À Découvrir :
VERNE, Jules – Les Naufragés du Jonathan

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 17h 16min | Genre : Romans


Les Naufragés du Jonathan

« Le Kaw-djer avait gagné l’extrémité du morne au pied duquel était bâtie la maison. De là, il découvrait une grande étendue de mer, et ses regards se portèrent instinctivement vers le Sud, dans la direction de ces derniers sommets de la terre américaine, qui constituent l’archipel du cap Horn.

Lui faudrait-il aller jusque-là pour trouver un sol libre ?… Plus loin encore peut-être ?… Par la pensée, il franchissait le cercle polaire, il se perdait à travers les immenses régions de l’Antarctique dont le mystère impénétrable brave les plus intrépides découvreurs… »

En 1881, le clipper Jonathan, qui transporte mille colons américains vers l’Afrique australe, s’échoue sur l’île Hoste, près du Cap Horn, aux confins de la Magellanie. Là vit le Kaw-Djer, anarchiste libertaire réfugié en cette dernière terre libre du bout du monde.

Comment cette population hétéroclite va-t-elle pouvoir survivre pour devenir une colonie, puis un peuple ? Survivra-t-elle à la peur, à la fureur, à la famine et à la guerre ? Et quel extraordinaire voyage intérieur le Kaw-Djer, épris de liberté et d’indépendance, va-t-il devoir accomplir ?

Pour Francis Lacassin, qui a écrit la préface de l’édition de 1978, ce beau roman, à la fin poignante, est très loin de l’image réductrice qu’on peut avoir de Jules Verne.

Le roman a fait l’objet d’une première publication en 1899 sous le nom En Magellanie. Après la mort de l’écrivain, son fils Michel (1861-1925) reprend le roman et l’édite en 1909.

Illustration : Les Naufragés du Jonathan, par George Roux (Éditions Hetzel, 1909).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 15 865 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
COURTELINE, Georges – La Paix chez soi

Donneurs de voix : René Depasse & Victoria | Durée : 37min | Genre : Théâtre


Charles Leandre Courteline

Pour avoir la paix chez lui, un mari désabusé veut faire payer les caprices et le comportement désobligeant de son épouse par un système d’amendes…

« Quoi que tu dises, quoi que tu fasses, tu n’auras de moi ni une chiquenaude, ni le moindre rappel à l’ordre : je mettrai cela sur la note, simplement. Tu paieras à la fin du mois. Hurle, braille, rugis, vocifère, fais du scandale tout ton soûl, trouble tant que tu voudras le repos des voisins ; tu n’as à t’occuper de rien : tu paieras à la fin du mois. Plus de querelles, j’en ai assez. Plus de pugilats, j’en suis las. Énergiquement déterminé à avoir la paix chez moi et ne l’ayant pu obtenir ni par les bons procédés, ni par les moyens extrêmes, je prends le parti de l’acheter avec tes propres deniers, chose qui ne fût point arrivée si tu me l’avais donnée pour rien. J’ai dit. [...] »

La Paix chez soi.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 20 398 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERHAEREN, Émile – Le Voyage (Poème)

Donneur de voix : Alain Degandt | Durée : 5min | Genre : Poésie


Winslow Homer - Driftwood

« Je ne puis voir la mer sans rêver de voyages
[...]
La mer est belle et claire et pleine de voyages
[...]
L’inconnu est seul roi des volontés sauvages. »

Licence Creative Commons

Le Voyage.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 065 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEBLANC, Maurice – De minuit à sept heures

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 6h 40min | Genre : Romans


De minuit à sept heures

Un Leblanc sans Lupin ! Selon le fils de l’auteur, Claude Leblanc, « De minuit à sept heures était un Arsène Lupin jusqu’à ce que d’obscures raisons éditoriales en décident autrement ». Il a été délupinisé.
De minuit à sept heures, une jeune fille de bonne famille, indépendante et moderne, s’est engagée, plus ou moins volontairement, à recevoir chez elle un mystérieux et généreux donateur à une tombola qu’elle avait organisée. Ce serait évidemment un scandale, et nombreux sont ceux qui vont s’opposer à ce qu’elle tienne sa promesse.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 435 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LA FONTAINE, Jean (de) – Le Loup et le Chien (Version 2, Poème)

Donneur de voix : Alain Degandt | Durée : 4min | Genre : Poésie


Grandville - Le Loup et le Chien

«« – Attaché ? Dit le Loup : vous ne courez donc pas
Où vous voulez ? – Pas toujours ; mais qu’importe ?
- Il importe si bien, que de tous vos repas
Je ne veux en aucune sorte,
Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor. »
[...]
Alors, sur ces bonnes paroles, dites-moi, que fit notre bon Loup, selon vous, hein ? »

Licence Creative Commons

Le Loup et le Chien.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 079 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DESBORDES-VALMORE, Marceline – Trop tard (Poème)

Donneuse de voix : Bruissement | Durée : 4min | Genre : Poésie


Marceline Desbordes-Valmore

« Il a parlé. Prévoyante ou légère,
Sa voix cruelle et qui m’était si chère
A dit ces mots qui m’atteignaient tout bas :
« Vous qui savez aimer, ne m’aimez pas ! »
[...] »

Trop tard.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 258 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BAUDELAIRE, Charles – Invitation au voyage (Version 3, Poème)

Donneur de voix : Alain Degandt | Durée : 3min | Genre : Poésie


L'Invitation Au Voyage

« Mon enfant, ma sœur,
Songe à la douceur
D’aller là-bas vivre ensemble
[...]
Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté. »

Licence Creative Commons

Invitation au voyage.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 795 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRYANT, Sara Cone – Trois Contes

Donneuse de voix : Christine Treille | Durée : 15min | Genre : Contes


Sara Cone Bryant - Trois Contes

Dans ces trois contes de Sara Cone Bryant nous découvrirons l’histoire d’une vieille femme qui a bien des difficultés à rentrer chez elle à cause d’un petit cochon tétu (Version 2), celle de Tarpéia, une romaine trop avide et celle enfin du roi Midas à qui Apollon jouera un bon tour.

Traduction : Elisée Escande (1853-1933).

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 693 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WEIL, Simone – Quelques réflexions autour de la notion de valeur

Donneur de voix : Ludovic Coudert | Durée : 24min | Genre : Philosophie


Simone Weil

Surmonter les contradictions essentielles de la pensée, en les éliminant, c’est peut-être la valeur propre du travail et de l’œuvre poétique, si l’on en croit Paul Valéry, dans son Cours de poétique. Mais est-ce le propre de la démarche du philosophe et le sens de son travail ? « La valeur est au centre de la philosophie » déclare Simone Weil, dans la première ligne de ces Quelques réflexions autour de la notion de valeur, vraisemblablement inspirées par le propos de Valéry dont elle eut connaissance. Dans un texte, tiré du premier des Cahiers de Marseille, elle écrit en effet : « Valéry : Cours de poétique. Commence par faire entièrement abstraction de toute considération de valeur (alors qu’il ne s’agit que de valeurs), puis décrit. Procédé très instructif (mais comme procédé) pour déceler la marque en creux de la valeur. »
En considérant que, d’un côté, la philosophie a partie liée avec la valeur et que, d’un autre côté, la vie ne se sépare pas de l’affirmation de valeurs (on ne peut les traiter séparément de la vie elle-même, pour les connaître) Simone Weil relève une contradiction entre le désir de connaître la valeur et son impossible satisfaction. Elle soutient que cette contradiction appartient en propre à la valeur supérieure de la philosophie elle-même. En étant aspiration à la vérité, elle est attachement au détachement, attachement à une vie détachée et attachement à la mort finalement. C’est cette situation paradoxale qui permet au philosophe d’atteindre la vérité et la valeur de chaque chose dans une hiérarchie des biens, en libérant l’attention.
« La notion de valeur est au centre de la philosophie. Toute réflexion portant sur la notion de valeur, sur une hiérarchie de valeurs, est philosophique ; tout effort de pensée portant sur un objet autre que la valeur est, si on l’examine de près, étranger à la philosophie. Par là, la valeur de la philosophie elle-même est hors de discussion. » Le manuscrit du texte s’interrompt brutalement, après que Simone Weil a cité enfin le nom de Paul Valéry, ayant situé la doctrine élaborée par lui dans sa leçon de poétique. « Quant aux systèmes complets construits dans le dessein d’éliminer toutes les contradictions essentielles de la pensée, on comprendrait que s’ils ont une valeur, elle ne peut être que poétique ; c’est ici que l’affirmation de Valéry est tout à fait juste. » (Simone Weil, Quelques réflexions autour de la notion de valeur, 1941 Œuvres, Quarto Gallimard, p. 121).
« La tempête qui nous entoure a déraciné les valeurs, en a défait la hiérarchie, et les met toutes en question pour les peser sur la balance toujours fausse de la force. Nous du moins, pendant ce temps, mettons-les toutes en question nous aussi, chacun de nous pour son compte, pesons-les en nous-mêmes dans le silence de l’attention, et souhaitons qu’il nous soit accordé de faire de notre conscience une balance juste. » (Simone Weil, À propos de la théorie des quanta, derniers mots de ce texte signé du pseudonyme Emile Novis, dans l’édition des Œuvres en Quarto Gallimard, p. 592)

Quelques réflexions autour de la notion de valeur.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 340 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRYANT, Sara Cone – Le Filet

Donneuse de voix : Plume | Durée : 3min | Genre : Contes


Henri Delavallée - Barque sur l'Aven à marée basse

Deux enfants demandent à un marin de les emmener sur sa barque. Celui-ci accepte mais ne peut en embarquer qu’un : lequel choisira-t-il ?

Traduction : Élisée Escande (1858-1933).

Le Filet.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 139 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :