À Découvrir :
SÉNÈQUE – Quatre Lettres à Lucilius

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 27min | Genre : Philosophie


Statue de Sénèque à Cordoue

La Véritable Amitié (lettre 6) : « Oui vraiment, j’aspire à verser mon trésor tout entier dans ton âme ; et si je me réjouis d’apprendre, c’est pour enseigner ; et nulle découverte ne me charmerait, quelque précieuse et salutaire quelle fût, si je la devais garder pour moi seul. Que la sagesse me soit donnée à condition de la renfermer en moi et de ne pas révéler ses oracles, je la refuserais. »

Jusqu’à quel point il faut soigner le corps (lettre 14) : « On se prépare trop de tyrans dès qu’on s’en fait un de son corps, dès qu’on craint trop pour lui, dès qu’on rapporte tout à lui. Il faut se conduire dans la pensée que ce n’est pas pour le corps qu’on doit vivre, mais qu’on ne peut vivre sans le corps. Si nous lui sommes trop attachés, nous voilà agités de frayeurs, surchargés de soucis, en butte à mille déplaisirs. Le beau moral est bien peu de chose aux yeux de l’homme pour qui le physique est tout. »

La Philosophie, source des véritables jouissances (lettre 23) : « Mais la base de la sagesse, quelle est-elle ? De ne pas te réjouir de choses vaines. Voilà la base, qu’ai-je dit ? voilà le comble de la sagesse. Voilà où est monté l’homme qui sait où placer sa joie et ne remet point son bonheur à la discrétion d’autrui. »

Inutilité des voyages pour guérir l’esprit (lettre 28) : « Il n’est arrivé, penses-tu, qu’à toi seul, et tu t’en étonnes comme d’une chose étrange, qu’un voyage si long et des pays si variés n’aient pu dissiper la tristesse et l’abattement de ton esprit. C’est d’âme qu’il faut changer, non de climat. »

Et ces quatre lettres « stoïciennes » se terminent, comme la plupart, par une maxime empruntée à un  « épicurien ».

Traduction : Joseph Baillard (1799-18?).

> Écouter un extrait : La Véritable Amitié.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 117 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
SCHWOB, Marcel – Vies imaginaires

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 4h 27min | Genre : Contes


Georges Barbier - Clodia, Matronne impudique

Comme dans La Légende des gueux (1891), Marcel Schwob nous propose, dans Vies imaginaires (1896), de survoler l’histoire de l’humanité. Mais, au lieu de raconter des tranches de vies de fiction, il s’attache cette fois à la biographie de personnages réels, aux destins souvent tragiques : poètes, artistes, princesses ou pirates célèbres (Lucrèce, Pétrone, Paolo Uccello, Pocahontas ou le Capitaine Kid), mais aussi des figurants de l’Histoire, dont la mémoire n’a subsisté qu’associée à un nom plus célèbre (Cecco Angiolieri et Dante Alighieri, Nicolas Loyseleur et Jeanne d’Arc, Gabriel Spencer et Ben Johnson) ou encore des inconnus, n’ayant laissé qu’un nom dans des documents d’archives (Katherine la dentellière, Alain le Gentil).

Partant des faits réels, forcément insuffisants pour saisir la vérité d’un personnage, Marcel Schwob comble les lacunes laissées par l’Histoire en imaginant des détails infimes et des anecdotes, composant ainsi une série de vingt-deux tableaux singuliers, empreints de poésie, inoubliables.

« Elle était fille d’Appius Claudius Pulcher, consul. À peine eut-elle quelques années, elle se distingua de ses frères et de ses sœurs par l’éclat flagrant de ses yeux. Tertia, son aînée, se maria de bonne heure ; la plus jeune céda entièrement à tous ses caprices. Ses frères, Appius et Caïus, étaient déjà avares des grenouilles en cuir et des chariots de noix qu’on leur faisait ; plus tard, ils furent avides de sesterces. Mais Clodius, beau et féminin, fut compagnon de ses sœurs. Clodia leur persuadait avec des regards ardents, de l’habiller avec une tunique à manche, de le coiffer d’un petit bonnet en fils d’or, et de le lier sous les seins avec une ceinture souple ; puis elles le couvraient d’un voile couleur de feu et le menaient dans les petites chambres où il se mettait au lit avec elles trois. Clodia fut sa préférée, mais il prit aussi la virginité de Tertia et de la cadette. » (Clodia, Matronne impudique)

Illustration : Vies imaginaires, édition de 1929 illustrée par Georges Barbier (1882-1932).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Clodia, Matronne impudique.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 535 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LO BELLO, Linda – Contes pour enfants

Donneuse de voix : Linda Lo Bello | Durée : 44min | Genre : Contemporains


Fleurs et papillon

Une sélection de neuf contes écrits en décembre 2006 par Linda Lo Bello, également interprète de ses textes : « Écho et ecco », « La marguerite », « Le chaton qui se trouvait trop petit », « Le crabe et la crevette », « Le joker », « Le papillon et la tortue », « Le petit Grégoire », « Le sucre candi et le raton » et « Ouinon ».

Tous droits réservés.

> Écouter un extrait : Écho et ecco.


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 171 123 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MUSARDEUR – Le Livre infernal (Épisodes 1 à 6)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 1h 19min | Genre : Contemporains


Le Livre infernal

Afin de remercier Le Musardeur pour sa bonne humeur et son soutien constants, Ar Men, Prof. Tournesol et Victoria se sont alliés afin d’enregistrer une histoire dont la première partie à été écrite par le-dit Musardeur suite à un défi.

Voilà enfin un conte moderne et réservé au site Litterature audio.com ! (droits de l’histoire par ailleurs protégés)

Si vous souhaitez que nous continuions, n’hésitez pas à laisser vos commentaires et nous tâcherons d’éditer régulièrement un épisode du Livre infernal

(Les épisodes 7 à 12 sont disponibles sur cette page)

Le Livre infernal – Épisodes 1 à 6.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 47 802 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COUBERTIN, Pierre (de) – Notes sur le foot-ball

Donneur de voix : Prof. Tournesol | Durée : 19min | Genre : Histoire


Statue de Pierre de Coubertin

« Il y a dans les mœurs, comme dans l’histoire, des conquêtes imprévues. La marche triomphale du football à travers les habitudes jusqu’alors si sédentaires de notre jeunesse française en est un nouvel exemple. Le foot-ball avait tout contre lui. Son premier défaut était d’être anglais. On nous répète à chaque instant que nous sommes des anglomanes renforcés. [...] »

Notes sur le foot-ball.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 19 473 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIVERS – 10 poèmes chinois (époque des Tang)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 16min | Genre : Poésie


Femme de la dynastie Tang

Une sélection de dix poèmes chinois, composés à l’époque de la dynastie des Tang (618-907).

Traduction : Marquis d’Hervey Saint-Denys (1822-1902).

Bai Juyi – À son futur voisin.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 26 268 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOLIÈRE – Monologue de Sosie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 6min | Genre : Théâtre


Molière - Jean-Baptiste Poquelin (par Nicolas Mignard, 1658)

Extrait d’Amphitryon, Acte 1, Scène 1.

« Qui va là ? Heu ? Ma peur, à chaque pas, s’accroît.
Messieurs, ami de tout le monde.
Ah ! quelle audace sans seconde
De marcher à l’heure qu’il est ! [...] »

Monologue de Sosie.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 169 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FLAUBERT, Gustave – Bouvard et Pécuchet (Extraits)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 8h 40min | Genre : Romans


Gustave Flaubert (par Eugène Giraud)

S’étant rencontrés par hasard, deux copistes, Bouvard et Pécuchet, se sont liés d’amitié. Un héritage imprévu leur permet de réaliser leur rêve : se retirer à la campagne, dans une propriété qu’ils comptent exploiter eux-mêmes. Mais c’est l’échec.

Voulant en comprendre les causes, ils se lancent tour à tour dans l’étude de chacune des sciences, puis dans l’archéologie et dans l’histoire, avant de se tourner vers la littérature, la politique, la gymnastique, et de vouloir comprendre l’amour, la magie, la philosophie, la religion et l’éducation.

Leur quête inlassable ayant à chaque fois tourné à la catastrophe, ils décident finalement de se remettre à la copie, et de constituer ainsi un florilège des bêtises de l’humanité.

> Écouter un extrait : Rencontre et héritage.


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 50 468 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEGENDRE, Napoléon – Chez le pauvre en hiver (Poème)

Donneuse de voix : Diane Boudreau | Durée : 2min | Genre : Poésie


Napoléon Legendre

Une poème composé par le Québécois Napoléon Legendre (1841-1907).

« L’humble logis n’a qu’une pièce;
Et les murs sales, dégarnis,
Offrent au regard la tristesse
Et le désordre des vieux nids. [...] »

Chez le pauvre en hiver.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 955 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROUTHIER, Adolphe-Basile – La Pureté (Poème)

Donneuse de voix : Diane Boudreau | Durée : 1min | Genre : Poésie


Adolphe-Basile Routhier

Une poème composé par le Québécois Adolphe-Basile Routhier (1839-1920).

« Je passais l’autre jour au bord d’une eau dormante,
Qui croupissait verdâtre en un marais fangeux;
Et j’y vis, tremblotant sur sa tige charmante,
Un lotus dont l’éclat éblouissait les yeux. »

La Pureté.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 908 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :