À Découvrir :
VERHAEREN, Émile – Noël blanc – À l’Eden

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Contes


Contes de minuit

Noël blanc et À l’Eden sont deux Contes de minuit parus en 1885.
Le premier est une très poétique vision religieuse, un soir de Noël :
« C’était le 24 décembre, le soir. Les maisons étaient fermées, personne ne sortait plus. [...] La neige fit alors son entrée, silencieusement. [...] Un petit village, blotti dans un trou de terrain, la recevait sur ses épaules. [...] Alors, là-bas, à l’extrémité de la rue, une petite vierge en bois, raide dans sa robe de soie argentée, sortit de sa chapelle pendue à l’arbre et se mit à marcher. »

Dans le second l’hallucination est profane mais tout aussi évocatrice.
La salle de spectacle,« l’Eden », après la représentation est vide. « Alors, d’une loge d’avant-scène où il se tenait caché, le mystérieux docteur Vellini, l’évocateur des spectres impalpables [...] descendit dans la salle complètement vide. [...] Le docteur était magnétiseur de profession. Il croyait au monde surnaturel qu’il faisait vivre au moyen d’incantations et de trucs… »

Noël blanc.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 240 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
MAUPASSANT, Guy (de) – Après (Version 2)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 17min | Genre : Nouvelles


Epagneul

« C’était un grand vieillard à cheveux blancs qui desservait depuis vingt ans la commune de Saint-Antoine-du-Rocher. Les paysans disaient de lui : « En v’là un brave homme ! »
C’était un brave homme en effet, bienveillant, familier, doux, et surtout généreux. Comme saint Martin, il eût coupé en deux son manteau. »
Il raconte sa vie,ce qui a déclenché sa vocation..
On comprendra en écoutant son récit la raison de l’illustration ci-contre.

Après.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 572 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RENARD, Maurice – Le Vol du Bouddha

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 21min | Genre : Nouvelles


Le Vol du Bouddha

Dans cette douzième enquête du commissaire Jérôme, c’est encore un indice difficilement perceptible qui permet au policier de découvrir qui a commis Le Vol du Bouddha.

« L’ancien banquier Lewis est mort en juillet, comme vous savez. Or, sa fille unique, Mme Maurice Breuckel, s’est aperçue, hier soir, qu’un objet de grande valeur a disparu de l’appartement du défunt, rue Marbeuf. Il s’agit d’un Bouddha en or massif, enrichi de pierres précieuses. »

Illustration : Bouddha (photographie de Akuppa John Wigham, licence Cc-By-2.0).

Le Vol du Bouddha.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 964 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRADDON, Mary Elizabeth – La Trace du serpent (Tome 02)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 9h 10min | Genre : Romans


Mary Elizabeth Braddon - La Trace du serpent

Richard Marwood, injustement soupçonné du meurtre de son oncle, échappe à la peine capitale car il est déclaré fou et condamné à passer sa vie dans un asile d’aliénés.
Au bout de 8 ans, il arrive à s’échapper et part à la recherche du vrai coupable. Il est aidé dans cette enquête par M. Peters, un détective muet qui s’exprime avec ses doigts et qui est un policier des plus attachants.

Suspense, meurtres, machinations, injustices, manipulations, vengeance, rebondissements et éléments mélodramatiques, un roman victorien qui tient le lecteur en haleine jusqu’aux dernières phrases…

Traduction : Charles Bernard-Derosne (1825-1904).

Illustration : The Trail of the Serpent (1861).

Accéder au Tome 01.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 602 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BANVILLE, Théodore (de) – Mince, alors…

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


Mince, alors...

Portrait d’une courtisane ou la femme idéale… Extrait du recueil Dames et Demoiselles paru en 1886.

« Tout de suite devenue affinée, elle devina le mécanisme de ce que l’on nomme : esprit. Elle comprit que c’est uniquement l’habitude de trouver entre deux termes quelconques un rapport ingénieux et rapide, et aussi elle devina que si la pensée est vide, meublée de rien, cet exercice n’est que l’inutile jeu d’un écureuil dans une cage. Le véritable esprit doit avoir pour sa pâture une science profonde, soigneusement cachée. »

Mince, alors…

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 114 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

IDEVILLE, Henry (d’) – Histoire vraie d’un fantôme

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Henry d'Ideville

Histoire vraie d’un fantôme, parue dans Le Figaro de mars 1882 et signée Henry d’Ideville (1830-1887).

« Je tournai brusquement la tête. Une horrible apparition se présenta à mes yeux : à la place vide à mes côtés, une femme hideuse, décharnée, aux yeux sans globe, était assise. Je voulus pousser un cri : le fantôme plaça son doigt sur sa bouche pour m’imposer le silence. Aucun son ne put sortir de ma gorge étranglée. La femme était vêtue d’une sorte de vêtement de laine blanche. »

Illustration : Portrait d’Henry d’Ideville par Marcellin Desboutin (1882).

Histoire vraie d’un fantôme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 053 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RENARD, Jules – L’Écornifleur (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 3h 59min | Genre : Romans


L'Écornifleur

Henri pique-assiette s’incruste chez monsieur et madame Vernet, couple de naïfs bourgeois…

« Le calme appartement des Vernet m’attire. La régularité de leur vie m’engrène, et je ne tente rien pour me ressaisir. Je ne sais pas ce que je vais faire chez eux presque tous les soirs. Je monte les escaliers lentement, et, quand je pèse sur le bouton du timbre, quelque chose de joyeux répond en moi. On m’attend. Mon couvert est toujours mis, c’est-à-dire qu’on se dépêche de le mettre dès que je sonne. J’enlève mon pardessus avant de dire bonjour, et je m’arrête un instant afin de m’emplir le nez des odeurs qui viennent de la cuisine. Je gagne aussi peu vite que possible la salle à manger. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 257 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HÉMON, Louis – Le Dernier Soir

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 48min | Genre : Contes


Le Dernier Soir

Tristesse, détresse et ivresse d’un trio de vieux amis au seuil de la pauvreté qui doivent faire leurs adieux dans Le Dernier Soir qui tombe un jour de fête populaire.
Bill reste seul, Tom part pour sept ans comme militaire et la jolie Sal, leur copine, gagne une « mauvaise place ».

Un conte attachant de Louis Hémon, l’auteur de Maria Chapdelaine (1914).

« Alors l’ivresse longtemps suspendue descendit sur Tom comme un suaire et fit un mirage confus de tout ce qui l’entourait. Il ne voyait même plus Sal : seulement la tache blanche de sa figure, et il n’entendait qu’à peine les mots qu’elle chantait. Mais il entendait sa voix, qui était très douce et qui pourtant lui tordait le cœur. Il ne se rappelait même plus pourquoi. »

Illustration : Deux Hommes et une femme dansant un quadrille (1905).

Le Dernier Soir.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 899 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DANTE ALIGHIERI – La Divine Comédie : L’Enfer

Donneur de voix : Francis | Durée : 4h 30min | Genre : Poésie


Dante par Botticelli

« C’était à la moitié du trajet de la vie ;
Je me trouvais au fond d’un bois sans éclaircie,
Comme le droit chemin était perdu pour moi.

Ah ! que la retracer est un pénible ouvrage,
Cette forêt épaisse, âpre à l’œil et sauvage,
Et dont le seul penser réveille mon effroi !

Tâche amère ! la mort est plus cruelle à peine ;
Mais puisque j’y trouvai le bien après la peine,
Je dirai tous les maux dont j’y fus attristé. »

Traduction : Louis Ratisbonne (1827-1900).

> Écouter un extrait : Chant 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 352 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COPPÉE, François – L’Invitation au sommeil

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 26min | Genre : Contes


L'Invitation au sommeil

« Maintenant, il s’agit de faire dodo ! » est le refrain qui revient trois fois aux oreilles du héros enfant, jeune homme et vers la cinquantaine, dans L’Invitation au sommeil, charmante nouvelle de
François Coppée (Contes rapides, 1889)

« Et ils étaient si heureux, si heureux, qu’ils avaient oublié tout leur passé et qu’il leur semblait avoir toujours habité cette chambre rustique. Elle y avait mis le charme de l’intimité, la jolie blonde, en jetant, au retour des folles promenades, son ombrelle sur le couvre-pied du lit, et en posant sur le globe aux fleurs d’oranger son coquet chapeau de grisette. »

Illustration : Albert Anker, Dimanche après-midi (1861).

L’Invitation au sommeil.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 850 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :