À Découvrir :
BOURGET, Paul – Les Deux Sœurs (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 30min | Genre : Romans


Les Deux Sœurs

Lors d’un voyage à Ragatz, pour faire prendre les eaux curatives à sa fille, Madeleine Liébeau, épouse d’un célèbre chirurgien parisien, fait la rencontre du commandant Brissonnet, jeune héros des campagnes militaires africaines venu également prendre les eaux. Elle trouve cet homme sympathique, et décide de le présenter à sa soeur aînée Agathe, veuve de fraîche date. Mais… est-elle vraiment sincère dans son projet ? Ne cherche-t-elle pas à faire entrer le beau commandant dans sa famille afin de le côtoyer plus aisément ? Et ce M. Brissonnet, de qui tombera-t-il finalement amoureux, de l’épouse respectable, ou de la jeune veuve ?

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 626 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
POE, Edgar Allan – Marginalia (Préface – Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 26min | Genre : Essais


Extrait du manuscrit de « Marginalia »

Edgar Poe explique bien dans la préface de Marginalia (1844-1849) son dessein :

« Quand mes notes sont trop longues pour tenir dans l’espace d’une marge, je les confie à une feuille de papier que je glisse entre les pages et que je fixe par de la gomme. Il se peut que tout cela ne soit qu’une manie, quelque chose de banal et d’inutile. Cependant j’y prends plaisir… Les notes marginales ne sont pas des notes mnémotechniques et n’ont pas les défauts de ces dernières. « Ce que je mets sur le papier, dit Bernardin St Pierre, je le remets de ma mémoire, et par conséquent je l’oublie. » Remarque parfaitement juste. Pour se débarrasser d’un souvenir, il n’y a qu’à le fixer par écrit. »

Nous vous proposons les vingt premières, à la suite de la Préface ; certaines sont moins intéressantes que d’autres : il n’est pas question de lire les 108 !! Des sélections pourront suivre si des lecteurs le demandent.
Aimez-vous celle-ci :
« Voir distinctement le mécanisme d’une œuvre d’art, ses rouages, ses pignons, est sans contredit un plaisir par lui-même, mais un plaisir que l’on ne peut goûter, qu’autant que l’on renonce à jouir des effets voulus par l’artiste. En fait, il arrive souvent que considérer analytiquement les œuvres d’art, revient à les considérer par ces miroirs du temple de Smyrne qui réfléchissaient déformées les plus belles images » ?

Traduction : Émile Hennequin (1858-1888).

Illustration : Reproduction du manuscrit de Marginalia.

Marginalia (Préface – Sélection).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 633 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RODENBACH, Georges – Suggestion

Donneuse de voix : Victoria | Durée : 16min | Genre : Nouvelles


Madame Georges Rodenbach

« C’est seulement par une suggestion de ce genre que peut s’expliquer le cas du peintre X…, dont le crime stupéfia, il y a quelques années, ses amis et l’opinion. Il déchargea les six coups d’un révolver sur sa femme, lui si fier et si doux, et que personne n’aurait jamais cru capable de ce crime lâche. [...] »

Suggestion.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 792 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – L’Auberge rouge

Donneur de voix : Alexandre Khazal | Durée : 1h 23min | Genre : Nouvelles


Frederic Edwin Church - Twilight in the wilderness

« Il se passe tous les jours sous nos yeux un phénomène moral d’une profondeur étonnante, et cependant trop simple pour être remarqué. Si dans un salon deux hommes se rencontrent, dont l’un ait le droit de mépriser ou de haïr l’autre, soit par la connaissance d’un fait intime et latent dont il est entaché, soit par un état secret, ou même par une vengeance à venir, ces deux hommes se devinent et pressentent l’abîme qui les sépare ou doit les séparer. »

(Nouvelle extraite du recueil : Le Chef d’œuvre inconnu)

L’Auberge rouge.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 22 718 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOLSTOI, Léon – Le Moujik Pakhom

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 42min | Genre : Contes


Moujiks

Ce conte bien russe (thème, société, style) illustre la phrase mise en exergue :

Faut-il beaucoup de terre pour un homme ?

« Et le diable était assis derrière le poêle, écoutant tout. Il se réjouit de ce que la femme du paysan eût amené son mari à le braver. Ne s’est-il pas vanté que, s’il avait de la terre, le diable lui-même ne le prendrait pas ?

— C’est bien, pensait-il, à nous deux ! je te donnerai beaucoup de terre. C’est par la terre que je te prendrai. »

Traduction : Halpérine (1856-1936)

Le Moujik Pakhom.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 820 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HUGO, Victor – Jeanne endormie (Poème)

Donneuse de voix : Juliette | Durée : 4min | Genre : Poésie


Hugo - L'Art d'être grand-père

Après À Guernesey, ce poème sur Jeanne constitue à lui seul le deuxième chapitre de L’Art d’être grand-père.

Jeanne endormie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 778 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Aux eaux

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Loèche-les-Bains (Suisse)

« Je ne veux ni une coquette ni une sotte. Il faut que je ne puisse être ni ridicule ni honteux d’elle. Je veux bien qu’on dise : « Le marquis de Roseveyre est en bonne fortune » ; mais je ne veux pas qu’on chuchote : « Ce pauvre marquis de Roseveyre ! » En somme, il faut que je demande à ma compagne passagère toutes les qualités que j’exigerais de ma compagne définitive. »

Aux eaux.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 552 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ANDERSEN, Hans Christian – Le Jardin du Paradis

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 30min | Genre : Contes


Bertall - Le Jardin du Paradis

« Il régnait une obscurité telle qu’on n’en voit de pareille qu’au fond d’un puits au milieu de la nuit. Tantôt le prince glissait sur l’herbe mouillée, tantôt il tombait sur les pierres aiguës dont le sol était hérissé. Trempé jusqu’aux os, il fut obligé de grimper sur de gros blocs recouverts d’une mousse épaisse et ruisselante. Il allait tomber évanoui de fatigue, lorsqu’il entendit un bruit étrange, et aperçut devant lui une grande caverne éclairée par un feu qui aurait pu rôtir tout un cerf ; et, en effet, attaché à la broche par les cornes, un superbe cerf y tournait lentement entre deux sapins abattus. »

Tiré des Contes d’Andersen, traduits du danois par David Soldi (1819-1884).

Le Jardin du Paradis.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 33 824 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FEYDEAU, Georges – Monologues (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 52min | Genre : Théâtre


Georges Feydeau - Monologues

Les one-man-shows sont très à la mode. Ils dérivent des monologues comiques à la manière de Georges Feydeau (1882-1921) qui en écrivit une vingtaine (en prose ou en vers) qu’il confiait à des acteurs de la Comédie Française et qui valent bien ceux d’aujourd’hui.

« Des monologues ! a-t-on idée de cela ! Si j’étais la préfecture de police, je les défendrais ! C’est faux ! Archi-faux ! Un homme raisonnable ne parle pas tout seul : il pense, et alors il ne parle pas ! C’est ce qui le distingue des fous qui parlent et qui ne pensent pas. »

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 20 400 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LE ROUGE, Gustave – L’Esclave amoureuse

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3h | Genre : Romans


Jackson Square (ancienne Place d'Armes), La Nouvelle-Orléans, Louisiane, États-Unis

Bagarres, prostitution, fièvre jaune dans une Nouvelle-Orléans où cohabitent difficilement créoles, esclaves noirs, Yankees, Irlandais et bandits de tous horizons…
Un rayon de lumière termine heureusement ce roman noir écrit par Gustave Le Rouge (1887-1938), auteur de nombreux ouvrages (théâtre, scénarios, anthologies, etc) qui rappellent les romans-fictions de Gaston Leroux ou de Maurice Leblanc.

Les surréalistes ont été sensibles à son style.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 62 396 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :