À Découvrir :
ANDREÏEV, Léonid – À la fenêtre

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Nouvelles


Alexey Tyranov - Studio of the artists N. and G. Tchernetsov (1828)

« Après avoir soupiré en pensant à la bêtise humaine, André Nicolaiévitch regarda de nouveau la rue. Juste en face de la fenêtre, du côté opposé, s’élevait une belle maison. Des sculptures de bois couvraient toute la façade ; c’était comme une dentelle, qui commençait aux soubassements d’un rouge foncé et se terminait au faîte de la toiture de fer, de laquelle s’élançait une flèche également ajourée. [...] André Nicolaiévitch n’avait jamais envié ces gens-là, et n’aurait pas voulu avoir autant d’argent qu’eux. Une ou deux fois l’idée vint à André Nicolaiévitch que lui aussi pourrait être un homme qui gagnerait beaucoup d’argent, qui posséderait une maison aux fenêtres étincelantes et une jolie femme. Mais cette supposition lui causait un grand effroi. [...] Il se trouvait bien, d’ailleurs, dans son bureau. Sa table, la même depuis quinze ans, était recouverte de toile cirée et poussée tout à fait dans le coin, et quand son chef, le conseiller, entrait, il ne voyait pas André Nicolaiévitch caché derrière les autres employés. »

Connaissez mieux cette âme russe peinte par Léonid Andreïev dans À la fenêtre, dernière nouvelle du recueil Les Sept Pendus qui s’exprime ainsi, après une décevante aventure : « Comme elles sont inconstantes, les femmes ! Un jour elles vous appellent « chéri », « bien aimé », le lendemain « fantôme » ! ».

Traduction : Serge Persky (1870-1938).

Illustration : Alexey Tyranov, Studio of the artists N. and G. Tchernetsov (détail, 1828).

À la fenêtre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 017 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
CHAMPFLEURY – Fantaisies et ballades d’hiver (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 42min | Genre : Nouvelles


Félix Vallotton - Les Nécrophores (1892)

Champfleury (1821-1889) (voir la notice de Les Trouvailles de Monsieur Bretoncel) a le don de parler de la mort, presque avec le sourire, sans jamais tomber dans le macabre ni dans l’indécence humoristique.

Il a rassemblé quelques textes dans Chien-caillou, Fantaisies et ballades d’hiver, qu’il dédie à Victor Hugo. « Avant, je vous admirais, car vous êtes la « grande figure », un mot que je prends aux Allemands qui l’avaient décerné à Goethe. Depuis, je vous ai aimé. »

Champfleury chante les quatre saisons, à sa manière, dans L’Hiver, Le Printemps, L’Été, L’Automne où s’exprime sa compassion pour les humbles et son hostilité, à la Mirbeau, pour l’administration.

« C’est donc là le signal du printemps, des corbillards faisant queue ! C’est donc ainsi qu’il fait son entrée dans la capitale, le jeune printemps ! – Triomphateur lugubre, que les poètes mercenaires chantent annuellement. »

Dans le même ordre de réactions, La Morgue,
« La Morgue aime la Seine, car la Seine lui fournit des épaves humaines. Ce qu’elles consomment à elles deux, ces terribles receleuses, on l’ignore ; mais le nombre en est grand. Elles ne tiennent pas à avoir des amants beaux et coquets, roses et blonds. Ouich ! elles veulent la quantité. »
rappelle le même sujet traité par Léon Gozlan,

tandis que Le Souvenir du doyen des croque-morts met en scène Petrus Borel, le créateur de Bug Jargal, titre emprunté à Victor Hugo (cf. Borel Le Croque-mort lu en 2009).

Que d’auteurs du site qui se croisent autour de Champfleury !

Illustration : Félix Vallotton, Les Nécrophores (1892).

> Écouter un extrait : L’Hiver.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 820 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEROUX, Gaston – Les Aventures de Chéri-Bibi (03 : Palas et Chéri-Bibi)

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 7h 39min | Genre : Romans


Palas et Chéri-Bibi

Gaston Leroux nous fait pénétrer dans le bagne de Cayenne où nous découvrons d’affreux bagnards et… Chéri-Bibi ! Malgré la « fatalitas » qui s’acharne à compliquer son projet, Chéri-Bibi, avec son compagnon Palas, réussit à s’évader. Palas, seul, rejoint Paris et, sous une fausse identité, refait sa vie, est heureux, mais… pas pour longtemps ! Heureusement, Chéri-Bibi veille sur lui comme sur un enfant.

