Livres audio gratuits pour "Anatole France" :


FRANCE, Anatole – Les dieux ont soif

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 8h 50min | Genre : Romans


Arrestation de Robespierre

Œuvre majeure d’Anatole France parue en 1912, Les dieux ont soif est un grand roman historique décrivant les années noires de la Terreur à Paris entre les ans II et III. (L’action commence en avril 1793 et s’achève en nivôse an III, c’est-à-dire fin décembre 1794 ou début janvier 1795, au moment où l’on s’apprête à retirer du Panthéon les cendres de Marat). Le titre du roman vient de la description de cette période par Camille Desmoulins, avant qu’il ne soit exécuté. Ce chef-d’œuvre d’Anatole France, au succès immense, est un regard critique sur la Révolution Française et trahit la vision désabusée de l’auteur sur les mythes fondateurs de la IIIe République.

Le héros du roman est Évariste Gamelin, jeune peintre, élève de David, membre de la section du Pont-Neuf, idéaliste, jacobin fidèle de Marat puis de Robespierre ; nommé juré du tribunal révolutionnaire, il sera entraîné dans une folie sanguinaire de justicier qui le coupera de ses proches et amènera sa chute à la suite de son idole Robespierre au lendemain du 9 Thermidor.
Le personnage de Maurice Brotteaux, ancien noble épicurien (il a toujours son exemplaire de Lucrèce dans la poche de sa redingote puce) est très attachant et semble bien exprimer le point de vue de l’auteur. Évariste était son ami… et l’enverra pourtant à la guillotine.
Le mélange du fictif et du réel nous donne un plaisir dû autant à la magie du style qu’au sens politique et moral de ce que nous relate la prose fluide et transparente d’Anatole France.

> Écouter un extrait : Chapitres 01 à 03.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 262 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

OHNET, Georges – L’Âme de Pierre

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 6h 30min | Genre : Romans


Georges Ohnet - L'Âme de Pierre

Georges Ohnet (1848-1918) romancier, feuilletoniste et auteur dramatique a connu un très grand succès populaire, mais a été démoli par la critique littéraire. Son œuvre la plus célèbre Le Maître de forges se déroule dans le milieu bourgeois du XIXe siècle comme la plupart de ses romans très mélodramatiques.
L’Âme de Pierre n’échappe pas aux jugements très durs de ses détracteurs : « Triple essence de banalité » (Jules Lemaître), « le Jupiter tonnant de l’imbécillité française » (Léon Bloy), « puisqu’il me faut juger monsieur Georges Ohnet comme auteur de romans, je dirai dans la paix de mon âme et dans la sérénité de ma conscience qu’il est, au point de vue de l’art, bien au-dessous du pire. » (Anatole France)
Il est vrai qu’il y a parfois une platitude certaine dans son style et que le mélodrame est sans doute trop présent, mais on peut comprendre l’engouement de certains lecteurs pour ce genre de romans feuilletons (nous dirions aujourd’hui « romans de gare »).

Le point de départ de l’histoire est une réflexion du docteur russe Davidoff :

« Et vous, croyez-vous à la puissance d’une suggestion répétée, qui fait entrer une idée dans votre cerveau, aiguë et persistante comme la pointe d’une vrille ? Croyez-vous que cette idée puisse influer sur votre état moral, jusqu’à modifier votre état physique, car vous me concéderez bien, n’est-ce pas, que le moral a une action souveraine et décisive sur le physique ? »
Clémence Villa, la femme du tableau ci-joint, est la responsable de tous les malheurs qui fondent sur les héros de ce drame.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 433 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Scolastica – Sainte Euphrosine

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Contes


Sainte Euphrosine

Le sceptique Anatole France publie en 1892 L’Étui de nacre, suite de 17 contes disparates traitant de la religion et de la révolution, sous forme de légendes édifiantes ou de récits effrayants. L’idée dominante est que ni Dieu ni les Idées ne méritent qu’on en devienne esclave.

La sainte Scolastica qui s’était « fiancée à Jésus -Christ » et avait refusé de se marier, « maintenant qu’elle n’est plus qu’une ombre vaine, regrette le temps d’aimer et les plaisirs perdus » qu’elle n’a pas consommés par « vertu ».

Sainte Euphrosine d’Alexandrie use de subterfuges pour échapper, elle aussi, au mariage et réussit assez bien sa ruse en entrant au couvent du mont Athos, déguisée en frère Smaragde.

À ces deux vierges conviendraient ces citations de l’auteur :

« De toutes les aberrations sexuelles, la pire est la chasteté.
Le christianisme a beaucoup fait pour l’amour en en faisant un péché. »

Scolastica.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 537 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Poèmes (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Poésie


La Lumière

Ce ne sont pas ses vers qui ont fait la renommée d’Anatole France. Il y en a pourtant de très beaux, comme le prouvent ces six poèmes : À la lumière, Le Désir, La Mort du singe, Le Chêne abandonné, Marine et Vénus, Étoile du soir.

« Sous les molles pâleurs qui voilaient en silence
La falaise, la mer et le sable, dans l’anse
Les embarcations se réveillaient déjà.
Du gouffre oriental le soleil émergea
Et couvrit l’Océan d’une nappe embrasée.
La dune au loin sourit, ondoyante et rosée.
On voyait des éclairs aux vitres des maisons.
Au sommet des coteaux les jeunes frondaisons
Commençaient à verdir dans la clarté première.
Et le ciel aspirait largement la lumière.
Il se fit dans l’espace une vague rumeur
Où le travail humain vint jeter sa clameur.
Les femmes en sabots descendent du village,
Les pêcheurs font sécher leurs filets sur la plage,
Et le soleil allume, au dos des mariniers,
Les spasmes des poissons dans l’osier des paniers.
Dans un creux de falaise où voltige l’étoupe,
Un vieil homme calfate, en chantant, sa chaloupe,
Tandis que tout en haut, parmi les chardons blancs,
Cheminent deux douaniers, au pas, graves et lents.
Dans un bateau pêcheur dont la voile latine.
Blanc triangle, reluit à travers la bruine,
Un vieux marin, debout sur le gaillard d’avant,
Tendant le bras au large, interroge le vent. » (Marine)

Ne croirait-on pas lire du Victor Hugo décrivant Guernesey ?

> Écouter un extrait : À la lumière.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 479 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Histoire comique

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 5h 30min | Genre : Romans


Anonyme - Loge d'artistes

Le sens premier de l’adjectif « comique » n’est pas « qui fait rire, drôle, plaisant, » mais « qui appartient à la comédie » disent tous les dictionnaires. Histoire comique est en fait un sombre roman peu connu d’Anatole France racontant l’histoire d’un amour contrarié et dramatique dans une troupe de comédiens.
« C’était dans une loge d’actrice, à l’Odéon. Sous la lampe électrique, Félicie Nanteuil, la tête poudrée, du bleu aux paupières, du rouge aux joues et aux oreilles, du blanc au cou et aux épaules, donnait le pied à madame Michon, l’habilleuse, qui lui mettait de petits souliers noirs à talons rouges. Le docteur Trublet, médecin du théâtre et ami des actrices, appuyait sur un coussin du divan son crâne chauve, et, les mains jointes sur le ventre, croisait ses jambes courtes. Il interrogeait :
- Quoi encore, ma chère enfant ?
- Est-ce que je sais !… Des étouffements… des vertiges… Tout d’un coup, une angoisse comme si j’allais mourir. C’est même ça le plus pénible. »
Nous est contée la destinée de Félicie, jeune et belle actrice, dont la vie est empoisonnée par le retour du fantôme de l’amant qui s’est suicidé pour elle. Considérations techniques sur l’humanité du docteur Trublet un peu radoteur, rivalités mesquines des comédiennes, rugissements du directeur pendant les répétitions, terreurs de l’héroïne alimentent ce roman noir bourré d’anecdotes.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 685 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DÉGUIGNET, Jean-Marie – Mémoires d’un paysan bas-breton

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 5h 9min | Genre : Biographies


Jean-Marie Déguignet

Jean-Marie Déguignet, autodidacte de la plus humble origine, fut un personnage étonnant. Né en 1834, près de Quimper, il n’alla jamais à l’école et dut mendier jusqu’à l’âge de 10 ans pour aider à faire vivre sa nombreuse famille. Il travailla comme vacher de 12 à 19 ans, et c’est à cette époque que l’apprentissage du français, langue de l’accès au savoir, devient pour lui une obsession. A 19 ans il s’engage dans l’armée pour une durée de 7 ans et découvre que 99% de ses camarades sont illettrés. Après avoir participé à la guerre de Crimée – sur le chemin du retour, lors d’un séjour en Turquie, il profite d’une permission exceptionnelle pour visiter Jérusalem – puis à la campagne d’Italie, il est promu caporal puis sergent. À 27 ans, il se rengage, participe à la soumission de la Kabylie puis à l’expédition du Mexique. De retour à Quimper, il se marie et devient tour à tour fermier, agent d’assurances, puis buraliste, avant de retomber dans la misère, surtout à cause de son anticléricalisme virulent qui le met en porte-à-faux avec une société conformiste et lui vaut l’hostilité de l’Eglise.
En 1897, ayant commencé de rédiger ses mémoires en français, il rencontre Anatole Le Braz qui, ébloui, promet d’en faire publier des extraits. Ce sera le cas, mais seulement en 1904 et 1905, à la veille de sa mort. Ils constituent un témoignage original sur les mœurs de la société rurale et sur la vie militaire au XIXe siècle, caractérisée par la routine et la brutalité d’incessantes punitions, de longs déplacements à pied, ainsi qu’une forte consommation d’alcool. « Mais hélas ! nos gradés d’alors ne savaient commander qu’avec brutalité, grossièreté, colère et souvent haine ou vengeance », déplore-t-il.
Longtemps perdus, ses manuscrits seront retrouvés à la fin du siècle dernier. Une large sélection de ses mémoires sera éditée en 1998 puis en 2001 par les éditions An Here, connaîtra un énorme succès (400 000 exemplaires vendus en France), et sera traduite en plusieurs langues, dont le tchèque et le russe. Déguignet est désormais incontournable pour les spécialistes de sciences humaines qui étudient le XIXe siècle. Je lui voue personnellement une grande admiration.

> Écouter un extrait : Préface.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 18 324 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PROUST, Marcel – Contre l’obscurité

Donneuse de voix : Tristiseult | Durée : 15min | Genre : Essais


2170b1d8-49bd-4b4e-9e9e-9b3fe3fc8d64 zps4959ae45

Proust a publié un dernier article dans La Revue blanche en 1896, Contre l’obscurité. Il y porte un regard critique sur la jeune génération de poètes qui l’entoure. Le seul qu’il tienne en estime est Anatole France. Il affirme par cet article son goût de la polémique en opposant littérature et philosophie. Pour lui, la littérature n’est pas une théorie reposant sur un système de pensée et à ce titre il fustige le Symbolisme, en ce qu’il est trop éloigné de la vie.
L’auteur est conscient de faire partie de cette jeune génération d’écrivains et s’amuse du fait qu’il n’a pas le recul d’un « monsieur de cinquante ans » pour les juger. Néanmoins il estime que ses propos ont d’autant plus de valeur que le jugement d’un « vieillard ».

Contre l’obscurité.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 802 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Le Lys rouge

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 9h 50min | Genre : Romans


Anatole France - Le Lys rouge

Le Lys rouge (1894) raconte la liaison de Thérèse Martin, femme du monde, épouse d’un homme politique, avec un sculpteur. Un voyage à Florence (symbolisée par le lys rouge) permet à leur union charnelle et mystique de s’épanouir, mais la jalousie de l’amant minutieusement décrite mettra fin à la liaison.
Ce roman psychologique est en partie autobiographique parce qu’Anatole France avait été l’amant connu de madame Caillavet avec qui il avait dû rompre douloureusement. Le poète anarchiste Choulette est Verlaine que France fréquenta.

« Ce qui fait qu’on désire et qu’on aime, c’est une force douce et terrible, plus puissante que la beauté. On trouve une femme entre mille qu’on ne peut plus quitter, dès qu’on l’a possédée, et qu’on veut toujours, et qu’on veut encore. C’est la fleur de sa chair qui donne ce mal inguérissable d’aimer. Et c’est autre chose encore qu’on ne peut dire, c’est l’âme de son corps. Elle était cette femme qu’on ne peut ni quitter ni tromper. »

(Opinion personnelle : quatre ans plus tard, Boylesve publie Le Parfum des îles Borromées où certaines situations semblables suscitent des réactions très voisines, surtout chez l’héroÏne.)

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 202 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour "Anatole France" :