Livres audio gratuits pour "twain" :


TWAIN, Mark – La Grande Révolution de Pitcairn

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Histoire


pitcairn islanders

Peut-être Mark Twain connaissait-il  Les Révoltés de la Bounty en écrivant cette nouvelle historique…

« Il y a cent ans, à peu près, l’équipage d’un vaisseau anglais, le Bounty, se révolta. Les matelots abandonnèrent le capitaine et les officiers, à l’aventure, en pleine mer, s’emparèrent du navire et firent voile vers le sud. Ils se procurèrent des femmes parmi les naturels de Tahiti, puis allèrent jusqu’à un petit rocher isolé au milieu du Pacifique, appelé île de Pitcaim, brisèrent le vaisseau, après l’avoir vidé de tout ce qui pouvait être utile à une nouvelle colonie, et s’établirent sur le rivage de l’île. »

Certaines réflexions de l’humoriste ont comme une curieuse résonance contemporaine.

Traduction : Gabriel de Lautrec (1867-1938).

Illustration : Maison de John Adams à Pitcairn, du livre Pitcairn, the island, the people, and the pastor with a short account of the mutiny of the Bounty par Thos. Boyles Murray.

La Grande Révolution de Pitcairn.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 161 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERNE, Jules – Les Révoltés de la Bounty

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 55min | Genre : Romans


A un diner d athees

Note de Jules Verne : « Nous croyons bon de prévenir nos lecteurs que ce récit n’est point une fiction. Tous les détails en sont pris aux annales maritimes de la Grande-Bretagne. La réalité fournit quelquefois des faits si romanesques que l’imagination elle-même ne pourrait rien y ajouter. »

Les Révoltés de la Bounty à l’origine de ce récit (1879) inspireront également Mark Twain en 1903 dans La Grande Révolution de Pitcairn.
L’humoriste américain complètera le roman de Jules Verne qui finit ainsi : « Tel fut donc le dénouement d’une aventure qui avait commencé d’une façon si tragique. Au début, des révoltés, des assassins, des fous, et maintenant, sous l’influence des principes de la morale chrétienne et de l’instruction donnée par un matelot converti, l’île Pitcairn est devenue la patrie d’une population douce, hospitalière, heureuse, chez laquelle se retrouvent les mœurs patriarcales des premiers âges. »

Illustration : Descendants des révoltés de la Bounty (1862).

Les Révoltés de la Bounty.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 22 968 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TWAIN, Mark – Nouvelle Sélection (Quatre Contes)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Contes


M Twain

À noter que L’Histoire du Petit Stephen Girard (1873), dont voici les premières lignes, a été traduite par Alphonse Allais !

« Il existe à Philadelphie un homme qui – alors qu’il n’était qu’un jeune et pauvre petit garçon – entra dans une banque et dit :
- S’il vous plaît, monsieur, vous n’auriez pas besoin d’un petit garçon ?
- Non, petit garçon, répondit le majestueux banquier, je n’ai pas besoin d’un petit garçon.
Le cœur bien gros, des larmes sur les joues, des sanglots plein la gorge, le petit garçon descendit l’escalier de marbre de la banque,
tout en suçant un sucre d’orge qu’il avait acheté avec un sou volé à sa bonne et pieuse tante. »

Un veinard ! : comment un imbécile peut devenir célèbre. (Traduction : François de Gail (1910))

Sur les bébés : ils ne sont pas une quantité négligeable. (Traduction : François de Gail (1910))

Le Serviteur noir de Washington : est-il possible de mourir plusieurs fois ? (Traduction : Gabriel de Lautrec (1867-1938))

Histoire du petit Stephen Girard.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 436 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TWAIN, Mark – Edward Mills et George Benton

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Nouvelles


Twain Mark

« Le bébé Mills était une joie pour tous ceux qui l’entouraient. Quand il demandait un sucre d’orge, et qu’on le lui refusait, il se rendait à la voix de la raison, et trouvait cela naturel. Quand c’était le bébé Benton, il criait jusqu’à ce qu’on le lui eût donné. Le bébé Mills prenait soin de ses jouets. Le bébé Benton détruisait les siens en un rien de temps. »

La société devrait se méfier des récidivistes….

Traduction : Gabriel de Lautrec (1867-1938).

Edward Mills et George Benton.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 457 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TWAIN, Mark – Pourquoi j’étranglais ma conscience

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


Twain smocking

« L’idée d’une conscience polie ! quelle bonne plaisanterie ! quelle excellente farce ! Toutes les consciences dont j’ai entendu parler étaient brutales, boiteuses, sermonneuses, en un mot d’odieuses bêtes féroces. Oui ! et elles s’agitent toujours pour de pauvres petits riens insignifiants. Que la peste les étouffe toutes ! J’échangerais la mienne contre la petite vérole et toutes les maladies de poitrine possibles, trop heureux de m’en débarrasser. »

Traduction : François de Gail (1910).

Pourquoi j’étranglais ma conscience.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 272 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MÉRY, Joseph – Un Chinois à Paris

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 30min | Genre : Nouvelles


Mery

Joseph Méry (1797-1866), journaliste, romancier, poète, auteur dramatique et librettiste est aujourd’hui bien oublié. Cet ami de Balzac, Hugo, Gautier, Nerval et Dumas était pourtant fort apprécié et très prolifique…

Les amateurs d’Alphonse Allais, de Twain ou de Mac Nab aimeront l’humour de ces tribulations parisiennes d’un docteur Chinois, piégé par une danseuse de ballet.

« À Paris, chaque maison est gouvernée par un tyran, nommé portier ou concierge. Il y a vingt mille portiers qui désolent un million d’habitants et leur font passer une vie bien dure. De temps en temps, Paris fait une révolution pour renverser quelque bon diable qu’on nomme un roi, mais Paris n’a jamais renversé les vingt mille portiers. »

Un Chinois à Paris.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 796 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TWAIN, Mark – Ma démission – Héros d’occasion

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Nouvelles


Twain contes

« J’ai démissionné. Le gouvernement a l’air de marcher quand même, mais il a du plomb dans l’aile. J’étais employé à la commission sénatoriale de conchyliologie, et j’ai renoncé à ma situation. Je voyais trop la disposition évidente des autres membres du gouvernement à m’empêcher d’élever la voix dans les conseils de la nation ! » (Les Faits concernant ma récente démission).

Traduction : Gabriel de Lautrec (1867-1938).

« Tous ceux qui lisent cet article ont sans contredit, à certain moment de leur existence, joué le rôle de « héros d’occasion ». Je voudrais bien savoir combien, parmi ces lecteurs, sont disposés à parler de cet épisode et combien aimeraient à se souvenir des conséquences qu’il entraîna ? » (Quelques héros d’occasion).

Traduction : François de Gail (1910).

Les Faits concernant ma récente démission.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 685 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TWAIN, Mark – Nuit sans sommeil – Mort ou vivant ?

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


Mort ou vivant

Deux nouvelles pleines d’humour de Samuel Langhorne Clemens, plus connu sous le pseudonyme de Mark Twain.

« J’ai reçu une éducation excellente, mais si la chambre n’avait pas été plongée dans une sombre, solennelle et effrayante tranquillité, j’aurais sûrement proféré une de ces paroles qu’on n’eût pu mettre dans un livre de l’école du dimanche sans en compromettre la vente. » (Nuit sans sommeil)

« D’abord, comme préambule, je vous demanderai de noter un fait d’observation absolue. C’est que le mérite d’un artiste n’a jamais été reconnu avant qu’il fût mort, la plupart du temps de privations. Cela est arrivé si souvent que l’on peut le considérer comme une loi : le mérite d’un artiste obscur et talentueux doit nécessairement être reconnu, et ses œuvres atteindre des prix élevés, mais seulement après sa mort. En suite de quoi, je déclare : Nous allons tirer au sort. Et l’un de nous doit mourir. » (Mort ou vivant ?)

Traduction : Gabriel de Lautrec (1867-1938).

Nuit sans sommeil.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 225 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour "twain" :