Alfred Capus

Qui perd gagne

• • •More

Méridional d’origine, Alfred Capus (1857-1922) toucha à tout avant de s’orienter vers le journalisme et de se faire connaître par ses chroniques. Parallèlement, il donnait au théâtre de boulevard la mesure de son talent. Président de la Société des gens de lettres, il fut élu à l’Académie française en 1914 au fauteuil de Poincaré. La même année, il devint rédacteur en chef du Figaro et rédigea pendant les quatre années de guerre un patriotique « bulletin » quotidien. Qui perd gagne (1890), « presque un chef-d’œuvre  » aux dires de Jules Lemaître, un de ses rares romans, est une observation spirituelle des milieux bourgeois de la Belle Époque. Il a été adapté au théâtre.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Références musicales :

Maurice Ravel, Menuet antique, interprété par Felipe Sarro (domaine public).

Livre audio gratuit ajouté le 08/12/2012.
Consulté ~11689

Lu par Gustave

• • •More

Suggestions

8 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Merci Gustave pour cette très bonne lecture. L’histoire reste imprévisible jusqu’au bout. Les caractères sont surprenants.
    Finalement, le nom du journal, c’est l’Informé ou l’Infortuné!?

  2. Je ne connaissais pas cet auteur et c’est avec plaisir que j’ai découvert ce roman dont le style très léger est parfaitement mis en valeur par le ton
    agréable et l’excellente lecture.

  3. BONJOUR

    Extraordinaire cette explication des moeurs de l’ époque qui a sûrement pris d’ autres formes à la nôtre mais avec moins de “charme”