À Découvrir :
BARINE, Arvède – Richard Wagner

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 36min | Genre : Biographies


Richard Wagner

Ce brillant essai sur Richard Wagner par l’historienne et critique littéraire Arvède Barine (1840-1908) a été publié dans la Revue politique et littéraire en 1878.

« Wagner ne s’est pas borné à avoir la conception d’un art nouveau et national : il a voulu donner le modèle du drame musical selon les règles formulées dans ses livres. La nature l’avait doué exceptionnellement pour cette tache. Il réunit les triple dons de musicien, de poète et de dramaturge, et ce rare assemblage lui permet d’obtenir l’unité parfaite qui est la condition essentielle du théâtre de l’avenir ? Je ne dirais pas qu’il possède ces dons à des degrés égaux. Des trois artistes qui vivent en lui, le musicien a sur les deux autres une supériorité si décisive que le système wagnérien ne tient pas devant elle. La poésie, qui devait régner superbement sur la scène, courbe la tête, reléguée du rang de reine à celui de confidente et, tombant plus bas encore, à celui d’humble comparse, dans les ensembles formidables qui sont un des triomphes du compositeur. Un des caractères de la musique de Wagner est précisément d’être disproportionnée à la voix humaine : l’orchestre couvre perpétuellement les chanteurs, quelques cris qu’ils fassent. Le moyen de s’intéresser à des paroles qu’on ne distingue pas ! Le gros du public, d’ailleurs, ne s’en soucie guère ; son éducation est à faire sur ce point, et, pourvu qu’il comprenne les situations, il est content de perdre les vers. »

Richard Wagner.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 831 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
RETBI, Shmuel – Douce Justice, ou Dans la pénombre

Donneuse de voix : Plume | Durée : 27min | Genre : Nouvelles


Brent Moore Flickr - Statue de la Justice Massey Rhind

Un procès banal met en contact l’ophtalmologue Yonathan Lévine et le juge Aviva Kellner. Cette dernière a une fille aveugle et un garçonnet malvoyant. Dans cette histoire, où se heurtent les êtres, l’orgueil et la vanité se brisent sur la réalité inexorable du handicap physique. Les vrais aveugles, ce sont les proches, qui ne savent pas accepter.

« La vie met souvent en contact des gens qui n’ont rien en commun. Mais quand on cherche un peu à gauche, à droite, derrière et dessous, on se demande comment on était passé à côté de ce qui les réunit vraiment. C’est le sujet de cette triste nouvelle. On y trouvera de l’orgueil flétri et de la vanité hautaine. En se baissant, on pourra ramasser aussi quelques vagues lueurs d’espérance. »

Image : Statue de la Justice du Palais de Justice du Comté de Shelby (Memphis), par J. Massey Rhind, photo de Brent Moore (licence Cc-By-Nc-2.0.

Douce Justice.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 811 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAZIE, Léon – La Chanteuse aux poignards

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 3h 23min | Genre : Romans


La Chanteuse aux poignards

La Chanteuse aux poignards constitue le tome 10 des aventures de Martin Numa, surnommé « le roi des détectives ».

Dans le tome neuvième, Martin Numa a pu recueillir les empreintes des pouces de ceux qui ont joué un rôle dans toutes ces tragiques aventures.
Et il est allé chez le marquis prendre la botte vernie qui porte l’éraflure correspondant à la moulure de bronze.
Le chevalier Fontis a reçu des lettres de deuil, dont la bordure noire en X lui ordonne de se taire.
Comme il refuse d’obéir, on envahit sa villa.
Mais il tue d’un coup d’épée le baron Pomperi venu pour l’assassiner.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 712 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DELINES, Michel – Un conte pour nos neveux

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 16min | Genre : Contes


Michel Delines

Michel Delines (1851-1914), romancier, publiciste, musicologue et traducteur, publie en 1892 Un conte pour nos neveux :

« Était-ce hier… il y a mille ans… ou sera-ce l’histoire de demain ?

Je l’ignore ; je sais seulement qu’il y avait une fois un riche financier, si riche que, s’il avait empilé toutes ses pièces d’or, il aurait formé une tour plus large et plus haute que la fameuse tour… la tour de Babel elle-même. Ce financier qui menait à bien, chaque jour, des opérations fabuleuses sur tous les marchés du monde, qui, depuis un quart de siècle qu’il spéculait, ignorait ce que c’est qu’un échec, qui voyait à ses pieds les empereurs et les rois les plus puissants de la terre, avait cependant un gros chagrin. »

Illustration : Michel Delines.

Un conte pour nos neveux.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 990 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MARGUERITTE, Victor – La Garçonne

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 9h 12min | Genre : Romans


La Garçonne

Publié en 1922, La Garçonne bouscula l’opinion dans la France d’après-guerre qui avait ingratement renvoyé les femmes à leurs fonctions domestiques et reproductrices pour tout remerciement de leur investissement pendant la guerre.
Récit de la quête d’identité d’une jeune femme idéaliste, indépendante et libre dans sa sexualité, mais aussi critique acerbe du cynisme des « profiteurs de guerre » et de la débauche de la haute bourgeoisie parisienne, le roman provoqua un tollé général – ce qui ne l’empêcha pas d’être un best-seller et d’être adapté au cinéma l’année suivante ! – et valut à Victor Margueritte la perte de sa Légion d’honneur.

« Pour un être jeune qui n’a pas été contaminé, entièrement, par la vie sociale, les mœurs actuelles sont un terrible bouillon de culture ! Voici notre garçonne. Elle est sortie de sa double éducation – et de la guerre ! – avec la soif d’émancipation qu’ont tant de femmes, ses sœurs…
– Tant ? Croyez-vous ? La plupart sont résignées à leur chaîne ! Beaucoup, c’est triste à dire, y sont même attachées.
– Qu’importe ! L’élite entraînera la masse. Toutes, elles portent en elles une force bienfaisante, en puissance… Puissance de paix, de justice et de bonté. Force qui s’épanouira !… Comptons pour cela, ma chère amie, sur celles qui ont fait et qui continueront à faire, de plus en plus, leur part de travail, en équivalentes. »

Les audiolecteurs souhaitant se « mettre dans l’ambiance » auront sans doute plaisir à feuilleter le magnifique album Le Bonheur du jour ou Les Grâces à la mode (1925), dans lequel l’artiste George Barbier semble avoir représenté différents tableaux de La Garçonne.

Illustration : Massaguer, La Garçonne (1924).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 022 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

QUESNEL, Léo – Nathaniel Hawthorne

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 21min | Genre : Essais


Nathaniel Hawthorne

Ce court essai sur l’écrivain américain Nathaniel Hawthorne par Léo Quesnel (18..-19..) est paru dans la Revue politique et littéraire en 1879.

« Il sait attacher notre cœur à des récits purement imaginaires comme si c’était des réalités. Il nous arrache à notre atmosphère naturelle ; il nous transporte dans un milieu fictif de sorciers et de démons, et pourtant il produit sur nos sens une illusion complète. À voir et à sentir de si singuliers effets, de si ridicules terreurs, de si étranges palpitations, nous croyons volontiers que de tous les magiciens qu’il met en scène, Hawthorne est le plus puissant. »

Nathaniel Hawthorne.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 028 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRUNET, Berthelot – Les Méfaits de la poésie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Berthelot Brunet

« Il y a des vies qu’on ne peut se représenter. Elles sont d’un autre plan, d’une autre dimension. Nous avons beau les frôler, elles sont d’un autre monde. Il y a des êtres qui semblent sortir d’un livre, d’une histoire fantastique. »
C’est le cas de ce jeune veuf un peu idiot vivant avec sa vieille tante assez originale dont le journaliste, critique, conteur et romancier québécois Berthelot Brunet (1901-1948) nous conte les rapports difficiles
dans la nouvelle au titre inattendu, Les Méfaits de la poésie.

Illustration : Berthelot Brunet.

Les Méfaits de la poésie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 905 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DOSTOÏEVSKI, Fedor – Crime et Châtiment (Version 2)

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 24h | Genre : Romans


Souffrance

Le roman s’ouvre sur l’assassinat d’une prêteuse sur gage par un étudiant très pauvre et paranoïaque : Raskolnikof. Aussitôt son crime commis, son équilibre mental et ses émotions sont terriblement perturbés.

Dostoïevski aime passionnément le peuple russe et hait profondément les usuriers qui saignent les pauvres gens. Ici, il dépeint longuement les milieux très pauvres de Saint-Pétersbourg, les ravages de l’alcoolisme, la prostitution.

Mais le roman vaut surtout par la finesse de l’analyse psychologique des tourments du criminel.

Ajoutons que l’auteur maîtrise parfaitement le découpage et le rythme qui ménagent un vrai suspense.

Traduction : Victor Dérely (1884).

> Écouter un extrait : Chapitre 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 804 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RIBAUX, Adolphe – Un fou (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 19min | Genre : Nouvelles


Un fou

Cette bouleversante nouvelle « musicale » d’Adolphe Ribaux (1864-1915) est parue dans la Revue générale en 1887.

« C’était une musique céleste dont rien ne saurait donner une idée. L’instrument pleurait, chantait, priait, d’abord triste et lourd de larmes, disant la sombre agonie de cette obscurité où l’être avait été englouti tout entier : puis tout à coup il se répandit en un cantique d’allégresse, d’amour et de triomphe. Les notes partaient en mélodieuses fusées, pures, vibrantes, pleines de joie, oh ! de quelle joie forte et débordante. Elles disaient l’orgueil de la lumière reconquise, la fête de l’esprit qui retrouve ses ailes, le bonheur sans nom de la fin qui approche et qui va faire tomber les derniers voiles, qui va briser les dernières entraves. »

Un fou.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 968 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MIRBEAU, Octave – Le Pont

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 17min | Genre : Contes


Le Pont

Octave Mirbeau ajoute un conte à une liste déjà copieuse !

Le Pont

« Laure était ma sixième épouse… Oui, ma sixième, en vérité ! Deux étaient mortes, je ne sais pourquoi ; les autres m’avaient quitté, un beau soir… Pourquoi ? je n’en sais rien non plus. Et ce que j’ignore plus encore, c’est la raison secrète et défavorable qui me poussa, impérieusement, à ce mariage, car je connaissais à l’avance ce qui m’y attendait. »

Un homme vraiment « poursuivi par les malchances » conjugales.

Illustration : George Ames Aldrich, Coming Twilight (fin XIXe, début XXe).

Le Pont.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 960 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :