André Chenier

La Jeune Tarentine (Poème)

Un poème d’André Chénier (1762-1794), extrait du recueil Poésies antiques.

« Pleurez, doux alcyons ! ô vous, oiseaux sacrés,
Oiseaux chers à Thétis, doux alcyons, pleurez !
Elle a vécu, Myrto, la jeune Tarentine !
Un vaisseau la portait aux bords de Camarine […] »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration : André Chenier
Livre audio ajouté le 04/11/2007.
Consulté ~22 804 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Etudiant passionné de littérature et d’auteurs classique je me régale à parcourir votre blog et d’ajouter à mes playlist Nietzsche, Kant, Rousseau et autre Balzac pour les écouter ensuite à la bibliothèque l’ouvrage sous les doigts ou bien le soir avant de dormir. Ce soir je me laisserai bien porter par les intrigues savamment ficelé d’un Conan Doyle pour terminer avec un Paul Lafargue remonté contre le Travail…
    Un site comme il en existe peu, je salut la démarche. Merçi

    Ps: Je laisse mon mail, si vous avez besoin d’un lecteur…