À Découvrir :
DRIEU LA ROCHELLE, Pierre – L’Agent double

Donneur de voix : Cyprien | Durée : 23min | Genre : Nouvelles


Pierre Drieu La Rochelle

Monologue en forme de confession, L’Agent double explore les eaux troubles de l’espionnage et de la trahison. En quelques pages, le narrateur de Drieu la Rochelle sème la confusion dans les certitudes idéologiques, interroge la sincérité des engagements. Cette brève nouvelle publiée dans le recueil posthume Histoires déplaisantes (1963) donne la pleine mesure du talent de l’une des figures les plus controversées des lettres françaises.

Licence Creative Commons

L’Agent double.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 666 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
PLUTARQUE – Comment on doit écouter

Donneur de voix : Cyprien | Durée : 41min | Genre : Philosophie


Émile-Antoine Bourdelle - Le Jour et la Nuit

« Combien de gens se font du tort, parce qu’ils veulent savoir parler avant que d’avoir appris à écouter avec fruit ? Ils croient que l’usage de la parole demande de l’étude et de l’exercice, et qu’il n’en faut pas pour celui de l’ouïe. Ceux qui veulent bien jouer à la paume n’apprennent-ils pas à recevoir et à renvoyer la balle comme il faut ? De même, quand on écoute quelqu’un qui nous instruit, le premier devoir est de bien entendre ce qu’il dit. »

Ce traité de Plutarque, extrait des Œuvres morales, est ici proposé dans la traduction de Dominique Ricard (1741-1803).

Licence Creative Commons

Comment on doit écouter.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 766 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DUMAS, Alexandre – Le Nain du lac et la dame Noire

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Contes


Léon Sabatier - Le Mummelsee

Le Nain du lac et la dame Noire est le titre unique donné par Alexandre Dumas père à deux légendes de deux endroits voisins de la Forêt noire.

Le Nain du lac

« Au bout d’une demi-heure, le jeune homme vit remonter le sac de peau à la surface du lac, il l’attira à lui avec le crochet de son bâton de montagne, et l’ouvrit : le petit sac était plein de perles, de branches de corail et de morceaux d’ambre, que son père alla vendre à Strasbourg, et avec le prix il acheta de magnifiques prairies, qui, depuis cette époque, sont dans sa famille.
C’était le paiement de l’hospitalité que le pauvre chenevier avait donnée au petit homme des eaux, qui ayant, à ce qu’il paraît, retrouvé sa femme dans le Mummelsée, n’a plus depuis ce moment quitté le lac, qu’il habite toujours, mais sur les rives duquel il se montre par malheur plus rarement aujourd’hui qu’autrefois. »

La Dame Noire

« Que veux-tu faire de cet arbre ? demanda la dame Noire.
– Madame, dit Wilhelm en la regardant avec étonnement, car il ne l’avait pas vue venir, et il ne pouvait deviner d’où elle sortait ; madame, j’en veux faire une table et des chaises, car je me marie à la Saint-Martin prochain avec Roschen, ma fiancée, que j’aime depuis trois ans.
– Promets-moi d’en faire un berceau pour ton premier-né, répondit la dame Noire, et je lèverai le charme qui défend cet arbre contre la hache du bûcheron.
– Je vous le promets, madame, dit Wilhelm. »

Illustration : Léon Sabatier, Le Mummelsee (XIXe).

Le Nain du lac et la dame Noire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 775 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MERLE D’AUBIGNÉ, Jean-Henri – Histoire de la Réformation en Europe au Temps de Calvin (Tomes 01 et 02)

Donneuse de voix : Projet collectif | Durée : 39h35min | Genre : Histoire


Jean-Henri Merle d'Aubigné

Voyageant en Europe au 19e siècle, un Américain avait écrit dans son journal : « À Genève, il faut voir trois monuments : Saint-Pierre, le Mont Blanc et Merle d’Aubigné. Mais on n’y parvient pas aisément. La cathédrale est souvent fermée, le géant des Alpes caché dans les nuages et l’historien de la Réformation invisible. Cependant, à force de patience et de persévérance, on y arrive ». Si aujourd’hui Merle d’Aubigné est pour de bon injoignable, il est d’autant plus nécessaire de le lire si l’on veut comprendre quelque chose à Calvin, l’historien ayant en quelque sorte vécu plus de cinquante ans dans l’intimité du Réformateur par l’étude constante et de première main de ses lettres et de ses œuvres. La récente mouvance néo-calviniste américaine, recopiée sans discernement par les évangéliques d’Europe, nous offre de Calvin l’image d’un théologien bigot, rageusement attaché aux fameux cinq points du calvinisme. « Or chose étrange, écrit d’Aubigné, Calvin s’indigne contre l’appétit de vouloir sonder les mystères de la prédestination et du conseil éternel de Dieu, et il appelle une rage ce qu’on a nommé plus tard le calvinisme. Le Réformateur repousse cet appétit comme un furieux délire et c’est de ce délire qu’on l’accuse. »

