Livres audio gratuits pour "twain" :


BERGERAT, Émile – Trois Contes facétieux

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Contes


Émile Bergerat

Émile Bergerat (1845-1923), dit Caliban, gendre de Théophile Gautier, membre de l’Académie Goncourt, est un poète, auteur dramatique (une vingtaine de drames et comédies), et chroniqueur. En 1909 il publie seize Contes facétieux dont :
L’Étranglé Hilare, qu’il présente, semble-t-il, avec trop de modestie : « L’histoire n’est pas seulement véridique, elle est vraisemblable ; mais je ne me dissimule pas que, pour la bien narrer, il y faudrait un de ces ironistes d’élite, héritier de Jonathan Swift, de Mark Twain et de notre Villiers de l’Isle-Adam. [...] Lorsqu’à l’arrivée en gare du train 1227, qui est express s’il en fut, le surveillant préposé à la revue des wagons trouva, dans le compartiment 184, un voyageur visiblement feu, défunt et, tranchons le mot, étranglé, il eût fallu la collaboration idéale d’Alphonse Allais, de George Auriol, de Tristan Bernard et de Jean Goudeszki pour dépeindre la stupeur de ce fonctionnaire. »

Béjarec, le faiseur d’enfants, qui rend service aux familles qui veulent s’agrandir : « Pendant quelque temps, de ci, de là, dans nos villages, on vit, à la tombée du jour, apparaître et disparaître Béjarec, le beau Celte aux longs cheveux ondulés, et les baptêmes foisonnaient dans les églises, comme autant, aux mairies, les déclarations de naissances. Malthus n’en menait pas large, dans les troupeaux bénis du Bon Pasteur. »

Un cas de psychomancie : « Cette histoire, que je suis seul à connaître, je ne la narrais qu’aux initiés de l’occultisme, et de préférence à ceux qui croient à la survie. Il y en a : ce sont les féroces. Ceux-là ne savent pas quels drames terrifiants ils ajoutent à nos drames sublunaires. Qu’ils en jugent sur le cas de la bonne Mme Arpajou. »

> Écouter un extrait : L’Étranglé Hilare.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 943 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TWAIN, Mark – Les Aventures de Tom Sawyer

Donneur de voix : Florent | Durée : 6h 43min | Genre : Romans


Worth Brehm - Tom Sawyer (1910)

Les Aventures de Tom Sawyer (1876) est le premier et plus célèbre roman de Mark Twain.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas les tribulations du jeune garçon, voici ce que dit l’auteur en préface :

« Les aventures que je raconte ne sont pas imaginaires, tant s’en faut. Elles ont été puisées en partie dans mon expérience personnelle, en partie dans celle de mes camarades d’école. Huck Finn est peint d’après nature ; Tom Sawyer aussi, quoiqu’il ne soit pas le portrait d’un seul individu. Trois des compagnons de mon enfance revivent en lui – il appartient donc à ce que les architectes nomment l’ordre composite.
Je n’ai pas non plus inventé les superstitions étranges attribuées à divers de mes personnages. À l’époque où se passe mon récit – c’est-à-dire il y a trente ou quarante ans – des croyances, non moins singulières, étaient répandues chez les enfants et les esclaves des États de l’Ouest.
Bien que ces pages semblent de nature à intéresser surtout la jeunesse, j’ose croire qu’elles amuseront les lecteurs d’un âge plus avancé. Elles rappelleront à ces derniers ce qu’ils ont été, leurs façons d’agir et de s’exprimer, aussi bien que les entreprises où ils s’engageaient au bon temps où l’école buissonnière leur paraissait la meilleure des écoles. »

Traduction : William Little Hughes (1822-1887).

> Écouter un extrait : Préface.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 88 777 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HUREAU, Émile – De la télépathie, étude sur la transmission de la pensée

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 55min | Genre : Sciences


Télépathie

Émile Hureau (1877-1922) nous donne l’état des recherches scientifiques sur la télépathie il y a cent ans : « On désigne sous ce nom un ensemble de phénomènes qui révèlent une communication de pensées ou d’images, ou une apparition, à distance, sans intermédiaire matériel et sans le concours des sons ordinaires… » Le but des chercheurs est de « Démontrer qu’un cerveau, par une sorte de gravitation, agit à distance sur un autre cerveau, comme l’aimant sur l’aimant, le soleil sur les planètes, la terre sur le corps qui tombe, arriver à la découverte d’une vibration nerveuse se propageant sans conducteur matériel. »

De la télépathie, étude sur la transmission de la pensée est un article scientifique sans prétention littéraire qui diffère complètement, par le ton et les références, de La Télégraphie mentale de Mark Twain à écouter sur le même sujet.

La préface nous annonce : « Certes, on peut faire des réserves à l’égard de ces phénomènes curieux et de leur interprétation ; on peut exiger des garanties et vouloir conserver un esprit scrupuleusement scientifique – il n’en reste pas moins nécessaire d’aborder franchement et avec indépendance l’étude des phénomènes dits occultes. »
La dernière partie La Télépathie au point de vue pratique donne aux auditeurs les recettes pour atteindre ce don de voyance. Il ne coûte rien d’essayer !

De la télépathie, étude sur la transmission de la pensée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 279 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TWAIN, Mark – Le Roman d’une jeune Esquimau

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Nouvelles


Mark Twain et une jeune Esquimau

Le Roman d’une jeune Esquimau est une conversation charmante sur les différences des perceptions et des cultures entre une jeune fille et Mark Twain.

« So ended the poor maid’s humble little tale – whereby we learn that since a hundred million dollars in New York and twenty-two fish-hooks on the border of the Arctic Circle represent the same financial supremacy, a man in straitened circumstances is a fool to stay in New York when he can buy ten cents’ worth of fish-hooks and emigrate. »
« Ce récit de « la pauvre mignonne » nous enseigne que, puisque cent millions de dollars à New-York, et vingt-deux hameçons aux rivages du pôle arctique, représentent la même égale suprématie financière, on est bien sot de vivre besogneux à New-York, au lieu de se faire, pour dix sous, une pacotille de hameçons, et émigrer. »
est la conclusion bilingue de cette nouvelle peu connue (1893) du grand humoriste américain.

Traduction : Henri-Augustin Boisse-Adrian (1842-?).

Le Roman d’une jeune Esquimau.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 107 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TWAIN, Mark – Par téléphone

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 55min | Genre : Nouvelles


Poteaux

On songe aujourd’hui inévitablement aux rencontres par Internet à la lecture de Par téléphone, fantaisie américaine et l’on est surpris de lire ces lignes de 1880 : « En prenant son sac de voyage et un téléphone portatif, [...] il se lança dans le vaste monde… » Une nouvelle d’anticipation ? La suite nous éclaire :
« Les passants stupéfaits voyaient un homme pâle et usé par les soucis grimper sur le poteau télégraphique, rester penché mélancoliquement à ces hauteurs, l’oreille appliquée à une petite boîte. »
Il n’empêche qu’un mariage de deux êtres qui ne se sont jamais vus, béni au téléphone par un missionnaire n’est pas un événement courant, mais avec Mark Twain on peut s’attendre à tout !

Traduction : Auguste Blondel (1854-1922).

Par téléphone.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 844 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHWOB, Marcel – Spiritisme – Un squelette

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Seance de spiritisme

Deux histoires très drôles qui pourraient être signées Alphonse Allais ou Mark Twain.

Spiritisme « Je fus tenté par la curiosité ; le programme annonçait un spectacle distingué, une évocation surprenante d’esprits. Il me passa par la tête l’envie de causer avec une demi-douzaine de célébrités disparues. Je n’avais jamais vu de séance spirite, et je n’étais pas fâché de cette occasion. [...] Je crus pouvoir affronter la conversation et je préparai mentalement quelques « colles » pour les âmes qui manqueraient de mémoire. »

Un squelette « Je m’aperçus alors que je parlais au squelette de Tom Bobbins. Je ne me précipitai pas à ses genoux, et je ne m’exclamai pas : « Arrière, fantôme, qui que tu sois, âme troublée dans ton repos, expiant sans doute quelque crime commis sur la terre, ne viens point me hanter ! » – Non, mais j’examinai mon pauvre ami Bobbins de plus près, et je vis qu’il était bien décati. »

Deux contes extraits du recueil Cœur double

Spiritisme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 828 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAUTREC, Gabriel (de) – Mathématique et philosophie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Essais


Gabriel de Lautrec

Gabriel de Lautrec (1867-1938), disciple d’Alphonse Allais, recevait à Paris Alfred Jarry, Willy, Oscar Wilde, Paul Verlaine… ; il a fondé, avec Courteline, l’Académie de l’humour et traduit Mark Twain. Cet article au titre sérieux Mathématique et philosophie (1923), mais suivi de Considérations d’un humoriste, aborde des questions métaphysiques et religieuses et tend à ridiculiser les Descartes, Pascal, Leibnitz auxquels l’auteur oppose son bon sens… Voici quelques brefs extraits :

« De tous les rapprochements injustifiés, le plus absurde, sinon le plus criminel, est celui que l’on s’obstine à établir entre la mathématique et la philosophie.
Certains mathématiciens, éminents dans leur partie, ont prétendu être philosophes. On les a crus, bien que la philosophie fût tout au plus leur violon d’Ingres. Mais il y a bien plus de gens capables d’apprécier, plus ou moins, un violoniste médiocre qu’un mathématicien, quel qu’il soit. »

« Pour les mathématiciens. Un égale un, évidemment. Ils en sont sûrs dans leur domaine spécial. Le malheur est qu’il leur soit impossible de raisonner autrement quand ils s’aventurent en dehors de leur terrain. Et dès que l’on sort de la spéculation pure pour entrer dans la réalité, ce n’est plus cela. Trois pommes n’égalent pas trois poulets. Un homme n’égale pas un homme, sans aller si loin. Excepté pour le mathématicien. »

« Il est aisé de donner des exemples de ce désaccord, entre le point de départ du mathématicien et celui du philosophe qui rend un peu ridicule le premier quand il veut être le second, c’est-à-dire appliquer aux réalités concrètes le raisonnement qui lui a servi pour les abstractions. »

« Ô homme convaincu, et qui pousse l’affirmation farouche de sa foi avec une telle mauvaise foi ! Heureusement Descartes n’a pas vécu au moyen âge. Il eût été le plus féroce et le plus pieux des inquisiteurs.
Mais il a créé la géométrie analytique. »

Il faut reconnaître que l’humour … n’est pas toujours apparent !

Mathématique et philosophie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 245 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TWAIN, Mark – La Prière de la guerre

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


Soldats partant en guerre

Le pays entre en guerre ; le pasteur prie :
« Le refrain de cette supplication était que notre Père à tous, éternellement miséricordieux et bienveillant, veillerait sur nos nobles et jeunes soldats, ; il les bénirait, les porterait en Sa puissante main, il les aiderait à écraser l’ennemi, leur accorderait, à eux, à leur drapeau et à leur pays, un honneur et une gloire impérissables. »

Un autre « messager de Dieu » présente la prière sous une autre version :
« Pour nous qui T’adorons, Seigneur, anéantis les espoirs de nos ennemis, détruis leur vie, fais durer leur amer pèlerinage, alourdis leurs pas, abreuve leur chemin de leurs propres larmes, souille la neige blanche du sang de leurs pieds blessés ! Nous le demandons, au nom de l’Amour, à Lui Qui est la Source de l’Amour, et Qui est le refuge de tous ceux qui sont accablés de maux et cherchent Son aide d’un cœur humble et contrit. »

L’humour « voltairien » de Twain est plus noir que de coutume dans ce texte dicté en 1904.

Traduction : Utopia (licence CC0).

La Prière de la guerre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 139 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour "twain" :