Rose-Blanche

Roche-blanche

• • •More

Ce court et émouvant roman est tiré du recueil Blondes et brunes édité en 1859.

« Mademoiselle de Gaille-Fontaine pouvait avoir de dix-neuf à vingt ans ; l’habit de cheval seyait merveilleusement à sa taille souple, élancée et ronde ainsi qu’un jonc ; elle avait les yeux orangés, lumineux et souriants ; le front large et pur, le nez fin et légèrement recourbé comme celui des Bourbons, la bouche petite, avec des lèvres minces un peu relevées des coins, ce qui donnait à son sourire une grâce infinie. »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 19/03/2019.
Consulté ~4197

Lu par Daniel Luttringer

Suggestions

8 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Eh bien non, je ne connaissais pas cette oeuvre (malgré les milliers de pdf sur mon ordi).
    Je viens de la télécharger sur Gallica en 4 tomes dont j’espère vous offrir bientôt le premier, délicate Frederik !

  2. Merci Beaucoup, le texte vous va si bien !
    C’est heureux et tendre, c’est tout fait de teintes pastel et de tendres caractères : Toujours, vous nous créez le doux délice… de plonger au coeur même de ces charmantes scènettes d’ éventail. Admiration.

    A ces remerciements, peut-il s’ajouter l’indélicatesse de savoir si vous avez songé à nous offrir Les mémoires du Chevalier de Faublas ?
    Fi de cette impertinence, et acceptez encore toute nos vive gratitude,

    Frederik

  3. Très populaire Amédée Achard, contemporain de Dumas mais pas aussi prolifique (bon, il n’avait pas de nègres, je pense…). A suivre, quand même, une trentaine de textes dans mon disque dur !
    Merci à vous, Sibille !

  4. Bon roman facilé a écouter avant de dormir.je vàis continuer avec le même auteur et bravo pour la lecture

  5. Okaaay, Gordon !
    Votre remarque prendra d’ailleurs tout son sens dès ce vendredi
    17 heures, avec la publication du Portrait de Dorian Gray, oeuvre emblématique, s’il en est, sur “l’apparence” de la beauté !

  6. Mais non, cher ami Daniel, vous faites toujours de bonnes lectures.

    Ce qui me turlupine, c’est de constater qu’au fil des siècles, l’humain n’a pas évolué sur des questions telles que l’apparence et la notoriété.
    En littérature ou en vrai, toujours aussi superficiel, l’homo sapiens.

    -C’était juste mon grain de sel du mercredi.-
    Bye buddy !