Luther a incontestablement été le fondateur de la Réforme ; Calvin en fut l’architecte, le docteur ayant reçu le don d’édifier sur les fondations un édifice cohérent. La division de l’Histoire de la Réformation par d’Aubigné en deux parties, le temps de Luther et le temps de Calvin, paraît suffisamment justifiée. Selon le jugement de F. Godet, c’est d’un coup de pinceau magistral, d’un style simple, digne, calme et pourtant ému, majestueux comme le cours d’un grand fleuve, oserions-nous dire, et avec tout l’amour tendre et respectueux de son sujet, que l’auteur nous raconte cette deuxième partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 991 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SEGALEN, Victor – Le Siège de l’âme

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 32min | Genre : Histoire


Utagawa Kuniyoshi - Exemple de piété filiale : l'Empereur Wen

Victor Segalen (1878-1919), ethnographe aux diverses compétences, n’a pas été mentionné, dans le billet consacré à Dans un monde sonore, comme auteur d’un Cycle chinois. Il a vécu deux expéditions en Chine et y a même habité.

Le Siège de l’âme est une promenade mi-fantastique mi-érudite au tombeau, en Chine du nord, du sage Empereur Wen (vers 220 av. JC).

« L’âme du Parfait Ancêtre Wen s’est donc retirée, – pourquoi, et pour combien de temps, au ciel des Empereurs. C’est là, bien au delà du Temple, des tombeaux, des formes et des signes qu’il me faut aller la joindre. Mais ici même le vertige reprend. Car il n’est pas question du Ciel des Élus, d’un paradis sphérique et simple où l’on monte tout droit, si l’on meurt en état de grâce ; après un détour, si l’on expire dans un moment d’impureté. Ici, personne ne vous tend les bras. Le chemin n’est pas unique. Il n’est pas multiple non plus. On ne peut pas, d’une ligne de pensée, réunir un point terrestre à un point donné du ciel ambiant. Sans doute, la Terre plate, immobile, solide, est le bon tremplin grossier d’où l’on saute au milieu du monde ; et sans doute aussi qu’à l’extrême, l’éther infiniment dur et cristallin, infiniment pur et joyeux tourne autour d’elle d’une vitesse infinie, globe de diamant noir que n’use pas même le frottement du Grand-Vide. – Tout cela est simple, aux deux bouts. Mais, d’un point à un autre, de la terre à la dix millième étape du chemin du monde, que la route de l’âme est peu imaginable ! Quelle danse des idées ivres ! Car les neuf zones, les neuf étages, les neuf firmaments dans les Cieux ne sont pas concentriques, mais enspiralés. Et il n’y a pas de rayons ! J’ignorais cet effroi géométrique. »

Amateurs de sinologie, ne vous égarez pas dans ce tombeau aux multiples pièces !

Illustration : Utagawa Kuniyoshi, Exemple de piété filiale : l’Empereur Wen (1848).

Le Siège de l’âme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 644 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAS CASES, Emmanuel (de) – Mémorial de Sainte-Hélène (Chapitre 08)

Donneur de voix : Gustave | Durée : 7h 5min | Genre : Histoire


Napoléon Ier dictant ses mémoires aux généraux Montholon et Gourgaud en présence du grand-maréchal Bertrand et du comte de Las Cases

Noble émigré rallié à l’Empire, Emmanuel de Las Cases (1766-1842) est fait chambellan et comte d’Empire. Resté fidèle à Napoléon, il l’accompagne à Sainte-Hélène, partageant son exil jusque fin 1816, où il est arrêté et renvoyé en Europe. Il fait office de secrétaire particulier de l’empereur déchu, notant leurs conversations, dont il compose plus tard, au château de Sohan, le Mémorial de Sainte-Hélène. Cet ouvrage de plus de 2000 pages est sans doute le meilleur témoignage sur la déchéance de Napoléon, mais surtout sur sa pensée, ou du moins de ce qu’il a voulu en laisser. Autorisé à rentrer en France après la mort de Napoléon, Las Cases publie le Mémorial en 1823 ; le succès de l’ouvrage est immense et fait la fortune à son auteur. Ceci est la cinquième des huit parties proposées.

> Écouter un extrait : Chapitre 08.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 807 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MORISSETTE, Joseph Ferdinand – Quatre Contes au coin du feu

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 42min | Genre : Contes


Au coin du feu

Joseph Ferdinand Morissette (1858-1901), écrivain québecois a fondé plusieurs journaux éphémères. Mort dans une extrême pauvreté à Montréal, il a publié en 1883 le recueil Au coin du feu d’où sont extraits ces quatre récits.

Avis! Écoutez Un revenant et Le Bal du Diable, maintenant si vous voulez. Mais réservez L’Enfant perdu :

« Ses cris redoublent. Maman ! bonne maman ! venez donc me chercher, j’ai froid, oh ! maman que je souffre… Il tombe sur la route, privé de connaissance. La neige s’amoncelle autour de son corps et le recouvre bientôt. »

et Douleurs et larmes :

« Décrire la douleur que ressentirent Arhtur et son épouse est impossible. Celui-là seul qui a eu l’incomparable malheur de perdre un de ses enfants comprendra leurs souffrances. Au moment où commence notre récit, le médecin venait de les informer que tout espoir de guérison était impossible et que l’enfant allait mourir dans le cours de la nuit. »

à des moments où vous accepterez des lectures tristes, désespérantes et dépourvues de tout humour.

> Écouter un extrait : Un revenant.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 748 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEBLANC, Maurice – La Demoiselle aux yeux verts (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 6h 51min | Genre : Romans


Arsène Lupin

Alors qu’il flâne dans les rues de Paris, Arsène Lupin se met subitement à suivre un homme filant une touriste anglaise aux cheveux blonds et aux yeux bleus… Plus tard, installé dans une pâtisserie du boulevard Haussmann, il remarque à une table une demoiselle aux cheveux blonds et aux yeux verts… Il ne se doute alors pas des nombreuses péripéties qui l’attendent. Et une nouvelle fiancée en perspective…

Extrait :
« Raoul de Limézy fut aussitôt conquis par deux choses : la gaieté heureuse et naturelle de son visage et la séduction profonde de deux grands yeux verts couleur de jade, striés d’or, et dont on ne pouvait détacher son regard quand on l’y avait une fois fixé. De tels yeux sont d’ordinaire étranges, mélancoliques, ou pensifs, et c’était peut-être l’expression habituelle de ceux-là. Mais ils offraient en cet instant le même rayonnement de vie intense que le reste de la figure, que la bouche malicieuse, que les narines frémissantes, et que les joues aux fossettes souriantes. « Joies extrêmes ou douleurs excessives, il n’y a pas de milieu pour ces sortes de créatures », se dit Raoul qui sentit en lui le désir soudain d’influer sur ces joies ou de combattre ces douleurs. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 275 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOCCACE, Jean – Grisélidis, ou La Femme éprouvée – À femme avare, galant escroc

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 36min | Genre : Contes


Grisélidis, ou La Femme éprouvée

Grisélidis, ou La Femme éprouvée (Journée X, Nouvelle 10) est la dernière des cent nouvelles du Décaméron (72 sur le site déjà publiées).

« Un des plus illustres et des plus célèbres descendants de la maison de Saluces fut un nommé Gautier. Sans femme, sans enfants, et n’ayant aucune envie de se marier ni d’avoir des héritiers, il employait son temps à la chasse. Cette façon de penser et de vivre déplaisait fort à ses sujets ; ils le supplièrent si souvent, et si vivement de leur donner un héritier, qu’il résolut de céder à leurs prières. Ils lui promirent de lui choisir une femme digne de lui par sa naissance et ses vertus. « Mes amis, leur dit-il, vous voulez me contraindre de faire une chose que j’avais résolu de ne faire jamais, parce que je sais combien il est difficile de trouver dans une femme toutes les qualités que j’y désirerais, et qui établiraient la convenance entre deux époux. Cette convenance est si rare, qu’on ne la trouve presque jamais. Et combien doit être malheureuse la vie d’un homme obligé de vivre avec une personne dont le caractère n’a aucun rapport avec le sien ! »»

Pauvre Grisélidis !

À femme avare, galant escroc (Journée VIII, Nouvelle 1) :

« Croyant avoir remarqué qu’il ne déplaisait pas, il se hasarda à lui faire parler, pour la prier de payer d’un tendre retour les sentiments qu’elle lui avait inspirés, lui promettant de s’en rendre digne par son empressement à faire tout ce qui pourrait lui être agréable. La belle, après bien des façons, consentit à se rendre à ses désirs, à condition qu’il garderait un secret inviolable, et qu’il lui donnerait deux cents écus dont elle avait besoin.

Gulfart fut si choqué de l’avarice de la dame, dont il ne l’aurait jamais soupçonnée, que peu s’en fallut que son amour ne se changeât en aversion ; cependant il se radoucit, et résolut de la tromper. »

C’est bien fait pour Ambroise !

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Illustration : Grisélidis, ou La Femme éprouvée (Éditions Barbier, 1846).

Grisélidis, ou La Femme éprouvée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 757 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FLAUBERT, Gustave – La Légende de Saint Julien l’Hospitalier (Version 2)

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 1h 13min | Genre : Contes


Vitrail de Saint-Julien l'Hospitalier

Tirée des Trois Contes, La Légende de Saint Julien l’Hospitalier nous transporte dans un Moyen Âge où passion pour la chasse et fantastique religieux se mêlent. S’inspirant d’un vitrail de la cathédrale de Rouen, Flaubert n’oublie pas de parsemer son récit de quelques notations ironiques.
Comme pour insister sur l’aspect irréel, les différentes étapes de la vie de Julien baignent dans des tons vifs et fortement contrastés rappelant ceux des vitraux.
« La nuit allait venir, et derrière le bois, dans les intervalles des branches, le soleil était rouge comme une nappe de sang.
Julien s’adossa contre un arbre. Il contemplait d’un œil béant l’énormité du massacre, ne comprenant pas comment il avait pu le faire.
De l’autre côté du vallon, sur le bord de la forêt, il aperçut un cerf, une biche et son faon. »

Illustration : Vitrail de Saint Julien l’Hospitalier, cathédrale de Rouen.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 906 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :