À Découvrir :
CAZOTTE, Jacques – L’Aventure du pèlerin

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Contes


Cazotte

Dans le bref conte L’Aventure du pèlerin (1772), la magie, chère à Cazotte, est moins souveraine que dans Le Diable amoureux (Version 1, Version 2). Elle est cependant très importante, puisqu’elle révèle au Roi la fausseté de ses courtisans par le truchement d’un miroir spécial que lui a offert le pèlerin. Ainsi, par exemple, son premier ministre refuse de s’y regarder, et il n’est pas le seul :

« Ce pèlerin ne peut être qu’un dangereux magicien : je regarde son miroir comme une invention diabolique, et les paroles qu’on a enseignées à votre majesté sont sûrement sacrilèges. Je m’étonne que, pieuse comme elle est, elle n’ait pas conçu d’horreur pour une aussi damnable invention. »

L’Aventure du pèlerin.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 736 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
MONTAIGNE, Michel (de) – Sur la solitude (Essais I, 38)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 14min | Genre : Essais


La tour de Montaigne

Montaigne ne voulant plus paraître dans un monde qui ne distingue pas entre vertu et comédie de vertu a choisi la solitude. Dans cet Essai (Livre I, Chap. 38), il privilégie la santé et, peut-être trop égoïstement, use de telles formules :

« Il faut se réserver une arrière-boutique rien qu’à nous, vraiment libre, dans laquelle nous puissions établir notre vraie liberté, et qui soit notre retraite principale dans la solitude. C’est là qu’il faut nous entretenir quotidiennement avec nous-mêmes, et de façon tellement intime que nulle relation ou contact avec des choses étrangères puisse y trouver place. »

« Dès l’instant où nous envisageons de vivre seuls, et donc de nous passer des autres, il faut faire en sorte que notre contentement ne dépende que de nous : déprenons-nous de toutes les liaisons qui nous attachent aux autres ; prenons sur nous pour parvenir à vivre seuls vraiment, et y vivre à notre aise. »

« C’en est assez de vivre pour autrui : vivons pour nous au moins ce bout de vie qui nous reste. Ramenons vers nous et notre bien-être nos pensées et nos intentions. »

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

Sur la solitude.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 16 080 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BAUDELAIRE, Charles – Eloge du maquillage

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 10min | Genre : Essais


Charles Baudelaire (par Nadar) - éloge

Un texte frondeur, à rapprocher des Trois réflexions sur le beau publiées sur le site en février 2009.

« Passez en revue, analysez tout ce qui est naturel, toutes les actions et les désirs du pur homme naturel, vous ne trouverez rien que d’affreux. Tout ce qui est beau et noble est le résultat de la raison et du calcul. Le crime, dont l’animal humain a puisé le goût dans le ventre de sa mère, est originellement naturel. [...] »

Éloge du maquillage.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 067 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERHAEREN, Émile – L’Orage (Poème)

Donneuse de voix : Bruissement | Durée : 2min | Genre : Poésie


Foudre - émile verhaeren

« Parmi les pommes d’or que frôle un vent léger
Tu m’apparais là-haut, glissant de branche en branche,
Lorsque soudain l’orage accourt en avalanche
Et lacère le front ramu du vieux verger

[...] »

L’Orage.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)

Page vue 9 970 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DOSTOÏEVSKI, Fedor – Roman en neuf lettres

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Dostoievski Fedor.JPG

Les deux correspondants, Piotr Ivanovitch et Ivan Petrovitch ont chacun un prénom qui sert de base au patronyme de l’autre. Ils sont associés dans une affaire financée par Piotr et Ivan se dérobe, inventant mille excuses pour ne pas rencontrer Piotr. Une fin ubuesque où les deux compères devenus ennemis reçoivent un billet qui les lie encore en leur apprenant que leurs deux femmes ont le même amant !
Ce roman épistolaire est une oeuvre de jeunesse (1846) qui montre que Dostoïevski avait lu Molière…

Traduction : Ely Halpérine-Kaminski (1858-1936).

Roman en neuf lettres.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 478 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LA BRUYÈRE, Jean (de) – Les Caractères (Sélection : Des Ouvrages de l’esprit)

Donneur de voix : Alexandre Khazal | Durée : 40min | Genre : Essais


Jean de La Bruyere

« L’on devrait aimer à lire ses ouvrages à ceux qui en savent assez pour les corriger et les estimer.
Ne vouloir être ni conseillé ni corrigé sur son ouvrage est un pédantisme. Il faut qu’un auteur reçoive avec une égale modestie les éloges et la critique que l’on fait de ses ouvrages.
La gloire ou le mérite de certains hommes est de bien écrire ; et de quelques autres, c’est de n’écrire point [...] »

Les Caractères – Les ouvrages de l’esprit.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 15 624 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MUSSET, Alfred (de) – Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée

Donneur de voix : R. Depasse & Victoria| Durée : 40min | Genre : Théâtre


Alfred de Musset

« LA MARQUISE.

Ma foi, si. Il faut supposer à une femme une tête bien vide et un grand fonds de sottise, pour se figurer qu’on la charme avec de pareils ingrédients. Croyez-vous que ce soit bien divertissant de passer sa vie au milieu d’un déluge de fadaises, et d’avoir du matin au soir les oreilles pleines de balivernes ? Il me semble, en vérité, que, si j’étais homme et si je voyais une jolie femme, je me dirais : Voilà une pauvre créature qui doit être bien assommée de compliments ; je l’épargnerais, j’aurais pitié d’elle, et, si je voulais essayer de lui plaire, je lui ferais l’honneur de lui parler d’autre chose que de son malheureux visage. Mais non, toujours : « vous êtes jolie », et puis « vous êtes jolie », et encore jolie. Eh ! mon Dieu, on le sait bien. Voulez-vous que je vous dise ? vous autres hommes à la mode, vous êtes des confiseurs et des perruquiers. [...] »

Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 20 729 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RONSARD, Pierre (de) – Je mourrais de plaisir (Poème)

Donneuse de voix : Bruissement | Durée : 2min | Genre : Poésie


Auguste Renoir - Sentier dans les bois

« Je mourrais de plaisir voyant par ces bocages
Les arbres enlacés de lierres épars,
Et la lambruche errante en mille et mille parts
Ès aubépins fleuris près des roses sauvages.

[...] »

Je mourrais de plaisir.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)

Page vue 14 191 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SOULIÉ, Frédéric – La Maîtresse de maison de santé

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Frédéric Soulié

Frédéric Soulié (1800-1847) journaliste, romancier (Les Mémoires du Diable) et dramaturge (Clothilde) était aussi connu que Balzac et Eugène Sue… La Maîtresse de maison de santé décrit l’univers de ces demeures il y a 170 ans… et pourrait provoquer certains rapprochements avec des scandales récents.

« Comme la maison de santé parle toujours, dans ses prospectus, de l’air pur qu’on y respire, elle a toujours un jardin d’une assez vaste étendue… Cependant c’est là seulement que se trouve l’air pur qui fait le grand mérite de cette demeure, car l’on ne peut guère s’imaginer l’air qu’on respire à l’intérieur. [...] »

La Maîtresse de maison de santé.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 428 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TWAIN, Mark – L’Arche de Noé

Donneuse de voix : Saperlipopette | Durée : 9min | Genre : Contes


Mark Twain 1907

« Le pauvre Noé ne pourrait guère entreprendre aujourd’hui ce qu’il se permit alors, car l’expérience nous a enseigné la nécessité de prendre avec plus de scrupules, soin de la vie de nos semblables. [...] »

Mark Twain commence ainsi ce petit conte, toujours d’actualité : Noé pourrait-il aujourd’hui satisfaire à l’ensemble des exigences de sécurité et ainsi prendre la mer ?

Traduction : François de Gail (1907).

L’Arche de Noé.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 502 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :