Livres audio gratuits pour "Guy de Maupassant" :


MAUPASSANT, Guy (de) – La Moustache

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 12min | Genre : Nouvelles


Guy de Maupassant

Texte publié dans Gil Blas du 31 juillet 1883, sous la signature de Maufrigneuse, puis publié dans le recueil Toine. Le texte présenté ici est celui de Toine.

« Vraiment, un homme sans moustache n’est plus un homme. Je n’aime pas beaucoup la barbe; elle donne presque toujours l’air négligé, mais la moustache, ô la moustache! est indispensable à une physionomie virile. Non, jamais tu ne pourrais imaginer comme cette petite brosse de poils sur la lèvre est utile à l’œil et… aux… relations entre époux. »

La Moustache.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 147 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – La Reine Hortense

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 21min | Genre : Nouvelles


La Reine Hortense

« On l’appelait, dans Argenteuil, la reine Hortense. Personne ne sut jamais pourquoi… C’était une vieille fille, en effet, une de ces vieilles filles à la voix cassante, au geste sec, dont l’âme semble dure… Elle avait des parents qui la venaient voir deux fois l’an : les Cimme et les Colombel, ses deux soeurs ayant épousé l’une un herboriste, l’autre un petit rentier… Aucune tendresse n’unissait la vieille fille à ses parents… Au printemps de l’année 1882, la reine Hortense tomba malade tout à coup. Les voisins allèrent chercher un médecin qu’elle chassa. Un prêtre s’étant alors présenté, elle sortit de son lit à moitié nue pour le jeter dehors. »

Vous avez tous les éléments pour assister à une agonie qui se déroule devant une famille qui se restaure avec un plaisir évident et apprécie un bon vin.

PS homonymie : La Reine Hortense (1783-1837), fille de Joséphine de Beauharnais, se maria en 1801 à Louis Bonaparte, frère de Napoléon 1er et devint reine de Hollande.

La Reine Hortense.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 171 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Une soirée (1887)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 17min | Genre : Nouvelles


Une soirée (1887)

Une soirée, paru dans Gil Blas en 1887, ne doit pas être confondu avec Une soirée de 1883.

« Il était accoutumé à passer ses soirs de liberté avec ses camarades, dans le tapage et la fumée des pipes. Ce silence, ce calme l’exaspéraient. Il se mit à boire, du café d’abord, puis son carafon d’eau-de-vie, puis un second qu’il demanda. Il avait envie de rire maintenant, de crier, de chanter, de battre quelqu’un.
Il se dit : « Cristi, me voilà remonté. Il faut que je fasse la fête. » Et l’idée lui vint aussitôt de trouver des filles pour s’amuser. »

Maupassant s’amuse et nous amuse d’une méprise « hénaurme », comme eût dit Flaubert, due à une erreur d’adresse à Vannes. Nous n’en dirons pas plus…

Une soirée (1887).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 093 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Le Père – L’Ordonnance

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Contes


Le Père

L’œuvre entière de Maupassant sera bientôt lisible et écoutable sur Littérature audio.com…

Le Père est un conte fantaisiste où éclate la légèreté d’Émilie, la bohémienne, comme en témoigne :
« Or, la pauvre femme revient tous les ans, à la même date avec l’enfant, une superbe fillette, et un nouveau… seigneur chaque fois. Un seul, un Auvergnat qui me « remerchia » bien, reparut deux ans de suite. La petite fille les appelle tous papa, comme on dit « monsieur » chez nous. »

L’Ordonnance, beaucoup plus sombre, se termine par « une balle au milieu du front ».

Le Père.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 485 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – William Wilson

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Contes


William Wilson, illustration de Byam Shaw

Le thème du double, du sosie, de la dualité, de l’ombre est récurrent dans la littérature.
Quelques exemples, sur le site : La Nuit de Décembre (Musset), Le Cœur de pierre, L’Homme au sable (Hoffmann), Le Portrait de Dorian Gray (Wilde), Le Chevalier double, La Morte amoureuse (Gautier), L’Étrange cas du Docteur Jekyll et de Mister Hyde (Stevenson), Lui ? (Maupassant), L’Homme qui a perdu son ombre (Chamisso), Les Sans-Gueule (Schwob), L’Énigme de Givreuse (Rosny aîné) ou L’Ombre (Andersen)…

Ajoutons William Wilson, conte fantastique d’Edgar Poe qu’un double conduit à la folie (il y a des éléments autobiographiques dans cette Nouvelle Histoire extraordinaire rationnelle et logique, plus que poétique).

Programme :
« Je ne voudrais pas, quand même je le pourrais, enfermer aujourd’hui dans ces pages le souvenir de mes dernières années d’ineffable misère et d’irrémissible crime. Cette période récente de ma vie a soudainement comporté une hauteur de turpitude dont je veux simplement déterminer l’origine. C’est là pour le moment mon seul but. Les hommes, en général, deviennent vils par degrés. Mais moi, toute vertu s’est détachée de moi en une minute, d’un seul coup, comme un manteau. »

Traduction : Charles Baudelaire (1821-1867).

William Wilson.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 802 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AUDOUX, Marguerite – Trois Nouvelles

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Paul Gauguin - Mandoline sur une chaise

Marguerite Audoux, ancienne bergère gardeuse d’agneaux, devenue couturière, ayant vécu dans la pauvreté a connu le succès littéraire avec Marie-Claire et a obtenu le prix Femina (1910), encouragée par Octave Mirbeau.
Elle a écrit quelques nouvelles agréables à lire, dont nous publions, après Souvenirs :

La Fiancée, Le Suicide et Fin moka qui n’ont pas eu la renommée de son roman.

« Depuis un moment, il me semble qu’un petit animal étrange est venu se loger dans l’endroit le plus profond de mon cœur, je le vois, et je le sens ; il ne cesse de frémir et de trembler comme s’il avait peur et froid, et toujours il creuse plus avant comme s’il espérait trouver un endroit chaud où il pourrait se blottir pour longtemps. Mais il ne fait plus chaud dans mon cœur et tu peux fouiller avec tes fines griffes, petit animal tout blanc et lorsque tu auras pénétré au fond même de ma vie, tu continueras à frémir et à trembler tout comme les feuilles des peupliers qui frémissent parfois, sans qu’on sache d’où vient le vent. » (Le Suicide)

> Écouter un extrait : La Fiancée.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 502 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Blanc et bleu – Un sage

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Un sage

Blanc et bleu, le blanc de la chaîne alpine et le bleu de la Méditerranée, avec une anecdote…

Un sage est un souvenir de rencontres avec un mal marié qui évolue grâce aux conseils de son vieux copain et retrouve son adolescence :

« Et nous voilà, bras-dessus, bras-dessous, dans la rue. Alors, voulant savoir à tout prix : « Voyons, que s’est-il passé ? Dis-moi ?… » Mais il m’interrompit brusquement, et du ton grognon d’un homme tranquille qu’on dérange sans raison, il répondit : « Ah ça ! mon vieux, fiche-moi donc la paix avec tes questions ! » Puis il ajouta à mi-voix, comme se parlant à lui-même, avec cet air convaincu des gens qui ont pris une SAGE résolution : « C’était trop bête de se laisser crever comme ça, à la fin ». »

Blanc et bleu.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 026 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) et AUDOUX, Marguerite – Souvenirs

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Charles-Louis Philippe

Deux récits de femmes.

Souvenirs (1884) de Maupassant est une lettre mélancolique de Delphine s’excusant de ne pas rejoindre son amie Sophie ; elle invoque « un vers de M. Sainte-Beuve qui est resté enfoncé dans ma tête, car il me dit tant de choses, à moi, ce vers :
« Naître, vivre et mourir dans la même maison »
Je ne la puis plus quitter maintenant, cette maison où je suis née, où j’ai vécu, et où j’espère mourir. »

Souvenirs (1910) de Marguerite Audoux est un article (1904) consacré à la mémoire du poète Charles-Louis Philippe (1874-1909) (cf. Les Deux Mendiants), à ses sauvetages de femmes et à ses œuvres Bubu de Montparnasse (1901), Le Père Perdrix (1902), Marie Donadieu (1904) et Croquignole (1906).

« La veille du jour où il cessa de vivre, il se souleva de lui-même sur son lit, il chercha de la main son binocle sur la petite table à côté de lui, il l’assura comme il le faisait toujours avec les derniers doigts de la main, et en s’appuyant sur un coude il tendit le visage vers la croisée. Il regarda longtemps, et tout à coup il dit :
- Comme tout cela est beau ! »

Guy de Maupassant – Souvenirs.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 632 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour "Guy de Maupassant" :