Troisième volet des Aventures de Chéri-Bibi

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 710 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Ernest – Mon frère et moi : souvenirs d’enfance et de jeunesse

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 2h 54min | Genre : Biographies


Alphonse Daudet

Ceux qui aiment les romans d’Alphonse Daudet ont souvent envie de connaître l’homme qu’il fut. Ce livre, écrit par Ernest Daudet est un document précieux sur l’enfance et la jeunesse de son frère.

Enfant espiègle, Alphonse aimait faire des niches à ses voisins, tirer leurs sonnettes et s’enfuir au plus vite, ainsi que d’autres farces. Plus tard, ainsi qu’il l’a raconté dans Le Petit Chose, il a été « pion » au collège d’Alès, puis, malheureux, il est allé rejoindre son frère à Paris. Ernest nous conte ses débuts dans la poésie, le journalisme, enfin les romans et les pièces de théâtre. Il nous parle, un peu seulement, de son mariage avec Julie Allard et de sa vie de famille, ne voulant pas empiéter sur les trois livres de souvenirs personnels qu’Alphonse commence à rédiger…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 300 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – Les Émotions d’un perdreau rouge

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 12min | Genre : Nouvelles


435px-AlectorisRufa

Les Émotions d’un perdreau rouge est une nouvelle extraite des Contes du lundi, d’Alphonse Daudet, seconde partie : Caprices et souvenirs.

C’est le jour de l’ouverture de la chasse ! Rouget s’éveille, plein d’appréhensions. Son ami, un perdreau plus âgé que lui, lui a parlé de ce jour maudit, où tant de parents et amis vont mourir, tués par les chasseurs, pour leur plaisir, laissant de nombreuses familles en deuil. Heureusement, son ami a survécu à plusieurs ouvertures de chasse et il peut l’aider à survivre, ne serait-ce qu’une journée.

Illustration : Perdrix rouge (photographie d’Arturo Nikolai, licence Cc-By-Sa-2.0).

Les Émotions d’un perdreau rouge.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 792 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KOWKA – La Stola bleue

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


L’Enlèvement des Sabines

La stola était le vêtement traditionnel des femmes mariées de la Rome antique. C’était une longue robe à plis portée par-dessus une tunique et serrée à la taille. Une stola avait de longues manches, celles-ci pouvant faire partie soit de la stola elle-même, soit de la tunique. La stola était typiquement ceinte par des rubans.

Pourquoi Paul est-il hanté par un détail du tableau de Poussin, L’Enlèvement des Sabines, une sabine en stola bleue, enlevée par un guerrier romain ?

Quand Paul avait douze ans, il passait ses vacances chez ses grands-parents dans les Ardennes. Il avait noué une belle amitié avec une petite fille de son âge, Clémence. Puis la vie les a séparés. Quelques années plus tard, il revoit le tableau de Poussin, il rencontre Clémence, mais ces retrouvailles ne lui apportent pas tout à fait ce qu’il en espérait.

Illustration : Nicolas Poussin, L’Enlèvement des Sabines (1834, détail).

La Stola bleue.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 503 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GILMAN, Charlotte Perkins – Si j’étais un homme

Donneuse de voix : Gaëlle | Durée : 18min | Genre : Nouvelles


Charlotte Perkins Gilman - Si j'étais un homme

Charlotte Perkins Gilman (1860-1935) est une romancière, sociologue, conférencière et journaliste très active pour la cause féministe au début du XXe siècle aux États-Unis. Elle a publié de nombreuses nouvelles pleines d’humour, qui, au travers de scènes de la vie quotidienne, encouragent les femmes à se libérer des contraintes sociales qui leur sont imposées.
Dans celle-ci parue en 1914, la jolie Mollie Mathewson, parfaite femme au foyer, est soudainement transportée dans la conscience de son mari, et découvre avec surprise le point de vue des hommes sur le monde et les femmes : « Le monde s’ouvrait devant elle. Pas le monde dans lequel elle avait été élevée [...] mais le monde tel qu’il était – le monde des hommes, tel que les hommes l’avaient fait, y vivaient, le voyaient. C’était vertigineux. »

Traduction : Gaëlle, pour Litteratureaudio.com.

Illustration : Coles Phillips, Fade-away Girl (XXe).

Licence Creative Commons

Si j’étais un homme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 100 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BAZIN, René – Les Trois Peines d’un rossignol

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 58min | Genre : Nouvelles


Les Trois Peines d'un rossignol

Ce joli conte est extrait de Humble Amour de René Bazin. Un rossignol nous parle de sa vie, de ses aventures et de ses déceptions. Tout le charme et toute la poésie de René Bazin.

« Je suis né dans l’ancien royaume des Deux Siciles, à quelque distance de Naples, dans un oranger en fleurs, d’un père illyrien et d’une mère espagnole, tous deux rossignols philomèles.
Je suis le premier né d’une couvée de printemps. À peine sorti de l’œuf, je fus témoin d’un deuil affreux : ma dernière petite sœur, en voulant percer sa coque, se blessa près du bec. Nous vîmes bien dans les yeux de notre mère couveuse, dans les efforts qu’elle fit pour ne pas trop peser sur cette enfant en danger, que l’accident était grave… »

Illustration : Rossignol philomèle (photographie de Frebeck, licence Cc-By-Sa-3.0).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 302 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BIBLE HÉBRAÏQUE – Premier Livre des Chroniques

Donneur de voix : Thierry Codvelle | Durée : 2h 35min | Genre : Religion


Le Guerchin - Le Roi David

Le Talmud attribue la rédaction des Chroniques au scribe Esdras (env -450, -400). L’auteur écrit à des juifs revenus en Israël après leur exil à Babylone.
Ceux-ci ont besoin de retrouver une certaine continuité entre le passé et le présent, et d’acquérir la certitude que l’Éternel s’intéresse encore à eux.

Deux thèmes principaux apparaissent dans ce livre :

- L’Alliance Davidique : Les généalogies (chapitres 01 à 09) mettent l’accent sur les tribus de Juda et de Benjamin, car le livre s’intéresse principalement à la lignée du roi David ;

- Les préparatifs pour le culte : ils sont ici détaillés, et montrent à quel point le roi David s’est lui-même investi dans la future construction du temple.

Traduction : Louis Second (1810-1885).

Illustration : Le Guerchin, Le Roi David (1651).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 196 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROUQUETTE, Louis-Frédéric – Le Grand Silence blanc

Donneuse de voix : Domi | Durée : 6h 17min | Genre : Romans


Francois-Auguste Biard - Magdalena Bay

Louis-Frédéric Rouquette, né à Montpellier le 19 août 1884 et mort à Paris le 10 mai 1926, est un écrivain-voyageur français. Il a été considéré comme un Jack London d’expression française.
Dans une suite de chapitres, le narrateur-voyageur nous emmène au Klondyke et en Alaska au moment de la ruée vers l’or. Il nous fait découvrir le Grand Nord, la fascination qu’il exerce sur tous et rencontrer de multiples personnages pittoresques, drôles ou attendrissants, impitoyables et… Tempest, le chien husky à qui le roman est dédié.
« En attendant que des œuvres prochaines achèvent d’imposer au public la vision complète de son tempérament curieux et sensible, ironique et généreux, je vous invite à savourer à leur valeur les récits poignants et humoristiques d’un écrivain français qui ne s’est formé ni dans les cénacles montmartrois, ni au sein des cloîtres académiques, mais au contact étroit, douloureux et fécond de l’immense vie, maîtresse inimitable. » a écrit André Lichtenberger.

Deux exemples pour donner envie de lire :

« Hong-Tcheng-Tsi soulève péniblement sa tête et me dit :
- La preuve que nous possédons la suprême sagesse ? Un seul exemple, voulez-vous ?
J’attends…
Et Hong-Tcheng-Tsi ajoute placidement :
- La preuve, c’est que nous avions découvert l’Amérique bien avant Christophe Colomb ; seulement, on s’était bien gardé de le dire. »

Et :
« Kotak ajoute froidement :
- Chez nous, les vieillards, on les mange.
Cette fois, c’en est trop, j’interviens et le rudoie ; j’essaye de lui faire comprendre toute l’horreur de sa conduite, mais Kotak n’est pas ému pour si peu. Il m’explique :
- Aux bonnes pêches, aux chasses heureuses succèdent les périodes de famine : on supprime alors les bouches inutiles. Ce sont les vieux eux-mêmes qui demandent à mourir. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 173 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :