Livres audio gratuits pour "pucciano" :


PUCCIANO, Pauline – Ava et la couronne du pouvoir

Donneuse de voix : Pauline Pucciano | Durée : 13min | Genre : Contes


Ava et la couronne du pouvoir

« Il existe tant de pays lointains, qui s’ouvrent dans notre imagination au moindre souffle du rêve… Celui dont je vous parle est un pays où la terre est plus rouge, le ciel plus grand, et les ombres plus longues, un pays où les animaux sont majestueux et où les arbres sont sacrés. Un pays où l’eau est rare, et où les lacs étincellent de milliers d’espèces flamboyantes. Je suis sûre que vous le connaissez… »

Ava a juste 15 ans, et l’épreuve que son aïeule lui impose pour devenir reine semble bien difficile à réaliser…

Illustrations originales de Laura Giraud, avec son aimable autorisation.

Licence Creative Commons

Ava et la couronne du pouvoir.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 743 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PUCCIANO, Pauline – L’Homme de la rue

Donneuse de voix : Projet collectif | Durée : 31min | Genre : Théâtre


Nicolas Toussaint Charlet - L'Homme à la besace

Au coin d’une place, Saint-Lazare, Duroc, Fille-du-Calvaire et Jaurès luttent, chacun à sa manière, contre le froid, l’ennui et la tentation de la Mort. Cette dernière, toute en ailes noires et bas résille, leur soumet une idée : si Saint-Lazare tue Jaurès, il pourra aller en prison et sortir de la rue.

Illustration : Nicolas Toussaint Charlet, L’Homme à la besace (XIXe).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Partie 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 666 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HARDY, Thomas – Le Maire de Casterbridge

Donneuse de voix : Pauline Pucciano | Durée : 11h 59min | Genre : Romans


Jacques Callot - Plat en faïence de Gien

Une jeune fille pauvre et vertueuse, un peu rigide. Une femme riche, séduisante et inconséquente. Un jeune premier aimable mais aux loyautés défaillantes. Un homme ombrageux et impulsif, aussi nuisible que touchant par la sincérité de ses remords. Ce quatuor joue, sous la plume de Thomas Hardy, une partition savamment orchestrée, où l’amour filial et conjugal, la rivalité amoureuse et commerciale, le devoir, la vengeance et la faute paraissent également dictés par une nécessité implacable. Dans cette petite ville à mi-chemin entre la campagne et la ville, dans cette classe ni tout à fait paysanne, ni tout à fait bourgeoise, Hardy explore, en digne naturaliste, le double nœud coulant des tempéraments et des origines sociales.
Ce grand classique britannique nous enchante par sa finesse, sa profondeur, son ironie et sa grande humanité.

Traduction : Philippe Néel (1882-1941).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 006 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PICHLER, Caroline – Agathoclès, ou Lettres écrites de Rome et de Grèce au commencement du quatrième siècle (Tome 2)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 4h 18min | Genre : Romans


Agathoclès

Dans La Revue des romans parue en 1839, Pierre Augustin Eusèbe Girault de Saint-Fargeau présentait ainsi Agathoclès :
« C’est une époque bien digne de considération que celle où le vieux polythéisme, croulant de toute part, disputait encore l’empire du monde au christianisme prêt à s’établir sur ses ruines. Deux écrivains, dans ces derniers temps, ont imaginé de retracer cette époque : M. de Châteaubriand dans les Martyrs, et Mme de Pichler dans Agathoclès. Les deux ouvrages diffèrent absolument par le genre : l’un est une épopée en prose à la manière de Télémaque ; l’autre est un simple roman en forme épistolaire. Mais outre les rapports accessoires que l’identité d’objets a dû produire naturellement entre les deux compositions, il existe entre la fable de l’un et la fable de l’autre des ressemblances capitales. Dans les Martyrs, une païenne se convertit à la foi chrétienne qui est celle de son amant ; dans Agathoclès, un païen, amant d’ une chrétienne, embrasse la religion de sa maîtresse. Dans les deux ouvrages, les deux amants sont les principaux personnages ; dans les deux ouvrages, l’amant est un des principaux appuis du christianisme, devient personnellement odieux au féroce Galérius, et, par suite de cette haine, est condamné à périr, s’il ne sacrifie aux dieux. Eudore meurt dans le cirque sous la dent d’un tigre ; Agathoclès était réservé au même supplice, mais, par une faveur spéciale, cette peine est commuée en celle de la décollation. – L’amour et la religion forment, pour ainsi dire, par moitié le sujet d’Agathoclès, s’y partagent le mérite d’intéresser, et quelquefois y sont fondus ensemble de manière à se fortifier l’un l’autre par les impressions diverses qu’ils produisent. L’amour et la religion sont mêlés dans la destinée d’Agathoclès et de Larissa ; ils règlent aussi en commun la destinée de deux autres amants, Florianus et Valérie. L’amour seul fait le sort d’un autre couple, moins touchant sans doute, mais plus brillant, le sort de Tiridate et de Sulpicie, que les sentiments de tendre amitié qu’ils professent pour Agathoclès et Larissa rattachent à l’intérêt principal. La belle et séduisante Calpurnie est un personnage fort piquant ; amie dévouée de Sulpicie, ayant pour Agathoclès dans le fond du cœur une passion qu’elle ignore ou qu’elle dissimule longtemps, faisant des folies pour prouver son amour quand elle ne peut plus se le cacher à elle-même, et lorsqu’enfin elle apprend que cet amour ne peut être partagé, accablant des marques de sa générosité et son insensible amant et l’heureuse rivale qu’il lui a préférée. Les autres personnages secondaires sont mus par différents sentiments, tels que l’ambition, la jalousie, la haine ; et les effets de ces passions coupables ont une influence plus ou moins forte, plus ou moins directe, sur la destinée des deux principaux personnages.
Le roman d’Agathoclès est celui des ouvrages de Mme Pichler qui a le plus contribué à la gloire de l’auteur ; il parut à la même époque que les Martyrs, et quoiqu’il n’égale pas l’ouvrage de M. de Châteaubriand, il lui fut comparé ; ce qui est déjà un grand honneur pour l’auteur. »

