Livres audio gratuits pour "Anatole France" :


FRANCE, Anatole – Leslie Wood

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Leslie Wood

Leslie Wood est l’histoire d’une morte qui réapparaît à son mari exalté désireux d’atteindre « le but suprême ». Il échoue dans sa quête et les noces post-mortem seront de courte durée.

« Je n’ai jamais marché sans but. Et j’étais surtout préoccupé d’atteindre le but suprême, le but de la vie. D’assez fortes études théologiques, entreprises dans ma jeunesse, m’indiquaient que ce but est situé au-delà de l’existence terrestre. Mais il me restait des doutes quant aux moyens pratiques de l’atteindre. J’en souffrais cruellement. L’incertitude est tout à fait insupportable à un homme de mon caractère. »

Ce récit fantastique extrait de L’Étui de nacre (1892) peut être comparé à Véra (1874) de Villiers de l’Isle Adam.

Leslie Wood.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 640 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – La Messe des ombres

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


La Neuville-d'Aumont

« Moi qui vous parle, monsieur, j’entre dans un cimetière, la nuit, aussi tranquillement que sous la tonnelle du Cheval-Blanc. Et si, d’aventure, je rencontre un revenant, je ne m’en inquiète point, par cette considération qu’il peut bien aller à ses affaires comme je vais aux miennes. Je connais les habitudes des morts et leur caractère. Je sais à ce sujet des choses que les prêtres eux-mêmes ne savent pas. Et si je contais tout ce que j’ai vu, vous seriez étonné. Mais toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire, et mon père, qui pourtant aimait à conter des histoires, n’a pas révélé la vingtième partie de ce qu’il savait. En revanche, il répétait souvent les mêmes récits, et il a bien narré cent fois, à ma connaissance, l’aventure de Catherine Fontaine. »

C’est un sacristain qui parle et nous raconte cette Messe des ombres à laquelle Catherine participe.

Une nouvelle extraite de L’Étui de nacre.

La Messe des ombres.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 774 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Le Jongleur de Notre-Dame

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Le jongleur de Notre Dame

« Au temps du roi Louis, il y avait en France un pauvre jongleur, natif de Compiègne, nommé Barnabé, qui allait par les villes, faisant des tours de force et d’adresse. [...]
Pourtant, comme la plupart de ceux qui vivent de leurs talents, Barnabé de Compiègne avait grand-peine à vivre.
Il ne manquait jamais, quand il entrait dans une église, de s’agenouiller devant l’image de la Mère de Dieu, et de lui adresser cette prière :
« Madame, prenez soin de ma vie jusqu’à ce qu’il plaise à Dieu que je meure, et quand je serai mort, faites-moi avoir les joies du paradis. »

Le Jongleur de Notre-Dame est un « miracle » du Moyen-Âge et un opéra célèbre de Massenet.

Une nouvelle extraite de L’Étui de nacre.

Le Jongleur de Notre-Dame.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 751 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Le Petit Soldat de plomb

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 17min | Genre : Contes


Soldat de plomb

Le même point de départ dans Le Petit Soldat de plomb d’Anatole France et dans Xanthis, ou La Vitrine sentimentale d’Albert Samain : les figurines d’une vitrine s’animent…

Le petit soldat de plomb La Tulipe nous raconte à sa manière la bataille de Fontenoy (1755) pendant la guerre de Succession d’Autriche, soldée par une victoire française ; sa version est différente de celle du poème de Voltaire.
« S’avançant à la tête du 1er bataillon des Gardes britanniques, un officier, Charles Hay, voulut encourager ses hommes en se moquant des Français. Sortant une petite flasque d’alcool, il but à leur santé en se moquant d’eux. En voyant cet insolent Britannique, un officier français, le comte d’Anterroches, crut qu’il s’agissait d’une invitation à tirer. Il lui fit une réponse vraisemblablement proche de celle que Voltaire publia par la suite : « Monsieur, nous n’en ferons rien ! Tirez vous-mêmes ! »
La tradition populaire ne devait retenir de cela qu’une citation : « Messieurs les Anglais, tirez les premiers ! » (Source : Wikipédia)

Fin du conte :
« – Voilà, monsieur, le récit complet de la bataille de Fontenoy.
- J’avoue, dis−je, que Voltaire n’en a pas fait un si bon.
- Je le pense bien, me dit La Tulipe. Mais qui était ce Voltaire ? Un bourgeois, sans doute, qui n’entendait rien à la guerre. J’ai grand soif. Faites monter une chopine. »

Un conte extrait de L’Étui de nacre.

Le Petit Soldat de plomb.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 407 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – L’Aube

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 23min | Genre : Nouvelles


Prise de la Bastille

Le soir du 14 juillet 1789, quatre Français commentent diversement les événements…

« Par moments, il s’arrêtait et tendait l’oreille pour entendre le murmure léger et pourtant terrible qui s’élevait de Paris, et dans ce bruit plus faible qu’un soupir il devinait des cris de mort, de haine, de joie, d’amour, des appels de tambours, des coups de feu, enfin tout ce que, du pavé des rues, les révolutions font monter vers le chaud soleil de férocité stupide et d’enthousiasme sublime. »

« Alors, il lui conta la grande journée, la Bastille vaincue, la liberté fondée. Sophie l’écouta gravement, puis :
— Il faut se réjouir, dit-elle ; mais notre joie doit être la joie austère du sacrifice. Désormais les Français ne s’appartiennent plus ; ils se doivent à la révolution qui va changer le monde. »

« Le vieillard embrassa Germain et s’écria :
— Elle est donc tombée, cette forteresse qui dévora tant de fois la raison et la vertu ! Ils sont tombés, les verrous sous lesquels j’ai passé huit mois sans air et sans lumière. Il y a de cela trente et un ans, le 17 février 1768, ils m’ont jeté à la Bastille pour avoir écrit une lettre sur la tolérance. Enfin, aujourd’hui, le peuple m’a vengé. »

Une nouvelle extraite de L’Étui de nacre.

L’Aube.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 931 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – La Chemise

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 2h 40min | Genre : Contes


Christophe V

Où trouver un homme vraiment heureux ? Qu’est le bonheur ? Tel est le sujet de ce Conte merveilleux d’Anatole France. Certains des 14 chapitres ont des titres révélateurs : M. de Quatrefeuilles et de Saint-Sylvain cherchent un homme heureux dans le palais du roi, Des rapports de la richesse avec le bonheur, Le Bonheur d’être aimé, Si  le bonheur est de ne se plus sentir

Un médecin (tout droit venu de chez Molière) propose pour guérir le roi malheureux un curieux traitement :

« Il ne s’agit donc plus que de se procurer en quantité suffisante des atomes de joie et de les introduire dans l’organisme par endosmose et aspiration cutanée. C’est pourquoi je vous prescris de porter la chemise d’un homme heureux.
- Quoi ! s’écria le roi, vous voulez que je porte la chemise d’un homme heureux ?
- Sur la peau, Sire, afin que votre cuir aride aspire les particules de bonheur que les glandes sudoripares de l’homme heureux auront exhalées par les canaux excréteurs de son derme prospère. Car vous n’ignorez pas les fonctions de la peau : elle aspire et expire et opère des échanges incessants avec le milieu où elle est placée. »

La quête de la chemise s’avère très difficile…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 163 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Bonaparte à San Miniato – Émile – La Cravate

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Nouvelles


San Miniato

Source de Bonaparte à San Miniato : « Napoléon, après son expédition de Livourne, se rendant à Florence, coucha à San-Miniato chez un vieil abbé Buonaparte… » (Mémorial de Sainte-Hélène, par le comte de Las Cases).

Des allusions à l’affaire Dreyfus dans Émile.

La Cravate est le souvenir d’une farce de gamin.

Émile et La Cravate sont extraites du recueil Crainquebille, Putois, Riquet et plusieurs autres récits profitables

> Écouter un extrait : Bonaparte à San Miniato.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 053 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Le Crime de Sylvestre Bonnard, membre de l’Institut : La Fille de Clémentine

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 5h 10min | Genre : Romans


Le crime de Sylvestre Bonnard

La deuxième partie du Crime de Sylvestre Bonnard intitulée La Fille de Clémentine (culte rendu à un souvenir) est indépendante de la première : La Bûche (quête d’un vieux manuscrit), qu’il est conseillé d’écouter d’abord si l’on veut retrouver avec un plaisir certain l’atmosphère de la « cité des livres », les grognements de Thérèse et l’intimité intellectuelle et spirituelle d’un vieux garçon, membre de l’Institut, Sylvestre Bonnard, sage épicurien, historien et philologue, doté d’une érudition non dénuée d’ironie, sensible, aimable et parfois ridicule. Il faut attendre la fin du livre pour connaître la nature du crime qui donne son titre au roman. On est assez étonné et admiratif que ce « vieux bonhomme », comme il s’appelle lui-même, qui va vers la mort soit si minutieusement « ressenti » par Anatole France, alors jeune auteur de 36 ans ! (1881).

« Nous sommes d’éternels enfants et nous courons sans cesse après des jouets nouveaux. »
« On me rêve et je parais ! Tout n’est que rêve et puisque personne ne rêve de vous, Sylvestre Bonnard, c’est vous qui n’existez pas. »  dit la fée de son rêve à Sylvestre.
« Il est à remarquer Madame, que les hommes qui se sont occupés du bonheur des peuples ont rendu leurs proches bien malheureux. »
« Le progrès des sciences rend inutiles les ouvrages qui ont le plus aidé à ce progrès. Comme ces ouvrages ne servent plus à grand chose, la jeunesse croit de bonne foi qu’ils n’ont jamais servi à rien ; elle les méprise et pour peu qu’il s’y trouve quelque idée trop surannée, elle en rit. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 124 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour "Anatole France" :