Robert Walter Weir, Saint Nicholas (1837)
: &

Santa Claus’ mistake – La Noël du mousse

Deux contes de Noël très différents.

Santa Claus’ mistake d’Alphonse Allais fait sourire :

« Il y avait une fois un bon vieux bonhomme d’environ quatre-vingt-dix ans. C’était un ancien marin qui était mousse au temps où l’on fit la guerre de l’Indépendance. Perclus de rhumatismes et de douleurs goutteuses, le pauvre vieux homme se sentait mûr pour la tombe et le repos céleste.

[…] À la porte voisine, demeurait la plus délicieuse jeune fille qui se puisse rêver. Pleine de vie et d’allégresse, elle n’avait encore vu fleurir que seize printemps. »

La Noël du mousse, poème de Théodore Botrel est bien triste :

« Les enfants, comme chaque année,
Auront les présents les plus beaux :
« Moi, je n’ai pas de cheminée,
Je n’ai pas même de sabots.

Les petits gâs de nos villages
N’ont guère besoin de jouets :
« Cest si joli les coquillages,
Les tas de sable et les galets. »

Remarques :

Versions textes : Santa Claus’ mistake ; La Noël du mousse.

Illustration : Robert Walter Weir, Saint Nicholas (1837) Domaine public
Livre audio ajouté le 24/12/2018.
Consulté ~4 647 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

3 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci beaucoup pour votre lecture des histoires de Noël. Pendant le mois de Décembre, j’aime écouter des divers lectures de Noël. Le project d’audition collectif auquel vous avez collaboré est parfait pour la célébration des Pâques et les fêtes de Noël. Vos lectures me donnent beaucoup de plaisir et font passer le temps en route d’une manière si agréable. Je vous souhaite un Joyeux Noël et une Heureuse Année 2019 !, Joni

  2. Joyeux Noël à vous, salutations de Palavas les Flots… Au grand plaisir de vous écouter encore.
    Claire & MyG