Ferdinand Georg Waldmüller - Portrait d'Emanuel Ritter von Neuwall (1841)

César Birotteau (Partie 2)

• • •More

Histoire de la Grandeur et de la Décadence de César Birotteau
– Partie 2 : César aux prises avec le malheur

Suite et fin de cette chronique d’une faillite annoncée… César Birotteau, aux prises avec le malheur, révélera sa forme particulière de grandeur, traitée par Balzac comme une sorte d’anomalie dans le monde commercial : une parfaite probité.

Accéder à la première partie : César à son apogée.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 17/04/2015.
Consulté ~12685

Lu par Pauline Pucciano

Suggestions

13 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Chère Pauline, c’est à vous que je dois ma réconciliation avec Balzac ! Je vous en suis très reconnaissante . Je vous remercie pour cette nouvelle lecture que j’ai tout particulièrement apprécié. Si on m’avait dit que je dirais cela un jour… Je suis toujours aussi allergique aux trop longues descriptions si chères à Balzac mais je trouve que ce roman y échappe.

    1. Chère Claryssandre, si j’avais un conseil à vous donner, je vous dirais d’essayer ces deux nouvelles pour achever la réconciliation : le Bal de Sceaux et La femme abandonnée…

  2. Merci Pauline !
    Voilà que je suis venue à bout de tous les Balzac que vous avez lus sur le site.
    Vous vous laissez emporter, parfois, par votre enthousiasme et cela va un peu vite 😉 Mais ne prenez pas ceci comme une critique, j’ai beaucoup apprécié vos lectures!

  3. Merci Thierry, il est bien sûr un peu difficile de passer après Balzac… Et j’espère avoir toute votre indulgence !

  4. Merci Pauline,

    j’adore votre voix et la façon dont vous lisez.
    Je découvre plein de bouquins que je n’ai pas eu le temps de lire quand j’avais 15 ans et que je n’aurais pas plus le temps de lire aujourdhui si les audiolivres n’existaient pas. Je ne reste pas assis suffisamment longtemps pour pouvoir lire. Mais qu’est-ce que Balzac est compliqué avec tous ces personnages mis en scène! Il faut s’accrocher.
    Je passe maintenant au dernier tome de votre trilogie dont j’ai beaucoup apprécié les deux premières parties.
    Je vous embrasse, Thierry

  5. Merci beaucoup Pauline, pour cette belle lecture. Vous m’avez fait vivre de grande émotion. Votre justesse surtout dans la partie du triomphe de César m’a beaucoup ému. C’est moi qui à suggérer sur votre site cette lecture. J’avais déjà lu cette œuvre il y a longtemps. Je suis très content que votre lecture sensible et énergique en même temps, donne le vrai ton au roman. Encre GROS MERCI.
    Jean-Marc qui vous dit salue du Québec

  6. Merci madame, c’est une excellente lecture. Quand je lis le livre, car je lis et écoute alternativement en fonction de l’humeur, je ne comprends parfois (et même souvent) pas bien le texte surtout quand les personnages s’expriment. Alors j’écoute, et par la justesse de vos intonations, le sens me parvient de manière très nette. Le ne sais pas si vous avez lu ou répété avant ce que vous lisez, en tout cas bravo et merci !

  7. un livre très beau,et surtout une lecture magnifique,parfaite,il faut vraiment nous en lire beaucoup beaucoup plus pauline