LaMortDeRoland

La Mort de Roland

• • •More

La Mort de Roland est une « fantaisie épique » contant les aventures guerrières et amoureuses de Roland de Roncevaux, neveu de Charlemagne.

« – Quoi ! dit-elle, vous allez traverser cent mille Sarrasins, l’épée à la main ?
– Parbleu ! dit Roland d’un air superbe, c’est à eux de trembler. Suivez-moi sans crainte, et que je sois déshonoré comme un traître si je ne vous conduis saine et sauve hors des murs de Saragosse.
En même temps, il sonna trois fois du cor. À ce redoutable appel toute la ville de Saragosse fit silence. On entendit croître l’herbe dans la prairie et la laine sur le dos des moutons… »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 24/01/2018.
Consulté ~9332

Lu par Daniel Luttringer

Suggestions

10 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Alors là, mystère… Ou sont passés ces chapitres ? Ils ont bien été enregistrés, je les renvoie sur le serveur.
    En attendant de vous compter parmi nous, chère Florence, mes salutations !

  2. Bonjour,
    Je crois qu’il manque pas mal de chapitres : le numéro 11, 28 et 35…
    A part cela, j’adore vos lectures (et les enfants aussi!) et je vous en remercie… J’adorerai pouvoir enregistrer aussi des livres… mais il faudra attendre quelques années que les enfants soient grands!

  3. À Jean-Pierre

    Oh, je comprends maintenant…
    C’est normal qu’on ne puisse entendre la laine pousser !
    Ne parle-t-on pas “du silence des agneaux”?
    Bonne écoute à vous.
    Cet audio-livre est charmant

  4. A Isin,

    J’ai bien aimé votre commentaire. La laine des moutons est, effectivement, aussi « silencieuse » à Saragosse (je connais l’endroit) qu’en Turquie.

    Assollant ne croit pas plus que vous que l’on puisse entendre la laine croitre sur le dos des moutons. En revanche, il croit que personne ne prendra cette proposition au sérieux. Et, sur ce point, votre désaccord est total. Et, sur ce point précis, je suis parfaitement d’accord avec vous !

    Assollant est l’auteur d’une « fantaisie » littéraire et non un journaliste. Il donne dans l’ « effet » littéraire et non dans les « fake news ». A chacun son métier et les moutons seront bien gardés ! 😉

    Surtout, la littérature est un chemin de liberté pour l’esprit. La rejeter pour une petite affaire de laine serait dommage.

    Bonnes lectures à vous,
    Jean-Pierre

  5. Ah bon? On ne peut pas entendre la laine pousser??? Quelle déception !! Mais peut être que vous n’avez pas bien écouté !
    Et l’herbe alors? Dites moi au moins qu’on peut l’entendre croître, Isin!

    Cet écrivain avait peut-être une meilleure audition que vous!
    Ou plus certainement il a un style littéraire et de l’humour…oui, ce doit être ça, de l’humour…

  6. Moi j’ai gardé les moutons de mon grand-père en Turquie l’été dernier. Je vous jure qu’on entend pas la laine pousser, c’est complètement débile d’écrire ça. Après y’en a qui vont y croire ! Pour moi c’est un mauvais écrivain !