Livres audio gratuits pour "Guy de Maupassant" :


MAUPASSANT, Guy (de) – La Martine – Suicides

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


La Martine

Benoist n’a pas épousé la Martine, a fini par ne plus l’aimer et a lié amitié avec son mari le jour où elle est devenue mère, voilà ce qui est raconté dans La Martine.

Suicides est la confession émouvante d’un homme exposant clairement pourquoi il en a assez de la vie sans intérêt qu’il mène :
« C’était fini. J’arrivais à la source, et brusquement je me retournai pour envisager le reste de mes jours. Je vis la vieillesse hideuse et solitaire, et les infirmités prochaines et tout fini, fini, fini ! Et personne autour de moi. »

La Martine.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 148 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Les Rois

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 31min | Genre : Nouvelles


Les Rois

Les Rois est un souvenir vécu de la guerre de 1870 raconté par un capitaine témoin et acteur d’un drame. Un soir, le banquet organisé par quelques hussards se termine mal.
Si nous publions ce conte aujourd’hui, c’est parce que les événements se déroulent le jour de l’Épiphanie, un six janvier…

« Dire que c’est jour des Rois ! J’ai fait mettre une fève dans l’oie ; mais pas de reine ; c’est embêtant, ça !
Je répétai, comme un écho :
- C’est embêtant, mais que veux-tu que j’y fasse, moi ?
- Que tu en trouves, parbleu.
- De quoi ?
- Des femmes.
- Des femmes ?… Tu es fou ? »

Ne vous attendez pas à un conte léger !

Les Rois.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 356 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Notes d’un voyageur

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


Voyageur dans un wagon, caricature attribuée à Honoré Daumier

Un voyage en chemin de fer à vapeur, en 1884, de Paris à Menton avec promenade à Nice raconté par Maupassant dans Notes d’un voyageur où la moquerie, l’humour, la caricature, la drôlerie se mêlent à l’indignation et au dégoût de la vie en société dans un wagon.

Ainsi Maupassant ne pouvant souffrir de voir ses voisins déballer leurs provisions :
« Je ne sais rien de plus commun, de plus grossier, de plus inconvenant, de plus mal appris que de manger dans un wagon où se trouvent d’autres voyageurs… L’homme prévoyant emporte une fiole de benzine ou de pétrole pour la répandre sur les coussins dès qu’on se met à dîner près de lui. Tout est permis, tout est trop doux pour les rustres qui vous empoisonnent par l’odeur de leurs mangeailles. »

Plus amusant que méchant !

Notes d’un voyageur.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 069 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Vains Conseils – Misti, souvenirs d’un garçon

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Misti

Les lectrices en voudront encore de sa misogynie à Maupassant en l’écoutant donner ses Vains Conseils à un jeune homme de 25 ans désirant rompre avec une femme mariée un peu mûre.

« On vous apprend le grec et le latin qui ne vous sont guère utiles, et on ne vous apprend pas à vous défendre des femmes qui sont, en somme le plus grand danger de notre vie. On devrait nous révéler leur nature leurs ruses, leur ténacité, et mille autres choses. Nous mettre en garde contre elles.
Il est vrai que cela ne servirait peut-être à rien. »

Misti, souvenirs d’un garçon, nous réconcilie avec l’auteur, car il fait l’éloge de sa gentille maîtresse, elle aussi mariée…, bien que nous puissions ne pas apprécier sa façon désinvolte de concevoir l’amour :

« Ce qu’il y a surtout de charmant pour un garçon à avoir comme maîtresse une femme mariée, c’est qu’elle lui donne un intérieur, un intérieur doux, aimable, où tous vous soignent et vous gâtent, depuis le mari jusqu’aux domestiques. On trouve là tous les plaisirs réunis, l’amour, l’amitié, la paternité même, le lit et la table, ce qui constitue enfin le bonheur de la vie, avec cet avantage incalculable de pouvoir changer de famille de temps en temps, de s’installer tour à tour dans tous les mondes, l’été, à la campagne, chez l’ouvrier qui vous loue une chambre dans sa maison, et l’hiver chez le bourgeois, ou même la noblesse, si on a de l’ambition. »

Vains Conseils.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 179 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – L’Ami Joseph – L’Ami Patience

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


L'Ami Patience

Ces deux nouvelles de 1883 sur l’amitié sont bâties de pareille façon : des copains d’autrefois se rencontrent, l’un a bien changé et l’autre ne le reconnaît plus…

L’Ami Joseph : « On s’était connu intimement pendant tout l’hiver à Paris.
Après s’être perdus de vue, comme toujours, à la sortie du collège, les deux amis s’étaient retrouvés un soir, dans le monde, déjà vieux et blanchis, l’un garçon, l’autre marié. »
« Joseph Mouradour, un Méridional, était devenu conseiller dans son pays. D’allures franches, il parlait vivement et sans retenue, disant toute sa pensée avec ignorance des ménagements. Il était républicain ; de cette race de républicains bons garçons qui se font une loi du sans-gêne et qui posent pour l’indépendance de parole allant jusqu’à la brutalité. »
Et son républicanisme outrancier rend impossible son entente avec son ancien camarade De Méroul et sa femme qui tiennent à leur particule…

L’Ami Patience : « – Je parie que tu ne me reconnais pas ?
- Non, pas tout à fait… Il me semble… cependant.
Il me tapa sur l’épaule :
- Allons, pas de blague. Je suis Patience, Robert Patience, ton copain, ton camarade. »
L’inspecteur des finances Gaston Lardois est surpris et gêné de voir que son vieil ami Patience doit sa grande richesse à une exploitation féminine qui ne dit jamais son nom dans le cours de la nouvelle et que nous comprenons dans les derniers mots lancés « d’une voix triomphante où chantait l’orgueil » :
« – Et dire que j’ai commencé avec rien… ma femme et ma belle-sœur. »

L’Ami Joseph.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 670 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MENDÈS, Catulle – La Sonnette – La Tueuse d’écho

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Nouvelles


Aksel Johannessen - Forcée à la prostitution (1915)

La première histoire coquine, La Sonnette, montre combien il est parfois difficile d’être fidèle à la parole donnée.

La Tueuse d’écho écrite par Catulle Mendès en 1883 traite le même sujet, la même année, dans presque les mêmes termes, que Maupassant dans L’Odyssée d’une fille.
« Si vous voulez la savoir, je veux bien vous la dire. Il faut que je vous explique une chose : ce n’est pas gai tous les jours, ni toutes les nuits, la vie que je mène. Patauger dans la boue de neuf heures du soir à deux heures du matin, parler aux gens qui rentrent chez eux, être rudoyée de coups de coude quand les passants sont de mauvaise humeur, retirer son corset dans une chambre d’hôtel garni où il n’y a pas toujours de feu, redescendre l’escalier, recommencer la promenade sous la pluie, ce sont des amusements dont je me passerais bien. »

De qui sont ces lignes ? De Maupassant ou de Mendès ?

La Sonnette.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 331 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Le Retour

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 17min | Genre : Nouvelles


Le Retour

« Son mari s’appelait Lévesque ; elle, on la nommait Martin, et on les avait baptisés les Martin-Lévesque. Voici pourquoi : elle avait épousé en premières noces un matelot du nom de Martin, qui allait tous les étés à Terre-Neuve, à la pêche de la morue.
Après deux années de mariage, elle avait de lui une petite fille et elle était encore grosse de six mois quand le bâtiment qui portait son mari, les Deux-Sœurs, un trois-mâts-barque de Dieppe, disparut.
On n’en eut jamais aucune nouvelle ; aucun des marins qui le montaient ne revint ; on le considéra donc comme perdu corps et biens. »

Le Retour nous fait assister aux réactions de son entourage, quand Martin, le « perdu corps et biens » réapparaît, changé, mais bien vivant.

Le Retour.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 277 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – L’Odyssée d’une fille – Un fou

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


L'Odyssée d'une fille

I

L’Odyssée d’une fille est le récit de la rencontre du narrateur avec une prostituée qui lui conte sa vie pitoyable :
« Oui, le souvenir de ce soir-là ne s’effacera jamais. J’ai eu, pendant une demi-heure, la sinistre sensation de la fatalité invincible ; j’ai éprouvé ce frisson qu’on a en descendant aux puits des mines. J’ai touché ce fond noir de la misère humaine ; j’ai compris l’impossibilité de la vie honnête pour quelques-uns. »

II

Fou ? (1882 ) , Un fou ? (1884)ont été lus sur le site ; Un fou (1885) qui pourrait s’appeler aussi bien Le Journal d’un fou est une nouvelle effrayante, horrible, qu’il faut lire ou écouter en n’oubliant jamais que c’est un dément qui écrit ces notes.

« Il était mort chef d’un haut tribunal, magistrat intègre dont la vie irréprochable était citée dans toutes les cours de France….Il avait passé sa vie à poursuivre le crime et à protéger les faibles… Il était donc mort, à l’âge de quatre-vingt-deux ans, entouré d’hommages et poursuivi par les regrets de tout un peuple… Or, voici l’étrange papier que le notaire, éperdu, découvrit dans le secrétaire où il avait coutume de serrer les dossiers des grands criminels.
[...]
Les médecins aliénistes, à qui on l’a confié ce journal,, affirment qu’il existe dans le monde beaucoup de fous ignorés, aussi adroits et aussi redoutables que ce monstrueux dément. »

L’Odyssée d’une fille.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 792 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour "Guy de Maupassant" :