À Découvrir :
SÉVIGNÉ, Madame (de) – Lettres 261 à 316

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 4h 10min | Genre : Correspondance


Marquise de Sévigné

Voici les dernières lettres de madame de Sévigné. Elle écrit, peu de mois avant sa mort :

« Je ne laisse pas cependant de faire des réflexions et des supputations, gré moi, à ce point fatal où il faut souffrir la vieillesse, je la vois, m’y voilà, et je voudrais bien, au moins, ménager de ne pas aller plus loin, de ne point avancer dans ce chemin des infirmités, des douleurs, des pertes de mémoire, des dêfigurements qui sont près de m’outrager ; et j’entends une voix qui dit : Il faut marcher malgré vous, ou bien, si vous ne voulez pas, il faut mourir, qui est une autre extrémité à quoi la nature répugne. Voilà pourtant le sort de tout ce qui avance un peu trop ; mais un retour à la volonté de Dieu, et à cette loi universelle où nous sommes condamnés, remet la raison à sa place, et fait prendre patience. »

« C’est à vous, monsieur, qu’il faut souhaiter une longue vie, afin que le monde jouisse longtemps de tant de bonnes choses : pour moi, je ne suis plus bonne à rien ; j’ai fait mon rôle, et par mon goût je ne souhaiterais jamais une si longue vie : il est rare que la fin et la lie n’en soit humiliante ; mais nous sommes heureux que ce soit la volonté de Dieu qui la règle, comme toutes les choses de ce monde : tout est mieux entre ses mains qu’entre les nôtres. »

Le 1696, Madame de Sévigné meurt. Sa fille répond aux condoléances du Président de Moulceau :

« Vous perdez une amie d’un mérite et d’une fidélité incomparables ; rien n’est plus digne de vos regrets : et moi, monsieur, que ne perdé-je point ! quelles perfections ne réunissait-elle point, pour être à mon égard, par différents caractères, plus chère et plus précieuse ! Une perte si complète et si irréparable ne porte pas à chercher de consolation ailleurs que dans l’amertume des larmes et des gémissements. Je n’ai point la force de lever les yeux assez haut pour trouver le lieu d’où doit venir le secours ; je ne puis encore tourner mes regards qu’autour de moi, et je n’y vois plus cette personne qui m’a comblée de biens, qui n’a eu d’attention qu’à me donner tous les jours de nouvelles marques de son tendre attachement, avec l’agrément de la société. Il est bien vrai, monsieur, il faut une force plus qu’humaine pour soutenir une si cruelle séparation et tant de privations. J’étais bien loin d’y être préparée. »

Accéder au recueil intégral des Lettres de Madame de Sévigné…

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 701 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
DESCHAMPS, Antoni – Études sur l’Italie (Poèmes)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 23min | Genre : Poésie


Antoni Deschamps

Antoni Deschamps (1800-1869), ami de Berlioz, traduisit en vers une partie de La Divine Comédie de Dante et nous a laissé quelques poèmes rassemblés sous le titre Études sur l’Italie et dédiés, dans l’ordre, à Silvio Pellico, M. Charles de Malartic, Sainte-Beuve et Edouard B.

(Nous sommes dans les années 1845 et l’Italie ne deviendra royaume qu’en 1861.)

« Une petite fille ayant dix ans à peine,
Assise à l’obélisque afin de prendre haleine,
À côté d’un panier sur sa tête apporté,
Voyant qu’à l’admirer je m’étais arrêté,
Levant ses beaux yeux noirs avec un air de reine,
Me dit : Regardez-moi, car moi, je suis Romaine ! »

« Il est doux, au printemps, de mener cette vie,
De suivre le matin sa belle fantaisie,
Et lorsque le soleil de la mer est sorti,
D’aller peindre d’abord auprès de Frascati
Et de monter ensuite au haut de la colline
D’où l’on découvre au loin les monts de la Sabine ;
Puis de s’acheminer à Grotta-Ferrata,
Et, fatigué du jour, de se reposer là. »

« Ma divine Italie, oh ! mère de beauté,
de grand savoir et de simplicité,
Où le mourir est calme et le vivre facile,
On voit encor chez toi, comme au temps de Virgile, [...] »

Études sur l’Italie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 122 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – La Femme abandonnée (Version 2)

Donneuse de voix : Carole B.-A. | Durée : 1h 25min | Genre : Nouvelles


Auguste Renoir - La Promenade

« Monsieur de Nueil, tout en entendant la voix de son interlocutrice, ne l’écoutait plus. Il était absorbé par mille fantaisies. Existe-t-il d’autre mot pour exprimer les attraits d’une aventure au moment où elle sourit à l’imagination, au moment où l’âme conçoit de vagues espérances, pressent d’inexplicables félicités, des craintes, des événements, sans que rien encore n’alimente ni ne fixe les caprices de ce mirage ? L’esprit voltige alors, enfante des projets impossibles et donne en germe les bonheurs d’une passion. »

La Femme abandonnée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 972 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – Ligeia

Donneur de voix : Alexandre Khazal | Durée : 43min | Genre : Nouvelles


Edgar Allan Poe by AK

(Nouvelle extraite du recueil : Histoires Extraordinaires. Traduction de Charles Baudelaire.)

Sur les bords du Rhin, le narrateur rencontre et épouse Ligeia, une jeune noble d’une grande beauté et aux connaissances immenses. Grande et mince, elle a de longs cheveux noirs ondulés, des yeux noirs fendus, mais il émane d’elle une mystérieuse étrangeté.

Ligeia.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 21 841 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOLIÈRE – Dom Juan ou le Festin de pierre

Donneur de voix : Olivier Pontreau | Durée : 2h 30min | Genre : Théâtre


Molière - Jean-Baptiste Poquelin

Les libertins ne font jamais bonne fin. Dom Juan défie le Ciel et la société, accompagné par son faire-valoir de valet, Sganarelle.

« On goûte une douceur extrême à réduire, par cent hommages, le cœur d’une jeune beauté, à voir de jour en jour les petits progrès qu’on y fait, à combattre par des transports, par des larmes et des soupirs, l’innocente pudeur d’une âme qui a peine à rendre les armes [...] »

Avec la voix de Carole G. pour les personnages féminins.

> Écouter un extrait : Acte 1, Scène 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 85 729 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOLTAIRE – Le Pour et le Contre (Poème)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 8min | Genre : Poésie


Voltaire

Ce petit poème, bien tourné, nous fait connaître les opinions du jeune Voltaire sur la religion et la morale. Il présente les objections les plus fortes contre la religion chrétienne, les réponses des dévots sincères et des dévots politiques et les conseils pour qui veut seulement connaître dans la religion ce qui est nécessaire pour se bien conduire.

(La Profession de foi du vicaire savoyard de son ennemi J.-J. Rousseau n’est pas très éloignée du sens de cette épître !)

C’est ici le quarantième texte audio sur Voltaire.

Le Pour et le Contre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 771 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MÉRIMÉE, Prosper – Il Viccolo di Madama Lucrezia

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


Lucrèce Borgia

Un conte fantastique de Prosper Mérimée, dans la veine de La Vénus d’Ille.

« Une jeune dame romaine, probablement d’une grande beauté, m’avait aperçu dans mes courses par la ville, et s’était éprise de mes faibles attraits. Si elle ne m’avait déclaré sa flamme que par le don d’une fleur mystérieuse, c’est qu’une honnête pudeur l’avait retenue, ou bien qu’elle avait été dérangée par la présence de quelque duègne, peut-être par un maudit tuteur comme le Bartolo de Rosine. Je résolus d’établir un siège en règle devant la maison habitée par cette infante. »

Il Viccolo di Madama Lucrezia.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 660 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HUGO, Victor – La Lune

Donneuse de voix : Juliette | Durée : 12min | Genre : Poésie


Victor Hugo

« Ah ! Vous voulez la lune ?… Pourquoi pas… »

Avec « La Lune », chapitre trois de L’Art d’être grand-père, Hugo exprime de manière légère et tendre la place prépondérante qu’il accorde aux petits enfants.

> Écouter un extrait : 01 Un.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 19 685 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – La Femme abandonnée

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 2h | Genre : Nouvelles


Bayeux

Une nouvelle poétique et dramatique dont l’héroïne est Madame de Beauséant, personnage du Père Goriot, retirée à Bayeux puis au bord du lac de Genève.

« Elle trouvait en lui le rêve de toutes les femmes, un homme chez lequel n’existait encore ni cet égoïsme de famille et de fortune, ni ce sentiment personnel qui finissent par tuer, dans leur premier élan, le dévouement, l’honneur, l’abnégation, l’estime de soi-même, fleurs d’âme sitôt fanées qui d’abord enrichissent la vie d’émotions délicates, quoique fortes, et ravivent en l’homme la probité du cœur. »

(Version féminine du même texte à venir !)

La Femme abandonnée – Partie 1.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 891 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NIETZSCHE, Friedrich – Le Crépuscule des idoles

Donneur de voix : Olivier Pontreau | Durée : 4h 20min | Genre : Philosophie


Frédéric Nietzsche (1882)

Le Crépuscule des idoles ou Comment philosopher avec un marteau est un condensé de la pensée de Nietzsche.

« Les hommes posthumes — moi, par exemple — sont moins bien compris que ceux qui sont conformes à leur époque, mais on les entend mieux. Pour m’exprimer plus exactement encore : on ne nous comprend jamais — et c’est de là que vient notre autorité. »

Traduction : Henri Albert (1868-1921).

> Écouter un extrait : Avant-propos.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 143 165 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :