À Découvrir :
GAUTIER, Judith – Les Sévérités du khalife – L’Entêtement de Zobeïde

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 38min | Genre : Contes


Georges Jules Victor Clairin - Entrant au harem (1870)

À la mort du prophète de l’islam Mahomet en 632, le khalife (« successeur ») prend le commandement des musulmans.

Judith Gautier nous raconte des épisodes de la vie de deux khalifes.

Le khalife Omar est parfois irrité, mais c’est un modèle de vertu :
« À cette époque les khalifes étaient pauvres et intègres ; ils ne détournaient pas encore pour leur usage un seul denier du trésor public et travaillaient, pour vivre, au métier qu’ils savaient faire, pendant les heures que leur laissaient les soins de l’État.
Donc Omar faisait des briques. » (Les Sévérités du khalife)

Le khalife Haroun-el-Raschid aime trop les jolies esclaves, mais sa femme Zobeïde est jalouse et sa vengeance cause une tragédie. (L’Entêtement de Zobeïde)

Voilà donc sur le site douze des dix-huit Fleurs d’Orient de Judith, la fille de Théophile Gautier.

Les Sévérités du khalife.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 799 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
ARNIM, Achim (von) – Contes bizarres

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 8h 24min | Genre : Contes

Achim von Arnim

« Ce qui caractérise surtout Achim d’Arnim, c’est son entière bonne foi, sa profonde conviction ; il raconte ses hallucinations comme des faits certains : aucun sourire moqueur ne vient vous mettre en garde, et les choses les plus incroyables sont dites d’un style simple, souvent enfantin et presque puéril ; il n’a pas la manie si commune aux Français d’expliquer son fantastique par quelque supercherie ou quelque tour de passe-passe : chez lui, le spectre est bien un spectre, et non pas un drap au bout d’une perche. Sa terreur n’est pas machinée, et ses apparitions rentrent dans les ténèbres sans avoir dit leur secret ; il sait les mystères de la tombe aussi bien qu’un fossoyeur, et la nuit, quand la lune est large à l’horizon, assis sur un monument funéraire, il passe sa lugubre revue de spectres avec le sang-froid d’un général d’année ; il loue celui-ci sur sa bonne tenue, et recommande à l’autre de ne pas laisser ainsi traîner son linceul ; il les connaît tous, et dit à chacun un petit mot amical. »

Ainsi Théophile Gautier fils introduit-il sa traduction, publiée en 1856, de ces trois Contes bizarres d’Achim von Arnim…

- Isabelle d’Égypte, premier amour de Charles-Quint,
- Marie Melück-Blainville,
- Les Héritiers du Majorat.


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Page vue 8 562 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIGNY, Alfred (de) – Wanda

Donneuse de voix : Bruissement | Durée : 20min | Genre : Poésie


Paysage d'hiver

« Qui donc vous a donné ces bagues enchantées
Que vous ne touchez pas sans un air de douleur ?
Vos mains, par ces rubis, semblent ensanglantées.
Ces cachets grecs, ces croix, souvenirs d’un malheur,
Sont-ils chers et cruels ? sont-ils expiatoires ?
[...] »

Wanda.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 977 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SÉNÈQUE – De la brièveté de la vie (Version 2)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 20min | Genre : Philosophie


Seneca par Rubens

« Mortels, vous vivez comme si vous deviez toujours vivre.

Il ne vous souvient jamais de la fragilité de votre existence ; vous ne remarquez pas combien de temps a déjà passé ; et vous le perdez comme s’il coulait d’une source intarissable, tandis que ce jour, que vous donnez à un tiers ou à quelque affaire, est peut-être le dernier de vos jours. Vos craintes sont de mortels ; à vos désirs on vous dirait immortels. »

La vie a changé depuis le philosophe stoïcien Lucius Annaeus Seneca (mort en 65 ap-JC), mais ses observations n’ont rien perdu de leur pertinence…

Traduction : J.-P. Charpentier (1797-1878).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 380 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAINT-SIMON, Louis de Rouvroy (Duc de) – Mémoires, Extraits choisis, 1710-1715

Donneur de voix : Gustave | Durée : 1h 32min | Genre : Histoire


Louis de Rouvroy duc de Saint-Simon

Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon, n’a pas vingt ans quand il commence à noter ses souvenirs, « écrivant à la diable pour l’immortalité » comme dit Châteaubriand. À sa mort, soixante ans plus tard, le manuscrit est enfermé et ne paraît qu’en 1829. Danse des spectres et jeu de massacre, les Mémoires sont le chef d’œuvre de l’écriture baroque, la vision de l’histoire d’un courtisan obsédé par la race, mais touchant au sublime par la vérité de sa peinture. Ce sixième choix d’extraits se rapporte aux années 1710 à 1715.

Mémoires, 1710-1715.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 704 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LE MYTHE DE LILITH – Deux Illustrations littéraires

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


Lilith par John Collier 1887

Lilith, selon les sources, est soit un monstre de la nuit, soit une dévoreuse d’enfant, ou encore une incitatrice à la débauche sexuelle… Certains pensent déceler son influence dans le serpent de la Genèse…

Elle représente la féminité, la connaissance instinctive de la vie, la nuit, la Nature.

Selon les légendes assyrio-babylonniennes, Lilith aurait été la première femme d’Adam, bien avant Ève, et contrairement à Ève, serait l’égale d’Adam puisque formée et tirée de la terre comme lui.

Anatole France, dans La Fille de Lilith, invente une mystérieuse Leïla, fille de Lilith, tandis que Marcel Schwob (1867-1905) dans Lilith (Cœur double) fait peindre à son héros la Divinité comme une créature de l’un de ses tableaux.

Anatole France – La Fille de Lilith.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 329 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NELLIGAN, Émile – Winter evening (Poem)

Donneur de voix : Gilles-Claude Thériault | Durée : 4min | Genre : Poésie


Lordnikon - Eisblumen an einer glasscheibe - émile nelligan

Death and suffering are for Nelligan
ways for poetry,
ways to voice his vulnerability and, yet, his strength.

« The soft sound of the complaint must,
even while suffering, impregnate and elutriate
the pains, in such a way that it could seem
that it is worth suffering like this
so this complaint can be heard.
Such is the soft melody, the chant in any art ».
Hegel

Since, this poem has been made into a song
by Claude Léveillée, and sang by Monique Leyrac.

Illustration :
Detail of Eisblumen an einer Glasscheibe, Ice flowers on a windowpane,
29th December 2008, by Lordnikon (public domain, non-commercial).

Translation :
NELLIGAN, Emile – Winter Evening (Poem).
© Copyright Loup Kibiloki – Électrodes – 2009 – for the English translation.

Musical ambiance :
Excerpts from Edvard Grieg, Peer Gynt, Suite No. 1, Op. 46 : Aase’s Death,
with the Royal Philharmonic Orchestra, directed by Sir Thomas Beecham

(1957 recording – public domain).

Winter evening.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 766 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

STEVENSON, Robert Louis – Le Mort vivant

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 9h | Genre : Romans


Robert Louis Stevenson - Le Mort vivant

Quelle famille que la famille Finsbury ! Deux neveux, pour hériter de leur oncle, dissimulent sa mort accidentelle. Le cadavre qu’ils croient celui de l’oncle, est expédié à Londres dans un baril, mais un plaisantin a changé l’étiquette du colis qui arrive chez un autre destinataire !
Une histoire divertissante pour tous publics, sans meurtre ni police, rocambolesque, avec de fréquents clins d’yeux de l’auteur de L’Île au trésor faisant du lecteur son complice.

« On dit volontiers que les Anglais sont un peuple sans musique : mais, pour ne point parler de la faveur exceptionnelle accordée par ce peuple aux virtuoses de l’orgue de Barbarie, il y a tout au moins un instrument que nous pouvons considérer comme national dans toute l’acception de ce mot : c’est, à savoir, le flageolet, communément appelé le sifflet d’un sou. Le jeune pâtre des bruyères , — déjà musical au temps de nos plus anciens poètes, — réveille (et peut-être désole) l’alouette avec son flageolet ; et je voudrais qu’on me citât un seul briquetier ne sachant pas exécuter, sur le sifflet d’un sou, les Grenadiers anglais ou Cerise mûre. »

Traduction : Théodore de Wyzewa (1862-1917).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 20 203 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ALLAIS, Alphonse – Pour cause de fin de bail (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 55min | Genre : Nouvelles


Alphonse Allais

C’est peut-être Henri Monnier (1791-1877), dramaturge, caricaturiste et acteur qui aurait dit : « On devrait construire les villes à la campagne, l’air y est tellement plus pur ! » et non Alphonse Allais, mais c’est Allais qui propose de détourner le cours de la Seine polluée pour assainir Paris dans une des 11 nouvelles choisies parmi la cinquantaine de Pour cause de fin de bail pleines d’humour et de bonne humeur.

« J’ai intitulé ce livre Pour cause de fin de bail, non pas qu’il y soit question de rien qui effleure ce sujet, mais simplement parce que je vais déménager au terme d’avril prochain.
Je devais cette explication au lecteur, je la lui ai donnée.
Nous sommes quittes. L’auteur. »

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 315 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NELLIGAN, Émile – Soir d’hiver (Poème)

Donneur de voix : Gilles-Claude Thériault | Durée : 4min | Genre : Poésie


Ice crystals at window (Givre a la fenêtre) - émile nelligan

Mort et souffrance sont pour Nelligan
les chemins de la poésie,
de la vulnérabilité et de la force du poète.

« Le doux son de la plainte doit, même dans la souffrance, imprégner et décanter les douleurs,
de telle sorte qu’il puisse sembler valoir la peine
de souffrir ainsi pour qu’une plainte de ce genre puisse être entendue.
Telle est la douce mélodie, le chant dans tout art ».
Hegel

Depuis, ce poème fut transformé en chanson
par Claude Léveillée, interprété par Monique Leyrac.

Illustration :
Détail de « Ice crytals at window », « Givre à la fenêtre », janvier 2007,
de la collection de photographies de Helen Filatova, sous licence CC-By-SA-3.0.

Ambiance musicale :
Edvard Grieg, Peer Gynt, Suite no 1, opus 46 : La mort d’Aase,
interprétée par le Royal Philharmonic Orchestra sous la direction de Sir Thomas Beecham
(enregistrement de 1957 – domaine public).

Soir d’hiver.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 085 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :