À Découvrir :
MOSELLI, José – L’Assassinat de Rufus Jacob

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Nouvelles


L'Assassinat de Rufus Jacob

Un nouveau duel entre le chat, Directeur de la Sûreté, et la souris John Strobbins où se mêlent deux affaires, un meurtre et un vol, qui en réalité sont liées.

L’Assassinat de Rufus Jacob, riche usurier, est résolu grâce à John Strobbins qui pour une fois mérite son nom de détective…sans perdre celui de cambrioleur !

L’Assassinat de Rufus Jacob.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 204 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
DIDON, Henri – Influence morale des sports athlétiques

Donneur de voix : Jonathan | Durée : 31min | Genre : Discours


Henri Didon

« Les sports font prédominer l’esprit de combativité, c’est-à-dire l’esprit de vaillance et de bravoure originelles qui dorment chez l’enfant.
Les sports font de l’enfant un adolescent vaillant, qui ne sait pas se détourner devant l’obstacle et qui n’a de tranquillité qu’après l’avoir brisé, dompté, vaincu. »

Henri Louis Rémy Didon (1840-1900) est un homme d’Église français de l’ordre des Dominicains. Grand promoteur du sport moderne, il participe, aux côtés de Pierre de Coubertin, au renouveau des Jeux olympiques dont il invente la devise « Citius, Altius, Fortius » (« Plus vite, plus haut, plus fort »).

Influence morale des sports athlétiques est un discours qu’il a prononcé au Congrès olympique du Havre le 29 juillet 1897.

Influence morale des sports athlétiques.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 099 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PAVLOFF, Franck – Matin brun (Version 2)

Donneur de voix : Jean-Luc Fischer | Durée : 9min | Genre : Contemporains


Franck Pavloff - Matin Brun V2

Charlie a un copain, on peut même dire un très bon copain. Ensemble ils jouent à la belote, boivent des bières, regardent le foot à la télé.
Autour d’eux, ils ne voient pas la montée d’un régime totalitaire.
Ils ne voient pas … ou plutôt ils n’ont pas envie de voir: avant tout, pas d’ennuis!
Mais, renoncement après renoncement, lâcheté après lâcheté, l’étau se resserre… même sur eux.

Matin brun.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 38 813 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BEAUCHEMIN, Nérée – La Mer (Poème)

Donneuse de voix : Bruissement | Durée : 3min | Genre : Poésie


Lever de soleil 2

« Le saviez-vous? La mer aime le ciel!…

Voici que Nérée Beauchemin nous entraîne par sa magie des mots vers un rêve de large, de beauté et de profondeur, d’amour assurément… »

« Loin des grands rochers noirs que baise la marée,
La mer calme, la mer au murmure endormeur,
Au large, tout là-bas, lente s’est retirée,
Et son sanglot d’amour dans l’air du soir se meurt. [...] »

La Mer.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)

Page vue 13 674 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – La Légende du Mont Saint-Michel

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


Mont Saint Michel

« [...] levant mes yeux émerveillés sur ces clochetons qui semblent des fusées parties vers le ciel et sur tout cet emmêlement incroyable de tourelles, de gargouilles, d’ornements sveltes et charmants, feu d’artifice de pierre, dentelle de granit, chef-d’oeuvre d’architecture colossale et délicate.

Comme je restais en extase, un paysan bas-normand m’aborda et me raconta l’histoire de la grande querelle de saint Michel avec le diable. »

La Légende du Mont Saint-Michel.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 15 101 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIDEROT, Denis – Regrets sur ma vieille robe de chambre

Donneur de voix : Olivier Pontreau | Durée : 18min | Genre : Essais


Denis Diderot (par Fragonard)

Denis Diderot regrette sa vieille robe de chambre. L’argent ne fait pas le bonheur. Mieux vaut une vieille robe de chambre délavée qu’une toute neuve écarlate qui ne parle pas de soi…

« Pourquoi ne l’avoir pas gardée ? Elle était faite à moi ; j’étais fait à elle. Elle moulait tous les plis de mon corps sans le gêner ; j’étais pittoresque et beau. L’autre, raide, empesée, me mannequine. Il n’y avait aucun besoin auquel sa complaisance ne se prêtât ; car l’indigence est presque toujours officieuse. Un livre était-il couvert de poussière, un de ses pans s’offrait à l’essuyer. L’encre épaissie refusait-elle de couler de ma plume, elle présentait le flanc. On y voyait tracés en longues raies noires les fréquents services qu’elle m’avait rendus. Ces longues raies annonçaient le littérateur, l’écrivain, l’homme qui travaille. À présent, j’ai l’air d’un riche fainéant ; on ne sait qui je suis. »

Regrets sur ma vieille robe de chambre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 437 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MALLARMÉ, Stéphane – Toast funèbre

Donneur de voix : Thomas de Châtillon | Durée : 4min | Genre : Poésie


Stéphane Mallarmé par Édouard Manet

La mort du poète (Gautier) est l’occasion de la séparation des destins, tandis que le poète ressuscite à travers les symboles qui transfigurent le monde, l’homme du commun meurt d’une mort terminale laissant derrière lui l’angoisse du néant et l’espoir (l’illusion) d’une vie d’au-delà.
Yves Bonnefoy écrit : « Toast funèbre définit en somme l’idéalisme poétique qui n’a de sens que par un refus de toute illusion religieuse [...]. Le seul éden ce sont les « vrais bosquets » de notre séjour terrestre transfiguré par le regard lucide et idéal et la puissance du verbe poétique ».

« Magnifique, total et solitaire, tel
Tremble de s’exhaler le faux orgueil des hommes.
Cette foule hagarde ! Elle annonce : Nous sommes
La triste opacité de nos spectres futurs. [...] »

Toast funèbre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)

Page vue 10 422 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Adieux

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 2h 10min | Genre : Romans


Retraite Beresina2

Un homme retrouve une femme qu’il a aimée. Elle a perdu la raison au moment de la retraite de la Bérésina. Ce désastre sert de toile de fond à ce récit paru en 1830.

« [...] Ceux qui sont restés avec délices pendant des heures entières occupés à voir dormir une personne tendrement aimée, dont les yeux devaient leur sourire au réveil, comprendront sans doute le sentiment doux et terrible qui agitait le colonel. Pour lui, ce sommeil était une illusion ; le réveil devait être une mort, et la plus horrible de toutes les morts. [...] »

> Écouter un extrait : Chapitre 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 19 933 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Théophile – Le Merle (Poème)

Donneuse de voix : Bruissement | Durée : 2min | Genre : Poésie


Merle noir

Extrait du recueil Émaux et Camées.

« Un oiseau siffle dans les branches
Et sautille, gai, plein d’espoir,
Sur les herbes, de givre blanches,
En bottes jaunes, en frac noir.

C’est un merle, chanteur crédule,
Ignorant du calendrier,
Qui rêve soleil, et module
L’hymne d’avril en février. [...] »

Le Merle.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 16 089 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOTI, Pierre – Madame Chrysanthème

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 6h 10min | Genre : Romans


Madame Chrysanthème

Ce roman de Pierre Loti, publié en 1887, se présente comme un (faux) carnet de voyage. Le Japon (Nagasaki), ses habitants, le quotidien, les intérieurs, les costumes et les coutumes, la religion, la mort… sont décrits par un navigateur qui, en définitive, n’aime pas ce pays (sauf les paysages) et juge qu’on ne peut en comprendre ni la culture ni la civilisation tant elles diffèrent des nôtres. Madame Chrysanthème a inspiré Madame Butterfly de Puccini.

« Moi qui ai conservé tant de fleurs fanées, tombées en poussière, que j’avais prises, çà et là, au moment des départs, dans différents lieux du monde ; moi qui en ai tant conservé que cela tourne à l’herbier, à la collection incohérente et ridicule,—j’ai beau faire, non, je ne tiens point à ces lotus, bien qu’ils soient les derniers souvenirs vivants de mon été à Nagasaki. [...] »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 16 707 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :