Paul Abram, Jeune paysan breton (1884)

Au vent des îles : Yann-he-Grok

Dans ce texte extrait du recueil Contes du soleil et de la brume, Anatole Le Braz relate l’histoire de Yann-he-Grok, « le pirate le plus ingénieux, le plus jovial, le plus férocement drôle dont on s’entretienne aux veillées d’hiver ». Ce contrebandier génial fait preuve d’une imagination prodigieuse quand il s’agit de se jouer des gabelous (les douaniers). Sa vie est « un poème, une épopée d’une majesté tour à tour sauvage et grotesque », qu’Anatole Le Braz transcrit dans une très belle langue, dans ce conte tour à tour comique et tragique, poétique et mélancolique jusque dans les descriptions des paysages de bord de mer bretons.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

David Di Giorgio, Bale Roazhon (licence Cc-By-Sa).

O’Carolan, General Monroe’s lamentations, arrangé et interprété par Cinus Laurent (avec l’aimable autorisation de l’artiste).

Gabriel Fauré, Élégie, interprété par Hans Goldstein et Eli Kalman (licence Cc-By-Sa).

Frédéric Chopin, Marche funèbre en do mineur, Op. posth 72 n°2, interprétée par Aya Higuchi (domaine public).

Bruitages extraits de LaSonothèque.org et Sound-fishing.net.

Licence d'utilisation : CC BY-NC-SA : Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions
Livre audio gratuit ajouté le 12/12/2016.
Consulté ~6220

Lu par Gaëlle

Suggestions

5 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Merci pour votre appréciation, Christian. Je viens de regarder le texte de Le Goffic, cela semble être effectivement une histoire forte, qui pourrait me tenter …

  2. MERCI POUR CETTE VOIX , SUPERBE LECTURE . JE VOIS UN AUTEUR DIFFERENT AVEC UNE HISTOIRE SUPERBE EN COTES D ARMOR PAR ( LE GOFFIC ) le crucifié de keraliès

    AMICALEMENT
    CHRISTIAN

  3. Cher André,
    Merci pour vos encouragements. Quant à une prochaine lecture, il va vous falloir être patient, je suis une lectrice très lente ! Mais je poursuis avec Le Braz, il reste encore beaucoup de textes à découvrir – je suis également tentée par une incartade avec un auteur différent, pour m’essayer à une autre écriture. A suivre …
    Gaëlle

  4. Chère Gaëlle,
    J’ai moi aussi été transporté par cette lecture captivante d’un conte d’Anatole Le Braz que je ne connaissais pas. Je veux vous exprimer mon admiration pour votre belle voix, agréable et bien timbrée. Bravo aussi pour l’illustration sonore!
    J’attendrai avec impatience vos prochaines lectures.
    Amicalement.
    André