Traduction : Isabelle de Montolieu (1751-1832).

Illustration : Peinture numérique de Daniel Luttringer.

> Écouter un extrait : Livre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 687 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VALÉRY, Paul – Charmes (Poèmes)

Donneuse de voix : Pauline Pucciano | Durée : 1h 14min | Genre : Poésie


Vassily Kandinsky - Composition VII

Publié en 1922 par Paul Valéry, le recueil Charmes fait référence aux « Carmina », signifiant en latin à la fois « poèmes » et « chants magiques ». Une forte spiritualité imprègne le recueil, dont la quête de soi, la libération des entraves, mais aussi la remontée à « la source du poème », forment des thèmes majeurs.

> Écouter un extrait : Poème 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 278 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – Le Nabab (Tome 2)

Donneuse de voix : Pauline Pucciano | Durée : 6h 59min | Genre : Romans


Bravay, député du Gard

« Cette fois, il n’essaya pas de soustraire à l’affront, se planta résolument les bras croisés et brava cette foule qui le regardait, ces centaines de visages levés et ricaneurs, ce vertueux Tout Paris qui le prenait pour bouc émissaire et le chassait après l’avoir chargé de tous ses crimes. »

Accéder à la première partie…

> Écouter un extrait : Chapitre 13.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 860 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BAUDELAIRE, Charles – Les Fleurs du mal (Œuvre intégrale, Version 2)

Donneuse de voix : Pauline Pucciano | Durée : 3h 24min | Genre : Poésie


Paul Gauguin - Manao tupapau (1892)

Texte intégral de 1861, augmenté des pièces condamnées.

On ne présente plus l’œuvre majeure de Charles Baudelaire, recueil fondamental de la poésie moderne.

> Écouter un extrait : Chapitre 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 19 239 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – Le Nabab (Tome 01)

Donneuse de voix : Pauline Pucciano | Durée : 6h 30min | Genre : Romans


Bravay, député du Gard

Pour son roman Le Nabab, Daudet s’inspira d’un personnage réel, un dénommé Bravay. Il écrit : « J’ai connu le vrai Nabab en 1864. J’occupais alors une position semi-officielle, secrétaire du Duc de Morny, demi-frère de Napoléon III, qui m’obligeait à mettre une grande réserve dans mes visites à ce fastueux et accueillant Levantin. Plus tard, je fus lié avec un de ses frères, mais à ce moment-là, le pauvre Nabab se débattait au loin, dans des buissons d’épines cruelles et on ne le voyait plus à Paris que rarement… »

Le scandale commença sitôt que ce roman sortit des presses en 1877, quelques années après la mort de Bravay. Dans Le Figaro du 5 janvier 1878 : « Quant à l’auteur du roman (Daudet), il n’avait pour écrire l’histoire du Nabab qu’à recueillir ses souvenirs personnels, il est le compatriote de Bravay, qui ne lui fut pas inutile à son entrée dans le monde parisien où, depuis, M. Alphonse Daudet a pris une place si distinguée. »

Le jour même, Daudet protestait contre les insinuations du rédacteur du Figaro : « Quant à moi, Monsieur, s’il est vrai que j’occupe dans le monde une situation aussi distinguée que vous voulez bien le dire, ce n’est pas à François Bravay que je le dois. Je ne l’ai vu que deux fois dans ma vie ; juste le temps de le juger, de le plaindre et de le peindre. »

À cette polémique oubliée survit un grand roman, au ton souvent cruel, qui décrit la dégringolade de ce fabuleux parvenu dans une haute société parisienne aussi vénale que dépravée. Quelques personnages humbles font modestement contrepoint à cette horde cupide.

À suivre…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 660 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour "pucciano" :