Contre le droit de propriété

« Tu m’accordes le fond des principes sur le fameux droit de propriété. Tu conviens avec moi de l’illégitimité de ce droit.Tu affirmes que c’est une des plus déplorables création de l’erreur humaine. Tu reconnais aussi que c’est de là que découlent tous nos vices, nos passions, nos crimes, nos maux de toutes espèces. […] »

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 14/07/2009.
Consulté ~19 753 fois

Lu par David D.

Suggestions

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Ce Baboeuf aurait du vivre dans un pays communiste jusqu’à ce qu’il comprenne que l’abolition de la propriété non seulement n’élimine pas les maux qu’il cite mais y a engendré d’autres maux. Les humains en général ne sont pas partageurs et peu d’entre eux sont assez sage pour faire prévaloir le bien de la collectivité au détriment de leur bien à eux.