Balades dans Paris, l’Hôtel Drouot, par Bertrand (1894).

Vente après décès

Cette nouvelle est extraite du recueil Les Amours buissonnières, de Camille Allary.

« Ce matin, l’annonce, publiée dans les grands journaux, de la mise en vente de la collection d’aquarelles ayant appartenu au comte Arlow, ce boyard ennuyé dont le Tout-Paris des premières a connu les fastueuses élégances, m’a fait prendre le chemin de l’hôtel Drouot.
En chemin, je vis sur un écriteau : Vente après décès de la garde-robe et des objets d’arts ayant appartenu à Abel Valnay, ex-premier sujet de l’Odéon.
La curiosité me fit rebrousser chemin. Je vins renforcer les rangs des flâneurs qui entouraient la chaire. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 21/05/2021.
Consulté ~1783

Lu par Cocotte

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.