À Découvrir :
MARC AURÈLE – Pensées pour moi-même

Donneuse de voix : Domi | Durée : 8h 23min | Genre : Philosophie


Marc Aurele.gif

« Parce qu’une chose offre une difficulté énorme, ne va pas croire que ce soit une chose impossible aux forces humaines ; et si c’est quelque chose de possible et même de naturel à l’homme, pense que toi aussi tu es en état de le faire. »
Marc-Aurèle, Pensées pour moi-même, Livre VI, § XIX.

« On sent en soi-même un plaisir secret lorsqu’on parle de cet empereur ; on ne peut pas lire sa vie sans une espèce d’attendrissement ; tel est l’effet qu’elle produit qu’on a meilleure opinion de soi-même parce qu’on a meilleure opinion des hommes. »
Montesquieu.

Traduction : Jules Barthélémy-Saint-Hilaire (1805-1895).

> Écouter un extrait : Avant-propos.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 47 152 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
VERNE, Jules – Hector Servadac

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 14h 6min | Genre : Romans


Hector Servadac

«Quelle ne fut pas la surprise du capitaine Servadac, lorsque, après une heure et demie de promenade, il aperçut au-dessus de l’horizon une forte lueur dont les rayons se tamisaient à travers le rideau de nuages.

« La lune ! s’écria-t-il. Mais non, ce ne peut pas être elle ! […] Non ! ce n’est pas la lune ! Elle ne produirait pas une lumière aussi intense, à moins qu’elle ne se fût singulièrement rapprochée de la terre. »
En effet, la lumière développée par cet astre, quel qu’il fût, était si considérable, qu’elle traversa l’écran des vapeurs, et un véritable demi-jour se répandit sur la campagne.
« Serait-ce donc le soleil ? se demanda l’officier. Mais il n’y a pas cent minutes qu’il s’est couché ! Et pourtant, si ce n’est ni le soleil ni la lune, qu’est-ce donc ? Quelque monstrueux bolide ? Ah ! mille diables ! »

Avec Hector Servadac, Jules Verne nous convie à un extraordinaire voyage dans le système solaire.
Le lecteur du XXIème siècle pourra se délecter d’un savoureux mélange de pure fantaisie et de rigueur scientifique.
L’éditeur Pierre-Jules Hetzel, dans la préface, précisait en effet : « L’extrême fantaisie s’y allie à la science sans l’altérer. C’est l’histoire d’une hypothèse et des conséquences qu’elle aurait si elle pouvait, par impossible, se réaliser. »

Il s’agissait déjà, en 1877, d’une magnifique définition de la science-fiction.

Illustration originale de Paul Philippoteaux (1846-1923), édition Hetzel.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 814 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MALOT, Hector – L’Héritage d’Arthur

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 11h 10min | Genre : Romans


Alfred Stevens - Femme pensive près d'une fenêtre

L’Héritage d’Arthur :la première partie du roman, La Fille de la comédienne, s’était terminée par le départ du marquis Arthur de Rudemont et de Clémence Beaujonnier, l’institutrice devenue sa maîtresse.

L’Héritage d’Arthur commence donc au moment où le château n’est plus habité que par l’oncle et la tante d’Arthur, ainsi que des domestiques. Pour parvenir à ses fins (à savoir hériter la fortune du marquis), Clémence a commencé par faire enfermer dans un couvent Denise, fille naturelle d’Arthur et héritière présumée. Puis elle emmène Arthur pendant quelques années en Angleterre et en Italie, avant de le ramener au château, alors qu’il est très diminué suite à un infarctus. Elle tente par tous les moyens d’empêcher la famille d’Arthur de s’approcher de lui, afin de garder seule l’influence totale qu’elle a sur lui. Louis Mérault, le neveu d’Arthur, amoureux de Denise, essaye d’écarter l’intrigante, mais en vain. Celle-ci parviendra-t-elle à mettre la main sur l’héritage ? Louis et Denise pourront-ils se marier ? le marquis de Rudemont survivra-t-il à toutes ces tromperies ?
Ce véritable « roman-feuilleton » est mené de main de maître par Hector Malot, qui stigmatise au passage la duplicité humaine, notamment celle des notables et des ecclésiastiques, prêts à tous les complots pour sauvegarder leurs intérêts. (Source : Bibliothèque numérique romande)

Illustration : Alfred Stevens, Femme pensive près d’une fenêtre (ca. 1906).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 766 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DUMAS, André – Bettina

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 17min | Genre : Nouvelles


Bettina

Cette délicate et vibrante nouvelle (d’amour ?) d’André Dumas (1874-1943) est parue dans la Revue politique et littéraire en 1904.

« Nous nous taisons alors. Chacun reprend sa place et ferme les yeux. Au bout d’un moment, sans le vouloir, je laisse glisser ma main a côté de moi, et ma main rencontre, la touchant à peine, la main de la jeune fille. Elle ne la retire pas. Chacun de nous, par une innocente supercherie, laisse croire à l’autre qu‘il dort, que, si les mains se touchent, il n’en a pas conscience. Mais, à la première gare, nous retirons nos mains vivement, nous regardons autour de nous, nous échangeons même quelques mots sans faire allusion à rien. »

Bettina.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 859 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GARNIER, Noël – La Bête

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


Un ivrogne

Noël Garnier (1849-1931) vous offre ce petit divertissement alcoolisé, La Bête.

« Dans le vin qui coulait vit danser son squelette.

C’est à minuit trente précis, au fond du dernier verre – celui, par la Madone, qu’on ne devrait jamais boire – que l’homme, immobile, vit la Bête. »

Illustration : Jan Gotard, Un ivrogne (ca. 1928).

La Bête.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 768 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CORNEILLE, Pierre – Monologue de Don Diègue (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 2min | Genre : Théâtre


Monologue de Don Diègue

Pour cette célébrissime scène du Cid, on rappelle que Don Diègue se retrouve seul après avoir été battu par le comte Don Gomès. Il est trop âgé désormais pour se défendre seul, il fera donc appel à son fils Rodrigue pour le venger de Don Gomès, le père de Chimène, fiancée à Rodrigue…

Monologue de Don Diègue.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 788 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LUSSIER, Louis – Lui et Elle

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Contes


Lui et Elle

Lui et Elle (1884)

« Lui était blond ; elle brune avec de grands yeux noirs. Il me confia, un soir qu’il était malheureux, que tous deux avaient grandi ensemble, l’un à côté de l’autre ; qu’il l’avait aimée toute petite, alors qu’elle le rudoyait bien fort, cruellement, dans ses moments d’humeur. »

Conte ou histoire vraie ?

Illustration : John George Brown, Le Bouquet (1860).

Lui et Elle.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 898 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RETZ, Cardinal (de) – Mémoires (Extraits)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 5h 39min | Genre : Biographies


Memoires

Jean-François-Paul de Gondi (1613-1679) fut cardinal de Retz et cardinal-archevêque de Paris, et l’un des principaux meneurs de la Fronde. Ses Mémoires, qu’il rédige à plus de soixante ans, vers 1675-1676, à la demande de ses amis (dont Mme de Sévigné), sont l’autobiographie d’un homme politique en pleine guerre civile. Il prend sa revanche sur les déboires d’une existence « agitée par tant d’aventures différentes ». Il en revit les grandes étapes en une sorte de rêve éveillé.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 143 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – Les Fées de France

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


Les Fées de France

Alphonse Daudet qualifie de « fantastique » son Conte du lundi, Les Fées de France.

L’accusée reconnaît :

« Je brûlais Paris, mon bon monsieur, répondit la vieille très tranquillement. Je brûlais Paris parce que je le hais, parce qu’il rit de tout, parce que c’est lui qui nous a tuées… C’est moi qui remplissais les boîtes des pétroleuses, et je les conduisais moi-même aux bons endroits : « Allez, mes filles, brûlez tout, brûlez, brûlez !… »

Pétroleuse : Femme qui, pendant la Commune, aurait allumé des incendies avec du pétrole.

Illustration : Les pétroleuses du faubourg Saint-Germain devant le 4e Conseil de guerre (1871).

Les Fées de France.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 903 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CUSTINE, Astolphe (de) – La Cathédrale de Cordoue

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 25min | Genre : Voyages


La Cathédrale de Cordoue

Ce (philosophique) récit de voyage par le marquis de Custine (1790-1857), est paru dans le Musée des familles en 1837.

« Comme un ver qui se tord, la pensée se retourne sur elle-même, s’égare dans de vagues méditations ; fatigué de recherches, de doutes, d’études, perdu dans les labyrinthes de la philosophie, épouvanté de sa vanité, l’esprit de l’homme se réfugie dans un monde intermédiaire entre le ciel et la terre dans le monde des arts, et la poésie est retrouvée ! Non la poésie primitive, mais la poésie de la seconde époque des sociétés, la poésie de la science et de la douleur !!!… Là, le sentiment du beau idéal sert encore de guide à l’âme fatiguée ; l’inspiration lui fait reconnaître un maître ; le maître lui promet, lui assure une patrie, et tout est réparé. Où le théologien a fait naufrage, le peintre et le poète triomphent. Les arts, la poésie et l’éloquence à leur tête sont les héritiers des religions éteintes, comme ils sont le soutien des religions naissantes. »

La Cathédrale de Cordoue.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 835 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :