Léonid Andreïev par Repin

L’Étranger

« De onze heures du matin à huit heures du soir, l’étudiant Tchistiakof courait le cachet ; une fois par semaine seulement, le mercredi, jour où l’heure de ses leçons était retardée, il s’en allait un instant à l’Université, pour s’inscrire chez l’appariteur. Il n’assistait jamais aux cours et ne savait même pas où se trouvaient les auditoires des étudiants en droit de seconde année, car il détestait les professeurs et ne songeait qu’à quitter pour toujours sa patrie et à aller vivre et étudier à l’étranger. C’était pour cela qu’il avait accepté tant de leçons et qu’il économisait sans cesse. Le soir, rentré chez lui, il apprenait le français. […] »

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : Serge Persky (1870-1938).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Piotr Ilitch Tchaikovsky, Sérénade mélancolique en Mi majeur, Op. 26, interprétée par Leonid Kogan et l’Orchestre Philharmonia, dirigé par Kiril Kondrashin (1961, domaine public).

Livre ajouté le 01/09/2017.
Consulté ~5 642 fois

Lu par Pomme

Suggestions

3 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.