Pierre-Auguste Renoir - Dans le jardin (1885)

Le Corps de la femme – Dans le tout petit jardin

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Pierre-Auguste Renoir - Dans le jardin

Loin d’être érotiques, ces deux jolis Miracles d’Alain-Fournier sont une sorte de divinisation de la femme à l’époque où, au contraire, Pierre Louÿs glorifiait le charnel dans Les Chansons de Bilitis.

« Voici la forme humaine de nos désirs ; voici celle qui vient pour être notre femme et partager notre vie : cette douceur passionnée qui nous envahit mystérieusement à son approche, c’est la première hésitante émotion de reconnaître ce même être, anciennement apparu, ce même corps féminin tout mêlé au mystérieux passé, enfantin et chrétien. » (Le Corps de la femme)

« Voici l’heure où sous les lourdes branches du marronnier qui dépassent la haie du parc, nous parlions tout bas de notre amour à grandes phrases défaillantes. Que de fois, accoudé au petit mur, je l’ai attendue à passer dans le chemin, tandis que l’angélus du soir pascal disait : voici l’heure la plus douce du jour. » (Dans le tout petit jardin)

Le Corps de la femme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)


Dans le tout petit jardin.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)



> Consulter les versions textes de ce livre audio : Le Corps de la femme, Dans le tout petit jardin.
Livre audio ajouté le 26/02/2016.
Consulté ~6 955 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.