À Découvrir :
TOLSTOÏ, Léon – Enfance

Donneuse de voix : Martine Leroy Rambaud | Durée : 4h 9min | Genre : Romans


Tolstoi - La sonate a Kreutzer

« S’il l’on voit tout avec les yeux de la sagesse, il n’y a plus moyen de jouer. Et si l’on ne joue pas, que reste-t-il, alors ? » demande Nikolegnka.

Avec l’insouciance de ses 10 ans, il est heureux, entouré de sa mère, de son précepteur, de son frère, ses sœurs, de leur gouvernance, au milieu des goûters sur l’herbe et de la chasse à courre. Heureux temps de l’enfance… Son départ pour Moscou, la rencontre des adultes, les premières amours… et le visage de la mort évoquent chez Tolstoï, pour ce premier roman autobiographique, bien des nostalgies.

« Telle est la vie des hommes, disait Pagnol. Quelques joies très vite effacées par d’inoubliables chagrins. »

Traduction : Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 23 311 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
WHARTON, Edith – Chez les heureux du monde (Première Partie)

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 7h 42min | Genre : Romans


Chez les heureux du monde - Miss Lily Bart

« Combien, de la grande cage dorée où ils étaient tous entassés pour l’ébahissement des badauds, le monde extérieur semblait séduisant à Lily, tandis qu’elle entendait la porte claquer sur elle !

En réalité, elle le savait bien, la porte ne claquait jamais ; elle demeurait toujours ouverte ; mais la plupart des prisonniers étaient comme des mouches dans une carafe : une fois entrés, ils ne pouvaient plus reconquérir leur liberté. »

Chez les heureux du monde (The House of Mirth), qui a pour cadre la haute société américaine du début du vingtième siècle, était considéré par Edith Wharton comme une version plus brutale de son autre roman plus connu, Le Temps de l’innocence.

Alors entrez vous aussi dans la cage dorée, avec la belle Lily Bart, qui « exhale de l’élégance comme une fleur exhale son parfum ».
Mais méfiez-vous, car dans la cage rôdent des créatures qui peuvent vous déchirer le cœur d’un mot ou même d’un sourire.

Traduction :  Charles du Bos (1882-1939).

Illustration :  Paul-César Helleu, Portrait de Claire Weil, 1919.

À suivre…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 18 419 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BANG, Herman – La Danseuse

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


La danseuse Irene Castle, photographiée par Moffett, Chicago, 1915 (Source : New York Public Library Digital Gallery)

Herman Bang (1857-1912), écrivain danois naturaliste est surtout intéressé par les existences ratées ou malheureuses. Il est considéré comme l’un des maîtres de la littérature danoise en ce qui concerne les descriptions de portraits psychologiques féminins.
Il est dommage que nous n’ayons qu’une seule de ses oeuvres, La Danseuse (1890), traduite en français huit ans plus tard par le vicomte de Collevile, contemporain de Claude Monet et de Verlaine.
« Mademoiselle Irène ne sortait jamais, prise d’effroi à la vue de cette plaine qui s’allongeait déserte devant sa fenêtre, et puis elle avait une si grande frayeur des taureaux et des chevaux emportés ! Le soir venu elle faisait bouillir l’eau sur le poêle et préparait le thé. Puis elle travaillait longuement à ses papillotes, retirait enfin ses vêtements et en pantalon elle commençait à faire « des pas » au pied du lit. [...] »

Illustration : Irene Castle, photographiée par Moffett, Chicago, 1915. (Source : New York Public Library Digital Gallery).

La Danseuse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 153 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HUGO, Victor – Grand âge et bas âge mêlés (Poème)

Donneuse de voix : Juliette | Durée : 36min | Genre : Poésie


Jeanne

Chapitre 6 de L’Art d’être grand-père.

Où l’indulgence de l’aïeul est équivalente au charme de la petite fille.

> Écouter un extrait : Grand âge et bas âge mêlés. Un.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 654 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PROUDHON, Pierre-Joseph – Les Malthusiens

Donneur de voix : Prof. Tournesol | Durée : 18min | Genre : Société


Pierre Joseph Proudhon par Gustave Courbet 1865

Pierre-Joseph Proudhon (1809 – 1865) est un contemporain de Karl Marx. Les deux hommes auront connu des différends théoriques ; finalement, Proudhon a bénéficié d’une postérité bien moins grande. Toutefois, l’analyse proudhonienne constitue une alternative au marxisme. L’anti-autoritarisme et la remise en cause des fondements de la propriété sont deux grands axes de la pensée de celui qui fut le premier à se qualifier d’anarchiste.

Ici, il combat avec véhémence le malthusianisme, doctrine favorable à la restriction active des naissances par l’État. Il s’en prend ainsi à toutes les élites de son époque, selon lui toutes guidées par les idées de « feu Malthus ».

« C’est au nom de Dieu et de sa sainte Providence, au nom de la morale, au nom des intérêts sacrés de la famille, qu’on soutient qu’il n’y a point de place, dans le pays, pour tous les enfants du pays, et qu’on insinue à nos femmes d’être moins fécondes. [...] »

Les Malthusiens.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 790 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – La Nuit (Version 2)

Donneur de voix : Milunisu | Durée : 16min | Genre : Nouvelles


Vincent van Gogh - Cafe terrasse

« Ce qu’on aime avec violence finit toujours par vous tuer. Mais comment expliquer ce qui m’arrive ? Comment même faire comprendre que je puisse le raconter ? Je ne sais pas, je ne sais plus, je sais seulement que cela est. – Voilà.

Donc hier – était-ce hier ? – oui, sans doute, à moins que ce ne soit auparavant, un autre jour, un autre mois, une autre année, – je ne sais pas. Ce doit être hier pourtant, puisque le jour ne s’est plus levé, puisque le soleil n’a pas reparu. Mais depuis quand la nuit dure-t-elle ? Depuis quand ?… Qui le dira ? qui le saura jamais ? [...] »

Sous-titre de la nouvelle : Cauchemar.

La Nuit.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 16 791 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RECLUS, Élisée – L’Homme et la Terre (Extraits)

Donneur de voix : Prof. Tournesol | Durée : 30min | Genre : Société


Élisée Reclus (par Nadar)

Élisée Reclus (1830 – 1905) est un géographe et un anarchiste français. Il a participé à la Commune de Paris et laisse derrière lui une œuvre considérable. L’Homme et la Terre, dont voici quelques extraits, est une encyclopédie passionnante, composée de six volumes. La variété des sujets abordés donne à l’ouvrage son intérêt et sa singularité.

« Déjà dans tout le monde latin, la langue universelle est en voie de se former, et les parlers des nations slaves, germaniques, anglo-saxonnes s’assouplissent parallèlement pour se rapprocher par la construction générale de la moyenne universellement acceptée. [...] »

(Extrait de Langue commune)

> Écouter un extrait : Langue commune.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 128 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MUSSET, Alfred (de) – Rolla (Poème)

Donneuse de voix : Macha-Lou | Durée : 1h 3min | Genre : Poésie


Henri Gervex - Rolla

Publié en 1833, dans les Poésies nouvelles, Rolla préfigure La Confession d’un enfant du siècle.

« Regrettez-vous le temps où le ciel sur la terre
Marchait et respirait dans un peuple de dieux ;
Où Vénus Astarté, fille de l’onde amère,
Secouait, vierge encor, les larmes de sa mère,
Et fécondait le monde en tordant ses cheveux ?
Regrettez-vous le temps où les Nymphes lascives
Ondoyaient au soleil parmi les fleurs des eaux,
Et d’un éclat de rire agaçaient sur les rives
Les Faunes indolents couchés dans les roseaux ?
Où les sources tremblaient des baisers de Narcisse ? [...] »

> Écouter un extrait : Rolla 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 971 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SÉMONIDE D’AMORGOS – Sur les femmes

Donneuse de voix : Sophie la girafe | Durée : 7min | Genre : Société


Simonide d Amorgos

Simonide ou Sémonide d’Amorgos est avec Hipponax et Archiloque de Paros l’un des trois grands poètes iambiques grecs. Ses dates d’activité ne sont pas connues avec certitude ; on le place généralement au VIIe siècle av. J.-C. Né à Samos, il ne resta pas dans cette ville. Il conduisit une colonie dans l’île d’Amorgos, une des Cyclades, et y fonda trois villes, Minoa, Aegialus et Arcésine ; c’est dans cette dernière qu’il semble avoir établi sa résidence. Il nous reste de ce Simonide, qui mérite d’avoir sa place parmi les moralistes, une assez longue satire sur les femmes, sorte de boutade, parfois un peu rude et grossière, où l’on trouve de l’imagination, de la force et une sorte de gravité naïve…

Traduction : Louis Humbert (1845-1922).

Sur les femmes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 338 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Ce cochon de Morin (Version 2)

Donneur de voix : Éric | Durée : 27min | Genre : Nouvelles


Édouard Manet - Le Départ de Folkestone

« Eh bien, sache qu’en 1862 ou 63 Morin alla passer quinze jours à Paris, pour son plaisir, ou ses plaisirs, mais sous prétexte de renouveler ses approvisionnements. Tu sais ce que sont, pour un commerçant de province, quinze jours de Paris. Cela vous met le feu dans le sang. Tous les soirs, des spectacles, des frôlements de femmes, une continuelle excitation d’esprit. On devient fou. On ne voit plus que danseuses en maillot, actrices décolletées, jambes rondes, épaules grasses, tout cela presque à portée de la main, sans qu’on ose ou qu’on puisse y toucher. C’est à peine si on goûte, une fois ou deux, à quelques mets inférieurs. Et l’on s’en va le cœur encore tout secoué, l’âme émoustillée, avec une espèce de démangeaison de baisers qui vous chatouillent les lèvres.

Morin se trouvait dans cet état, quand il prit son billet pour La Rochelle par l’express de 8 h. 40 du soir. [...] »

Ce cochon de Morin.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 621 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :