Adèle Bourgeois

L’Atlantide – Le Batteur de bans

Adèle Bourgeois Lacerte (1870-1935), est une écrivaine québecoise pionnière de la littérature de jeunesse qui opte pour le fantastique dans son recueil Aux douze coups de minuit. Le mythe de L’Atlantide devient chez elle un cénacle de lutins, de fées et de génies.

« Avez-vous entendu parler déjà, mes enfants, de ce continent, maintenant englouti, qui, jadis, reliait l’Amérique à l’Afrique et qui se nommait l’Atlantide ? Savez-vous que, il y a bien des cents ans, vous auriez pu traverser l’immense océan Atlantique à pied sec ; c’est-à-dire sur le continent de l’Atlantide ? …
Ce continent a disparu depuis des siècles et des siècles, sous les eaux de la mer ; il n’en reste que l’extrême faîte de certains caps. »

Le Batteur de bans est un joli conte triste.
« Comme il avait froid le vieux batteur de bans ! Il avait tellement froid qu’il ressentait une sorte d’engourdissement dans tous les membres. Que serait-ce sur les routes de la campagne ? Mais, il irait, tout de même ; il avait été payé pour battre ce ban dans la campagne comme dans la ville, et le père Firmin était très consciencieux. »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration :

Portrait d’Adèle Bourgeois.

Livre audio gratuit ajouté le 11/02/2018.
Consulté ~8920

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *