’espérance, dans son saint paradis. »

Tout différents sont les trois contes pour enfants, extraits de Filles et garçons, scènes de la vie et des champs, qu’Anatole France publia en 1915 et consacra à des aventures, sans danger mais amplifiées par les jeunes imaginations de Germaine, Suzanne ou du petit peintre Michel.

Illustration : L’Exaltation à la fleur, fragment de stèle funéraire du Musée du Louvre évoqué dans Suzanne.

> Écouter un extrait : Le roi boit.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 000 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – « La Muiron »

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 38min | Genre : Histoire


« La Muiron »

« La Muiron » est le nom d’une frégate sur laquelle se trouve Bonaparte, en compagnie du mathématicien Monge et du chimiste Berthollet, à son retour en France le 23 août 1799, après la Campagne d’Égypte, abandonnant au général Kléber une armée diminuée et malade.

Retenons de ce voyage cette conversation singulière, pleine d’humour inventée ou relatée par Anatole France :

« Il faut, dit Bonaparte, balayer ces fripons et ces incapables et mettre à leur place un gouvernement compact, de mouvements rapides et sûrs, comme le lion. Il faut de l’ordre. Sans ordre, pas d’administration. Sans administration, pas de crédit ni d’argent, mais la ruine de l’État et celle des particuliers.
- Et ce maître, dit Berthollet, sera sans doute un chef militaire ?
- Non pas, répliqua vivement Bonaparte, non pas ! Jamais un soldat ne sera le maître de cette nation éclairée par la philosophie et par la science. Si quelque général tentait de prendre le pouvoir, il serait bientôt puni de son audace. [...] Pour ma part, j’approuve cette impatience des Français qui ne veulent pas subir le joug militaire et je n’hésite pas à penser que dans l’État la prééminence appartient au civil.
En entendant ces déclarations, Monge et Berthollet se regardèrent surpris. Ils savaient que Bonaparte allait, à travers les périls et l’inconnu, prendre le pouvoir.
Mais le général, qui devinait leur pensée, y répondit aussitôt :
- Il est certain que si la nation découvre dans un soldat les qualités civiles convenables à l’administration et au gouvernement du pays, elle le mettra à sa tête ; mais ce sera comme chef civil et non comme chef militaire. Ainsi le veut l’état des esprits chez un peuple civilisé, raisonnable et savant.
Et Bonaparte, après un moment de silence, ajouta :
- Je suis membre de l’Institut. »

!!!!!

Illustration : Alfons Mucha, « La Muiron » (1900).

« La Muiron ».

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 912 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Le Chanteur de Kymé

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 38min | Genre : Contes


Le Chanteur de Kymé

Sous l’invocation de Clio publié par Anatole France en 1921 comprend 5 contes dont le premier date de 1900 et est intitulé Le Chanteur de Kymé.

« On le nommait le Vieillard, on le nommait aussi le Chanteur. Il recevait encore un autre nom des enfants qu’il instruisait dans la poésie et dans la musique ; ils l’appelaient l’Aveugle, parce que sur ses prunelles, que l’âge avait ternies, tombaient des paupières gonflées et rougies par la fumée des foyers où il avait coutume de s’asseoir pour chanter. »
Il paraît que Chios et Kymé se disputaient la naissance de cet aède. « Écoutez, leur dit-il, le combat de Patrocle et de Sarpédon. Ce chant est beau. Je sais la Querelle des rois qui causa de grands maux aux Achéens, je sais l’Assaut du mur. Et ce chant est beau. Je sais aussi Zeus trompé, l’Ambassade et l’Enlèvement des morts. »

Rencontrez le créateur « présumé » de l’Iliade et de l’Odyssée (VII siècle av. JC), H….E.

Illustration : Alfons Mucha, Le Chanteur de Kymé (1900).

Le Chanteur de Kymé.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 861 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROD, Édouard – L’Autopsie du docteur Z***

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


Paul Cézanne - L'Autopsie (détail)

Édouard Rod (1857-1910), écrivain suisse romand dit l’ « Anatole suisse », en raison de l’oubli dans lequel ses œuvres sont tombées au XXe siècle et par analogie avec Anatole France, est l’auteur de La Maison des crimes, lu ici en 2010, et dont l’on découvre vite la pensée dans cette citation :
« Les peuples marchent grisés par les mots sonores et menteurs claironnés à leurs oreilles, sans révolte, passifs et résignés, alors qu’ils sont la masse et la force, et qu’ils pourraient, s’ils savaient s’entendre, établir le bon sens et la fraternité à la place des roueries sauvages de la diplomatie. »

L’Autopsie du docteur Z** est ainsi présenté par l’éditeur : « Et si une activité cérébrale rémanente persistait après la mort ? Et si les morts pouvaient encore penser quelques jours après leur décès ? Voire percevoir ce qui les entoure ? Et si un savant arrivait à enregistrer le contenu de cette activité ? Que diriez-vous de lire le compte-rendu d’un enterrement par le mort lui-même ? Monsieur van Gelt s’est suicidé mais sa famille a tenté de le cacher. Il était fort estimé et les rumeurs persistantes sur les circonstances de son décès ont forcé celle-ci à demander une enquête… »

Lecture étonnante de ce rapport du docteur Z recueilli par Édouard Rod qui le connut personnellement :
« Le docteur Z*** habitait Bordeaux, et jouissait d’une renommée de bon praticien. La brochure dont il fit les frais : Observations sur quelques phénomènes de l’existence cérébrale, souleva un « tollé » général. Il bouleversait toutes les notions reçues, menaçant à la fois, par ses conséquences indirectes, la science, la morale et la religion. En effet, le physiologiste prétendait que la vie du cerveau ne s’éteint pas en même temps que celle du corps, qu’au contraire, elle continue pendant une période qui varie de sept à dix jours après le dernier soupir. »

Illustration : Paul Cézanne, L’Autopsie (détail, 1869).

L’Autopsie du docteur Z***.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 489 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour "Anatole France" :